@PSG_Feminines

PSG - OL (3-0) : les Fenottes humiliées et éliminées de la Coupe de France

Passées à côté de leur match, les féminines de l'Olympique lyonnais ont lourdement chuté lors des 8es de finale de la Coupe de France face au Paris Saint-Germain.

Un peu plus de deux mois après leur cinglante défaite à Décines (1-6), les Parisiennes ont pris leur revanche sur les Lyonnaises, ce samedi lors des 8es de finale de la Coupe de France. Totalement passées à côté de leur seconde période, les Fenottes ont lourdement chuté et se sont inclinées 0-3 face aux championnes de France. Le triplé championnat- Coupe de France et Ligue des champions vient de s'envoler pour les joueuses de Sonia Bompastor, le tout sous les yeux de Jean-Michel Aulas, présent dans la capitale afin d'assister à cette partie.


Marozsán touche la barre


Le tournant du match aura été la blessure de Christiane Endler. Touchée après une superbe parade devant Marie Antoinette-Katoto, la gardienne lyonnaise a été contrainte de quitter ses partenaires juste avant la pause (lire ici). Aux retour des vestiaires, les Fenottes n'ont jamais été dans le rythme d'une partie que les Parisiennes ont su emballer. Sandy Baltimore d'une superbe reprise de volée (1-0, 49e) puis Kadidiatou Diani, à la limite du hors-jeu (2-0, 76e) et Marie Antoinette-Katoto (3-0, 85e) ont donné la victoire aux joueuses de Didier Ollé-Nicolle. De plus, symbole de la chance qui a fui les Lyonnaises ce samedi, Dzsenifer Marozsán a touché la barre transversale juste après le but du break des championnes de France.

Complètement passées à côté de ce rendez-vous, les Fenottes quittent prématurément la Coupe de France. Désormais, il va falloir se concentrer sur le championnat et la Ligue des champions pour les coéquipières de Wendie Renard.


Les tops et les flops


Les flops 

Ada Hegerberg : Très effacée offensivement, l'attaquante norvégienne a très peu pesé sur la défense parisienne. Un match compliqué pour l'avant-centre des Fenottes.

Eugénie Le Sommer : Pour son premier véritable choc depuis son retour à l'Olympique lyonnais début janvier, l'attaquante a été en difficulté ce samedi. Difficilement trouvable, l'ancien joueuse d'OL Reign a logiquement été remplacée par Melvine Malard à la 52e minute de jeu.

26 commentaires
  1. Hannibal LectOL - sam 29 Jan 22 à 15 h 56

    Cette élimination est tout sauf une surprise.
    On a perdu tour à tour: Sara Björk Gunnarsdóttir, puis Amel Majri, puis Van de Donk, et Damaris Egurrola, et maintenant Amandine Henry !. C'est à dire l'essentiel de notre milieu de terrain. Carpenter était à la coupe d'Asie. D'autres revenaient de blessures...
    Bref, tant pis pour cette cdF édition 2022.
    La bonne nouvelle, c'est qu'on va petit à petit retrouver nombre de nos blessées pour le championnat et la LDC. C'est aussi l'arrivée d'Horan. Donc il faut rester positif et optimiste.
    Et parler "d'humiliation" dans ces conditions est juste ridicule.

  2. OLPassePresent - sam 29 Jan 22 à 16 h 06

    Les temps sont durs pour l'OL. Même les filles déçoivent et se font laminer par le Pognon Sans Gêne.
    Des trois, la Coupe de France est le plus petit trophée. Mais, il va falloir que cette petite purge serve de leçon pour les deux principaux trophées. Certes, il y avait de nombreuses absences et quelques événements contraires ont desservi. Mais l'OL s'est fait manger dans l'organisation, l'envie et l'efficacité à tous les niveaux du terrain.
    On ne va pas s'amuser à évoquer les déceptions mais certaines remises en question s'imposent. Il ne suffira pas d'aligner des grands noms pour y arriver, d'autant que des signes avant-coureurs négatifs s'étaient déjà manifestés.
    Au boulot pour resserrer les boulons.

  3. Olyonn@is - sam 29 Jan 22 à 16 h 07

    Dur dur pour l'OL cette saison!

  4. Janot-06 - sam 29 Jan 22 à 16 h 08

    Pas vu le match mais c'est une sacrée claque qu'on se prend là !
    Beaucoup d'absentes , oui, conjuguées à la blessure de Christiane mais tout de même... Ceci n'explique pas tout. Trop sûres d'elles, nos Fenottes ?
    En tout cas, un sérieux avertissement pour le match retour de championnat.

    Quelquefois, il est bon de redescendre de son piedestal et le match à Montpellier aurait déjà dû permettre de tirer la sonnette d'alarme.

  5. poussin - sam 29 Jan 22 à 16 h 17

    si même les filles s'y mettent ..... vraiment une mauvaise saison pour OL dans tous les sens du terme .

  6. vav - sam 29 Jan 22 à 16 h 21

    Dommage mais il faut relativiser. On a trois points d’avance en championnat, reprendre le titre de champion au PSG est la priorité et est en bonne voie!

  7. Dede passion 69 - sam 29 Jan 22 à 16 h 23

    Toutes les circonstances atténuantes évoquées ici, et sur l'autre fil ,sont recevables et factuelles.

    Il n''empêche qu'aucune des filles habituellement présentes et titulaires, n'ont été à leurs niveaux.
    De Wendie à Ada, toutes étaient en-dedans.

    Oui, il y a du boulot, c'est certain, et heureusement, il nous reste un peu de temps avant la WDC.

    Attention, encore un faux pas, et l'on va avoir droit aux critiques lues chez les garçons !.....😉

  8. dede74 - sam 29 Jan 22 à 16 h 35

    C'était un jour sans ! sans ressort, sans gnac, sans volonté, sans réussite mais, peut-être, avec un brin de trop de confiance en soi. Sonia avait dit, en conférence d'avant match, qu'elles assuraient le rôle de favorites, c'était peut-être trop en dire et, jouer les modestes, aurait été mieux.
    Le match de championnat et la large victoire, pouvait aussi être resté dans les têtes. Dans celles des parisiennes aussi, avides de revanche... réussie !
    Positivons, le staf saura faire la part de choses et remédier aux erreurs commises pendant ce match.
    Toutes les grandes équipes ont connu ce genre de revers et ont rebondi.
    Allez les filles, oubliez ce match et tournez-vous vers le championnat et la WCL.

    1. Hannibal LectOL - sam 29 Jan 22 à 16 h 48

      C'est exact de dire qu'il y a eu un manque d'humilité dans la posture d'avant match. L'OL d'aujourd'hui n'avait pourtant rien à voir avec celui du 6-1 dans son effectif disponible, et cela, Sonia Bompastor aurait dû le souligner; puisque c'était la réalité. Tout club peut compenser un certain nombre d'absences / mais seulement jusqu'à un certain point. Les parisiennes ne déploraient aucune absence et attendaient cette rencontre. Après, le manque de réussite et le score sévère n'ont fait qu'amplifier la réalité.

      1. Le Bon - sam 29 Jan 22 à 16 h 56

        Entièrement d'accord.
        Manque d'humilité sans doute, mais beaucoup trop d'éléments contraires depuis la reprise.
        Pas d'humiliation non plus : à la fin de la première mi-temps les parisiennes commençaient à payer de leurs efforts et avaient du mal à courir.
        Mais les fautes de défense successives à l'origine du premier but leur ont redonné de la vigueur.
        Un tir sur la barre, un contre pas terminé...ne soyons pas surpris !

    2. OLPassePresent - sam 29 Jan 22 à 16 h 55

      Pour ma part, je ne crois pas trop à la thèse de l'accident et des circonstances. Je ne pense pas que ce soit la bonne manière de prendre en compte cette petite purge et d'en tirer les leçons.
      Il faut déjà bien prendre en considération que si le PSG a pris 6 buts, c'est sur le seul match contre l'OL. Donc, à part ce match, au contexte très particulier et avec des circonstances très favorables à l'OL (carton rouge assez rapide), cette équipe du PSG n'a pris aucun but. C'est bien là-dessus qu'insistait Ollé-Nicolle avant la rencontre et le moins qu'on puisse dire, c'est que les faits lui ont donné raison. Cela mesure ce qu'on a très bien vu pendant le match : une organisation sans faille du PSG et des situations de marquer extrêmement limitées pour l'OL.
      Je pense que l'arrivée de 3 joueuses du PSG à Lyon (et l'histoire) a faussé notre vision du rapport de force entre l'OL et le PSG. Certes, le transfert de Christiane E. était évidemment une très bonne nouvelle surtout en tenant compte du départ de Sarah B. aux States. Mais, cela n'a visiblement pas du tout modifié le rapport de force entre les deux équipes. La suite des compétitions nous donnera la réponse sur l'équipe la plus forte. Il n'y a pas péril en la demeure et de raison de se montrer trop pessimiste. Mais il vaut mieux être conscient que la domination sans partage de l'OL sur le foot féminin est terminée. Cela me paraît une nécessité pour être capable de réagir.

  9. JUNi DU 36 - sam 29 Jan 22 à 16 h 57

    Faut pas exagérer rien à voir avec les hommes, ca fait partie du sport. Elles ont le droit de perdre de temps en temps. Vous vous voulez des robocops chez les filles aussi ???

  10. Gerard de Villieu - sam 29 Jan 22 à 16 h 58

    Ouais...Moi, j'aimais bien quand c'était un mec qui les drivait, mais bon!

    1. Le Bon - sam 29 Jan 22 à 17 h 52

      Provocation déplacée et inutile...

      1. Hannibal LectOL - sam 29 Jan 22 à 18 h 43

        ... Surtout que Sonia Bompastor est une personne et une professionnelle de très haute qualité. Expérience du foot féminin, compétence etc je pense que c'est exactement la coach qu'il nous fallait.

      2. Dede passion 69 - sam 29 Jan 22 à 19 h 03

        En tous cas, Sonia très supérieure à Vasseur !

        Prêcheur, et surtout Patrice Lair étaient excellents, mais le foot féminin a changé, les filles aussi .
        Et puis, on va pas commencer à mettre en cause l'entraineure (pas entraineuse ! ) après une défaite !..Pénible ...

  11. LELAVALLOIS - sam 29 Jan 22 à 18 h 56

    3-0, une bonne claque ...
    Cela devait bien finir par arriver, déjà parce que le niveau de jeu est assez médiocre depuis plusieurs saisons, alors oui le milieu est très perturbe par plusieurs absences ( d'ailleurs je trouve incompréhensible que le club n'ai pas recruté une joueuse au milieu ...) mais cela n'explique pas les contenus de match poussif ...
    A l'image de Cascarino, qui a drôlement régressé ...

    1. Dede passion 69 - sam 29 Jan 22 à 19 h 12

      Lindsey Horan, internationale américaine vient d'arriver, il y a 3 jours !

      Donc rien d'incompréhensible .
      Delphine a régressé ? Tu es sur de regarder les matchs ?.....

      1. XUO - sam 29 Jan 22 à 19 h 22

        Delphine est loin de régresser. Au contraire, elle tire l'équipe et la pousse autant qu'elle peut. Une vraie satisfaction !
        Et puis je pourrais pas dire autre chose. C'est ma petite belle-soeur qui l'a formée.....en marternelle sup . Sérieux..... à Manissieux !

      2. Hannibal LectOL - sam 29 Jan 22 à 19 h 22

        Delphine fait toujours des différences incroyables, distribue des caviars, mais doit absolument progresser face au but et dans l'efficacité pour devenir une attaquante complète.

      3. Dede passion 69 - sam 29 Jan 22 à 19 h 34

        Delphine est exactement dans le registre d'Élodie Thomis, excellente , mais ne sera jamais une grande buteuse, d'ailleurs ce n'est pas ce que l'on lui demande.
        D'autres filles sont là pour faire le boulot.

      4. XUO - sam 29 Jan 22 à 19 h 38

        Elodie Thomis était difficilement arrêtable quand elle avait reçu le ballon avec un temps d'avance sur sa vis à vis mais ne savait pas franchir une défense comme Delphine.

      5. Le Bon - sam 29 Jan 22 à 19 h 50

        Bizarre ces commentaires totalement en contradiction avec la réalité.
        Oui Delphine progresse : on l'a vue faire plusieurs têtes bien orientées aujourd'hui et elle devient complète.
        Dommage qu'elle n'ait pas tiré du gauche après avoir semé la panique cet après-midi, comme elle l'avait fait contre le Paris FC.

        [ presque H.S. ]
        Je rappelle qu'elles ont battu deux fois le PSG cette saison : n'oublions pas la victoire 5-1 je crois, en août en petite finale de la Amos cup. Avec un doublé de Delphine.
        Le PSG a donc pris 11 buts cette année, tous par l'Ol !
        https://www.youtube.com/watch?v=5htbQymJXUc

      6. Dede passion 69 - sam 29 Jan 22 à 20 h 12

        Le Bon,

        Ce n'est pas HS, et c'est bien de le rappeler !👍

        Les ronchons, que l'on ne voyaient jamais auparavant, commencent à arriver, il leur fallait bien un faux pas, c'est fait .
        Alors laissons tomber la neige, rien de grave !......

  12. XUO - sam 29 Jan 22 à 19 h 37

    Elodie Thomis était difficilement arrêtable quand elle avait reçu le ballon avec un temps d'avance sur sa vis à vis mais ne savait pas franchir une défense comme Delphine.

  13. Ol 1960 - sam 29 Jan 22 à 19 h 43

    Oui, bonsoir…défaite logique…car le PSG était revanchard…et la niaque..
    Pas comme l OL sauf la native de Gerland…je parle de Salma Bâcha….quelle volonté..une vraie
    Guerrière qui n aime pas perdre….l absence d Majri se fait sentir……de plus en plus…
    Je suis d accord sur ce match les 2 avants….Anna Et Delphine pas au top….
    Le Sommer…pas dans le coup….et pourquoi ne pas faire rentrer Émelyne Laurent?
    Petite erreur de coaching……bcp d absentes aussi…..

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut