OL - Lens : quel onze de départ, les pistes de Nicolas Puydebois

Lundi soir sur le plateau de "Tant qu’il y aura des Gones", Nicolas Puydebois, notre consultant, a dévoilé ses idées et son équipe avant le match de l’OL face à Lens, samedi.

L’OL n’a, presque, plus le droit à l’erreur dans ce championnat. Trois jours après la défaite difficile à avaler face à Nice (2-3) en raison du scénario de la fin de match, l’Olympique lyonnais va devoir rapidement se relancer, dès samedi, en championnat. Et quoi de mieux que l’actuel dauphin du Paris Saint-Germain, Lens, pour repartir de l’avant et ainsi se rapprocher du podium, objectif avoué de l’OL pour la fin de saison. Seulement neuvième au classement après les onze premières journées de Ligue 1, l’Olympique lyonnais n’est pas là, où on aurait pu l’attendre. Avec huit unités perdues dans les 10 dernières minutes d’un match depuis le début du championnat, les joueurs de Peter Bosz ont laissé échapper trop de points en route.


Une victoire obligatoire quitte à sacrifier la manière


Désormais, l’objectif est clair, il faut gagner face à la formation nordiste, quitte à renier un peu la philosophie de jeu vue depuis le début de la saison. C’est en tout cas l’avis de Patrick Grosperrin, invité de l’émission "Tant qu’il y aura des Gones", lundi soir : "La priorité, c’est de gagner. Là, s’il peut y avoir un match un peu moche, ça peut être celui-ci surtout après cet évènement qui est traumatisant pour tout le monde", a expliqué le préparateur mental.

Une victoire devenue obligatoire voir vitale face à une équipe lensoise joueuse et solide depuis la première journée de cet exercice 2021-22. Deuxièmes du championnat, les joueurs de Franck Haise joueront leur carte à fond à Décines, eux qui se sont déjà imposés au stade Vélodrome face à l’Olympique de Marseille (2-3) cette saison. Pour Nicolas Puydebois, chroniqueur pour TKYDG, "l’OL doit rattraper les points laissés en route face aux concurrents directs afin de pouvoir continuer à avancer en championnat". Une victoire qui permettrait notamment à l’OL de revenir à deux points des Lensois au classement et ainsi des places européennes.


Avec quelle équipe ?


Face à Lens, l’Olympique lyonnais sera privé de Tino Kadewere. Exclu face à Nice, le Zimbabwéen prive Peter Bosz d’une cartouche offensive sur le front de l’attaque lui qui doit encore se passer de Moussa Dembélé tandis qu'Islam Slimani est sur le chemin du retour. Emoussé face aux Aiglons, Lucas Paquetá, même s’il est impliqué sur le deuxième but de son équipe, n’est pas un pur avant-centre. Et l’enchaînement des matches commence à peser pour le Brésilien qui tient son équipe à bout de bras depuis plusieurs semaines. Autre joueur en forme ces derniers temps, Karl Toko-Ekambi. Encore buteur face aux Azuréens, l’international camerounais enchaîne les buts et les bonnes performances avec son équipe. Et Nicolas Puydebois, lui, positionnerait plutôt l’ancien angevin à la pointe de l’attaque lyonnaise "afin de gagner de la profondeur". Défensivement, le consultant d’Olympique-et-Lyonnais.com effectuerait un seul changement avec le remplacement de Léo Dubois par Malo Gusto sur le côté droit de la défense lyonnaise.

Pour le reste, l’ancien gardien conserverait un milieu de terrain classique avec un double pivot composé de Bruno Guimarães et Maxence Caqueret. Devant, Nicolas Puydebois préférerait revoir Lucas Paquetá à un poste de numéro 10, "là où il est performant pour l’OL". Un changement qui ferait donc repasser Houssem Aouar sur le flanc gauche tandis que le consultant fait confiance à Xherdan Shaqiri à droite.


Un changement de système à prévoir, une titularisation de Cherki ?


Adepte du 4-3-3 lors de son arrivée, Peter Bosz a rapidement fait machine arrière en troquant son système avec un 4-2-3-1 afin de permettre à Lucas Paquetá de s’épanouir dans un poste de numéro 10. Interrogé à ce sujet lundi, Nicolas Puydebois estime qu’un autre changement de système ne devrait pas intervenir pour ce match face à Lens et notamment l’idée d’évoluer en 4-4-2 en losange : "Il n’y a pas assez de temps pour travailler en losange. En une semaine, on ne peut pas révolutionner les fondamentaux et les circuits de passes mais c’est une possibilité par la suite de mettre deux attaquants, estime Nicolas Puydebois. Aouar et Caqueret feraient très bien les deux pivots sur les côtés, Bruno Guimarães pointe basse et Lucas Paquetá en pointe haute du losange. Cela demande beaucoup d’efforts et Peter Bosz réclame déjà une grosse débauche d’énergie dans le pressing, ce sera un effort supplémentaire pour les deux milieux, Aouar et Caqueret", admet l’ancien gardien.

Confiné sur le banc de touche lors des deux derniers matches de l’Olympique lyonnais, Rayan Cherki n’est plus apparu sur un terrain depuis sa titularisation face à l’AS Monaco (2-0), il y a dix jours. Malgré cela, Nicolas Puydebois fait confiance à Xherdan Shaqiri, en difficulté depuis son arrivée dans le Rhône, cet été : "J’ai hésité entre Shaqiri et Rayan Cherki pour être honnête. L’OL a besoin de se rassurer donc, est-ce qu’il faut jeter un jeune de 18 ans dans la gueule du loup après une défaite comme face à Nice ? J’aurai pu, mais je préfère mettre Shaqiri qui doit être mis en face de ses responsabilités, a-t-il indiqué avant d’ajouter : Il n’a pas beaucoup joué au Bayern et à Liverpool mais il a fait des grands clubs. A lui de montrer que ce n’était pas un hasard et qu’il est capable d’apporter son expérience et sa qualité de jeu à l’OL".

Neuvième au classement mais intéressant dans le jeu, cet OL version Peter Bosz est plein de paradoxes. Mais face à Lens, les Lyonnais devront réagir face au deuxième du championnat. Nicolas Puydebois, lui, a donné sa vision et son équipe pour ce match. Il faudra désormais attendre samedi sur les coups de 19h40 pour connaître celle du technicien néerlandais.

6 commentaires
  1. piedicortedigaggio - mer 27 Oct 21 à 10 h 04

    Je désapprouve cette cabale anti Dubois pour un jeune joueur (certes prometteur) mais qui nous a déjà coûté en 5 apparitions 2 pénos, 1 carton rouge, et très peu d'assurance défensive.
    On jouera contre Lens un match déterminant où l'aspect mental et la solidité psychologique seront des ingrédients déterminants, ce n'est pas le moment d'enlever ton capitaine, un gars qui a 10 sélections en Bleus. C'est une connerie sans nom.

  2. Forest Gone - mer 27 Oct 21 à 10 h 24

    La seule cabale que je vois ici, c'est Dubois en équipe de France, ou Dubois capitaine. J'ai un avis très différents du tiens, je pense que Malo Gusto a un dubois dans chaque orteils. C'est un joueur rapide, percutant, qui gagne ses duels, propre techniquement, bref un latérale moderne par excellence. Si l'idée est de faire jouer les meilleurs, alors sans aucun doute Malo Gusto, de ce que j'ai vu l'élément le plus prometteur du centre de formation.

    1. Esar - mer 27 Oct 21 à 13 h 22

      Avez-vous vu son match contre le Sparta ? Il n'était pas au niveau.

  3. Juninho Pernambucano - mer 27 Oct 21 à 12 h 11

    Bon bin rien à ajouter. 100% d'accord de A à Z sur tout ce qui est dit.

  4. Juninho Pernambucano - mer 27 Oct 21 à 12 h 14

    Dubois , a part râler et prendre des cartons jaunes stupides et ridicules ,nous pénalise par sa lenteur , sa faible condition physique et ses piètres montées offensive. Il fait déjouer de plus shakiri qui ne trouve pas de relais avec lui.

  5. Conelus - mer 27 Oct 21 à 13 h 33

    Je pense comme piedicortedigaggio je n aime pas trop cette cabale anti dubois. Dubois est plus stable que malo qui a l air encore un peu trop friable. Cependant malo est quand même plus qualitatif et meilleur que dubois mais, j insiste, moins régulier.
    Je l avais déjà écris une autre fois, il serait intéressant de travailler des binôme. Malo et shakiri qi me semble complémentaire et dubois sherki qui l est aussi.
    Dans la mesure du possible il faudrait les aligner comme ça.
    A part ça je suis OK avec la compo de nico puydebois. Aouar doit être au mieux sur un côté au pire sur le banc. Il pèse trop par son inactivité en numéro 10.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut