Damaris Egurrola (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL - Dijon : retour d'Egurrola, Le Sommer absente

De retour cette semaine à l'entraînement, Damaris Egurrola retrouve le groupe de l'OL pour le match face à Dijon ce week-end. En revanche, Eugénie Le Sommer est absente.

Décidément, lorsqu'une joueuse revient, une autre rejoint l'infirmerie du côté de l'OL. Cette semaine, les Fenottes ont vu revenir Damaris Egurrola à l'entraînement. Pour son retour, la Néerlandaise a participé à la séance sans restriction avec ses coéquipières mercredi. La milieu de terrain a été convoquée par Sonia Bompastor pour la réception de Dijon samedi (14h30), à voir désormais si elle aura du temps de jeu.

Elle, en revanche, n'aura pas de temps de jeu. Eugénie Le Sommer, touchée lors de sa sortie en fin de match face au Paris FC dimanche dernier, doit déclarer forfait pour l'affiche de la 10e journée de D1. Pour le reste, les 17 autres joueuses de l'Olympique lyonnais sont les mêmes que contre le PFC (2-3).

Le groupe de l’OL contre Dijon : Endler, Holmgren - Bacha, Cayman, Gilles, Jaurena, Morroni, Renard, Sombath - Benyahia, Horan, Marozsan, Van de Donk, Egurrola - Becho, Bruun, Cascarino, Malard

5 commentaires
  1. Poupette38 - ven 2 Déc 22 à 17 h 27

    Je le redis ici, pour les 2 "agressions" sur Eugénie, il n'y a pas eu de carton jaune pour les 2 joueuses du paris fc 😡

  2. dede74 - ven 2 Déc 22 à 17 h 36

    Il reste de quoi composer une équipe de qualité !
    Allez les filles, vous êtes chez-vous et, chez-vous, vous êtes seules maîtresses du résultat.

  3. Poupette38 - ven 2 Déc 22 à 18 h 36

    Il devrait y avoir un peu de turnover en prévision des 4 prochains matchs qui vont suivre et qui sont super important .

  4. Le Bon - ven 2 Déc 22 à 22 h 36

    Espérons que ce coup n'a occasionné qu'une blessure rapide à soigner.
    Il me semble qu'un garçon a été expulsé il y a quelques années pour le même genre de geste non maîtrisé, un qui jouait à l'aile ou en latéral droit.

  5. isabielle - ven 2 Déc 22 à 23 h 12

    Bis repetita :
    "En D1 Arkema c'est devenu une constante : accrocher, tamponner ou même blesser une lyonnaise n'est pas une faute sanctionnable... surtout si cela profite à une équipe parisienne.... c'est même un devoir pour certaines ! "
    Freiner l'OL pour donner de l'intérêt au championnat est aussi devenu une constante.
    Seuls les médiocres s'entourent de gens qui ne risquent pas de leur faire de l'ombre, voila pourquoi il faut réformer la FFF et son fonctionnement médiéval.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut