John Textor et Jean-Michel Aulas
John Textor et Jean-Michel Aulas (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL - Rachat : un ultimatum comme dernier coup de pression

Vendredi, l’OL a publié un communiqué qui se voulait rassurant et en même temps signe d’impatience. En fixant à dimanche le nouveau chapitre de la vente, le groupe lyonnais veut mettre la pression sur John Textor.

Le silence radio du club depuis le troisième report de la vente de l’OL Groupe à John Textor avait finalement eu raison de la patience des supporters et laissait planer un certain pessimisme. Quinze jours après cette fameuse date butoir du 17 novembre, l’OL a donc choisi de briser ce silence pour faire le point sur la situation actuelle dans le dossier de la vente à l’investisseur américain. Un communiqué qui se veut rassurant sur certains points avec notamment la confirmation que "Eagle Football a présenté la documentation finale signée suffisante pour réaliser l’Opération". En d’autres termes, après le coup de pression de la fin octobre mise par la direction lyonnaise, John Textor a présenté toutes les ressources nécessaires pour rentrer dans les clous financiers pour devenir l’actionnaire majoritaire de l’OL Groupe.

Seulement, tout n’est pas encore ficelé et le problème reste lié à ce qu’il se passe outre-Manche. Textor doit intégrer Crystal Palace dans le giron Eagle Football et il semblerait que du côté du club londonien, les autres actionnaires ne soient pas vraiment chauds et bloqueraient donc toute avancée pour voir la Premier League délivrer le précieux sésame administratif. Dans le communiqué publié par l’OL Groupe, John Textor y donne sa version, assurant avoir "fait des progrès significatifs ces derniers jours et pensons être sur une bonne voie pour trouver un accord dans les tout prochains jours." Seulement, les promesses faites depuis juin auraient eu raison de la patience lyonnaise qui a rejoué le coup de la mise sous pression de l’Américain pour l’obliger à accélérer le pas.


"L'OL est entre deux eaux"


En fixant à dimanche "un nouveau délai supplémentaire", l’OL "montre quand même qu’il continue de croire en John Textor mais se retrouve également pris entre deux eaux avec un dossier qui traine en longueur et qui commence à crisper un peu tout le monde. Celle d'avoir eu les garanties financières et en même temps toujours des points qui trainent ou perturbent la transaction", nous confie un économiste du sport. Dimanche, "les vendeurs et OL Groupe décideront de la suite à donner à l'opération au regard des avancées réalisées d'ici là." Une façon de "se prémunir" poursuit l’économiste et "de parer à toute éventualité."

Avec seulement 48h pour montrer de nouveau patte blanche, John Textor doit s’activer pour convaincre. Aussi bien à Londres qu’à Lyon. Si l’on peut penser que dimanche marquera la fin du feuilleton John Textor, ce ne devrait en être qu’un énième chapitre. Reste à savoir s’il mènera à un épilogue positif ou si cet ultimatum aura pour conséquence l’issue tant redoutée des supporters depuis le premier report en septembre…

66 commentaires
  1. Moimoi - sam 3 Déc 22 à 9 h 26

    Cela fait répétition, on a l'impression d'avoir déjà lu l'article.
    Il faut dire que les reports s'enchaînent tous les mois.

    Je crois que si, dès le départ, il n'y avait pas eu de tentative de limite imposée par l'OL mais plutôt indication que la vente se ferait à court terme (en plusieurs mois, sans donner une estimation), cela aurait été un sujet de blague anti-OL en moins pour les supporteurs des autres clubs, moins fait les choux gras des médias sportifs (et sans doute économiques), et aurait surtout moins énervé ou lassé les supporteurs du club.

    1. dede74 - sam 3 Déc 22 à 9 h 34

      Ne sommes nous pas à Dallas ?

  2. Philippeb - sam 3 Déc 22 à 9 h 51

    C'est pas très bien expliqué dans l'article. En fait :
    - les financements obtenus par Textor pour le rachat de l'OL sont soumis à la condition que les parts qu'il a dans les autres clubs soient apportées à Eagle ( ce qui constitue donc une garantie pour les financeurs). Il l'a fait pour celles de Botafogo et de Molenbeek.
    - l'apport des actions de Crystal Palace est soumis à l'accord de la League de foot anglaise( c'est le fameux papier)
    - Mais celle-ci pour donner son accord veut que le club de Crystal Palace et les autres actionnaires donnent au préalable leur accord. Et pour l'instant ils ne sont pas très chauds. Ça négocie avec Textor.
    Sans doute que l'ultimatum des actionnaires actuels de l'OL vise à pousser Textor à être plus généreux dans la négo avec les actionnaire de Crystal pour accélérer l'opération.

  3. OctoGone - sam 3 Déc 22 à 10 h 09

    A posteriori, deux facteurs posent problème :
    - la vente à un prix trop élevé. De nombreux investisseurs, potentiellement meilleurs, se sont détournés. Résultat : on n'a que Textor qui va devoir ramer pendant des années pour rembourser.
    - la négociation exclusive. Pathe, IDG et Aulas sont liés et ne peuvent pas aller chercher ailleurs. Textor peut donc traîner autant qu'il veut.

  4. le_yogi - sam 3 Déc 22 à 10 h 10

    "Cette fois on plaisante pas, on va vraiment le faire tu sais pas de quoi on est capables John !!" 😆

    1. Olyonn@is - sam 3 Déc 22 à 11 h 39

      Fait gaffe John ou on appelle Ponsot !Avec lui on fait capoter l'affaire mouhahaha.

  5. Juninho Pernambucano - sam 3 Déc 22 à 10 h 28

    Ces coups de pressions multiples de JMA et ses "amis" ne vont pas être du gout de l'amerloque .

  6. Trevelyan - sam 3 Déc 22 à 11 h 34

    ça me fait penser à ce sketch de Kad et Olivier où l'un des 2 joue un truand qui vient voir l'autre type pour une dette. Il lui met la pression mais dans le même temps précise qu'il est extrêmement gentil donc il va lui accorder un délai supplémentaire haha. Le jour d'après, rebelote. Le machin sans fin quoi!

  7. Moimoi - sam 3 Déc 22 à 11 h 40

    C'est la fable de la grenouille qui menace le boeuf.

  8. Juninho Pernambucano - sam 3 Déc 22 à 11 h 43

    En tout cas l'OL est encore ridiculisé et devient un sujet de blague dans tout le pays .

  9. Olyonn@is - sam 3 Déc 22 à 11 h 53

    On est dans la continuité des dernières années,mais en mieux. 🤡

  10. Philippeb - sam 3 Déc 22 à 12 h 28

    Est ce que ces péripéties financières liées au fait que Textor se fait refinancer par d'autres investisseurs, a une influence sur ce qui nous intéresse le plus , l'équipe professionnelle masculine ( le reste du club va plutôt bien ) ?
    Est ce que ça remettrait en cause le mercato auquel Laurent Blanc aspire sans doute ? C'est à dire au moins un bon défenseur central à la place du Panzer, voire anticiper les départs de Aouar, Dembelé, etc.
    Au moment où les finances s'améliorent, il ne faut pas mollir.

    1. Tongariro - sam 3 Déc 22 à 12 h 38

      "Est ce que ça remettrait en cause le mercato auquel Laurent Blanc aspire sans doute ?"

      Oh comme c'est mignon tu crois encore au mercato comme les petits enfants pensent au Père Noël !

      Quant au défenseur, je ne comprends pas pourquoi tu réclames un renfort, tu sais très bien que c'est Bosz qui était responsable de tous nos maux, pas la direction sportive.

      Sans Bosz, tout ira pour le mieux dans le meilleur des mondes avec l'effectif présent constitué par nos formidables stratèges à la tête du club donc pas besoin de mercato, hein Philou 😉

      1. Philippeb - sam 3 Déc 22 à 13 h 37

        En effet tu as raison, Tonga, les problèmes sont essentiellement "terrain" depuis mi -2019, malgré un budget resté très haut. JMA s'est planté en choisissant Juni qui n'avait pas les qualités d'un DS et qui avait une vision romantique du foot qui lui a fait choisir des coachs exotiques, Bosz en particulier, on l'a vu dès sa première interview, pensait qu'il suffisait de presser haut pour défendre. On le sait tous, dans les sports collectifs il faut respecter les fondamentaux, et sans une défense solide tu prends des buts mais aussi tu ne peux pas bien attaquer, d'où perte de confiance et jeu étriqué qu'on a connu. De plus les défenseurs ont été négligés aussi par ces amateurs : mise a la porte de Tousart, remplacement de Marcelo par sa copie conforme en plus cher, promotion de Gusto, pas très défensif, choix discutable de Mendes en DC, etc. Ce qu'il y a de pire c'est que les non qualifications qui ont résulté de ces choix ont obligé le club à vendre les très bons joueurs créateurs que la bonne connaissance du marché brésilien de Juni nous avait apportés. Quand tu ne respecte pas la base, tout fout le camp.
        Blanc doit tout reprendre, physique, organisation de la défense, et insuffler confiance et détermination à tout le groupe. Et j'imagine qu'il voudra un bon DC( mais c'est lui qui sait) Un travail de coach quoi !

      2. Tongariro - sam 3 Déc 22 à 13 h 44

        Tu déçois jamais Philou t'es toujours là où on t'attend 😀

  11. OctoGone - sam 3 Déc 22 à 13 h 03

    C'est qd même Peter Bosz qui a validé TM en DC. C'est un des gros facteurs expliquant le déséquilibre de l'équipe.
    Le départ de TM aurait conduit logiquement à un recrutement en défense, voire au milieu.
    Toutefois, soyons honnêtes : cette ineptie est également de la faute de Cheyrou, qui a dû voir un bon moyen de s'éviter du travail, et de Ponsot/Aulas, qui ont pu regonfler le bilan avec une prolongation à peu de frais.

    1. Tongariro - sam 3 Déc 22 à 13 h 21

      "Toutefois, soyons honnêtes : cette ineptie est également de la faute de Cheyrou, qui a dû voir un bon moyen de s'éviter du travail, et de Ponsot/Aulas, qui ont pu regonfler le bilan avec une prolongation à peu de frais."

      On est d'accord !!

      Qu'on ne me fasse pas croire que Ponsot & Cheyrou auraient été capables de dénicher un DC de qualité vu leur CV en matière de mercato.
      Je continue à penser que ça les arrangeait bien que PB replace TM en DC.

      1. Philippeb - sam 3 Déc 22 à 14 h 05

        Tonga, je ne veut pas de détourner de ton délire contre les sous fifres, Ponsot ( alors que les choix fondamentaux ont été fait par Aulas qui a choisi Juni, probablement Garcia, puis Blanc) et Cheyrou ( alors que les choix principaux sur le terrain étaient du ressort de Juni et Bosz) mais il faut remarquer que le recrutement est un métier difficile. Quand tu regardes PSG avec ses moyens illimités il se plantent sur plus de la moitié des joueurs. On cite souvent en exemple Longoria, ce qui est vrai, mais lui aussi il se plante sur beaucoup de joueurs qu'il refourgue à bas prix au mercato suivant.
        Sur les tout derniers recrutements on ne s'est pas plus plantés que les autres mais on y met moins d'argent compte tenu de notre centre de formation et des non qualif en coupe d'Europe. Lacazette, Tolisso, Riou, Tagliafico, Lepenant, Guimaraes c'est bien.
        Paqueta, c'est excellent.
        Mendes c'est moyen et cher.
        Shaqiri, Boateng, Da Silva sont des échecs.
        Faivre, on ne sait pas encore.
        Après il y a ce qu'on en fait des joueurs, est ce qu'on les valorise où on les dévalorise. Même Da Silva qui est un bourrin, serait sans doute un bon bourrin bien employé et bien géré ( d'ailleurs il l'a été)

      2. Tongariro - sam 3 Déc 22 à 14 h 08

        "Sous fifres" ?
        C'est pas gentil pour Nono & Vince, ils vont se sentir trahis de voir que tu les considères comme tels ! Eux qui pensaient que t'étais la dernière personne sur Terre à croire en eux 😉

  12. Doudski69 - sam 3 Déc 22 à 14 h 53

    Aulas a tout planté en pariant bourse (une escroquerie soit dit en passant) et surtout grand stade.
    Ensuite il fallait un double miracle:
    Pratiquement plus de droit a l'erreur en terme de recrutement.
    Et surtout 3 fois sur 4 en LDC.
    Après le cercle vicieux s'est enclenché.
    Pas assez de moyen engendre des paris sur des joueurs .... discutables.
    Et puis des coups d'esbrouffe. Juninho gentil rêveur .
    Bosz doux rêveur. Cheyroux hors sol. Se braquer contre la sphère foot et en payer le prix le jour où ces charognards ont senti pouvoir se payer Aulas qui les avait tant fait chier .,
    Là je crois que ledit Aulas joue les morpions et ne veut pas lâcher du lest sur ses avantages et c'est ce qui cause ce bras de fer en coulisse. Pure hypothèse je l'admets.
    Un si beau jouet qu'il avait mis tant de temps à huiler et qu'il précipite dans un abyme sans fond.
    Honte à lui.

    1. Moimoi - dim 4 Déc 22 à 8 h 14

      Heureusement qu'il reste la mémoire pour retrouver des succès à l'OL, parce que pour l'avenir, c'est moins sûr.

  13. Koko - sam 3 Déc 22 à 15 h 03

    le jour où ce ricain nous promet un recrutement xxl, je sens qu'on va rentrer dans la mitomanie...

  14. juninho pernambucano - sam 3 Déc 22 à 15 h 06

    Allez regarder les 10 premières minutes du live de Molina, c’est pas vraiment rassurant….
    Infos confirmées par un journal anglais.
    Apparemment foley se serait retiré tout seul du deal en ayant des craintes sur la gestion de Textor.
    L’histoire d’accord de la première league serait du pipo.
    L’OL serait rentré dans le copinage….

    Enfin bref tout les ingrédients pour faire couler un club.
    Le jour ou on aura une bonne nouvelle avec l’OL est encore loin.

    1. tonio - dim 4 Déc 22 à 3 h 45

      C'est quoi "l'OL serait rentré dans le copinage " ?

      J'ai aucune idée du sens à y donner.

      Merci.

  15. OL-91 - sam 3 Déc 22 à 15 h 30

    Faites confiance en l'ONC SAM.

  16. Juninho Pernambucano - sam 3 Déc 22 à 17 h 33

    Ça sent le pâté ...

    A l'origine, c'est Bill Foley qui devait apporter les 523 M€ nécessaires au plan de Textor pour l'OL. Mais Foley avait un doute sur la capacité de son compatriote à parvenir à ses fins et il a préféré se retirer. Désormais, Textor a de nouveaux investisseurs pour l'épauler mais ceux-ci veulent qu'il mette tous ses clubs en gage. Ce qui a été fait pour Botafogo et Molenbeek mais ça coince avec Crystal Palace. Parce que Textor a besoin de transférer les parts qu'il a en son nom vers une holding. Et que cela nécessite de nombreuses autorisations. Demain, la problématique ne devrait pas avoir avancé d'un pouce. Et les négociations entre l'OL et Textor pourraient donc tomber à l'eau...

    1. Moimoi - sam 3 Déc 22 à 17 h 36

      Mais non, nos dirigeants vont encore se la jouer paillasson.

  17. Juni forever OL - sam 3 Déc 22 à 18 h 16

    A part ponsotb, tout le monde est ici assez sceptique que cette vente se fasse
    Plus le temps passe, plus j'ai l'impression que si cette vente se fait, le niveau sportif continuera de baisser

    1. Tongariro - sam 3 Déc 22 à 19 h 37

      ponsotb hahahahaahaha 😀 😀 😀 😀

      Sinon tu connais cette revue de presse : https://www.youtube.com/watch?v=j4wLbc6xEi8 ?

      Il est excellent !!!

      L'actualité d'un point de vue ironique et acide !

      1. Philippeb - dim 4 Déc 22 à 15 h 13

        Je viens de réaliser que Ponsotb c'était peut-être moi ! Si c'est le cas, je comprends que ça soit drôle 😊... Mais c'est flatteur aussi, j'aurais bien aimé être l'éminence grise de JMA, ça doit être passionnant ! Bien sûr il y a des inconvénients, faut essayer de mettre en musique toutes les idées géniales du vieux ( "Mais si , je t'assure Vincent que Juni sera super en DS et puis il y a pas de risque, je te nomme Directeur du football, parce que Juni pour jouer au ballon il est très bon, mais il a un caractère de cochon, et puis pour les chiffres ou les contrats tu me le marques à la culotte, hein Vincent") pour se faire engueuler ensuite parce que ça foire...
        Et même se faire insulter par les deux Muppets Show qui ont besoin de coupables pour soulager leur NoFuture

  18. OLVictory - sam 3 Déc 22 à 18 h 26

    Je suis assez inquiet de l'avenir de L'OL avec des actionnaires qui ne veulent pas rester, qui sont déjà partis dans leur tête. Sans compter les créanciers qui attendaient l'augmentation de capital. Ça ne laisse rien présager de bon.

  19. Tigone - sam 3 Déc 22 à 18 h 29

    Bye bye l'américain ...

  20. Juninho Pernambucano - sam 3 Déc 22 à 18 h 33

    Textor n'a pas les moyens de racheter le club endetté jusqu'au cou , mais qui les aura ?
    Il faudrait un milliardaire saoudien ou un roi du pétrole quelconque , ça n'en prend pas le chemin.

  21. OLVictory - sam 3 Déc 22 à 18 h 57

    C'est Nasser qui devrait racheter L'OL, Il pourrait fusionner les deux clubs et il aurait le stade dont il rêve sans avoir besoin d'attendre.

  22. Trevelyan - sam 3 Déc 22 à 23 h 36

    Quand on voit que le type galère comme un sagouin pour racheter le club, on se demande comment il fera quand il sera question de recrutement, à moins que ce mot lui soit totalement étranger. Je me moquais de st-machin et de leurs négociations fiasco mais si ça ne se fait pas avec Textor, je ferai profil bas :s

    1. isabielle - dim 4 Déc 22 à 0 h 47

      C'est pas le club qu'il rachète, c'est le fond de commerce de OL Land et toute la structure qui va avec..........

  23. Tigone - dim 4 Déc 22 à 5 h 17

    Quel délire !!!
    Dommage que l'ol ne suive pas le chemin normal pour son futur avec fierté.

    Comme tout le monde, on bosse, on paie un crédit pour être proprio, on se sert la ceinture quelques fois et se fait plaisir d'autres fois...Puis une fois que tout est remboursé on est très bien?!!

    Un peu l'impression que l'ol se prostitue à un étranger pour gagner vite de l'argent....

  24. lichalopez - dim 4 Déc 22 à 7 h 07

    Mais comment Aulas et Seydoux peuvent vendre à un type pareil ? 30 ans de gestion en nous bassinant sur l'avenir radieux pour finir comme ça ? Ils ont eu les yeux plus gros que le ventre avec leur histoire de stade, arena, ol land, etc... et aujourd'hui leur seul but c'est de prendre le max et refiler la patate chaude au premier escroc venu. C'est ça vos bâtisseurs et vos amoureux de l'ol ? Et comme d'habitude chez nous personne ne dit rien, ni les supporters, ni les médias, tout est normal, confiance en Aulas même s'il est cramé depuis 10 ans... on a ce qu'on mérite finalement.

    1. Moimoi - dim 4 Déc 22 à 7 h 53

      D'accord avec ton message, lichalopez.
      Par contre, la seule chose possible de faire en tant que supporteur est de subir ce spectacle, comme trop souvent ces dernières années nous subissons celui de l'équipe sur le terrain.
      Nous n'avons aucun pouvoir, sauf celui d'encourager l'équipe, d'aimer le club et de souffrir avec lui.

    2. ChiesaLacombeDiNallo - dim 4 Déc 22 à 11 h 00

      Le Grand Stade, au début, on pouvait avoir un sale pressentiment en pensant au Mans. Et puis on s'est dit que quand même les deux cas étaient très différents. Mais une fois que tu as retiré Depay, Paqueta, Guimaraes et compagnie, tu as quoi? Eh bien, Le Mans justement!
      Heureusement que la taille de la métropole lyonnaise permettra que cette splendide enceinte soit autre chose qu'un aérodrome à corneilles. Elle va pouvoir accueillir des concerts de RnB et des shows de Mylène Farmer. Voire le retour de Bigard…
      Génial!

  25. zikos35 - dim 4 Déc 22 à 10 h 28

    Aulas il est en train de nous faire une Tavernot avec Bordeaux...

  26. Juninho Pernambucano - dim 4 Déc 22 à 10 h 35

    Les Vendeurs et OL Groupe décideront, dimanche soir, de la suite à donner à l'Opération au regard des avancées réalisées d'ici là.
    D’après un économiste du sport contacté par le média Olympique-et-lyonnais, le club, sans enterrer le dossier, commence à assurer ses arrières en cas d’échec.

    « En fixant un nouveau délai supplémentaire, l'OL montre quand même qu’il continue de croire en John Textor mais se retrouve également pris entre deux eaux avec un dossier qui traîne en longueur et qui commence à crisper un peu tout le monde. Celle d'avoir eu les garanties financières et en même temps toujours des points qui traînent ou perturbent la transaction, a commenté le spécialiste, avant d’analyser l’ultimatum fixé à dimanche soir. C'est une façon de se prémunir et de parer à toute éventualité. » Un éventuel échec serait une véritable catastrophe, notamment pour les supporters déjà mécontents des performances des Gones depuis plusieurs saisons.

  27. Juninho Pernambucano - dim 4 Déc 22 à 10 h 38

    A 24 heures de l’ultimatum fixé par le club de Jean-Michel Aulas, le site GetFrenchFootballNews.com a lui une autre version des faits, et ne confirme pas du tout ce que l’Olympique Lyonnais et John Textor affirment de l’avancement du dossier de la vente.

    Foley s'est retiré tout seul du projet de rachat d'OL Groupe
    John Textor & Lyon:

    🔵 The Premier League is not holding up the purchase, contrary to media reports
    🔵 Bill Foley was not excluded from Textor’s bid because Lyon had credit concerns, rather Foley pulled out as he had concerns about Textor

    Le site anglophone consacré au football français affirme qu’en aucun cas la Premier League bloque l’opération, et que contrairement à ce qui a été dit dans L’Equipe au sujet de l’investissement du milliardaire américain Bill Foley dans l’opération menée par John Textor, si Folley a jeté l’éponge c’est qu’il a « des inquiétudes quant à la capacité de Textor à gérer l’actif ». Et Bill Foley n’a pas été mis à l’écart de l’opération, mais a bien fait le choix de ne pas investir avec John Textor dans l’acquisition d’OL Groupe faute d'une confiance absolue dans celui à qui il devait prêter de l'argent pour l'opération. Des révélations qui font évidemment encore plus peser des doutes sur une fin heureuse dans ce dossier.

    1. ChiesaLacombeDiNallo - dim 4 Déc 22 à 10 h 54

      Merci JP de cet éclairage. C'est bien plus vraisemblable que le salmigondis de communiqués incompréhensibles effilochés dans un bouillon de pipeau que nous servent le duo d'escrocs à la manœuvre. Quelle tristesse!

  28. Juninho Pernambucano - dim 4 Déc 22 à 10 h 40

    Tandis que Le Progrès affirme que les réunions entre les deux parties sont incessantes depuis quelques jours et que du côté d’OL Groupe on commence à trouver le temps très long, L’Equipe est nettement moins optimiste concernant la possibilité pour John Textor de faire avancer les choses concrètement d’ici dimanche soir, ce dernier ayant reconnu que du côté de Crystal Palace, certains autres investisseurs n'étaient pas chaud à l'idée de voir le club londonien servir de caution. « Selon une source proche du club anglais, les chances que l’obstacle soit levé de façon imminente semblent minces », annonce le quotidien sportif, qui ne serait pas étonné que d’ici la fin de cette deadline fixée par OL Groupe un nouveau délai supplémentaire soir accordé à Eagle Football et à l’homme d’affaires américain, lequel n’a pas l’air de vouloir lâcher l’affaire comme cela. Reste à savoir si vouloir c’est pouvoir, et pour l’instant les faits donnent raison à ceux qui affirment que John Textor a vu trop gros en voulant s’offrir pour 800 millions d’euros l’Olympique Lyonnais.

  29. ChiesaLacombeDiNallo - dim 4 Déc 22 à 11 h 01

    Textor, c'est comme la Tourtel ou la Viagra. Tu peux tenir toute la nuit.

  30. Moimoi - dim 4 Déc 22 à 11 h 13

    Qui pense qu'il y aura un nouveau délai accordé ?

    1. Juninho Pernambucano - dim 4 Déc 22 à 11 h 38

      l'hypothèse la plus probable .
      Le dossier n'aura pas avancé à minuit , et ils ne vont pas tout annuler après 6 mois de négotiations ...

  31. Olyonn@is - dim 4 Déc 22 à 11 h 24

    Moi Moimoi.

  32. Juninho Pernambucano - dim 4 Déc 22 à 12 h 21

    Dans son édition du jour, L'Equipe révèle que le frein principal à la vente est constitué par la remontée du cours de l'euro par rapport au dollar : il rendrait l'opération bien plus coûteuse que cela était prévu. Le deal prévoirait en outre que Crystal Palace entre formellement dans l'entité Eagle Football pour apporter une caution à John Textor. Or le club anglais serait réticent... Jean-Michel Aulas va certainement devoir revoir ses plans.

    1. jolann69 - dim 4 Déc 22 à 12 h 35

      SI la vente échoue, cela sera la fin plus vite que prévu pour JMA. Les 2 qui veulent vendre leurs parts reprendraient la main, et choisirait sans aucun doute le plus offrant, sans tenir compte d'aucune garantie pour JMA de rester encore un peu.
      Concernant la remontée du cours du Dollar, c'est entièrement la faute de Textor, il n'avait qu'a se bouger quand il était plus favorable.

  33. OL-91 - dim 4 Déc 22 à 13 h 53

    Ceci vient renforcer l'idée que l'investissement prévu de Textor est ric rac. Ce qui fait penser à de futures saisons de petites galères. Vive OL Land !

    1. Koko - dim 4 Déc 22 à 13 h 57

      on le savait deja que l'investissement de ce ricain etait ric rac.

      1. Philippeb - dim 4 Déc 22 à 14 h 39

        Attention les gars, il est ric rac pour réunir les fonds, OK.
        Mais si ça marche c'est une énorme manne financière pour le club. Parce que dans ces fameux 800 M€ et plus qu'il réunit il y a 440 environ pour racheter aux actionnaires le club dans la situation d'aujourd'hui, mais il y aussi beaucoup d'argent pour améliorer sa situation financière actuelle : 86 M€ d'augmentation de capital et plus de 300 M€ pour éponger les dettes. Donc à l'issue de l'opération on a un club propriétaire de son stade de l'Arena, OL Land etc qui a des capitaux propres restaurés et plus aucune dettes. Comme l'activité d'Ol Groupe retrouve de la croissance, on peut penser que le club pourra dépenser (encore) plus pour l'équipe pro masculine.
        Reste que si Textor ( et les investisseurs qui le soutiennent) met tant d'argent, c'est uniquement parce qu'il pense qu'il pourra le revendre plus cher dans quelques années... C'est pas pour gagner des titres ( même si les deux peuvent être liés). Avec lui on pourra cette fois dire à raison que le financier a pris le pas sur le sportif.

  34. Philippeb - dim 4 Déc 22 à 14 h 15

    Ce dossier m'intéresse mais je ne suis pas spécialement inquiet du dénouement.
    Pour l'être, il faudrait être sûr que le rachat par Textor soit une bonne chose pour le club et en particulier pour ses résultats sportifs. Textor, ce n'est pas Aulas, Loulou Nicollin, Pineau ou MC Court qui investissent dans un club pour se faire plaisir et qui pensent ne pas perdre d'argent grâce à leurs qualités de financiers.
    Et ce n'est évidemment pas le Qatar qui veut se faire de la pub "quoiqu'il en coûte"
    Textor, il l'a dit, c'est un mec qui investit dans le foot parce qu'il pense que les clubs français ne sont pas chers en ce moment et qu'il y a du fric à faire en investissant et en revendant cher dans quelques temps. Donc il rachete le club pour 440 environ + 86 d'augmentation de capital + rachat des dettes 300 M€ donc il met un total de plus de 800 M€, Et il espère le revendre beaucoup plus cher dans quelques années., 1 milliard peut-être.
    Avec Textor on pourra enfin dire à raison que le financier a pris le pas sur le sportif. En principe les deux sont liés et Textor devrait avoir intérêt à faire progresser l'équipe pro masculine. En principe...

  35. Moimoi - dim 4 Déc 22 à 14 h 22

    @Razik ou David : tonio plus haut est le troll mythomane que vous aviez déjà banni il y a quelques temps.

    1. Dede Passion 69 - dim 4 Déc 22 à 14 h 45

      Salut Moimoi ,

      C'est possible, car j'avais jeté un oeil en fin de matinée, et tous ses coms étaient en " modéré".

      Dans un premier temps, je ne comprenais pas pourquoi, car je le confondais avec " toinio " un autre blogueur, très sympa lui .....

      Si tel est le cas, bravo la rédac .

      1. dede74 - dim 4 Déc 22 à 14 h 57

        Salut Dédé,

        Toinio est un garçon très bien, je le connais depuis très longtemps, à travers un autre forum qui, malheureusement, s'est éteint, il ne restait que moi, je monologuais, j'ai abandonné aussi.

      2. Moimoi - dim 4 Déc 22 à 15 h 42

        Salut les Ddede,

        J'ai cru que c'était Toinio quand j'ai lu vite faite en parcourant le commentaire un peu long qui parlait d'économie, ce qui ne m'intéresse pas, je suis remonté et j'ai constaté que c'était, un autre pseudo, tonio. Ça plus le contenu et la forme du message, l'erreur n'était plus possible.

  36. OLPassePresent - dim 4 Déc 22 à 15 h 08

    Pendant ce temps-là le Pognon SG a battu le Paris FC (0-1). Sur un but qui m'a semblé hors-jeu. Mais sans certitude car je suivais plutôt la victoire en biathlon de Julia Simon sur la poursuite (écran large de la TV contre écran réduit de la tablette !!).

    1. OL-91 - dim 4 Déc 22 à 15 h 09

      Un butalac... Un score nul aurait été plus mérité pour les deux équipes.

      1. dede74 - dim 4 Déc 22 à 15 h 13

        But de Baltimore à la 55ème mn

    2. Dede Passion 69 - dim 4 Déc 22 à 15 h 29

      Salut les gars ,

      Cela va conforter ce com de Foot Toujours, qui me répondait ceci hier :

      " Foot Toujours - sam 3 Déc 22 à 19 h 07
      Désolé de le penser, mais l'arbitrage n'abandonnera pas le PSG.... en tout cas pas sur ce match !
      Le PSG doit gagner pour assurer le suspense pour le match suivant contre l'OL et l'intérêt de la D1 Arkema pour les matchs retour ! ".

      Bien vu, lui aussi à tout compris !.....👍

      1. Foot Toujours - dim 4 Déc 22 à 16 h 10

        .... merci, il m'arrive d'être lucide quelquefois !

  37. Foot Toujours - dim 4 Déc 22 à 15 h 31

    Comme je m'y attendais déjà hier, le PSG (F) n'a pas été abandonné par l'arbitrage..... l'intérêt du championnat est préservé - au moins jusqu'au prochain match contre l'OL -
    .... ouf ! les médias parisiens respirent !

    1. Foot Toujours - dim 4 Déc 22 à 15 h 34

      désolé pour la répétition.... Dede P, tu m'a devancé !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut