OL : qui se cache derrière le compte Twitter OL_Plus ?

Chaque jour, ils relaient sur OL_Plus de nombreuses informations sur l'OL. Mais qui se cache derrière ce compte Twitter suivi par Jean-Michel Aulas et les joueurs du groupe professionnel ? Olympique-et-lyonnais a mené l'enquête.

Si vous êtes supporter de l’Olympique lyonnais et actif sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, vous connaissez sans aucun doute le compte OL_Plus et ses plus de 16 800 followers. L’utilité de celui-ci se résume à partager les articles qui traitent de l’actualité de l’OL. Mais bien avant leur arrivée en 2011 sur le réseau social au petit oiseau bleu, il faut remonter onze années plus tôt, au 11 août 2000 plus exactement, pour trouver la première trace d’OL_Plus. « Nous ne sommes alors qu’au début du web, Google n’a que deux ans, les ordinateurs sont sous Windows 98 et on a tout juste survécu au bug de l’an 2000, indique l'un des animateurs du compte Twitter. L’OL vient de remporter son premier titre depuis 1973 (une Coupe de la Ligue le 5 mai 2001) et la période s’annonce faste. " C’est alors que quelques supporters membres des « HexaGones », groupe de fans de l’OL comptant environ 335 adhérents, créent une liste de diffusion par mail appelée « OL_Plus ». Celle-ci est toujours d’actualité et compte un peu moins de 500 abonnés aujourd’hui. Quatre fois moins que leur page Facebook actuelle et ses près de 2000 likes.

Un compte géré depuis Lyon, Paris et Malmö

Ils viennent tous les trois d’endroits variés. « R. est de retour depuis peu sur Lyon, J. est sur Paris et S. est à Malmö en Suède. La moyenne d’âge doit être autour de 35 ans, assure l’un d’entre eux. On a tous des boulots, des vies à côté. Cela fait quelques années que nous ne nous sommes pas retrouvés au même endroit au même moment. La magie du web. Mais le fait d’être trois, à différents endroits et dans de différents cadres, permet certains relais pour couvrir la journée OL sans trop de contraintes. » Mais alors comment s’orchestre ce travail quotidien ? Comment être à l’affût de tous les sujets qui couvrent l’actualité du club septuple champion de France ? « On a mis en place quelques outils de publication, expliquent-ils. Nous avons aussi quelques trucs, quelques alarmes pour surveiller certains sites. On connait les habitudes de communication d'une semaine type, ça aide aussi à être attentif aux bons moments. » Mais ce n’est pas tout : « Nous avons aussi mis en place un système qui permet de voir tout de suite ce qui est posté sur le compte, cela permet d’éviter de poster deux fois la même information. Du coup, le premier qui voit un article, une vidéo ou tout autre actualité, peut la poster sans aucun risque. »

Un système bien rodé qui fait actuellement le succès d’OL_Plus. Un travail fait bénévolement puisque les trois membres actifs ne touchent pas le moindre centime. Ils ont même déjà refusé, à plusieurs reprises, de faire de la publicité. « On ne se met pas en avant, soufflent-ils. C’est purement du service gratuit. De la solidarité entre supporters. On ne fait pas de pub et nous en avons même déjà refusé. » On l'aura compris, nos trois fervents supporters de l'OL partagent quotidiennement leur passion pour leur équipe préférée. Et personne ne va s'en plaindre.

4 commentaires
  1. florentdu42 - sam 10 Déc 16 à 10 h 23

    C'est du sacré boulot et ça prend du temps. Moi je leur dis chapeau, car, pour ma part, je suis administrateur d'une page facebook avec presque 3000 membres, et c'est du boulot a gerer pour relier des infos et lancer des sondages et des débats.

    Bref, merci a eux

  2. Juni entraineur OL - sam 10 Déc 16 à 13 h 20

    Je suis vieux jeu mais cette multitude de sites d'infos, de twitter, facebook, insta, snap... ça me gonfle !
    Ça gonfle d'avoir de fausses info toutes les 15s, puis des démenties pendant 48h ainsi de suite, quelle perte de temps et d'énergie auquel on se livre tous plus ou moins... mais je ne remet pas en cause le boulot effectué par ses personnes !!

    1. Balley - sam 10 Déc 16 à 19 h 13

      c'est toujours la même chose, libre à chacun de ce gaver d'information ou de s'en préserver. Bravo à eux, le plus dur est toujours de tenir sur la longueur...

    2. florentdu42 - dim 11 Déc 16 à 12 h 25

      Pour ma part, notre page facebook n'est pas une page d'infos, mais plutôt de débats. On n'en fait aps tous les jours, mais plutôt 4/5 par semaines.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut