Ada Hegerberg à l'échauffement lors d'OL - Chelsea
Ada Hegerberg à l’échauffement lors d’OL – Chelsea (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Paris FC - OL (1-6) : Hegerberg a vécu "une très belle soirée"

Intraitable dimanche soir, l’OL s’est largement imposé (1-6) face au Paris FC et prend seul les commandes de la D1 féminine. Auteur d’un doublé, Ada Hegerberg savourait cette première titularisation de la saison.

Elle avait choisi, d’un "commun accord entre les staffs" selon Bompastor, de faire l’impasse sur la trêve internationale. Malgré la possibilité d’affronter ses coéquipières françaises dans une double confrontation en Ligue des Nations, Ada Hegerberg était finalement restée à Lyon. Embêtée par quelques pépins physiques en début de saison, l’attaquante norvégienne a préféré monter en puissance à Lyon plutôt que de craindre une rechute en sélection.

Bien lui en a pris puisqu’elle a été récompensée par une titularisation dimanche soir contre le Paris FC. Une première depuis six mois que Hegerberg a fêtée avec un doublé. "Je me sens de mieux en mieux, ça fait du bien de débuter, ça change quelque chose. Je suis bien, je prends beaucoup de plaisir avec cette équipe. C’était une très belle soirée et on va continuer à s’améliorer dans les prochaines semaines."

"On a montré une belle image"

En s’imposant largement 6-1 dans la capitale, on pourrait se demander ce qu’il y a à améliorer. Mais c’est mal connaître l’OL et Sonia Bompastor dans leur soif de perfection. Néanmoins, dimanche, c’est un vrai message qu’ont envoyé les Fenottes contre leur rival du début de saison. Le club lyonnais n’a jamais paru aussi armé et prêt aussi tôt depuis ces dernières années.

Une bien bonne nouvelle alors que le parfum de la Ligue des champions se rapproche doucement. "On savait que ça allait être un gros match. Le Paris FC fait un excellent début de saison. On était très bien préparées, même si on a eu une courte semaine avec les joueuses internationales revenues tard. On a été sérieuses et on a montré une belle image." Rendez-vous désormais vendredi (21h) avec la réception de Montpellier à Décines.

5 commentaires
  1. Avatar
    JUNi DU 36 - lun 6 Nov 23 à 9 h 49

    J'adore cette photo

  2. Avatar
    undeuxtrois - lun 6 Nov 23 à 13 h 45

    Toujours là dans les grands matchs.

    1. isabielle
      isabielle - lun 6 Nov 23 à 14 h 13

      Ce qui est remarquable avec cette fille, au delà du mental et de son charisme, ce sont ses déplacements et son positionnement... bien sûr elle est parfois un peu maladroite dans certains contrôles où moins précise dans ses passes dans les tout petits espaces, mais quelle casse-tête pour ses adversaires !
      Couplée avec une Eugénie des grands soirs, vive, virevoltante, qui presse haut, qui sert d'appuis tout à 1 touche de balle, dont les appels sont tranchants, qui "sent le foot" et anticipe les seconds ballons... et une Lindsey précise et puissante + une Melchie imprévisible 🤩... en face même à 5 elles ont le tournis... 🥴
      Avec Kadi Diani qui redevient une ailière et qui traverse les lignes en force... c'est clair que le plan de jeu offensif devient plus facile à mettre en place 😉
      Du coup, c'est le milieu qui parait s'affaiblir... sauf tactique volontaire pour "aspirer" l'adversaire et positionner le coeur du jeu dans le rond central, là où les transitions sont plus facile à contrer... et si on se loupe, il reste encore 50 m avant de s'approcher du but ! ... elles sont peu nombreuses à passer balle au pied une Griedge, une Wendie, une Vanessa... et il y a encore Christiane... 👍

  3. Avatar
    JUNi DU 36 - lun 6 Nov 23 à 16 h 11

    Sauf grosse blessure de 2 ou 3 leaders les filles vont gagner la LDC en 2024, elles sont trop forte cette saison, plus rien à voir avec celle de 2022-2023.
    Diani va faire très mal aux autres défenseuse européens.
    Elle s'est bien installé tranquille mémère sur l'aile, personne ne va pouvoir l'arrêter.

    1. Avatar
      undeuxtrois - lun 6 Nov 23 à 18 h 17

      La fin de saison donnait quand même un aperçu... Elle s'est finie sur une longue série de victoires, notamment avec la présence d'Ada qui, de retour de blessure ou non, est décisive à tous les matchs. L'excellente forme d'ELS est un atout supplémentaire, car soyons honnêtes, ce n'était vraiment pas ça la saison dernière. Ajoutons à cela deux joueuses d'impact comme Dumornay et Diani... Si l'on s'épargne quelques blessures, et en effet notamment de joueuses clefs, ça peut être une saison exceptionnelle.

      Pour Ada qui peut être maladroite, comme toutes les joueuses finalement, je crois qu'en termes de tirs/buts, son ratio est proprement exceptionnel, de l'ordre de 35% de tirs convertis... Hier, c'est 2 buts sur 4 tirs si je ne dis pas de bêtises.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut