OL - Toulouse (1-1) : les Lyonnais continuent de s’enfoncer

Déjà en grande difficulté avant la réception de Toulouse, l’OL n’a pas amélioré sa situation vendredi soir (1-1). Tenu en échec par le promu à domicile, l’Olympique lyonnais continue de creuser en direction de la médiocrité.

Et au coup de sifflet final, la bronca est descendue des tribunes. Après une nouvelle mauvaise performance de l’OL, le public a choisi de montrer son mécontentement, lui qui avait jusqu’ici plutôt épargné le groupe, hormis Peter Bosz et Karl Toko-Ekambi. Mais le match nul contre Toulouse (1-1), synonyme de 5e rencontre consécutive sans victoire, a définitivement eu raison des encouragements des supporteurs. Après plus d’un mois de résultats médiocres, l’Olympique lyonnais a continué de s’enfoncer vendredi sur sa pelouse. 

Pourtant, il avait mis les ingrédients pour entamer un rebond avec l’ouverture du score rapide de Tetê. Mais cela n’a duré que trois minutes. "Deux minutes, tu marques un but. Je comprends que la confiance n’est pas au top niveau après quatre défaites mais quand tu marques après deux minutes, tu te dis que c’est super. Finalement, la première mi-temps était très mauvaise. On n’a pas joué, on n’a pas pressé mais heureusement c’est resté à 1-0. En deuxième mi-temps, c’était mieux, on était mieux placé, on a mieux joué et on a eu quelques occasions mais ce (vendredi) soir, seul le résultat comptait et l’objectif était de gagner à la maison, a rappelé l’entraîneur néerlandais. On ne l’a pas fait donc on est très déçu."


Plus d'un mois que le cauchemar dure


Du côté des joueurs, le discours est sensiblement le même, comme à chaque fois depuis le 7 septembre, date du début du cauchemar (à Lorient) pour le club rhodanien. "Nous essayons de trouver la solution pour être plus réguliers, être meilleurs sur 90 minutes. Nous étions très déçus à la fin du match avec un sentiment de honte et de gêne, a confié le capitaine Alexandre Lacazette, qui avait désavoué son coach un peu plus tôt. C'est compliqué de faire ce type de performance, de ne pas gagner à la maison. J'ai beaucoup de respect pour Toulouse mais je pense que notre équipe est meilleure. C'est frustrant et très triste pour nous. Nous avons des footballeurs de qualité et nous n'avons pas le choix que de redresser cette situation si nous voulons être meilleurs sur les prochaines affiches."

Le problème de cet OL, outre le fait qu’il n’arrive pas à créer grand-chose dans le jeu, c’est qu’il s’enlise, sortie après sortie, dans un marasme dont il ne parvient pas à se dépêtrer. "C’est l’illustration des derniers matchs. Dans une phase où on a le contrôle de la rencontre, on n’a pas pris beaucoup d’occasions, on perd le ballon au milieu. Même après, on peut faire mieux pour éviter le but, a constaté Bosz. Thiago (Mendes) fait une mauvaise passe mais c’est un des joueurs qui a gagné tous ses duels ce (vendredi) soir.”  


Un manque de confiance criant


Le Brésilien avait déjà concédé un penalty lors du dernier rendez-vous à Lens (1-0). Mais il est loin d’être le seul coupable. L’équipe toute entière est malade et trop apathique pour instaurer la crainte chez ses adversaires. “Il y a de la déception mais il faut se relever pour inverser la tendance négative. Nous sommes très déçus après ce match. Nous avons dominé mais nous n'avons pas réussi et nous avons manqué de chance aussi, a tenté d’expliquer Tetê. Nous avons eu des occasions mais nous ne les avons pas concrétisées."

Indéniablement, le remède n’est autre que la victoire, mais comment parvenir à accrocher un succès, même 1 à 0, lorsque le groupe plonge après avoir ouvert rapidement la marque. "C'est difficile de rentrer dans la tête des joueurs mais après 4 défaites, je peux imaginer ce qu’il se passe. Il y a un manque de confiance. Durant les 45 premières minutes, on n’a pas assez bougé pour demander le ballon. Si c’est la deuxième mi-temps, tu peux penser qu’ils sont fatigués mais ce n’était que la 1re donc c’est autre chose. Ce n’est pas une question de fatigue donc c’est la confiance, a décortiqué Peter Bosz. C’était très, très mauvais en 1re période. Je n’avais jamais vu ça depuis que je suis là."


L'OL glisse à grande vitesse vers le ventre mou


Le Batave est-il l'homme de la situation ? Peut-il inverser le processus en jouant sur l’aspect mental et tactique ? Ou le mal est-il tout simplement synonyme d’un déclassement de l’Olympique lyonnais comme le suggèrent les résultats des derniers mois ? Dans tous les cas, les dirigeants doivent vite trouver une solution car ils ne peuvent décemment pas laisser couler le club comme cela est en train de se produire.

79 commentaires
  1. Kim Kallschtroumpf - sam 8 Oct 22 à 9 h 00

    Ce n’est qu’un problème parmi d’innombrables mais ne faudrait t il pas voir si le joueur qui gagne tous ses duels tout en étant déjà responsable direct de 7 buts ( source opta) ne fait pas aussi les meilleurs sangria dans tous l’effectif?
    Ce serait un premier pas vers la rédemption et la sagesse.

    1. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 9 h 07

      Tout le monde s'en fout au club des problèmes de l'effectif, ils se planquent en pensant juste à sauver leur cul.
      Il est où le directeur sportif Cheyrou ce matin ? C'est quoi son message pour les amoureux déçus de L'OL ?

      1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 9 h 10

        Bruno est directeur du recrutement, pas directeur sportif.

      2. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 9 h 16

        Il en a le titre, sans doute le salaire, il ne lui manque plus qu'à se mettre un jour au travail

  2. jeepy - sam 8 Oct 22 à 9 h 06

    La valeur de Mendes n'est pas en cause car ce n'est pas un défenseur mais un milieu... Je ne comprends pas cet acharnement de Bosz pour cette titularisation à ce poste. Pouquoi laisser Diomande sur la touche ? il est nettement supérieur à ce poste ...

    1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 9 h 07

      jeepy : parce que Bosz coule avec ses idées, même si elles sont à chier.
      Question de fierté mal placée.

    2. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 9 h 08

      Le genre de fautes d'inattention qu'il fait, au milieu de terrain ça fait but aussi

  3. chiesa for ever - sam 8 Oct 22 à 9 h 13

    En fait le problème est récurrent on paie notre cellule de recrutement notre staff qui perdure dans ses erreurs le mal est profond virez moi cet imposteur déjà on y verra plus clair bosz t'es gentil mais le bateau coule...

  4. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 9 h 13

    Bosz s'est bien moqué de Boateng hier en l'envoyant s'échauffer, il a cru qu'il allait jouer ! Sacré Pétaire, toujours la pointe d'humour pour nous faire rire,!

  5. chiesa for ever - sam 8 Oct 22 à 9 h 21

    OLVl Moimoi et tant d’autres avec qui je partage souvent les même idées je vous souhaite un bon weekend aux autres supporters de l'ol aussi on va tout faire pour rester en ligue 1 ç'est notre nouveau combat lol
    l'olympique Lyonnais une fabuleuse raison d’être malheureux lol
    allez l'ol

    1. Wizzkykok - sam 8 Oct 22 à 9 h 35

      Pareil.
      Merci OLV et Moimoi pour vos récentes analyses.
      Ras-le-bol de ce cirque !

    2. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 10 h 52

      C'est très gentil chiesa for ever, j'apprécie, mais mon week-end est foutu, j'en suis malade ce matin.
      J'imagine qu'Aulas peut se consoler en pensant à son gros chèque dans 10 jours, mais les supporters il leur reste quoi ?

      1. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 10 h 59

        J'étais malade après Lens déjà,j'ai pas eu la force d'aller au stade et j'ai bien fait.🤒

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 11 h 05

        Pour ma part je n'ai même pas regardé le match , pour la première fois de la saison , je n'attendais rien de celui ci , et une fois vu la compo ou il s'entête dans ses erreurs , j'ai laissé tomber .

  6. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 9 h 28

    j'ai lu que Tagliatelle a fait son plus mauvais match de la saison , il était à la rue .
    Faut il s'en étonner , il a enchainé une série de match démesurée , hier il aurait eu besoin de souffler mais c'est ballot l'équipe n'a pas de doublures pour les latéraux ( sauf ce pauvre Henrique qui fait ce qu'il peut , mais n'a pas le niveau ) .
    Quand j'ai vu revenir Cheyrou en courant , de son exil aux US , sitôt Juni parti , j'ai pris peur et me doutait qu'on filait vers la catastrophe .
    Ce guignol fanfaron plastronnait cet été , vantant la qualité de l'effectif lyonnais , qui aurait fait peur à Sampaoli .

    Comment Aulas a t'il pu perdre toute sa lucidité et s'entourer de tels incompétents ?

    1. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 9 h 42

      Lepenant, nul également alors que jusqu'à maintenant, a domicile, c'était un essai glace !

    2. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 9 h 47

      Juninho Pernambucano, si l'on considère qu'un chef d'orchestre a vraiment de l'influence sur l'orchestre, alors Aulas est le chef d'orchestre de l'OL et il coordonne bien mal les autres.

      Il faut reconnaître - et surtout que lui le reconnaisse - qu'il a fait son temps à la tête du club, voilà tout.
      L'OL a besoin de nouvelles idées, ou tout du moins, d'autres idées que celles que le président actuel a (ou n'a pas).

      1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 10 h 21

        ça fait déjà un moment , que je cible Aulas comme étant le responsable numéro 1 de cette situation , de la lente dégradation du club , et il est plus que temps pour lui de passer la main .

      2. Sebepe - sam 8 Oct 22 à 12 h 54

        Quand tu vends un club avec les sommes en jeu, tu n'as pas le temps de te consacrer au sportif. Donc tu délègues et tu pries pour que ça fonctionne . Pour l'instant il ne prie pas assez ou pas assez fort...
        Tu vends tes deux pépites brésiliennes en 6 mois pour rééqulibrer le bilan et (peut-être?) vendre plus cher. Bref cle calcul d'Aulas est uniquement financier pour lé moment.
        Quand ce sera fait il pourra se repencher sur le sportif ou du moins y consacrer plus de temps.
        Il manque une vraie vision football; comme pouvaient l'avoir Lacombe ou Houllier. A nous de trouver ce conseiller spécial du président. Il devient quoi Flo. Laville ? ^^

  7. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 9 h 43

    Si après un tel non match comme hier soir faisant suite à 4 défaites et qu'il qu'il ne se passe rien ce weekend dans ce club de l'OL
    Ca devient vraiment grave !!

    Tweet de Vincent duluc plein de bon sens
    "A l'époque de Bernard Lacombe puis de Gérard Houllier, Peter Bosz n'aurait eu aucune chance de tenir aussi longtemps. Il manque un peu de foot, aujourd'hui, dans les décisions de l'OL."

    1. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 10 h 55

      Duluc est très en dessous de la vérité, sans doute doit il conserver quelques apparences pour faire marcher le commerce. La vérité est plus simple, le foot est la dernière des priorités de ce club.

  8. gonebad - sam 8 Oct 22 à 9 h 49

    Exit Mendes !!ça suffit , ce n est pas un DC !! combien de buts on prend a cause de lui ! Boszo tu as de la bouze devant les yeux , ton jeu débile a repartir de derriere est connu et anticipé par les adversaires exemple encore hier . Tolisso n a plus le niveau , Boateng est plus rapide . Désolé mais j ai encore trouvé Cherki pas mal , le seul a essayé de faire des ouvertures vers l avant , c est incroyable ce jeu de constamment revenir en arriere , meme sur des rares contres , on ne les exploite pas a fond , on revient en arriere ... Garcia revient !

    1. Cicinho - sam 8 Oct 22 à 10 h 01

      Ouais mais Thiago Mendes en dehors de sa bourde il avait tenu en respect l'attaque démesurée de Toulouse!
      C'est ce que pense Peter

    2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 10 h 23

      Le pb c'est que sur l'ensemble du match , Mendès est loin d'être mauvais , il a bien résisté physiquement etc , mais ses performances sont pénalisées par les boulettes qu'il ne manque pas de faire à tout moment .

      1. Sebepe - sam 8 Oct 22 à 12 h 55

        et il les faisaient déjà en milieu de terrain...

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 12 h 58

        Oui c'est le mystère de ce joueur . Il est capable de faire de très bonnes choses , de délivrer des passes de 50m et être costaud au duel , mais capable aussi de gros loupés .

  9. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 10 h 28

    Ponsolascheyrou démission
    Ce sont eux les responsables de ce désastre !!!

    Ils font de la merde depuis des mois, des années sur le plan sportif, il n'y a pas d'autres coupables
    Un club incapable de mettre un peu de pognon dans un vrai coach, dépenser avec intelligence lors des mercatos ... Non
    L'incompétence part d'en haut jusqu'au terrain !
    Il faut un immense coup de balais

  10. superus - sam 8 Oct 22 à 10 h 45

    Tant que la vente ne sera pas actée, il ne se passera rien dans l'organisation et l'organigramme du club !
    Les grandes décisions seront prises après. C'est comme dans toute les entreprises.

    1. Lyolicha - sam 8 Oct 22 à 10 h 52

      Avec ce que voit textor et notre niveau,je ne serais pas étonné qu’il veuille tout faire capoter.

  11. Philippeb - sam 8 Oct 22 à 10 h 46

    Non les lyonnais ne s'enfoncent pas ! Ils restent au même niveau !
    Sur la première partie de saison dernière nous étions à 24 points en 18 matchs (1,33), très faible pour l'OL. Avec les deux phénomènes brésiliens soit dit en passant.
    On en est à 14 points en 10 matchs (1,4)
    Et on est resté toute la saison dernière avec un rythme d'environ 1,5 points par match, ce qui n'est pas catastrophique mais médiocre pour nous. Les seuls écarts à noter ce sont les 3 premiers matchs de la saison très mauvais ( 1 point sur 9) et les 5 derniers de la saison, bons (12 points sur 15). Ces chiffres confirment l'observation sur le terrain, aucune solidité défensive, jamais plus d'une mi-temps réussie, et un impact offensif tout juste correct malgré un Paqueta étincellent sur la première partie et un Dembelé efficace. Et souvent un coach perdu. Comme cette saison finalement.
    On peut supposer que c'est cette très courte inflexion de fin de saison en points qui a permis aux dirigeants d'espérer pouvoir repartir avec ce coach, en estimant que les changements ( Giuli, Riou, Mendes,Tagliafico, Lacazette, Tolisso, prolongation des jeunes) corrigeraient le tir malgré le départ de joueurs expérimentés mais assez décevants sur la deuxième partie de saison ( Denayer, Ndombelé, Dubois, Emerson, Paqueta).
    Ce recrutement a été été jugé très bon et le choix de continuer avec Bosz comme raisonnable par 99% des journalistes ( seul Vincent Duluc...) et par la grande majorité des supporters. Nous n'étions que quelques uns ici à souligner le gros risque en repartant avec ce coach.
    Cette saison on ne s'enfonce pas ! On a juste eu un calendrier bizarre avec au début 4 matchs sur 5 à domicile contre des adversaires faibles, avec deux fois un arbitrage favorable, et ensuite quatre matchs contre des adversaires bien plus difficiles.
    Le match d'hier reflète bien nos 48 matchs avec Bosz, une fragilité défensive qui paralyse toute l'équipe, peu de mouvements, pas d'intensité, pas de débordements sur les ailes, peu de tirs, pas de contre attaques, nuls en coups de pied arrêtés. On se retrouverait au même niveau qu'une simple équipe qui défend en bloc et qui se projette rapidement avec des attaquants pourtant limités.

    1. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 10 h 58

      Tu me rappelles l'histoire du type qui se jette du haut d'un gratte-ciel et qui en passant devant le 10e étage dit : pour l'instant tout se passe bien !

      On en reparle à la suite des matchs qui arrivent ?

      1. Philippeb - sam 8 Oct 22 à 11 h 34

        J'ai l'impression que tu lis de travers et surtout que tu fais exprès. Auquel moment je dis que ça se passe bien ??? Je dis tout le contraire. Je dis ce que je dis depuis 1 an, on est médiocre. Et on l'a toujours été avec lui. On ne sera probablement jamais nul parce qu'on a des bons joueurs et un club solide.

      2. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 11 h 43

        Toi, tu racontes vraiment n'importe quoi.

    2. Sebepe - sam 8 Oct 22 à 13 h 12

      Je partage assez tes différents points de vue et observations.

  12. Lyolicha - sam 8 Oct 22 à 10 h 48

    5 premiers matchs 13/15 points pris.
    5 derniers matchs 1/5 point pris.

    L’OL de Peter Bosz a décrocher. Une cassure s’est créé.
    C’est bien ça le problème à l’OL depuis des années. Je qualifierais ses dernières saisons catastrophiques. On baigne dans la médiocrité et cela ne dérange personne au club.
    Comment un club digne de l’OL peut se contenter de si peu ? Où est passer la haine de la défaite ??
    C’est inacceptable.

    1. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 12 h 14

      Je vais m'abonner au fcsm ou rcs la saison prochaine !
      Raz le cul de l'OL 🤣😉

  13. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 10 h 53

    L'avenir est clair pour moi,Le président s'est trompé dans les grandes largeurs cet été, l'OL va devoir se trouver un autre coach,le plus tôt possible,pour essayer d'arrêter(un peu) l'hémorragie,qui ne s'arrêtera pas du jour au lendemain,il y a tellement à reconstruire...On attend de lui un discours réaliste.Les supporters ,sponsors,actionnaires ne sont pas des enfants,inutile de balancer du rêve.

    1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 10 h 59

      Salut Olyonn@is ! Si ça pouvait être vrai, ça m'irait... Mais c'est assez improbable.
      J'ai l'impression que ce site veut dépasser Foot01 et Foot Mercato niveau "piège à clics" (pour rester poli).

      1. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 11 h 02

        Salut Moimoi,oui ça paraît très improbable,ils m'ont bien eu ces pièges à clics 😓puisque j'ai cliqué dessus.😉

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 11 h 07

        pour ma part c'est un ressenti personnel , mais je pense depuis le début que textor va vouloir dégager aulas très rapidement .
        Et pas que lui .
        Quant tu vois qu'il va virer tout le monde du conseil d'administration , c'est une bonne chose déjà .
        Ces gens là se sont suffisamment goinfré , il faut avancer et repartir avec de nouvelles têtes maintenant .

      3. toinio - sam 8 Oct 22 à 11 h 08

        De toute façon, on sait déjà que n’importe quelle décision qui sera prise sera foireuse.
        Il faut virer Peter Bosz depuis un moment mais on le garde.
        Il sera encore remplacé par un illustre inconnu (qui a gagné 3 matchs d’affilé en Autriche en 1996 et qui prône le beau jeu dans ses paroles) simplement parce qu’il ne coute pas cher et qu’il ne demande pas à venir avec son staff.
        On pourra ainsi garder nos « médiocres » qui sont là pour perpétuer la tradition de la loose (tou).

        Bref, l’avenir est radieux.

  14. OLVictory - sam 8 Oct 22 à 11 h 05

    Le seul espoir qui nous reste, c'est Textor, c'est le SEUL dans ce club qui a intérêt à ce que le club soit performant pour la décennie qui vient. Il n'a encore rien fait, laissez lui une chance.
    TOUS les autres trahissent l'OL par calcul personnel et intérêt mercantile, dirigeants, staff et joueurs inclus. Et les anciens de l'OL sont sans doute les pires dans le style sangsue.

  15. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 11 h 10

    Hola!Mais c'est le site de gala ou voici version foot ce site internet.😅
    https://www.lequotidiendusport.fr/jean-michel-aulas-langue-de-bois-ou-senilite/

    1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 11 h 13

      un peu des deux je pense .
      Il n'a plus la lucidité depuis longtemps , et il continue à mentir comme il a toujours fait .

      « On va préparer le match contre Toulouse pour le gagner et après on fera le point (…) Il faut gagner vendredi »

      bon , alors il n'a pas été gagné ce fameux match , même contre un petit ils n'y arrivent pas .
      Alors il va dire quoi maintenant ?

      1. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 11 h 23

        Il va dire on va gagner à Rennes!🙄

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 03

        Après les deux raclées de l'an dernier , je ne pense pas qu'il osera dire ça , lol

    2. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 11 h 15

      J'ai lu aussi vu que c'était mis en lien dans l'autre article, mais là, en plus du côté évidemment attrape-clics, ils en font trop, c'est du manque de respect (pour l'emploi du mot sénilité) et inapproprié (ils n'écrivent rien qui justifie son utilisation).

      Pour le contenu (discours de façade du président), c'est pas nouveau, c'est ce que fait Aulas depuis... toujours.

      1. Olyonn@is - sam 8 Oct 22 à 11 h 22

        Oui c'est clair.

  16. Roberto Cabanas - sam 8 Oct 22 à 11 h 21

    C est cuit aux patates.
    Bozs n y est plus, c etait sexy l entraineur étranger...
    Sylvinho et Peter apres... on est pas plus avancer.
    Les derniers, ceux qui ont fait le taf , sont aussi un peu exotiques finalement.
    Genesio Garcia, ça respire pas la Creuse la Picardie pas plus que la vallee du Rhône.

    Et si l OL n etait finalement qu ine banlieue de sainte ou d ailleurs.
    Si nos belles années ne furent que parenthese sucrées.

    La deuxième ville de France , ce pays qui n a aucune culture foot, est simplement à sa place.
    Sa caputale vendue, comme régulièrementdans son histoire,, et Marseille comme ils le disent eux-mêmes, c'est pas la france.

    Donc... retour aux bases et à notre place.

    Mais bon à Lyon on y mange bien., c'est toujours sa.

    1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 11 h 32

      Faut dire qu'en termes d'entraîneur, Aulas a toujours préféré choisir des seconds couteaux. Zéro entraîneur de caractère, en tout cas ces deux dernières décennies.

      1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 04

        et pourtant il s'est toujours vanté d'avoir eu de très bons entraineurs , les glorifiant l'un après l'autre , avant de les ... licencier ...

      2. Sebepe - sam 8 Oct 22 à 13 h 15

        Tigana et Domeneh c'etait daes seconds couteux quand on les a recruté ? Et même Santini (qui part pour être sélectionneur de l'EDF) ? Même Puel, il sort de supers saisons à Monaco (avec un effectif de dingue cerrtes) avant de venir à Lyon. c'était l'entraineur "bankable" du moment.
        Tout comme Gourcuff était le joueur hype du moment à sa venue.
        Ca a commencé à merder avec ces deux choix là....

  17. Outlander - sam 8 Oct 22 à 11 h 28

    Et Rennes arrive au Roazhon, on va encore prendre cher...

  18. OctoGone - sam 8 Oct 22 à 12 h 59

    Un élément tout de même à la décharge de Bosz.
    A l'intersaison, le projet c'est un milieu avec Caqueret, Paqueta et un numéro 6 à recruter. Soit potentiellement du très haut niveau.

    A la place, le Président lui impose dans une lubie insensée un Tolisso cramé, vend Paqueta, et le responsable du recrutement ne trouve pas mieux que Lepennant, qui est un espoir de grand talent mais encore tendre, et pas vraiment le profil complémentaire.

    Preuve que le mal est à tous les étages du club, et que l'absence de direction sportive est dramatique.

    Après, pour moi Bosz doit partir c'est évident. La défaite hier est pour lui, avec l'énième erreur de Mendes qu'il s'obstine à faire jouer en défense, et pour lequel il a semble t'il donné son aval (soit une absurdité indigne d'un mec qui se dit entraîneur professionnel). Et plus généralement on voit qu'il n'y arrive pas, tout simplement.

    1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 13 h 06

      Ceux qui ne l'avaient pas encore fait commencent à réaliser que ce n'est pas QUE la faute de Bosz, pas QUE la faute des joueurs, pas QUE la faute des dirigeants (même si ce sont eux les premiers responsables), mais un ensemble.

      Ceci dit, l'immédiat, c'est l'entraîneur. Il en faut un qui sache mieux se servir de l'effectif et qui soit capable de mettre en place quelque chose dans la mesure des joueurs. Ce que Bosz ne semble pas apte à faire.

      1. toinio - sam 8 Oct 22 à 13 h 14

        Sauf que trouver un bon entraîneur qui sache faire ça, ça coute de l’argent.
        Et en cours de saison, ça ne courre pas les traboules.

        Y’en a bien 2 ou 3, mais ils ont une certaine renommée, donc autant vite les oublier, on va être encore déçu.

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 34

        Si c'est pour prendre un Blanc ou un Garde , et bien bon courage aux supporter

      3. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 14 h 03

        toinio, nous sommes d'accord, ce n'est pas évident de trouver un entraineur approprié à notre situation en cours de saison, déjà que même entre deux saison ce n'est pas facile pour l'OL.

        Et, en plus de cela, l'OL a le "malus Aulas", qui rajoute des conditions problématiques (parle français, ferme sa bouche, vénère le président en toute circonstance).

        Juninho Pernambucano, je suis de ton avis, pour ces deux-là, c'est non (si j'avais le droit de décider).

    2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 09

      Je suis d'accord avec cette analyse .
      Si le club avait eu quelques ambitions sportives et voulu vraiment retrouver la ligue des champions , c'était possible en investissant , et construisant une vraie équipe de standing européen .
      Il ne manquait pas grand chose , conserver Paqueta ( qui était pas foufou de vouloir partir tout de suite absolument contrairement aux dires de la direction ) , recruter un très bon 6 , costaud , et un DC qui aurait été le patron de la défense ( et pas un Boateng cramé qui tire une caravane ) .
      Avec ces trois joueurs , on avait de quoi construire un beau collectif , en conservant simplement Dembélé devant ( pas besoin d'aller chercher un Alex sur le déclin ) , sans recruter un tolisso cramé , ni un leprenant ou alors en doublure d'un 6 expérimenté .

      Mais pour cela il aurait fallu qu'ils aient l'ambition sportive et pas la tête à la revente du club ...

      ( pour hier , l'erreur pour moi n'est pas principalement mendès ( qui a gagné tous ses duels hier ) mais le milieu de terrain à deux seuls joueurs ( tolisso la caravane et leprenant le gamin ) avec 4 attaquants , pour moi c'est une absurdité je n'ai pas compris ce qu'il veut faire avec ce schéma tactique.
      Et mystère quand on lui demande pourquoi Aouar ne joue pas , il refuse de répondre ; à mon avis c'est un ordre d'en haut , suite aux épisodes de cet été , ils font payer aouar , ce qui est débile d'un point de vue sportif )

      1. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 13 h 24

        Tu as raison mais
        Bosz est sans doute un coach moyen mais s'imaginer qu'il est responsable de notre dégringolade depuis 10 ans, non
        Pour moi, la seule connerie monumentale de Bosz depuis qu'il est là , c'est d'avoir mis paqueta en 9 l'an dernier !
        Ça a fini de le démotiver

      2. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 27

        Oh il en a fait d'autres quand même , c'est un coach qui a des idées mais qui ne sait pas tirer le maximum de son effectif , c'est à dire qu'il est en effet moyen , et avec le peu de budget qu'a l'OL pour les mercato , il aurait fallu un coach très fort pour en tirer la quintessence , mais Aulas n'a jamais su attirer de très bons coach

      3. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 14 h 10

        Juninho Pernambucano :
        - a priori, Lucas voulait partir et, de toute façon, il s'est complètement éteint en seconde moitié de saison dernière.
        Mais si un nouvel entraineur était venu, avec un autre style, ça aurait pu le rallumer,
        - il n'est plus question de "recruter un très bon 6 , costaud" maintenant que nous avons Corentin, Maxence, Johann et Thiago.
        Le 6, vous allez tous l'oublier tant que deux de ces joueurs n'ont pas quitté le club,
        - "un DC qui aurait été le patron de la défense" est également à oublier tant que nous avons Castello-Thiago-Sinaly-Damien-Jérôme,
        - "en conservant simplement Dembélé devant" : difficile de vouloir conserver quelqu'un qui refuse de rester au club (ne pas prolonger indique clairement qu'il ne se voit plus à l'OL dans un an).

    3. Kim Kallschtroumpf - sam 8 Oct 22 à 13 h 09

      Lepennant c’est Caveglia qui le ramène dans sa valise en plus.

    4. Kim Kallschtroumpf - sam 8 Oct 22 à 13 h 10

      Lepennant qui est à mettre au crédit de Caveglia.

  19. toinio - sam 8 Oct 22 à 13 h 19

    Et le milieu Lepenant / Caqueret, on dirait 2 U11 tout gentils tout polis.
    Que tu vois le Vanden Boomen en face, alors que ce n’est « que » Toulouse, ça fait flipper pour la suite.

    Nb : Roberto Cabanas, j’te kiffe (je suis dans ta réflexion concernant les années sucrées depuis quelques jours)

    1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 29

      C'est la réflexion que je me suis fait .
      Comment un promu peut avoir un milieu comme ce hollandais , qui est une jambe au dessus des autres , et nous on bataille avec de jeunes espoirs , qui sont encore en formation ????

      Je veux bien que le coach soit nul etc , tout ce qu'on voudra , mais que peut il faire s'il n'a pas de bons joueurs ??

      1. Juni forever OL - sam 8 Oct 22 à 13 h 32

        👍

  20. Jeannot lapin - sam 8 Oct 22 à 13 h 26

    Aulas a trop tiré sur la corde sa véritable motivation apparaît au grand jour , le grand stade n’était qu’un immense prétexte pour faire une culbute sans précédent .
    Depuis 15 ans on bricole et si on a pas plonger plus tôt c’est que nous avions encore de gros moyens qui malgré nos incompétences permettaient d’accrocher un podium .
    Mais plus question de sportif ici depuis trop longtemps et tout le monde le sais y compris les joueurs d ou cette baisse d’exigence globale.
    Aulas est en train de plomber notre club à des fins mercantiles .
    Au fait il y a eu de l argent public pour le projet du grand stade , qu’en est-il en cas de vente du club?
    Y a t’il un retour d’investissement pour la région ?

    1. Juninho Pernambucano - sam 8 Oct 22 à 13 h 32

      l'OL n'est plus un club de foot , mais un parc d'attraction , c'est bien le fond du problème et j'en suis a envier les supporter Rennais , qui eux , voient du vrai football avec une vraie équipe et un club qui ne vit que pour ça .

    2. JUNi DU 36 - sam 8 Oct 22 à 14 h 10

      +1000 le lapin 👍
      Ils vont avoir tout juste à payer un CET pour contribuer au territorial. Ces gens arrivent à se faire exonérés tout un tas d'impôts.

    3. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 14 h 14

      Je dis quoi depuis plus d'un an ?
      "L'OL n'est plus l'OL".
      Parce que le sportif n'existe plus que pour les supporteurs, vu que nous, le développement d'OL Groupe nous intéresse moyennement.

      Jeannot lapin, le retour d’investissement pour la région, c'est ce que le président visait indirectement (d'abord pour le club, et ensuite évidemment que ça aurait rejailli économiquement pour la région).
      Sauf que, comme la locomotive à tout ça, le sportif qui est ce qui amène des supporteurs à venir dépenser leur blé dans OL vallée, a été "oublié" au profil de tout ce qu'il y a à côté et qui n'a rien à voir, ben ça marche moyen.
      C'est comme vouloir créer un parc d'attraction dans la Creuse : pas évident de le rentabiliser s'il n'y a pas assez de gens intéressés.

      L'Olympique Lyonnais est un club de foot bon sang ! Si le club est merdique, à quoi bon avoir des hôtels, des restau et tout ça si personne n'est intéressé par l'équipe ?

  21. JUNi DU 36 - sam 8 Oct 22 à 14 h 17

    Tiens d'ailleurs Moimoi toi qui connais bien ce milieu tu pourrai pas nous en dire plus sur la fiscalité et l'argent public investit à l'ol ? 😉

    1. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 14 h 31

      Oula Juni, je suis un généraliste... ce qui fait que j'en connais théoriquement un peu sur plusieurs domaines juridiques mais que je ne suis pas un spécialiste.
      Ça et le manque de pratique dans à peu prêt tous les domaines du droit - que j'ai pour ainsi dire délaissé - fait que je n'en sais pas vraiment plus que le commun des supporteurs.

      Si tu parles du prêt garanti par l’Etat, c'est encore autre chose, et pas mal de clubs en ont bénéficié pour faire face au manque à gagner lié à l'arrêt du championnat et aux mesures de contrôle du covid (la restrictions des places).
      Les clubs vont rembourser les sommes, petit à petit. Je l'espère d'ailleurs, parce qu'ils pourraient jouer leur malheureux et tenter d'obtenir l'effacement du remboursement. Et vu que les politiques actuels n'ont plus de coucouilles, qui sait ce qui pourrait se passer pour ça...

      Sinon, si tu parles du stade, il a été financé par des fonds privés.
      Il coûte aux contribuables dans le sens où il mobilise par exemple les forces de police, le services d'entretien (propreté, espaces verts, etc), mais il permet un accroissement des recettes fiscales avec tout ce que l'OL a fait construire.
      En effet, OL Groupe a clairement lâché le sportif, mais tous les bâtiments à la con - j'entends par là ceux qui n'ont rien à voir avec ce qui nous passionne, le foot - comme la piscine à vague, les salles de spectacle, les entreprises (notamment hôtels, restau) qui sont venus s'installer dans OL Vallée (https://www.olvallee.fr), rapportent à la commune, à l'Etat avec les dépenses des gens.
      Les employés de tous ces services et bâtiments, pour les faire vivre, les entretienir, comptent aussi.
      Plus de détails là à ce niveau : https://www.banquedesterritoires.fr/decines-le-stade-prive-de-lolympique-lyonnais-genere-des-ressources-pour-la-commune.

  22. Jeannot lapin - sam 8 Oct 22 à 14 h 19

    En gros c’est comme si la région me filait de l’argent pour acheter ma maison et que je la vends 3 ans après sans rien rembourser cool comme deal .

  23. Jeannot lapin - sam 8 Oct 22 à 14 h 20

    Il faudra repartir sur des bases saines en s’appuyant sur la formation et une structure de club moderne pour remonter la pente.

  24. Benaimede-en-lefoot - sam 8 Oct 22 à 14 h 27

    Pour connaître l’un de mes membres du staff il y a 3 problèmes majeurs :
    1/ relation entre joueurs: il n’y a pas de leader ni de grande amitié entre les joueurs. Résultat : aucune envie de se battre les uns pour les autres
    2/ finances et état d’esprit des dirigeants : le business a pris le dessus sur le foot.
    3/ joueurs sur-payes Vs leurs vraies valeurs: on a tout d’un grand club dans les infrastructures et les salaires mais pas dans la qualité footbalistique. On se retrouve avec des joueurs qui se croient être des champions de part leur salaire, mais qu’on n’en n’ont ni l’ambition et ni la possibilité par manque de travail (talent pour certain)

    Enfin on a un président qui brille davantage par ses attaques verbales que ses choix stratégiques. Trop de com tue la com. Il tire de partout et dans tous les sens. Plus aucune humilité…sa déteins sur les joueurs qui se prennent pour des cadors mais en sont loin d’être digne.

    1. OL_69 - sam 8 Oct 22 à 14 h 32

      Je confirme tes propos. C'est exactement ce que me disait Rémi l'autre jour. T'as des clans de partout et aucun lien.

    2. Moimoi - sam 8 Oct 22 à 14 h 38

      Benaimede-en-lefoot, je pense que ton 1/ est un peu lié au 3/ et surtout au fait que l'OL est la grenouille qui s'est vue aussi grosse que le bœuf : depuis la fin de la grande période du club, nous avons de moins en moins d'internationaux et de joueurs de valeur.

      Sauf que le club a continué à se voir, envers et contre toute réalité, comme un grand club, alors que, les années passant, il régressait.
      Malgré cela, refusant de reconnaître la chose, il a poursuivi en mode "grand club" en surpayant des joueurs pour les attirer alors qu'on a bien vu qu'ils ne valaient pas ces efforts.

      Des erreurs en série ont été commises au niveau du recrutement depuis plus d'une décennie, ce qui fait qu'on se retrouve avec un effectif déséquilibré et une équipe sans esprit partagé, sans "esprit d'équipe".

Les commentaires sont fermés