Lyon’s French midfielder Maxime Gonalons (R) warms up with teammates prior to the French L1 football match between Olympique Lyonnais (OL) and Guingamp (EAG) on March 6, 2016, at the New Stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. AFP PHOTO / JEFF PACHOUD / AFP / JEFF PACHOUD

OL : les matchs d'avril à la loupe

Entrés dans le « money time », les Lyonnais savent que le mois d’avril sera des plus décisifs. Zoom sur les prochaines rencontres des hommes de Genesio.

3 avril : FC Lorient – OL, retrouver une dynamique

Après deux semaines de trêve internationale, les Lyonnais reprendront la compétition par un déplacement à Lorient. Les hommes de Sylvain Ripoll sont actuellement treizièmes, à 6 points du premier non reléguable. Un fauteuil a priori suffisant pour éviter la relégation. Cette rencontre s’annonce déterminante pour l’OL. L’enjeu est de tout de suite retrouver la bonne dynamique du mois de mars (7 points en 3 journées, dont deux matchs face à des concurrents à l’Europe). Primordial, tant le principal avantage des Lyonnais dans la course à la deuxième place semble justement être la dynamique : après une première partie de saison plus que décevante, l’OL est revenu en trombe et se classe deuxième de Ligue 1 sur la phase retour. Si Gonalons et Rafael seront suspendus, Fékir sera normalement préservé, le staff lyonnais ne souhaitant pas le voir reprendre la compétition sur un terrain synthétique.

8 avril : Montpellier – OL, déplacement de tous les dangers

Attention au déplacement à Montpellier. Le club de Loulou Nicollin n’est pas au mieux cette saison. La semaine précédente, ils se seront déplacés à Guingamp dans un match qui s’annonce déterminant pour leur survie. Une victoire leur permettrait ainsi de passer devant les Guingampais, et de se donner d’autant plus d’air dans la course au maintien. En cas de défaite, ils pourraient se voir embourbés dans une lutte à trois (Gazélec, Reims, Montpellier) pour éviter de rejoindre Troyes, et probablement Toulouse, vers l’étage inférieur. Mais s’ils prétendent réellement à la Ligue des champions, les Lyonnais ne doivent pas craindre ce genre de confrontation, aussi compliquée qu’elle puisse être. C’est aussi à ça qu’on reconnaît une grande équipe.

16 avril : OL – OGC Nice, un choc sous le signe des retrouvailles

Mi-avril, le Parc OL sera le théâtre du premier choc décisif d’ici la fin de saison – avant OL – AS Monaco en mai. Les Niçois sont actuellement troisièmes, avec un point d’avance sur le club de Jean-Michel Aulas. S’ils n’occuperont peut-être plus cette place au coup d’envoi – ils se déplacent au Parc des Princes ce week-end -, les trois points seront de toute façon décisifs. « Un match à 6 points », comme on dit. Une confrontation teintée d’un air de déjà vu avec les retours de Puel, Ben Arfa, Bodmer, Pied et Plea entre Rhône et Saône. Quoi qu’il en soit, l’OL en saura davantage, au coup de sifflet final, sur les ambitions pouvant être raisonnablement atteintes en cette fin de saison.

24 avril : TFC – OL, un déplacement aux allures de guet-apens

L’OL a toujours eu du mal en déplacement à Toulouse. L’an dernier, les Violets l’avaient emporté 2-1 au mois d’août, Ben Yedder marquant juste avant la mi-temps. Le buteur lyonnais était Alexandre Lacazette. Les confrontations antérieures sont du même acabit : 0-0 en 2013-2014, 3-0 en 2012-2013 et 2011-2012, 2-0 la saison précédente… Il faut remonter à la saison 2005-2006 pour voir une victoire lyonnaise au Stadium. Une éternité. Si les hommes de Dupraz espèrent se maintenir, il est possible que ces espoirs soient encore un peu plus enterrés d’ici leur match face à l’OL. Dans une telle hypothèse, et dans un contexte de sprint final, un tout autre résultat qu’une victoire serait une déception pour l’OL.

30 avril : OL – Gazélec, décisif pour les deux clubs

Tout laisse à penser que cette confrontation sera d’importance pour les deux adversaires du jour. D’un côté, le Gazélec, actuel premier non reléguable, qui devrait encore lutter pour son maintien à ce moment là, à moins que le début du mois d’avril lui ait été fatal (Saint-Etienne, Angers, Lille et Bastia). De l’autre, un OL certainement encore dans la course pour décrocher un ticket qualificatif pour la Ligue des Champions. L’OL reçoit, et c’est une très bonne chose lorsqu’on connaît la difficulté d’aller prendre des points à Ajaccio.

15 commentaires
  1. OL-38 - lun 28 Mar 16 à 10 h 22

    C'est un véritable marathon qui L'OL, les Gones devront bien jouer et tous donner pour espérer être en LDC. ALLLEZ L'OL

  2. Minolt - lun 28 Mar 16 à 11 h 24

    D'abord l'article "guide de survie pour continuer à vivre « OL » ce week-end", puis "du côté du FC Lorient à J-7" maintenant "les matchs d’avril à la loupe", merci à l'équipe de O&L de nous faire des articles de qualité malgré l'absence de nouvelles fraîches concernant le club. Dur dur de vivre sans l'OL ce week end, donc +1 et merci pour la qualité 😉
    Concernant les joueurs, je pense l'équipe capable de gagner tous ses matchs ce mois d'avril, mais en a-t-elle le mental ? Et surtout l'envie ? Pas sûr...

    1. Cyril Rolling - lun 28 Mar 16 à 17 h 08

      C'est avec plaisir qu'on alimente le site en ce week-end pascal 😉
      Concernant le mental, c'est une question légitime. Face à Nantes, on a vu un groupe qui ne se décourage pas, et qui finalement va chercher la victoire. Plutôt encourageant ! Concernant l'envie, ce serait désastreux que des joueurs qui visent la LDC n'aient pas envie d'y arriver, vous ne trouvez pas ? A moins que vous pensiez que certains ont déjà la tête un peu ailleurs... Mais je pense qu'ils seront tous à fond jusqu'au bout : pour mener le club au sommet, s'exposer... C'est d'ailleurs tout bénéf même pour ceux souhaitant partir cet été.

  3. fandelol - lun 28 Mar 16 à 15 h 56

    N'empêche que d'ici la fin du championnat, on va recevoir Nice et Monaco pour deux matchs décisifs et à part ça, on jouera le 13ème de ligue 1, les 16,17,18 et 19èmes actuels. Ya vraiment un coup à faire, faut rester sérieux à chaque match.

  4. Slaimer - lun 28 Mar 16 à 17 h 25

    On a quand même un calendrier en notre faveur par rapport a Nice, Monaco et Renne. On doit gagner tout les matchs et on le peut.
    Et si le PSG passe en demi de LDC même la troisième place de la ligue 1 deviendrais intéressante.
    Il faut accrocher le Podium a tout prit et ça les joueurs le savent.

    1. OLVictory - mar 29 Mar 16 à 9 h 05

      "si le PSG passe en demi de LDC même la troisième place de la ligue 1 deviendrait intéressante" ?
      Tu peux en dire plus là-dessus ? Je ne comprend pas...
      ---
      16 avril, sûrement le dernier match de la saison au stade pour moi, ils doivent gagner ! 😆

      1. Slaimer - mar 29 Mar 16 à 13 h 18

        Car on passerait sûrement devant le Portugal au classement UEFA, le Benfica joue contre le Bayern.
        Donc plus que un tour de qualification pour avoir la LDC.

  5. Monrne - mar 29 Mar 16 à 10 h 16

    Oui quoi de nouveau si psg passe en demi ??

  6. Monrne - mar 29 Mar 16 à 10 h 25

    J'ai trouvé en fait la Françe est actuellement 6 ème au classement et assuré de le rester car le 7eme (Russie) n'a plus de club européen en course.
    Donc nous pouvons encore passer 5ème synonyme de barrage mais pas de tour préliminaire pour le 3 ele de ligue 1.
    Pour cela il faut non seulement que Paris passe en demi mais aussi que Benfica n'en fasse pas autant et que Braga perde aussi en europa League.
    Dur dur mais donc pas impossible,il faut de toute évidence que nous visions la 2 eme place apres on verra bien.

    1. OLVictory - mar 29 Mar 16 à 10 h 27

      Ca c'est pour la LDC 2017-2018, pas pour la prochaine, non ? Ca paraitrait compliqué de modifier la règle du jeu alors que les championnats seront en train de se terminer.

      1. Slaimer - mar 29 Mar 16 à 13 h 22

        Tu ne change pas la rêgle du jeu ça a toujours était comme cela, si on est 5 ème au classement UEFA le 3ème français à un tour préliminaire.

      2. OLVictory - mar 29 Mar 16 à 14 h 09

        La règle du jeu changerait quand même, au moins pour le Portugal qui se retrouverait avec un tour de plus.

      3. Slaimer - mar 29 Mar 16 à 14 h 14

        Oui comme tout les ans si tu perds une place ou tu en gagne une.
        Le première tour ce fait avant que les calendriers débute donc ça ne change pas trop pour les clubs

    2. Slaimer - mar 29 Mar 16 à 14 h 18

      Par contre en Europa league tu gagne beaucoup moins de points, et il me semble que si Paris passe en demi et Braga aussi on passe devant quand même. Après si Braga gagne l'europa league et que Paris sort en demi la on restera 6 ème.

      1. Nuav - mar 29 Mar 16 à 14 h 52

        C'est pour la saison d'après, donc 2017-2018 si le PSG nous fait passer devant les portugais. Il n'y a pas plus de bonus en C1 qu'en C3 à ce stade.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut