Lyon’s French midfielder Maxime Gonalons speaks during a press conference at the Parc Olympique Lyonnais in Décines-Charpieu near Lyon, southeastern France, on December 6, 2016, on the eve of the UEFA Champions League group H football match Olympique Lyonnais against FC Seville. / AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

OL - FC Séville : "Une grosse envie d'en découdre"

Le capitaine de l'Olympique lyonnais, Maxime Gonalons, espère que son OL va écrire, ce mercredi soir, une nouvelle page de son histoire.

Maxime Gonalons a hâte d'en découdre. Le capitaine de l'OL est pressé de défier le FC Séville, ce mercredi au Parc OL (20h45). "L’histoire du club dans ce type de matchs peut nous servir en termes d’expérience, assure Gonalons. Le groupe est assez jeune et la plupart des joueurs n’ont pas connu les grandes heures. La victoire contre Monaco la saison passée est aussi un des exemples." Et de poursuivre : "On n’a pas grand-chose à perdre ce soir. Il n’y avait pas beaucoup d’espoir avant le match à Zagreb. On est footballeur de haut-niveau pour vivre des matchs comme ça. Il y a une grosse envie d’en découdre."

Lyon sait ce qu'il faut faire

Pour poursuivre sa route en Ligue des champions, l'OL doit s'imposer contre Séville par deux buts d'écart. "On ne doit pas se poser de question, indique le capitaine lyonnais. Il faut jouer notre football et mettre le stade derrière nous. Il y aura besoin de beaucoup d’ingrédients pour vivre un grand match de Ligue des champions. On devra être performant pour écrire une nouvelle page du club. Il faudra être intelligent dans notre manière d’aborder le match."

8 commentaires
  1. Sony07 - mer 7 Déc 16 à 11 h 08

    Entre un BG qui ne veut pas se précipiter et emballer le match et max qui veut en découdre, je me demande quelle stratégie primera ? en tout cas j'espère qu'on attendra pas la 85ème minute pour emballer le match !!

  2. ol-91 - mer 7 Déc 16 à 17 h 00

    Le combat entre le tempérament et la tactique !

  3. OLVictory - mer 7 Déc 16 à 17 h 11

    Ils veulent en découdre mais la vérité est ailleurs !
    Vous l'avez ou pas ? 😆

  4. XUO - mer 7 Déc 16 à 17 h 24

    Vouloir marquer de suite, c'est un peu jouer à " ça passe ou ça casse ". Dans ce genre de rencontre, les entraîneurs tiennent tous le même discours : " On ne part pas la fleur au fusil." Il faut user intelligemment l'adversaire et ne pas jeter le bébé avec l'eau du bain si la différence au score n'arrive pas assez vite. Souffrir sans en montrer les moindres traces à l'adversaire, comme Anquetil face à Poulidor dans l'ascension du Puy de Dôme en 1964, ou Lemond face à Fignon à l'Alpe d'Huez en 1989.

  5. magister72 - mer 7 Déc 16 à 17 h 28

    je crois bien que l'on va faire comme on peut avec ce qu'on a.

    1. XUO - mer 7 Déc 16 à 17 h 51

      ...Oui mais l'essence du sport n'est-elle pas de se transcender pour dépasser ce que l'on a ?
      Tu me diras que ça fait un bail qu'on l'attend ce match référence. Alors, mes quiquis, faites pas semblant !!!

  6. magister72 - mer 7 Déc 16 à 17 h 53

    j’espère qu'on s'en mordra pas les castagnettes !!!!!!!!!!!

  7. XUO - mer 7 Déc 16 à 17 h 58

    Je viens de lire que Nasri avait bizuté Valbuena à son arrivée à Marseille en lui barbouillant le calcif avec du Dolpic. Et si c'était la solution, ce soir

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut