João Gomes, milieu de Flamengo, après un match de Copa Libertadores
João Gomes, milieu de Flamengo, après un match de Copa Libertadores (Photo by MAURO PIMENTEL / AFP)

OL - Mercato : Bruno Cheyrou confirme la piste João Gomes

Au lendemain de l’information faisant état d’un intérêt de l’OL pour João Gomes, Bruno Cheyrou a confirmé. Le chef de la cellule de recrutement est actuellement au Brésil pour visiter les installations de Botafogo et négocier avec Flamengo.

Juninho n’est plus là mais la branche brésilienne pourrait bien être réactivée par l’OL dans les prochains jours. Au lendemain des informations de la presse brésilienne sur une offre du club lyonnais pour João Gomes, Bruno Cheyrou a posé ses valises au Brésil. Le chef de la cellule de recrutement doit profiter de son court séjour en Amérique de Sud pour visiter les installations de Botafogo, club qui fait lui aussi partie de l’empire Eagle Football de John Textor. Une visite pour "voir comment ils fonctionnent, échanger avec eux, commencer à créer des synergies", a déclaré Cheyrou à L’Equipe.

Cette visite dans le club brésilien ne sera pas la seule faite par Bruno Cheyrou à Rio de Janeiro. En effet, sa présence doit permettre d’accélérer les discussions avec Flamengo pour le dossier João Gomes. Le patron de recrutement a confirmé les informations sorties mardi et l’OL va donc bien tenter de refaire un coup à la Bruno Guimarães avec le jeune milieu (21 ans) suivi depuis quelques temps. "C'est un joueur qu'on observe depuis un an et demi, a poursuivi Bruno Cheyrou au quotidien sportif, mardi soir. Avant, le timing n'était pas le bon. Financièrement, on ne pouvait pas y aller. Là (avec l'arrivée de Textor), une fenêtre s'est ouverte et on essaye de s'engouffrer. Ce joueur, je l'aime beaucoup et ce serait un doux rêve de le recruter."

Ayant proposé 19 millions d’euros (17+2), l’OL a fait une offre supérieure à celle de Wolverhampton (15+2) et a séduit Flamengo. Reste désormais à trouver les arguments pour convaincre le joueur qui souhaite respecter sa parole donnée au Wolves. Néanmoins, Bruno Cheyrou estime avoir "les arguments pour marquer un but en or dans les arrêts de jeu". Ne reste plus qu'à concrétiser et ne pas trembler devant le but.

182 commentaires
  1. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 13 h 24

    "C'est un joueur qu'on observe depuis un an et demi"
    Ouai comme disait Mopi, c'est une piste de Juni quoi.
    J'aimerais savoir ce que Cheyrou branle.
    Un bel emploi fictif pour Nono le nigaud.

    Signaler
    1. Philippeb - mer 18 Jan 23 à 13 h 30

      Où est le problème ?

      Signaler
      1. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 13 h 32

        Que Nono branle rien ?
        Bah c'est un problème non d'avoir un emploi fictif ?
        Après tu me diras toi t'es un droitard macroniste (pléonasme) donc tu n'aimes pas le travail, tu préfères l'enrichissement sans cause des branleurs d'actionnaires et de spéculateurs, donc ça m'étonne pas que tu kiffes Nono le branleur.

        La bise mon Philou 😉

        PS -> J'admets cependant que si quand il bosse c'est pour recruter le sceptre d'Ottokar, parler du départ de Sampaoli en disant que c'est pas anodin et balancer 17M sur Faivre, faut mieux qu'il branle rien certes 😉

      2. Dragon2332 - mer 18 Jan 23 à 13 h 54

        @Tongariro : es-tu derrière son dos pour dire qu'il ne branle rien ?

        Absolument pas, mais, néanmoins, tu te permets de faire des critiques sur son travail dont tu n'as absolument aucune connaissance.

        Les gens qui critiquent sans arrêt ne décrivent pas les autres, ils se décrivent eux-mêmes ...

        Bonne journée tout de même 🔴🔵

      3. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 14 h 23

        @Dragon
        J'observe juste ce qu'il fait, désolé.
        Son bilan à l'OL est dramatique, soit en termes de passivités soit en termes de conneries faites et prononcées...
        Le réel, toujours le réel.

      4. Philippeb - mer 18 Jan 23 à 14 h 38

        Ou est le problème que la piste ait été initiée par le DS Juninho lorsqu'il était employé de l'OL ?
        Après si des gogos ici veulent croire tes fadaises qui consistent à expliquer que c'est untel qui a fait ci et untel qui a fait ça sans rien savoir, ça les regarde.
        Visiblement tu ne travailles pas dans une société, tu n'as jamais fait partie d'un club, d'un groupe, d'une association ou même d'une famille, tu ne comprends pas que le travail c'est collectif. Dans un recrutement il y'a un coach qui exprime des besoins, un recruteur qui propose des solutions, des agents les leurs, des negociations, des discussions entre le coach le responsable du recrutement, le financier, des contacts avec le joueur par celui qui a un contact, un passé, des liens et c'est finalement entériné par le président.
        Qui a fait le recrutement ? Seul Tonga sur son canapé sait démêler tout ça.
        On connaît la rengaine des demeurés des tribunes " on se fait avoir, c'est des magouilles , c'est la faute de la direction, du pouvoir, des riches...nous on paie on veut des résultats, etc" Et évidemment c'est repris par tous ceux qui veulent flatter le peuple dans le sens du poil pour se faire mousser, dont tu fais partie.
        A l'OL ils sont un peu coincés parce qu'ils n'osent pas trop attaquer le boss, ça serait un peu gros, et ils ont la trouille, alors ils se rabattent sur les sous- fifres...Tout le monde sait que s'en débarrasser ne changerait pas grand chose mais il faut des têtes de turcs jetées en pâture. Alors les tout petits Rothen / Riolo aboient.

      5. Darn - mer 18 Jan 23 à 14 h 39

        PAN !

      6. metallica - mer 18 Jan 23 à 15 h 15

        @tongariro si les macronistes que tu meprisent n'aiment pas le travail et que tu critiques a juste titre les feignasses, j'en deduis logiquement que tu applaudis des 2 mains la reforme des retraites, meme si elle est modeste ?

        😉

      7. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 15 h 30

        @Philou
        Ton catéchisme ne dupe plus grand monde ici mais il me fait beaucoup rire, alors continue 😉

        @metallica
        Je crois que tu piges pas grand chose à ce que je dis.
        Justement cette réforme va toucher ceux qui ont commencé à travailler jeune et laisser tranquille ceux qui gagnent des tonnes d'argent via la spéculation.
        Ceux qui sont pénalisés sont la vraie force laborieuse de ce pays, ceux qui justement sont la base des profits des entreprises.
        D'ailleurs les éditorialistes télé chialent sur les pertes qu'entraîneront la grève, justement car ce sont les travailleurs qui créent ces richesses, pas les actionnaires. Si les actionnaires se mettent en grève, on s'en branle, ça impactera personne.
        Donc manifestement tu dois pas comprendre grand chose à ce qui se passe actuellement.
        Surtout que ca a aussi été démontré que cette réforme est totalement inutile car même le COR admet que le régime des retraites n'a aucun problème majeur, et qu'elle est faite pour compenser les milliards qui vont être donné avec la suppression de la CVAE, encore un cadeau fait aux improductifs qui finira surement comme le CICE, c'est à dire sous forme de dividendes pour une minorité d'actionnaires et quasi aucune création d'emplois ou augmentation de salaires.
        Bref comme beaucoup ici tu m'as l'air de pas du tout comprendre la différence entre Travail et Capital mais vu le déclin intellectuel de l'Occident au XXIème siècle, je ne suis pas surpris.
        D'ailleurs, les entreprises françaises ont versé 80 milliards d'euros à leurs actionnaires en 2022, du jamais vu depuis 20 ans. Sachant que 80% des dividendes versés vont dans les poches d'1% des actionnaires. Aussi, le montant des aides publiques dont bénéficient les entreprises représente un tiers du budget français, 160 milliards d'euros par an, soit 3 fois plus qu'il y a 20 ans. Or, cet argent ne va quasiment pas dans l'investissement productif et la hausse des salaires. On a aujourd'hui un Etat qui bosse pour les actionnaires des gros groupes en délaissant à coté les travailleurs qui créent la richesse et les services publics auxquels les gens ont droit.
        Et évidemment tout ça passe vu la baisse du niveau en économie de la moyenne de la population.

      8. metallica - mer 18 Jan 23 à 15 h 37

        @tongariro

        Je te taquinais pour allumer la meche.... et ca n'a pas manque 🙂

        En revanche, avant d'insulter les gens il faut quand meme verifier a ne pas dire n'importe quoi.
        Et dans ton attaque tu racontes completement n'importe quoi. Je n'ai malheureusement pas le temps de demonter tes inepties point par point, ca me prendrait plusieurs heures.

      9. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 17 h 55

        Haha dommage apparemment je raconte souvent n'importe quoi mais personne n'a le temps de me contre dire sur le terrain économique, c'est pas de bol haha !
        Et je t'insulte pas, je dis juste que tu piges rien à la réforme si j'en crois ton premier comm 😉

      10. XUO - mer 18 Jan 23 à 19 h 19

        Non, il ne fait pas rien : on sait quand même que c'est Cheyrou qui a viré Juni .....

    2. jolann69 - mer 18 Jan 23 à 15 h 14

      Ben la, si il arrive à convaincre un joueur de venir à l'OL vu dans la situation ou on en est, c'est qu'il se sera donné du mal quand même...

      Signaler
  2. Olyonn@is - mer 18 Jan 23 à 13 h 27

    🫣Salut c'est moi Nono,vous me reconnaissez ?L'homme qui sort du placard à balais et qui ressort tous les vieux dossiers de Juni.

    Signaler
    1. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 13 h 34

      Et encore dans un placard à balais, on trouve des trucs utiles !

      Signaler
  3. Olyonn@is - mer 18 Jan 23 à 13 h 33

    "Néanmoins, Bruno Cheyrou estime avoir les arguments pour marquer un but en or dans les arrêts de jeu". Ne reste plus qu'à concrétiser et ne pas trembler devant le but."

    😂On va bien marrer!

    "Ce joueur, je l'aime beaucoup et ce serait un doux rêve de le recruter."

    😂Mais quel comique il lui en faut peu.

    Mais bon sang ou est passer l'exigence de l'OL ?

    Signaler
    1. ITSGONE - mer 18 Jan 23 à 13 h 43

      La mauvaise nouvelle, c'est que Cheyrou a l'air d'être conforté à son poste, avec une visite à botafogo, etc...
      Sinon le joueur visé a l air interessant, faut concretiser maintenant, amortir les frais de bouches au Brésil !

      Signaler
    2. GoNL - mer 18 Jan 23 à 14 h 04

      La situation idéale:
      - si le joueur vient c’est grâce à Juni (super joueur d’ailleurs)
      - si il ne vient pas c’est que ce c.. de Cheyrou a encore foiré (de toute façon on n’a pas de besoin à ce poste)
      Dans tous les cas l’honneur est sauf 😅! On s’amuse bien dans votre monde

      PS:
      Vous n’avez rien d’autre à foutre?

      Signaler
      1. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 14 h 21

        T'as le seum contre le réel GoNL, c'est triste ce déni..

      2. Juni forever OL - mer 18 Jan 23 à 14 h 27

        Il faudrait savoir si juni était dessus il y a 1 an et demi

      3. GoNL - mer 18 Jan 23 à 14 h 27

        Pardon ? Quel déni ? Et quel seum?

      4. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 15 h 34

        @GoNL
        Ta propension à t'élever contre la vérité car elle blesse ton idéologie.
        Comme Aulas qui dit qu'il est le responsable numéro 1 de Paqueta, afin de faire oublier ce qu'a fait Juninho.
        C'est triste autant de rancoeur, t'étais pas comme ça au début quand je te lisais sur ce forum.
        Y a pas de mal à reconnaître que certaines recrues viennent de certaines personnes et d'autres d'autres personnes. Même moi j'ai aucun mal à dire que Boateng est une piste de Bosz (Juni l'avait même proclamé pour mettre en avant le Batave.. dommage..) et que c'est un échec.
        Les gars je sais que la réalité blesse mais on est obligés de l'accepter, car le déni ne dure qu'un temps et autant vite en sortir.

      5. GoNL - mer 18 Jan 23 à 16 h 00

        Tonga,
        Je ne fais référence qu’à une chose: cette obsession (inquiétante) à vouloir matin, midi et soir lire n’importe quel événement sous la lumière « Cheyrou imposteur ». Ça occupe 50% de l’espace de ce forum et ça décourage beaucoup de gens de venir.
        Je n’aurais pas du remettre une pièce dans la machine, cette machine se remet en marche de façon pathologique, à défaut d’être restée juste puérile. Et avec une haine qui interpelle (moi je garde la mienne pour ceux qui balancent des bombes plus loin en Europe)

        Pour ce qui est de ces transferts:
        - qu’on attribue les venues de BG et Paqueta au travail de Juni ça ne se discute pas
        - que Bosz a eu l’idée du coup Boateng no problema
        - ben le reste il faut arrêter de faire semblant de tout savoir et d’être sûr que Cheyrou ne fait rien.

        Ça ne dit rien sur Cheyrou, ça en dit surtout surtout sur ces obsessions qui doivent tourner en eczéma., je vous plains
        Moi je n’ai rien contre Cheyrou, et je ne le vois pas non plus grandir comme dirigeant d’un grand club. Il devrait travailler pour un DS qui mettrait un peu de cohérence dans ce marasme, et ça on n’en a pas vu ni l’ombre ni la rumeur de l’ombre..

        Voilà, je m’en fous de la paternité des transferts, elle appartient à ceux qui sont responsables du recrutement et c’est tout, je cherche juste un peu d’apaisement et de bonne humeur sur ce forum qui part encore plus vite en c…ille que le club

      6. Tongariro - mer 18 Jan 23 à 17 h 53

        Ah voilà là tu es plus modéré, on se rejoint 😉

      7. montcoua - mer 18 Jan 23 à 21 h 21

        🙄pathologique... sans espoir 🤪

  4. Darn - mer 18 Jan 23 à 13 h 34

    Mouais, s'il avait dit qu'il le suivait depuis deux semaines, on aurait dit qu'il y a précipitation, amateurisme...
    En attendant, c'est quand même lui qui est au Brésil, et pas un autre, et il n'est pas en Turquie.

    En tout cas ça semble bien compliqué avec cette histoire de "parole du joueur".

    Signaler
    1. Dragon2332 - mer 18 Jan 23 à 13 h 57

      En 2009, un certain Juninho avait donné sa parole à l'OL alors que le Barca lui avait proposé beaucoup plus d'argent ...

      La suite est dans l'histoire de l'OL ...

      Certaines personnes ont une parole, et d'autres non ...

      Signaler
      1. Moimoi - mer 18 Jan 23 à 14 h 56

        Dragon2332 : de moins en moins de personne ont une parole aujourd'hui, car les valeurs disparaissent ou sont remplacées par de la futilité.