Catarina Macario (Photo by Richard Rodriguez / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

OL : Macario "est en bonne voie pour être l’une des meilleures" pour son sélectionneur

Présente avec les Etats-Unis pour affronter l’Ouzbékistan samedi (23h30), Catarina Macario veut prouver en sélection sa progression affichée à l’OL.

En quarts de finale de Ligue des champions, elle a réussi à faire lever le Parc OL d’un seul homme. En une action contre la Juventus (3-1), Catarina Macario a démontré toute l’étendue de son talent et faire ressortir le sang brésilien qui coule dans ses veines. Sur un centre en peu trop en retrait de Delphine Cascarino, l’Américaine s’est amenée le ballon à la manière d’un Dennis Bergkamp avec Arsenal avant de tromper Pauline Peyraud-Magnin et faire respirer tout un stade. Depuis plusieurs semaines, Macario s’est émancipée et semble enfin donner la pleine mesure de son talent, un an après son arrivée à Lyon. Cette progression n’est d’ailleurs pas passée inaperçue de l’autre côté de l’Atlantique.

"Je ne veux pas paraître prétentieux mais je pense qu’elle est sur le bon chemin pour devenir l’une des meilleures joueuses de la planète", a déclaré Vlatko Andonovski, sélectionneur de la Team USA.

Attaquante de formation, Catarina Macario a fait évoluer son jeu depuis son arrivée à Lyon. Face à l’hécatombe de blessures au milieu de terrain depuis le début de la saison chez les Fenottes, elle occupe ces derniers temps un rôle de meneuse. Pas de quoi la rendre moins décisive pour autant. En huit matchs de Ligue des champions, elle a trouvé le chemin du but à 5 reprises ainsi que deux passes. En D1 Arkéma, elle est tout simplement la meilleure buteuse de l’OL avec 12 réalisations, à égalité avec Melvine Malard. A 22 ans, elle a l’avenir devant elle et elle compte bien se faire une place au soleil avec la Team USA, dès samedi avec le match amical (23h30) contre l’Ouzbékistan.

3 commentaires
  1. Le Bon - sam 9 Avr 22 à 18 h 33

    Si le centre avait été moins en retrait, il était intercepté par l'italienne N°5 (capitaine de la Juve) car Catarina était assez avancée, ce qui ne retire en rien l'excellence du geste technique de Macario.
    Et si Delphine avait centré devant le, but, c'était à coup sûr une interception.
    Le centre en retrait, c'est le plus efficace.

    1. isabielle - sam 9 Avr 22 à 19 h 46

      Judicieuse remarque... en tout cas ce fût une magnifique phase de jeux : très efficaces et très élégantes nos fenottes...
      c'est pas un but de bourin !

  2. dede74 - sam 9 Avr 22 à 19 h 28

    Surtout, qu'elle ne se blesse pas en jouant des matchs amicaux, avec sa sélection.
    C'est vrai qu'elle apporte beaucoup actuellement, ce serait dommageable qu'elle revienne blessée.

    Les sélections, en pays lointains, sont fatigants, on le voit avec Paqueta, chez les garçons, après 50 matchs depuis le début de saison, il pioche et n'apporte plus ce qu'il apportait en début de saison ! ça + les départs de Juni et Bruno, qui doivent le contrarier aussi.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut