Lyon’s French midfielder Coretin Tolisso (L) and Lyon’s Spanish midfielder Sergi Darder jubilate at the end of the French L1 football match between Nancy (ASNL) and Lyon (OL), on August 14, 2016 at the Marcel Picot Stadium, in Tomblaine, eastern France. / AFP PHOTO / PATRICK HERTZOG

OL : Genesio présente... les milieux lyonnais

À l’occasion de cette saison 2016-2017, l’entraîneur de l’OL Bruno Genesio a accepté de nous présenter ses joueurs et son staff technique. Caractéristiques, points faibles et points forts, traits de caractère... Aujourd'hui, à la découverte des milieux lyonnais (entretien réalisé le mois dernier).

Jordan Ferri

• Le footballeur : "Jo, je dis souvent que c’est comme Claude Puel. C’est-à-dire qu’en début de saison il n’est jamais dans les équipes types des journalistes, jamais titulaire... et il fait ses trente, quarante matchs selon les saisons. Parce que c’est un gagneur, un compétiteur et il a fait beaucoup de progrès. J’ai du mal à le mettre remplaçant. Il travaille toujours à fond, il a compris certaines exigences du métier qu’il n’avait pas assimilées plus jeune. Cela lui a permis de franchir des paliers."

• Humainement : "Il est super. Il est toujours positif, qu’il joue ou pas, qu’il soit bon ou non. Il a une ligne de conduite et il la tient."

Sergi Darder

• Le footballeur : "C’est la révélation. Il est arrivé sur la pointe des pieds, mais il avait des raisons de ne pas être très bien : préparation tronquée, barrière de la langue, championnat différent... Il s’est très vite mis au travail. Il a appris rapidement le français. Il a une grosse réflexion sur le jeu, il est très intelligent tactiquement. Il compense un manque de vivacité par une lecture du jeu qui lui permet de tout voir avant et d’analyser la situation. Il a une bonne technique de passe, de drible, même si ce n’est pas quelqu’un d’explosif. Il y arrive parce qu’il voit vite et qu’il a une bonne technique pour se sortir de situations délicates."

• Humainement : "C’est un garçon très mûr pour son âge [Sergi Darder a 22 ans]."

Mathieu Valbuena

• Le footballeur : "Je suis agréablement surpris, parce qu’on a toujours une certaine image de Mathieu lorsqu’on ne le connaît pas. C’est tout l’inverse de ce que la plupart des gens pensent. C’est quelqu’un de professionnel, de tourné vers les autres. Il ne lâche jamais rien. C’est un grand compétiteur. Il est dans une situation difficile et je le vois travailler quotidiennement comme s’il avait 18 ans. Il participe à la vie de groupe. Il a une énorme confiance en lui et donne confiance aux autres. Je l’ai découvert et c’est une bonne surprise."

• Humainement : “Il est tranquille. On a l’impression qu’il est bling-bling, mais ce n’est pas du tout le cas. Il est simple et abordable. On a une relation professionnelle, mais intéressante dans ce qu’il peut dire durant nos échanges.”

Maxime Gonalons (capitaine)

• Le footballeur : "C’est un joueur complet qui devrait avoir plus confiance en lui. Certainement, cela lui permettrait de franchir la dernière étape qui lui manque, celle d’être un joueur à part entière de l’équipe de France. Il a tout : le jeu aérien, l’agressivité, il gagne ses duels, il a la relance, la frappe, il a vraiment beaucoup de qualités. Il devrait s’affirmer encore plus, mais c’est peut-être le revers du bon côté de Max : le mec qui sait d’où il vient et garde les pieds sur terre quoi qu’il arrive."

• Humainement : "C’est le gendre idéal ! Tous les entraîneurs rêvent d’avoir un joueur et un capitaine comme ça. C’est quelqu’un de sincère et simple. Je peux m’appuyer sur lui car, avec Max, il n’y a jamais d’ambiguïté ni d’arrière-pensée."

Olivier Kemen

• Le footballeur : "C’est la puissance, box to box. Il doit progresser dans sa prise d’informations, il doit voir plus vite. Il gagnerait en simplicité et en efficacité. Il a fait des progrès, il est notamment à l’écoute de ce que lui dit le staff et Mapou [Yanga-Mbiwa]. Maintenant, il a besoin de jouer à un niveau supérieur par rapport à ce qu’on lui propose pour l’instant ici [c’est-à-dire le CFA]."

• Humainement : "Je l’ai découvert. Comme pour Mathieu [Valbuena], on m’avait dit “attention, il est difficile à gérer”, etc. Eh bien non, je n’ai aucun problème avec lui. Il travaille, il est sérieux. Je n’ai rien à lui reprocher au niveau de son attitude."

Gueïda Fofana

(Victime d’une ostéonécrose (mort d’un fragment de tissu osseux) à la cheville, il se bat pour revenir sur les terrains.)

• Le footballeur : "Bien sûr que je le compte dans mon effectif ! Gueïda, c’est la force tranquille. Il est arrivé ici en 2011, il avait un gros potentiel, mais il avait plein de choses à corriger. C’est pareil, il a travaillé, il a essuyé parfois des critiques mais il n’a pas lâché. Avant sa blessure, il est arrivé à un niveau pas loin de l’équipe de France. Cette grosse blessure l’a freiné. On est tous malheureux pour lui, car c’est un joueur qui devrait être sur le terrain."

• Humainement : "C’est un mec qui est très franc, très bien élevé... C’est vraiment une bonne personne. C’est quelqu’un qu’on rencontre rarement dans le milieu du foot."

Clément Grenier

• Le footballeur : "C’est le chiant ! (sourire) Je le connais depuis tellement longtemps que je sais comment il fonctionne et je n’ai pas de souci avec lui. On oublie souvent qu’il a eu des blessures qui l’ont empêché de jouer. Cela l’a handicapé dans sa progression car il n’était pas loin non plus du très haut niveau. Il le vit mal aujourd’hui. Il le sait, je le lui ai déjà dit, il doit travailler en régularité. Parce qu’il y a des moments où il crève l’écran, et des moments où on le voit moins ou pas du tout. Il doit se faire violence à l’entraînement pour retrouver son niveau athlétique, parce que le reste il l’a gardé : son talent, sa faculté à délivrer des passes décisives, sa qualité sur coup de pied arrêté... Il doit être patient et accepter certaines choses. Ça sera un plus cette saison pour le groupe car, la saison dernière, on n’a pas pu profiter pleinement de son talent."

• Humainement : "Il a un mauvais caractère, mais c’est important dans une équipe d’avoir des joueurs de caractère. Ensemble, on a vécu des choses fortes. Parfois, il m’emmerde, mais je le lui dis et puis voilà. Mais cette relation est sincère."

Corentin Tolisso

• Le footballeur : "Je suis déjà très content qu’il ait pris la décision de rester à Lyon. Je pense qu’il a un potentiel pour le très haut niveau s’il comprend toutes les exigences que ça demande. Sur le terrain et en dehors. Il l’a compris car c’est un garçon intelligent. Il a un potentiel athlétique, tactique et technique largement au-dessus de la moyenne. Maintenant, il faut qu’il l’exprime, qu’il continue de travailler pour progresser. Il doit être capable de mieux gérer ses efforts, analyser un peu mieux certaines situations."

• Humainement : "C’est un bon mec. Il a le sourire, il est positif. Parfois, il est un peu insouciant, mais c’est plutôt une bonne chose. C’est quelqu’un avec qui on peut échanger, il fait preuve d’une certaine maturité."

Lucas Tousart

• Le footballeur : "Il est en train de franchir un palier depuis qu’il est rentré du championnat d’Europe des moins de 19 ans. Ce titre lui a fait du bien, d’être capitaine, de faire de bons matchs. Il est jeune [Lucas Tousart est né en 1997], il faut être patient. Il a un gros potentiel athlétique, il est endurant, puissant... Il manquait de la vivacité dans ses enchaînements techniques. Il progresse de jour en jour dans ce domaine, donc ça devient très intéressant. Ça peut être la bonne surprise de la saison. Même s’il y a Max [Maxime Gonalons] devant lui, avec le nombre de matchs qu’on va disputer, s’il continue ainsi, il va pouvoir grappiller du temps de jeu."

• Humainement : "C’est un mec super. On est dans la lignée des joueurs qui composent ce groupe. Je n’ai pas de joueurs tordus. Il fait partie des gamins qui sont à l’écoute, bien éduqués."

12 commentaires
  1. Juni entraineur OL - jeu 27 Oct 16 à 14 h 49

    Ils sont tous parfaits les joueurs de l'OL d'après Génésio !!

  2. ol-91 - jeu 27 Oct 16 à 15 h 14

    Oui, et il ne nous reste qu'à gagner.

  3. -bRoglin- - jeu 27 Oct 16 à 15 h 25

    Je suis impatient de lire le dernier article de cette série fameuse ..."génésio présente"...
    Ca sera Génésio présente Génésio...Curieux de voir comment il voit son travail.

  4. Minolt - jeu 27 Oct 16 à 16 h 14

    Excellente série d'article Razik. Merci de nous les faire partager.
    La seule chose que je pourrais dire après avoir lu les descriptions, c'est à quel point tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...

  5. Naka De Lyon - jeu 27 Oct 16 à 16 h 15

    J'aimerais savoir de quand date ces propos ?

  6. Razik Brikh - jeu 27 Oct 16 à 16 h 40

    @Naka de Lyonn : de septembre dernier.

    1. OLVictory - jeu 27 Oct 16 à 16 h 43

      Vous lui avez demandé le prix d'un pain au chocolat ?

    2. Naka De Lyon - jeu 27 Oct 16 à 19 h 51

      Ok merci je me disais aussi , il est ou l'interet de mettre un avis qui date de plus d'un mois ? Je pige pas vu qu'il ne doit plus penser la mm chose

      1. Razik Brikh - jeu 27 Oct 16 à 20 h 12

        Car ce sujet reste d'actualité puisqu'il présente ses troupes (sauf peut-être pour quelques joueurs). En ce moment, avec les vacances scolaires, les absences pour maladie, nous avons moins de rédacteurs et nous avons décidé de mettre ce dossier en ligne sur O&L. On espère vite retrouver une activité normale et continuer à faire des sujets exclusivement pour le site.

      2. Naka De Lyon - ven 28 Oct 16 à 9 h 27

        Ok merci razik .

  7. sonic.lechat - jeu 27 Oct 16 à 19 h 07

    il est obligé de dire que "tout le monde est beau, tout le monde est gentil", ce sont des propos repris dans la presse qui peuvent revenir comme un boomerang dans son vestiaire et pourrir sa relation avec les joueurs. En fait, il aurait jamais dû réaliser cette itw : il passe pour le gentil coach, trop gentil, alors qu'on lui demande d'avoir de la poigne dans son commandement

  8. dada - jeu 27 Oct 16 à 19 h 34

    une question me brûle les lèvres
    quand bruno aura présenté toute les lignes, il nous présente sa démission?
    non je déconne, on le garde
    j'ai hâte de voir le portrait de lacombe et houllier vu par bruno, au moins eux ils sont pas timides!!!

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut