OL, supporters, mercato, Aulas : votre avis nous intéresse

Au lendemain de la déroute de l’OL contre Strasbourg (1-2), les débats sont nombreux concernant le futur à court terme lyonnais. Entre les actions des supporters et le mercato, ces thèmes seront abordés lundi (18h) sur le plateau de "Tant qu’il y aura des Gones".

La crise est belle et bien là. A ceux qui pouvaient encore douter que la fracture était proche entre les supporters et les joueurs et direction, la rencontre de samedi face à Strasbourg a terminé de les convaincre. En s’inclinant pour la 8e fois lors de cette phase aller de Ligue 1, l’OL continue de s’enfoncer dans le classement et dans le désamour qui est en train de s’installer avec les plus fidèles du Parc OL. Après la rencontre, Jean-Michel Aulas a pris la parole pour condamner les agissements des groupes des supporters.

Ces derniers ont sifflé des joueurs (Toko-Ekambi, Thiago Mendes) et déployé des banderoles contre Vincent Ponsot et Bruno Cheyrou avant de tenter de pénétrer sur la pelouse au coup de sifflet finale. Une attitude qui ne passe pas pour le président lyonnais et qui sera l’un des thèmes du prochain numéro de "Tant qu’il y aura des Gones", lundi à partir de 18h. Cette gronde populaire est le résultat de performances qui ne sont pas au niveau depuis des mois.

Avec désormais 9 points de retard sur l’Europe et 10 d’avance sur le maintien, l’OL se retrouve dans un entre-deux bien loin de ses ambitions. Jean-Michel Aulas, appuyé par John Textor présent pendant trois jours à Lyon, et Laurent Blanc ont annoncé qu’il fallait renforcer l’effectif dans les quinze prochains jours. Seulement, face à l’urgence et à des prix qui risquent de s’envoler, l’OL doit-il vraiment recruter à tout prix durant l’hiver ? Votre avis nous intéresse pour pouvoir en débattre sur le plateau de TKYDG.

Vous pouvez laisser vos interrogations et remarques sur ces sujets et sur d'autres thèmes dans l'espace dédié aux commentaires.

Ce numéro TKYDG sera diffusé en direct sur nos plateformes lundi dès 18h sur YoutubeFacebookTwitchTwitter , Lyon Capitale TVDailymotion et LyonPlay.

74 commentaires
  1. florentdu42 - dim 15 Jan 23 à 14 h 00

    J'ai 41 ans, je suis supporter de l'OL depuis le milieu des années 90 (étant jurassien, pas de club dans mon coin 🙂

    Mais la situation est tristement prévisible.

    Je le dis depuis des mois, mais pour moi, et ce n'est que mon avis, le tournant date de l'époque Puel. Et pas uniquement de Claude Puel, mais de la politique mise en place à ce moment là.
    On a voulu recruter des joueurs qui était peut-être bon techniquement, mais qui n'avaient pour moi pas le mental.
    En confiance, ils étaient capable de belles choses, mais dès le premier grain de sable, c'était Fini.
    On a eu les Keita, Gourcuff, Makoun, Grosso, Bastos, Ederson, Danic, Beauvue, Mapou, Bako Koné, Rybus, N'koulou, JRA, Jean Lucas, Kenny Tete, KTE, et j'en passe.

    Je vais paraitre comme un vieux con, mais souvenez-vous des années 90, avant même "l'age d'or", nos joueurs avaient la hargne, la haine de la défaite, et se donnaient à fond.
    Prenez l'exemple de Delmotte, ou Laville. Loin d'être les meilleurs, mais ils se donnaient à fond, avec du caractère.

    Le problème c'est que c'est aussi une question de société car les joueurs maintenant sont devenu beaucoup plus individualiste, et si ça ne va pas comme ils veulent, ils ne sont pas plus inquiets et certains semblent attendre le mercato suivant pour voir ailleurs.
    Le collectif et l'esprit de groupe et "l'amour du maillot", c'est quelque chose d'un autre âge pour une grande partie. Il y a de moins en moins de valeurs de sacrifice pour le copain et le maillot que l'on défend.
    Mais ce n'est pas uniquement chez nous, mais c'est juste que quand les résultats ne sont pas là, c'est bien plus flagrant.

    Maintenant, l'erreur pour moi est en partie là. Début 2010 on a voulu privilégier le talent au mental, alors que sans un grand mental, on ne peut pas avancer, et de il en aiguille, le club a baissé quand d'autres se structuraient et la situation s'est acceléré ces dernières années.

    Le problème est bien u soucis de politique sportive, et aussi de recrutement en terme de profil.
    Et comme les joueurs avec un vrai mental se fond de plus en plus rare, ils sont de plus en plus chers, et de notre côté, on a de plus en plus de mal à attirer ce genre de joueurs car moins de moyens, et moins d'ambition à donner.

    Si j'avais une solution, je la donnerais, mais tout comme je l'ai dis il y a déjà quelques mois/années, je pense que l'on se rends compte enfin que le soucis n'est pas uniquement des joueurs, ni uniquement le coach, ni uniquement les dirigeants.

    C'est toute la structure et une remise à plat qu'il faut, mais cela demande du temps.

    Il faut faire le dos rond.
    Nous vivons (même si c'est moins le cas) sur notre passé. On se moque des marseillais et de leur C1, mais nous faisons pareil, et c'est surtout le cas de nos dirigeants qui sont en effet dans le déni.

    Il faut arreter de parler d'europe pour l'an prochain. Nous ne sommes pas en mesure et sommes devenus un club de milieu de tableau. je ne pense pas à la relégation.

    Mais comme one le dit pour un malade, le premier pas vers la guérison, c'est l'acceptation, et tant que nos dirigeants, joueurs et ensemble des composantes du club ne seront pas en phase avec cette réalité, rien n'avancera et on continuera dans cette sinitrose.

    Bref, en attendant, Blanc va tenter de sauver et de aire ce qu'il peut.

    N'attendez pas de miracle du mercato, peut être 1 ou 2 joueurs en plus, mais pourvu qu'ils soient bons mentalement.

    Les joueurs doivent se donner à fond, tout comme ils l'ont fait hier en 2ème mi temps.

    Je peux pardonner une défaite si l'investissement est le même qu'hier soir en 2ème mi temps.

    On peut faire mieux, et j'ai envie de croire que les joueurs peuvent le faire.

    Je sais que c'est difficile pour nous tous, on souffre de voir de voir notre club ainsi, mais il faut les soutenir, les encourager et leur donner la force que l'on peut.

    Leur faire comprendre qu'on croit en eux. Ils ont besoin de nous. Ils ont besoin de voir qu'on a confiance, même si c'est encore une fois TRES DIFFICILE.

    J'ai juste envie que l'on sauve notre club, et nous devons être acteur de ce sauvetage en montrant la voix aux joueurs.

    Signaler
    1. Sebepe - dim 15 Jan 23 à 16 h 17

      Excellent résumé. Je partage completement ton avis.
      La crise est profonde. elle vient de la vision du club qui a changé dès lors qu'on a construit ce stade. L'OL est devenu un actif financier plus qu'un club de football. JMA l'a dit dans son interview : c'est une entreprise et l'entreprise est sauvée grâce à l'argent de Textor qui a remboursé les dettes dûes au stade, au COVID, au fiasco Mediapro et aux résultats sportifs en berne sans coupe d'europe. Le sportif n'était donc plus qu'une composante du CA parmi d'autres.
      L'OL perdait +50M€ sur les 3 derniers exercices (avec un pic à -130M€ de mémoire). c'etait plus possible.
      Et il fallait s'occuper du financier.

      Maintenant que c'est réglé, le sportif peut (et doit) redevenir la priorité du board de l'OL.

      Mais, nous n'avons de direction sportive depuis la mise en retrait de Lacombe et le décès d'Houllier. Il nous faut quelqu'un qui décide de commenton va jouer, avec quels types de joueurs etc. On a essayé Bosz mais sans les joueurs au niveau pour tenir ce style de jeu.
      Sans directeur sportif, il faut un manager à l'anglaise (style Guardiola, Klopp, Wenger ou Ferguson en leurs temps).
      C'est crucial pour la suite. Mais on pourra pas tout faire en 15j. Donc attention aux panic buys de joueurs. C'est une illusion de croire qu'un joueur seul va tout changer.
      Notre salut tient au fait que :
      -Tolisso retrouve son physique et puisse apprendre le métier à Lepenant et Caqueret,
      - Lovren continue de modeler Lukeba,
      - Lacazette aide Barcola à varier son jeu,
      - les joueurs remettent l'intensité vue en 2e mi temps contre strasbourg
      - ceux qui n'adherent plus au projet trouvent une porte de sortie (KTE, Mendes, Aouar pour ne pas les nommer)

      Signaler
    2. Foot Toujours - dim 15 Jan 23 à 17 h 11

      Bravo, quelle lucidité, c'est rare.... surtout en cette période où nous sommes tous affectés par les résultats médiocres et que l'on en veut à la terre entière.
      Nos réactions à chaud sont contre productives, et nos commentaires dépassent souvent nos réelles pensées.... en fait la déception engendre la colère, nous perdons notre sang froid et nos réactions sont hostiles... avec l'effet de groupe, c'est humain !
      Soyons pragmatiques, ce ne sont pas nos "agressions" qui feront évoluer les résultats dans le bon sens.
      Ce que nous ressentons les dirigeants du club le ressentent aussi.... mais eux ils ont le pouvoir d'analyser chaque paramètre au quotidien et le pouvoir d'activer des solutions pour gommer les causes.
      Nous, se sont seulement les conséquences que nous prenons en pleine face !.... sans aucun pouvoir.
      Un jour tout s'arrangera, il y a trop de fric en jeu pour que les investisseurs et les décideurs baissent la garde !

      Signaler
    3. lenny34670 - dim 15 Jan 23 à 19 h 21

      Tu as entièrement raison Florentdu42,

      La chute de L'OL date depuis le recrutement de Gourcuff (l'homme de verre) et les pleins pouvoirs octroyés à Puel.
      Mais j'irais un peu plus loin, je m'explique :
      On nous a promis (comme souvent) que L'OL allait prendre une autre dimension avec son nouveau stade. Je remarque que depuis qu'il est sorti de terre, on recrute des joueurs en fonction de la potentielle Plus value qu'ils vont générer à leur revente. J'ai l'impression, que l'économique a pris le pas sur le sportif !!! et c'est bien triste.
      A ceci, vous placez des incompétents (Ponsot et Cheyrou) et voici le résultat. des joueurs, certes peut être talentueux, mais sans hargne, sans orgeuil sans combativité.....Et l'OL est (re)devenu un club de seconde zone.
      On est loin de l'époque où, on parlait de la haine de la défaite à Lyon....Je me souviens encore des larmes de Juni, quand il perdait, et quand il s'arrachait presque le maillot....C'est fini tout ça.
      A mon humble avis, pour que Lyon, retrouve de sa superbe, il faut réapprendre tout ce que le club a perdu :
      Amour du maillot, haine de la défaite, recrutement intelligent de joueurs qui apportent et non pas les collectionner pour des raisons économiques.
      A ceci vous mettez du personnel compétent exemple un Luis Campos, un bon entraineur et soyons franc jusqu'au bout Bye Bye Aulas.
      Vous avez beaucoup apporté au club, mais il est temps d'apporter du SANG NEUF et ce à tous les niveaux.
      Les Ponsot & Cheyrou sont là parce que vous les avez placés là !
      Vous avez fait de Lyon ce qu'il a été, et on vous en remercie, mais vous avez aussi fait de Lyon ce qu'il est aujourd'hui, à savoir un club bredouille, sans saveur et qui n'attire plus !!!

      Signaler
  2. Olyonn@is - dim 15 Jan 23 à 14 h 26

    Il n'y a pas de fumée sans feu,la crise couvait déjà depuis longtemps à Lyon, même si on peut déplorer ça,une certaine frange de supporters sont passés à l'acte.

    Le président Aulas ne veut pas faire de choix fort et continue de protéger ces lieutenants,la seule issue possible à ce marasme est un choix radical de Textor pour redémarrer sur une page blanche car celle ci est sérieusement entachée depuis plusieurs années.

    Au moins Textor à pu voir un bel échantillon du problème Lyonnais.
    Cette défaite est peu être un mal pour un bien.

    Signaler
  3. Viva Eugene Kabongo - dim 15 Jan 23 à 14 h 38

    Quelle perspective pour la fin de saison ? Vous aviez fait le constat que 7/8 équipes nous battent et sont plus fortes que nous et on va les rejouer, maintenant les Clermont Strasbourg nous tapent à domicile.. La lutte pour la relégation, ne faut-il pas la regarder en face et se mobiliser pour soutenir le club à passer cette saison si difficile sans couler en L2 ?

    Comment accepter la déclaration d'Alex qui ne sait pas le nombre de points de son club et s'imagine lutter pour l'Europe ? C'est lunaire et totalement flippant.

    L'OL avec son grand stade est-il un projet viable et qui marche ? En voyant le volume énorme de vente de joueurs et l'équilibre toujours limite devant la DNCG, j'aurai tendance à conclure que les ventes qu'on déplore sont juste des pis aller pour éviter la banqueroute pur et simple.
    Dans ces conditions comment croire qu'on va décoller ? Pathé Seydoux ne seraient-il pas partis voyant que le projet était mort ? Si textor achète à crédit, il va se retrouver dans la même nasse de remboursements pour lesquels il ne génère pas assez de fond pour payer les traites.

    Signaler
  4. Moimoi - dim 15 Jan 23 à 14 h 44

    Ma question : vu ce que l'OL a montré depuis le début de la saison, êtes-vous conscients qu'on ne va plus se battre pour l'Europe mais pour ne pas finir dans les 4 derniers ?
    Car je crois que nous en sommes là, lorsque nous regardons le bilan des derniers matches.

    Signaler
  5. zikos35 - dim 15 Jan 23 à 14 h 54

    Si on part du postulat que Poncheyrou n'ont encore rien foutu (ce qui semble être une évidence) et qu'il reste seulement 15j de mercato pour moi il ne faut pas recruter ce sera forcément des mauvaises pioches qu'on va devoir se traîner plusieurs années et qui bloqueront de vrais renforts cet été.
    La priorité c'est de faire partir ceux qui veulent partir, faire jouer ceux qui ont un avenir à Lyon et éviter de se retrouver dans les 5/6 derniers à 3 journées de la fin.
    On verra ensuite cet été pour le renouveau.

    Signaler
  6. LoloM - dim 15 Jan 23 à 14 h 59

    Le problème d'aujourd'hui c'est qu'on ne voit plus l'ombre d'un espoir. Le club est surendetté, on est racheté par un mec douteux, aulas reste là et s'accroche au navire qui coule en ayant son petit bateau de secours prêt à mettre le large sur saint-trop'
    Cette saison va se finir dans la douleur. On n'aura pas l'Europe, encore plus de dettes. Quel est le plan ? Aulas restera encore avec ses deux acolytes que tout le monde déteste ? Textor trouvera-t-il un nouveau président ? Quid de l'effectif qui est à 80% hors-sujet pour jouer l'Europe ? Avec quel argent va-t-on le renouveler ? Et l'année prochaine, quand on échouera à nouveau à accrocher l'Europe et qu'on sera encore 2x plus endettés, que le groupama sera vide à chaque match, il fera quoi textor ? Il revendra ?
    C'est quoi les faits concrets, choix, décisions, plans que nos dirigeants ont pour l'ol ? C'est quoi leurs espoirs réels et les moyens pour y arriver ?

    Signaler
  7. juliosaro - dim 15 Jan 23 à 15 h 43

    On parle de milieu récupérateur mais je pense qu il nous manque un créatif sur un côté, pourquoi pas tente Lucas moura libre ds 6 mois, qui connaît bien lolo white, qui ferait du bien à droite, on pourrait repositionner à gauche tete.
    Vendre dembele aouar tke,
    Faivre va partir
    Au milieu le milieu tunisien shkiri peut être pas mal

    Signaler
  8. fritos69 - dim 15 Jan 23 à 16 h 32

    Voilà ce qui arrive quand l'aspect financier prend le pas sur le sportif. A Gerland, nous avions une équipe, des joueurs qui performaient. Aujourd'hui, malheureusement nous avons des actifs, du foncier, une multitude de services à proposer et avec cela des dettes abyssales à éponger...
    La course au profit a tué le club et son identité et le rachat par Textor sera le coup de grâce.
    La seule solution serait un boycott généralisé pour qu"il y ait une vraie prise de conscience de la direction qui jusqu'à présent est dans le déni le plus total.

    Modéré
  9. Sebepe - dim 15 Jan 23 à 16 h 38

    Niveau questions un peu les mêmes que celles plus haut :
    - c'est quoi ce mouvement du mercato annoncé fierement par notre président ?
    - que fait un comptable à la direction du football ?
    - comment ça se fait qu'on ait une cellule de scouts qui ne nous recrute que des anciens de l'OL depuis un an ?
    - les dirigeants, staff et joueurs de l'OL sont ils conscients que l'on est plus proches de la relégation que de l'europe l'an prochain ?
    - quels sont ces fameux ajustements dont parle aulas dans sa dernière ITW pour remettre l'OL dans le sens de la marche ?
    - comment se fait il que nos joueurs se blessent les uns après les autres après avoir fait du renforcement musculaire pendant un mois ?
    - comment se fait il que la pelouse rebondisse autant sur chaque passe ? On l'a vu hier, c'etait impressionnant !
    - que se passe t il avec Faivre ?
    - quel est le processus d'un recrutement à l'OL ? y'a t il un entretien psychologique, des tests ?

    Signaler
  10. Olyonn@is - dim 15 Jan 23 à 16 h 41

    Il faudrait plus qu'un psychologue à ce niveau...

    Signaler
  11. Guilyon - dim 15 Jan 23 à 18 h 22

    Bonsoir.
    Est ce que les joueurs ont conscience qu'il faut encore 17 points donc 6 victoires pour se maintenir ? Est ce qu'en interne on leur en parle ?
    Il est inutile de se fixer des objectifs inatteignables. A force d usure c est la ligue 2 qui nous guette.

    Signaler
  12. vav - dim 15 Jan 23 à 18 h 28

    Selon moi, la priorité n’est pas de recruter. Parce qu’on n’arrivera pas à attirer les joueurs aux qualités nécessaires, sauf à mettre encore plus le bazar dans la grille salariale (a éviter absolument , on surpaye déjà tellement !).

    La vraie priorité
    — pour l’effectif: c’est le dégraissage. Trouver des portes de sortie aux  imposteurs, pour 1) alléger l’effectif en vue d’une nouvelle saison dans Europe, 2) alléger les finances pour se donner les moyens de recruter du lourd cet été et surtout 3) envoyer un message clair au marché que l’OL arrête d’être un club facile à exploiter.
    — pour la direction: il faut faire le ménage, il faut du nouveau, les Cheyrou/Ponsot sont incompétents; Aulas est sur la fin donc il est temps de faire venir des gens avec de vraies idées, notèrent en terme de gestion de groupe (professionalisme, physique) et de recrutement (un réseau SVP!).

    Signaler
  13. Sony07 - dim 15 Jan 23 à 18 h 32

    Cette saison est morte, il faut faire le dos rond car je ne crois pas que notre cellule de recrutement soit capable de trouver une ou deux perles à moindre coût. Il faut donc préparer la saison prochaine en restructurant très sérieusement le club en virant Aulas qui est en fin de cycle, trouver un Longoria qui lui ne tweet pas tous les jours mais trouve des bons joueurs sans payer une fortune. Enfin un directeur sportif et une vraie cellule de recrutement

    Signaler
  14. Foot Toujours - dim 15 Jan 23 à 19 h 44

    A propos de Vincent Ponsot dont la moitié des fans demande le départ... et l'autre moitié veut le virer.

    Peut-on réellement savoir ce qu'il fait vraiment ? Qui connait ses objectifs, sa feuille de route au quotidien ?
    Nous on ne voit que la finalité.... comme cela ne nous convient pas, on dit que c'est un incompétent.
    Sa valeur ajoutée, seule sa hiérarchie la connait bien..... et quand elle ne sera plus dans l'objectif, il dégagera logiquement.... enfin c'est comme cela dans toutes les entreprises privées.
    Un peu de retenue, que diable, dans notre beau pays, le lynchage n'est-il pas un délit ?

    Signaler
    1. Mopi do Brasil - lun 16 Jan 23 à 6 h 14

      Quand tu vends Gouiri quelques millions à l'un de tes concurrents, je ne vois pas comment tu peux rester en place. C'est une faute grave. Ponsot est directeur du football alors qu'il dit lui-même qu'il ne connait pas le foot suffisamment pour être un expert... tout en prenant la parole juste après le président pour chaque transfert et en ne communiquant pas d'enveloppe mercato au directeur sportif du club. Il nous vante l'ADN du club, mais il n'est pas lyonnais et ne semble pas comprendre l'histoire de l'OL, et alors que toute notre nouvelle stratégie est sensée être basée là-dessus, on fait venir Laurent Blanc qui explique clairement que faire jouer les jeunes, ce n'est pas la priorité. Comment peut-on espérer avoir une équipe qui fonctionne quand la direction du club est aussi floue, avec autant de contradictions ? On parle de problèmes mentaux depuis des années, mais on ne fait intervenir un expert dans ce domaine qu'au niveau de l'académie. Pourquoi ? Aulas nous promet des mercatos ambitieux à chaque saison, mais ça fait 4 ans qu'on ne remplace pas nos meilleurs joueurs, sans aucune explication. Aulas dit que l'Arena ne va pas couter d'argent au club, qu'il va investir lui-même, et pourtant il fait tout le contraire quelques mois plus tard (au moment où Juni claque la porte en comprenant que la priorité n'est pas l'équipe de L1 et qu'il n'aura aucun moyen, pas de pouvoir de changer les choses pour sortir de cette spirale infernale).
      Un autre exemple du manque de professionnalisme du club. Sa chaine OL PLay n'a rendu visible le match contre Strasbourg que 26 heures après qu'il soit terminé. Pourquoi ? Je suis abonné et j'avais programmé de le regarder sans connaître le résultat. Cela m'a pourri le week end. Et c'est régulièrement comme ça. Un jour, c'est en ligne 2h30 après le match, d'autres jours, c'est plus d'un jour après. Aucune communication à ce sujet, pour la direction de l'OL, cela ne mérite encore aucune explication. Je leur ai écrit plusieurs fois à ce sujet. Pas de réponse. Voilà comment fonctionne notre club. Donc, oui, Ponsot n'est pas à la hauteur de son poste, mais le véritable fautif est son supérieur hiérarchique, JMA. Je précise que je suis supporter du club depuis plus de 35 ans, donc je sais ce qu'on doit à notre Président, mais son paternalisme ne fonctionne plus et est en train de couler notre équipe. Comme il semble incapable de changer, il est temps qu'il passe la main car son attitude est en train de braquer une partie des supporters, ce qui aggrave la crise. On joue un peu mieux, et contre Strasbourg, le manque de réussite est en partie responsable. On peut sauver les meubles cette saison avec deux recrutements supplémentaires, l'un au milieu et l'autre devant car on ne peut pas dépendre de Tolisso qui est trop fragile, et on doit apporter plus d'efficacité devant les buts. Toko a besoin de changer de club. La rupture est trop forte avec beaucoup de supporters.
      Je ne suis pas certain que Lacazette soit le capitaine doit on a besoin. Il râle trop, passe trop de temps par terre. On a besoin d'un meneur d'hommes, capable de souder l'équipe et de la transformer nos joueurs en guerriers.

      Signaler
      1. ChiesaLacombeDiNallo - lun 16 Jan 23 à 7 h 07

        Bonne analyse pleine de mesure eu égard aux circonstances. Tout à fait d'accord sur le problème comportemental de Lacazette. Mais peut-être est-il si fébrile à cause de son environnement ? La sidérante maladresse de Poto et le manque récurrent de lucidité de Cherki, la lenteur et l'imprécision de Mendes, etc. Ça peut agacer...

      2. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 7 h 29

        Il n'y a pas la forme mais qu'importe ! Le fond est là : d'accord sur à peu près tout, d'autant plus qu'il y a mes propres mots et idées développées depuis deux jours.

        Il y a incohérence entre la volonté affichée de retrouver un "adn" lyonnais qui repose sur le centre de formation, donc des jeunes vu qu'on les vend avant qu'ils puissent "vieillir" à l'OL, et l'entraîneur, qui ne jure que par l'expérience.

        Au niveau de la communication, l'OL se transforme en SNCF (l'une des pires communications que je connaisse), ce qui n'est pas bon du tout.
        Après, est-ce si étonnant, avec le président que l'on a ?

        Le président justement, se braque contre les supporteurs qui vont se braquer encore plus à son sujet. Il est temps, président. En fait, vous auriez dû partir à la réception de votre stade.
        Il n'était pas visé en tribune, mais ils vont bien finir par réaliser que le fautif, c'est lui.

        Je suis moins d'accord pour les joueurs, deux me semblent trop juste pour suffire à sauver l'équipe. Mais il semble essentiel qu'il faille un attaquant.
        Merde à la défense et merde au milieu, si on avait cadré l'un de nos nombreux tirs aux pigeons ou pas tiré droit sur le gardien, nous ne serions pas sous l'eau aujourd'hui. Quoique toujours 8e.

        Enfin, Alex passe effectivement son temps soit à rouler au sol, soit à pleurer à chaque décision de l'arbitre. C'est un miracle qu'il n'ait pas un jaune minimum chaque match.
        Le mec tir la tronche quasi tout le temps. Logique vu la situation de l'équipe, mais bonjour l'exemple pour les coéquipiers...

      3. Jeanmasse 39 le mytho - lun 16 Jan 23 à 7 h 35

        « Mopi do Brasil
        👏👏👏
        Je souscris à 100% à ton commentaire pleins de bon sens et mesuré.
        Tout est résumé.

      4. isabielle - lun 16 Jan 23 à 19 h 27

        @ Mopi do Brasil : concernant les images des matchs c'est une directive incontournable de la FFF en accord avec les diffuseurs officiels (qui payent un max).... c'est dans les textes.
        Aucune image vidéo ne doit être diffusé avant le dimanche soir minuit par quiconque.
        Seule une image fixe est possible.... même les actions de but ne sont pas permises.
        Pour les matchs Européen, les obligations sont beaucoup moins restrictives.
        Sinon je partage assez bien tes propos sur pas mal de choses.... (je suis fan de l'OL depuis sept 74)

  15. Cicinho - dim 15 Jan 23 à 19 h 57

    J'ai longtemps pensé qu'il fallait recruter un 6 et que devant on avait les joueurs avec la qualité, mais les derniers matchs m'ont fait changer d'avis! Je pense qu'il faudrait installer le 352 pour cette deuxième partie de saison, qui va bien à Tagliafico et Gusto, ça permet à Cherki de jouer 10.
    Par contre, dieu sait si j'adore Lacazette, mais je commence à comprendre pourquoi il ne jouait plus beaucoup à Arsenal... j'ai l'impression qu'il n'a plus la vitesse pour jouer seul devant, Dembélé est déjà parti dans sa tête (mais il a pas compris qu'il va finir en Arabie saoudite la saison prochaine et pas à Manchester), Toko-Ekambi au 36eme dessous, donc il faut un attaquant avec de la vitesse et du physique, et de la technique. Par contre je n'ai aucune idée de joueur...
    Au milieu Tolisso et Caqueret ça peut faire l'affaire, mais on sait que Tolisso risque de se péter au prochain match, une recrue serait bienvenue! Pareil, un joueur capable de mettre de l'intensité, de courir longtemps, ça manque tellement dans cette équipe par rapport aux autres équipes de ligue 1!

    Signaler
    1. cavegone - dim 15 Jan 23 à 20 h 11

      Lacazette n’a en effet pas la vitesse pour jouer seul devant c’est certain.
      Bon après mettre 3 centraux en ligue 1 je vois absolument pas l’intérêt. Surtout que ça ne solutionne en rien nos problèmes offensifs puisque l’OL centre déjà beaucoup et que cela ne porte pas ses fruits.

      On a besoin d’un joueur par ligne de la colonne vertébrale. DC c’est fait il faut un 6, un meneur 8 ou 10 et surtout un 9.
      On ne peut pas se permettre de jouer sans avant-centre.
      L’OL est la 11ieme attaque de ligue 1, c’est surtout ça qui fait mal. Forcément on marque pas alors chaque but encaissé, surtout ce gros coup de chatte d’Aholou est quasiment une victoire pour l’adversaire assurée.
      A domicile on devrait marquer beaucoup plus que cela.

      Signaler
      1. Clément Hurlus - dim 15 Jan 23 à 20 h 35

        Lacazette apporte tellement dos au but, dans les déviation le jeu rapide, dans les petits espaces.

      2. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 7 h 49

        L'OL est 9e, pas 11e.

      3. cavegone - lun 16 Jan 23 à 13 h 57

        11Ième attaque Moimoi.

      4. Moimoi - lun 16 Jan 23 à 14 h 00

        Ah oui. Mais la vérité est entre les deux : 10e attaque, avec Montpellier.

      5. cavegone - lun 16 Jan 23 à 14 h 06

        mes données dataient d'avant le match contre Strasbourg.
        Au temps pour moi^^

      6. Olyonn@is - lun 16 Jan 23 à 14 h 17

        @Cavegone.Lacazette c'est un avant centre,d'ailleurs il a déjà planté 11 pions soit 2 de moins que Mbappé,je ne comprend pas que plusieurs personnes demande un avant centre?🤔

      7. cavegone - lun 16 Jan 23 à 16 h 18

        C'est qu'il a du mal à prendre la profondeur, jouer dos au but, c'est un joueur qui a besoin de toucher le ballon beaucoup, ne joue presque pas de la tête, ceci est effectivement plus dans le registre d'un trequartista, ou d'un 9 et demi. Un avant-centre c'est Kalimuendo, Embolo, Ajorque, Dieng, ou autres.

        Je fais bien le distinguo entre buteur et avant-centre. Lacazette est un buteur, mais typiquement avec Aubameyang à ses côtés, c'était parfait, le 9 c'était Aubam et Lacazette le 9,5.

        On ne pèse absolument pas dans la surface de réparation adverse, et ça un 9 pourrait changer ça.

    2. Guilyon - dim 15 Jan 23 à 20 h 28

      Il faudrait un avant centre type gomis. 42 centres et personne pour les attraper de la tête

      Signaler