OL - Féminines : les Fenottes reçues 5 sur 5

Ce samedi après-midi, l'OL féminin s'est largement imposé en championnat, face au Paris FC (4-0). Cette victoire, la cinquième en autant de journées, permet aux joueuses de Jean-Luc Vasseur de conforter leur première place au classement.

En s'imposant largement sur sa pelouse ce samedi face au Paris FC (4-0), l'OL féminin porte sa série de victoires en championnat à cinq cette saison...sur cinq rencontres disputées. Autant dire que les coéquipières de Wendie Renard semblent déjà bien parties pour se succéder à elles-mêmes pour le titre de D1 Arkema.

Si la première période ne fut pas dès plus abouties pour l'OL, la domination d'ensemble des joueuses de Jean-Luc Vasseur a finalement payé juste avant la pause, par l'intermédiaire d'un puissant coup de tête de Wendie Renard sur corner (1-0). Un but qui a finalement tout changé. En effet, dès le retour des vestiaires, c'est Ada Hegerberg qui profita d'un nouveau corner pour doubler la mise (2-0).

Dès lors, les filles du Paris FC étaient définitivement chaos et Eugénie Le Sommer (3-0; 61e) , puis Hegerberg pour le doublé (88e), vinrent alourdir encore un peu plus le score.

Prochain rendez-vous pour l'OL, mercredi au Danemark. Les joueuses de l'OL seront alors opposées au Fortuna Hjorring, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions.

4 commentaires
  1. dede74 - sam 12 Oct 19 à 17 h 28

    4 - 0, que demander de plus ? bravo les filles, pas de but encaissé, c'est bien.

  2. ol-91 - sam 12 Oct 19 à 21 h 01

    Bravo ! Mais les adversaires deviennent adeptes du jeu rude et du pressing type Conforama. Heureusement, ce type de sangsues fatigue en seconde partie.

  3. dede74 - dim 13 Oct 19 à 12 h 46

    Les Fenottes commencent à savoir attendre et à contrer la rudesse des autres équipes, pour s'imposer au final.
    Il serait dommage et triste, de voir se durcir le jeu, dans le foot féminin 🙁

    1. ol-91 - dim 13 Oct 19 à 14 h 17

      Oui, on pouvait s'attendre à de l'adresse, de l'élégance, de la finesse (qui ont existé au début : nostalgie de Necib...! ). On exhorte aujourd'hui les fille à devenir des garçons mais le foot fondamentalement demeure un jeu de garçon et les filles devraient plutôt y imprimer leurs caractéristiques propres...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut