Maxime Gonalons avec Alexandre Lacazette sous le maillot de l’OL (AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES)

OL – PSG : le renouveau de Gonalons

Alors que la forme de Maxime Gonalons a pu être critiquée ces derniers temps, le capitaine de l’Olympique Lyonnais revient à son meilleur niveau. Ses dernières prestations ont fait l’unanimité auprès des supporters et des observateurs. Retour sur le renouveau de « Gon’s ».

Maxime Gonalons aurait-il dû partir à Naples quand il en avait l’occasion, il y a quelques saisons ? Encore aujourd’hui, la question peut légitimement être posée lorsque l’évolution de la carrière du joueur est évoquée. Que serait-il devenu ? Sa progression aurait-elle été boostée, et se serait-il imposé comme un membre important de l’Equipe de France ? Autant de questions auxquelles il est impossible d’apporter une réponse, à moins de spéculer. Malgré tout, un constat peut être dressé. Alors que le potentiel de Gonalons était perçu comme exceptionnel il y a quelques années, beaucoup se demandent si le milieu de terrain a réussi à totalement l’exploiter.

Un gros coup de moins bien

Joueur essentiel de l’OL, comme l’a encore rappelé Bruno Genesio en conférence de presse hier, le natif de Vénissieux est certainement le premier nom couché sur la feuille de match, selon l’expression consacrée – et en compagnie d’Anthony Lopes et Alexandre Lacazette. Son amour pour le club le porte et c’est avec fierté qu’il arbore son brassard de capitaine. Si ses analyses d’après-match sont souvent décrites comme consensuelles, avec rarement un mot plus haut que l’autre et peu de « gueulantes » malgré sa position et les situations délicates qu’a pu vivre le club, son statut n’a jamais été remis en cause. Aucun de ses entraîneurs successifs n’a ainsi jugé bon de piquer au vif le Lyonnais en le reléguant durablement sur le banc, ou en le remettant en question publiquement. Une attitude partagée par des entraîneurs aux approches et caractères très différents, attestant de l’unanimité entourant Maxime Gonalons en tant qu’homme. Sur le rectangle vert, en revanche, on a pu voir « Gon’s » en difficulté. Loin de son meilleur niveau, ses performances n’étaient pas à la hauteur. Pas à la hauteur d’un club comme l’Olympique Lyonnais. Pas à la hauteur d’un joueur aussi doué que lui.

Un retour canon

Suspendu en septembre après son vilain geste sur le Bordelais Malcom lors de la quatrième journée de championnat, la sentinelle lyonnaise a écopé de quatre matchs de suspension. « Ma longue suspension a freiné mon élan mais j’ai retrouvé mes capacités physiques », confiait Gonalons en conférence de presse. Et si cette suspension avait été un mal pour un bien ? Et si, finalement, Gonalons avait réellement besoin de souffler ? Le Lyonnais fait partie des joueurs de Ligue 1 ayant disputé le plus de rencontres ces dernières années. Il a ainsi pris part à 43 matchs l’an dernier, toutes compétitions confondues, loin tout de même des 54 rencontres disputées lors des saisons 2011-2012 et 2013-2014. Du fait de cette suspension, l’international français (8 sélections) a certainement pu se ressourcer. Depuis son retour, le Gone est revenu au top. Il est clairement le meilleur joueur rouge et bleu depuis quelques semaines. Les observateurs s’accordent sur ce point. Et les statistiques accourent pour justifier l’emballement autour de son état de forme. A Lille, par exemple, Gonalons a gagné 23 ballons et réussi 93% de ses passes. Des chiffres très flatteurs.

La concurrence comme moteur ?

Comment expliquer ce renouveau ? Car il s’agit bien d’un renouveau. Certains y voient une réaction du capitaine aux bons matchs réalisés par Lucas Tousart pendant son absence, lequel pourrait espérer percer rapidement dans la capitale des Gaules. Comme si, à présent conscient de l’épanouissement au sein de l’effectif d’un jeune concurrent, le joueur de 27 ans s’était rendu compte de la nécessité d’élever son niveau de jeu. Mais s’agit-il vraiment de cela ? Pour d’autres, en effet, le retour au premier plan de Gonalons n’aurait rien à voir avec la concurrence. C’est par exemple l’avis de Robert Duverne, invité de notre émission Tant qu’il y aura des Gones (TKYDG) lundi. Amoureux de son club de toujours, Gonalons bénéficierait surtout d’une aptitude physique retrouvée depuis septembre. Quoi qu’il en soit, la bonne forme de Gonalons est un atout considérable pour l’OL dans sa quête de points. Profitant d’une sentinelle récupérant de nombreux ballons et relançant de manière intéressante, le club de Jean-Michel Aulas pourrait prétendre à une solidité retrouvée. Confirmation dès demain, contre le PSG ?

11 commentaires
  1. Lyonnais_de_la_manche - sam 26 Nov 16 à 15 h 29

    Je me demande aussi si c'est une bonne chose qu'il soit resté. Alors autant j'adore l'idée d'avoir un effectif essentiellement composé de joueurs du cru, c'est d'ailleurs ce qui m'a fait aimer ce club, cette capacité de "créer" son équipe en quelques sorte, à partir de petits jeunes formés qui deviennent internationaux dans leurs plus belles années. Mais cela dis, à la réflexion c'est peut être nécessaire pour les joueurs de partir vers d'autres horizons, être confronté à de nouveaux challenges qui les forcent à évoluer et développer de nouveaux aspects de leurs jeu.

  2. Alexandreg - sam 26 Nov 16 à 15 h 55

    Il fait parti de la colonne vertébrale de l'ol et c'est vrai que dernièrement il a été au top!
    Quid de Tousart en revanche ?
    Lors des 4 matchs effectués à la place de Max, il a été très bon.
    Le problème c'est qu'il n'a pas énormément de temps de jeu voir pas du tout.
    Ça me parraitrai être une grosse erreur de le laisser partir sans lui avoir laissé sa chance.
    Pourquoi ne jamais les avoirs associés, contre le Psg cela peut être pas mal.

    1. stef-69 - sam 26 Nov 16 à 19 h 03

      Entièrement d'accord pour qu'ils jouent tout les 2contre les "grosses" équipe pour muscler un peu notre milieu.

      1. Alexandreg - sam 26 Nov 16 à 19 h 26

        Exactement. Parfois nous sommes un peu trop tendre au milieu.
        Et puis depuis qq matchs Cornet n'est pas très bien en ce moment. Il pourrai souffler un peu histoire de revenir plus fort.
        Mais je pense que ca nous ferai un nouveau changement de système, ce que nous faisons beaucoup depuis le début de saison.

  3. janot06 - sam 26 Nov 16 à 16 h 54

    Pour le bien de l'OL, je suis content que le grand Max soit resté. C'est si rare aujourd'hui qu'un joueur soit ainsi fidèle à son club formateur.
    Maintenant, sur un plan personnel, il aurait peut-être dû partir, n'est-ce pas, DD ?

  4. OLVictory - sam 26 Nov 16 à 17 h 47

    Gonalons c'est un acteur important de toutes les réussites de l'OL ces dernières années, c'est le joueur méritant par excellence. Content qu'il soit revenu à son niveau après une petite baisse de régime bien compréhensible.

  5. ol-91 - sam 26 Nov 16 à 19 h 12

    Il est probable que Gonalons parte la saison prochaine. Tousart, si le club arrive à le conserver (il joue peu) le remplacerait, je pense.

    1. fandelol - dim 27 Nov 16 à 10 h 26

      Tu veux qu'il parte pour aller où? A Crystal Palace? Valence? la Lazio? Schalke?
      Sérieusement, je ne pense pas qu'il puisse trouver un club clairement supérieur à Lyon et où il puisse être titulaire.

    2. OLVictory - dim 27 Nov 16 à 12 h 08

      Probable c'est facile à dire mais quels sont les arguments pour l'affirmer ?

  6. ol-91 - sam 26 Nov 16 à 22 h 11

    Demain, j'espère me tromper sur nos onze joueurs.

  7. Hassan - dim 27 Nov 16 à 10 h 55

    On a un coach qui ne sait pas gérer un effectif. Les joueurs ne souffle pas. Il n'y a pas de rotation.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut