Catarina Macario lors de Juventus - OL
Catarina Macario lors de Juventus – OL (Photo by Marco BERTORELLO / AFP)

OL : Macario prête "dans 4-5 semaines" pour son sélectionneur

Blessée depuis le 1er juin et une rupture des ligaments croisés, Catarina Macario n’est pas encore sur le retour. Présente à Lyon, l’Américaine devrait être "de retour sur les terrains dans 4 à 5 semaines" pour son sélectionneur.

Avant de partir en vacances après la qualification pour les 8es de Ligue des champions, Sonia Bompastor avait quelque peu cassé l’ambiance en prévision de la seconde partie de saison. Alors que l’optimisme était de mise quant à des retours importants de joueuses blessées, l’entraîneure de l’OL avait plutôt fait preuve de retenue concernant Ada Hegerberg et Catarina Macario. Pour la seconde citée, le retour à la compétition avait connu un petit retard avec des étapes pas encore validée. Sonia Bompastor visait un retour pour fin février sans dire si ce serait pour l’entraînement ou la compétition.

Le son de cloche semble être différent aux Etats-Unis. En marge de l’annonce de la liste des joueuses retenues pour le double rendez-vous en Nouvelle-Zélande, Vlatko Andonovski s’est exprimé sur le cas de Catarina Macario, victime d’une rupture des ligaments croisés en juin dernier. Le sélectionneur américain assure que la meneuse lyonnaise "progresse très bien" après un séjour au Qatar et qu’elle "est dans les temps pour être sur le terrain dans quatre à cinq semaines". Une deadline plus optimiste que celle de l'OL.

13 commentaires
  1. dede74 - lun 9 Jan 23 à 12 h 57

    Encore un sélectionneur qui risque d'anticiper son retour et la convoque trop tôt, avec les risques encourus, au mépris des avis médicaux !
    J'espère qu'on peut intervenir dans ce cas.
    Elle est où actuellement, à Lyon ou aux states ?

    Signaler
    1. undeuxtrois - lun 9 Jan 23 à 17 h 22

      Mouais, cela peut tout à fait venir du club aussi au vu des prochaines échéances. Le sélectionneur ne l'a pas sélectionné pour février, il la veut performante cet été, pas en février ou avril... Le club, lui, peut bénéficier à court-terme d'un retour anticipé, et a besoin d'elle dès que possible. Je ne pense pas qu'il faille s'inquiéter des Etats-Unis, elle ne verra pas la sélection avant plusieurs mois.

      Signaler
  2. Moimoi - lun 9 Jan 23 à 13 h 10

    Hey, Ma-ca-rio ay !

    Signaler
  3. knoumkoufou - lun 9 Jan 23 à 14 h 09

    Catarina au Qatar après Katoto et Griege et quelques footeux. Il y a quoi de si bien médicalement qu' on ne trouve ni à Lyon ni à Paris ou ailleurs ?

    Signaler
    1. OL-91 - lun 9 Jan 23 à 15 h 53

      Je pense que c'est dû au climat et... à la tranquillité.

      Signaler
    2. undeuxtrois - lun 9 Jan 23 à 17 h 26

      Je suis d'accord sur la tranquillité, personne ne lui met la pression si elle est ailleurs. Beaucoup de joueurs et joueuses partent faire leurs rééducations hors des clubs. Et il y a plein de choses que l'on trouve ailleurs et que l'on ne trouve pas en France, d'un point de vue infrastructures on est loin d'être au top, notamment dans les clubs. Ceux-ci ne sont structurellement pas adaptés pour gérer des blessées longues durées.

      Signaler
      1. Foot Toujours - lun 9 Jan 23 à 18 h 08

        Notre beau pays de France, et quelques autres dans cette Europe vieillissante, s'appauvrit et n'investit plus autant dans le médical.
        Les états du golfe font l'inverse : ils investissent énormément dans toutes les nouvelles technologies parce qu'ils ont des moyens que nous n'avons plus.... et ne font pas de "social". Tout est fait pour attirer les gens riches qui recherchent du bien-être, de la tranquillité et de l'anonymat. C'est aussi bon pour leur image.
        Les pointures de la médecine, américains, asiatiques ou Européens n'hésitent pas à se délocaliser - ils sont très bien rémunérés pour cela - pour participer à cette "révolution" qui attirent des patients fortunés du monde entier.

      2. undeuxtrois - mar 10 Jan 23 à 11 h 25

        Il ne tient qu'aux structures privées d'investir. L'OL, puisque l'on parle d'eux, pourrait tout à fait se doter d'installations dignes de ce nom pour des professionnelles, et de quoi accueillir les blessées long terme. A l'époque, le club n'a pas fait miroir homme/femme avec installations équivalentes. Les hommes ont eu tout le confort, les filles ont eu des préfabriqués, avec une salle de gym de 50m2 pour 25 joueuses...

  4. OL-91 - lun 9 Jan 23 à 15 h 52

    Les sélectionneurs sont sur le ponctuel et donc, dangereux pour un club comme l'OL qui regroupe un bon nombre d'internationales. De ce fait, le club ressemble à un terrain d'entraînement et de réathlétisation de ces joueuses. Il faudrait indemniser fortement de tels prêts.

    Signaler
  5. JUNi DU 36 - lun 9 Jan 23 à 20 h 19

    Ben il y a la Creuse ou le Cantal pour la tranquillité.

    Signaler
  6. JamiElAxel - mar 10 Jan 23 à 12 h 42

    Toujours pas de nouveau contrat pour Macario, ils attendent quoi qu'elle part voir ailleurs, pourtant Mlle Ballon Perdu ( Malard) renouvelé, S. Bruun n'a pas la sympathie de Sonia, donc on place de titulaire a LeSommer,bonne journée

    Signaler
    1. OLPassePresent - mar 10 Jan 23 à 12 h 49

      Et si c'était elle qui ne veut pas prolonger ?
      Des infos sur cette question ?

      Signaler
    2. OL-91 - mar 10 Jan 23 à 15 h 47

      Tout de même quelques ballons perdus au fond des filets.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut