OL : Lyon sait gérer

L'OL a sans doute disputé son match le moins difficile de la saison dans son contenu. Un succès 2 à 0 face à Metz, sans forcer, et qui permet de prolonger la série de victoires. Mais contre ce type d'adversaire, nous sommes en droit de demander plus.

Parole à Bruno Genesio, qui résume très bien le sentiment d'après-match de Lyon ce dimanche face à Metz. "Je suis partagé. Je suis satisfait d’avoir pris les trois points de la victoire et ne pas avoir encaissé de but, mais je suis déçu de ce que nous avons proposé après le second but. Nous nous sommes compliqué dans le jeu.  Nous n’avons pas su jouer simple, ce que nous avions réussi à faire en début de partie pour marquer les deux buts aux Messins. Du coup, les joueurs, et un peu tout le monde, se sont ennuyés en seconde période." Rien à ajouter, mais ce n'est pas forcément négatif.

Une volonté d'en finir vite

Alors que Frédéric Hantz n'a pas encore pris place sur le banc de touche de Metz, les Grenats affichent leurs intentions au coup d'envoi : ce sera un 5-3-2. Un système défensif comme certaines équipes de Ligue 1 nous ont habitué depuis des années, et contre lesquelles l'OL a toujours eu du mal. Pourtant, les dix premières minutes nous montrent tout le contraire. Les Gones veulent plier le match le plus vite possible face à la lanterne rouge de la Ligue 1 Conforama, donc ils mettent du rythme dès le départ et s'installent dans le camp adverse. Au niveau du jeu, les Lyonnais gardent le ballon et enchaînent les longues séquences de possession, en basculant d'un côté ou de l'autre. Chose notable dans ce début de match, les joueurs du président Aulas jouent très juste, en deux touches maximum ce qui accélère le jeu, et commettent peu de fautes techniques. C'est donc tout naturellement que les buts arrivent, et les latéraux ne sont pas étrangers à cela. Si on met de côté Nabil Fekir (pour analyser bien sûr), auteur d'un doublé victorieux, les deux latéraux que sont Fernando Marçal et Kenny Tete sont les hommes de ce match.

Quand Lyon accélère, c'est but

Les deux protagonistes figurent tout d'abord dans le top 3 des joueurs ayant le plus touché le ballon (Marçal largement devant avec 97 prises) et ont gagné en moyenne 15 ballons chacun, pour peu de déchet (autour de 90% de passes réussies). Un gros volume de jeu pour les deux pistons qui avaient les couloirs libres, bien aidés par le fait que les Lorrains étaient venus pour défendre bas. Il est donc logique de retrouver le Brésilien et le Néerlandais à l'origine de chacun des deux buts. Sur le premier de Fekir à la 6e, entre les une-deux et le double jeu en triangle, cela va tellement vite qu'il est difficile au premier abord de décrypter l'action. Après un renversement venu de la droite, Marçal joue en appui sur Fekir, lequel remet à Memphis. Le latéral ayant fait un gros appel en profondeur, l'ancien de Manchester United rejoue avec son capitaine de l'avant. C'est donc Fekir qui sert l'ancien Guingampais dans la profondeur, lequel lui remet en retrait à l'entrée de la surface. Quant au deuxième but, remplacez Marçal, Memphis et Fekir par Tete, Traoré et Tousart, et vous avez la même action de jeu à base de jeu en triangle en une ou deux touches. Ce genre d'action de but se répète cette saison, ce qui prouve la volonté de travailler cela à l'entraînement au quotidien. 2-0 à la 20e donc, et après ?

La tête au match d'Everton

A entendre Bruno Genesio, c'est surtout cette partie du match qu'il retient. A partir du 2-0 donc, Lyon passe en mode gestion. Les joueurs se contentent juste d'être légèrement supérieurs à leurs adversaires, pas plus. Il est vrai que face à une telle équipe de Metz, il était facile de basculer dans la gestion (pour ne pas dire la suffisance?). Dès lors, la circulation du ballon était moins rapide, moins fluide, et les fautes techniques devenaient un peu plus nombreuses. Sur le front de l'attaque, on a revu les mauvaises choses du début de saison à certains moments, à savoir privilégier les actions individuelles. Memphis et Traoré ne tentaient presque que des duels en un contre un, tandis que Mariano n'avait qu'une seule chose en tête, le but (et rien d'autre malheureusement). D'ailleurs, la possession en fin de rencontre n'est que de 55% pour les Rhodaniens, surprenant lorsque on a vu la première période. C'est qu'au retour des vestiaires, Lyon a laissé le jeu ou presque au FC Metz. Le bloc adverse est remonté sur le terrain, et les Lyonnais n'attendaient que la fin du match pour passer à autre chose. Le travail était déjà fait pour eux, et il n'en fallait pas plus. Les têtes étaient déjà sans doute au match d'Everton (et au derby ?), et on ne peut leur en vouloir. Il est juste dommage de ne pas avoir vu plus de but, le goalverage aurait pu être soigné face à cette équipe de Metz. Pour la peine, il s'agissait juste d'une journée au bureau : on fait le travail, et on rentre chez soi. On sait maintenant que l'OL en est capable, ce qui montre l'évolution de la maturité collective de cette équipe.

 

16 commentaires
  1. Lyonnais69500 - mer 1 Nov 17 à 8 h 12

    Quelqu'un a le groupe pour Everton ?

    1. 69dz - mer 1 Nov 17 à 8 h 59

      Salut Lyonnais69500,
      Le groupe n'a pas encore été donnée,on en saura plus dans la journée.

  2. Tempo - mer 1 Nov 17 à 8 h 52

    Pourquoi ce titre?
    En parlant de gestion, Lyon devra savoir gérer le couple Memphis/Diaz car visiblement ce n'est pas la joie sur le terrain. Lyon doit savoir bien manager ses hommes pour éviter un impact sur tout le groupe.
    Sinon au niveau de l'Europa, dès les 1/16ème cette coupe risque de voir arriver du lourd avec Porto ou Monaco; Dortmund, Ateltico, Naples,...

    1. 69dz - mer 1 Nov 17 à 9 h 16

      Cette année cette compétition sera d'un tout autre niveau. Les gones ferait mieux de finir premier parce que si ce n'est pas le cas on pourrait tomber dès les seizième sur le Milan ac, Arsenal, Lazio, Zénith, Dortmund, Naples ou le Shaktior, Atletico, Monaco ou Porto, cska Moscou, Sporting et Séville.
      Quand je vois toutes ces équipes je me demande comment ce fait-il que l'an dernier le niveau était si faible?

      1. fandelol - mer 1 Nov 17 à 12 h 38

        Tu sais, ça ne veut pas dire grand chose la présence de grosses équipes puisque beaucoup ne la jouent pas à fond donc vaut mieux prendre un grand qui joue avec la B que Benfica, l'Ajax ou la Lazio qui joue à fond par exemple.

      2. Lyolicha - mer 1 Nov 17 à 13 h 31

        Il n'y a pas que Monaco et Porto concerné pas l'EL. Leipzig peut aussi mathématiquement finir 3ème également.

  3. Bamaki - mer 1 Nov 17 à 9 h 00

    A priori ça va tourner avec tête/Marcal sur le banc tout comme Aouar et Traoré préservés pour le derby

    1. 69dz - mer 1 Nov 17 à 9 h 22

      Je pense quand même qu'il ne faut pas sous estimé l'adversaire faire trop tourner pourrait nous porté préjudice. Après il y a des postes ou on ne perd pas en qualité (Mendy/Marcal Ndombélé/Aouar même si j'espère qu'il jouera sur l'aile gauche) Par contre Traoré est très largement supérieur a Cornet.

      1. Bamaki - mer 1 Nov 17 à 9 h 52

        En ce moment pas tant que ça, Cornet fait des entrées pleines d'énergie alors que Traoré semble fatigué

      2. 69dz - mer 1 Nov 17 à 10 h 00

        J'espère que tu a raison et que Cornet nous fera un bon match.
        Ce match est capital et il ne faut le prendre par dessus la jambe, car si ça se passe mal les joueurs vont doutés et la veille d'un derby c'est pas le top.
        Si on gagne les deux match de cette semaine on aura fait le plus dur de la mi-saison, on aura joué Paris Monaco asse et Bordeaux en championnat (il nous restera que Marseille a battre absolument, je pense que nous sommes au dessus d'eux) et en europa on aura fait l'aller retour contre everton.

      3. Polygone - mer 1 Nov 17 à 10 h 34

        Traoré est aussi mauvais (en ce moment) devant le but que cornet, mais au moins il sait combiner avec tete

  4. OL-38 - mer 1 Nov 17 à 9 h 07

    Bonjour à tous,
    L'OL à enchainer une nouvelle victoire face à Metz certes, mais pourquoi L'OL n'à pas reproduis le même match gagné contre Troyes? Oui je pense aussi L'OL doit bien gérer et améliorer l'entente entre les gones, pour éviter un incident comme ce qui s'est passé avec la brouille entre Mariano et Memphis. Mais peut-être que le match retour de Jeudi était déjà dans toutes les têtes.

    1. 69dz - mer 1 Nov 17 à 9 h 18

      Salut OL-38,
      Je pense que les gones ont essayé de gérer leurs efforts en vue de cette semaine chargé.

      1. OL-38 - mer 1 Nov 17 à 9 h 49

        Ok, Oui je comprend, de plus le match de jeudi est très important.

  5. 69dz - mer 1 Nov 17 à 9 h 39

    J'aimerais soulignée quelque chose,
    Au début de saison je critiquais Génésio sur le fait qu'il n'y ai pas de jeu dans cette équipe. Aujourd'hui on remarque une très net progression dans ce domaine, ce qui est logique, les joueurs commencent à se connaitre et on voit que ça travaille comme il faut a l'entrainement et dans une bonne ambiance. Ce qu'il fallait a Génésio c'était du temps, le temps que la mayonnaise prenne comme on dit.
    Très content du travail qu'il a accomplit, car cette été le travail était surtout axé sur la défense après la catastrophe de l'an dernier. Et je trouve que nous défendons plutot bien en ce moment, en plus de cela on a une des meilleurs attaque de ligue 1 (3eme a un but de Monaco et 7 du psg). Contrairement a l'an dernier je trouve que nous avons enfin un banc qui nous permet de faire tourner (sauf au poste d'avant centre ou je préfèrerais voir Gouiri).
    Cette année doit signer notre retour en ldc et ainsi avoir un recrutement ambitieux, j'espère que nous allons enfin nous décidé a recruté un défenseur centrale de niveau international pour faire la paire avec Marcelo.

  6. Gonzo - mer 1 Nov 17 à 10 h 10

    He oui ! Un peu de patience... 😉
    La sauce ne peut pas prendre en 2 matchs, avec 70% de l'equipe-type renouvelé, il fallait du temps. Le temps que tout ce petit monde fasse connaissance et apprenne à jouer ensemble.
    Pour autant ça n'est pas fini, il y a et il y aura aura des ajustements à faire tout au long de l'année, mais ça prend forme.
    Pour le recrutement à venir, il n'est pas dit que ça ne bouge pas encore cet hiver, JMA a gardé une petite poire pour la soif, comme on dit...

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut