@Valence FC

Racisme : Mouctar Diakhaby (ex-OL) et Valence ont quitté le terrain face à Cadix

Dimanche, Valence affrontait Cadix pour la 29e journée de Liga. Un peu après la demi-heure de jeu, Mouctar Diakhaby et ses partenaires valencians ont quitté la pelouse. L'ancien défenseur de l'OL dénonce des propos racistes de la part du joueur de Cadix, Juan Cala.

Le match entre Cadix et Valence comptant pour la 29e journée de Liga suivait tranquillement son cours lorsqu'un événement est venu bouleverser le déroulement de cette rencontre. Suite à un duel avec Mouctar Diakhaby, Juan Cala, défenseur du club andalou, se replace et à ce moment-là, prononce des mots à l'encontre de son vis-à-vis. Ces paroles ont mis hors de lui l'ancien Lyonnais, qui a tenté de s'expliquer avec lui. Le Français dénonce des propos racistes de la part de son adversaire.

Excédé, lui et son équipe ont décidé de quitter la pelouse et de retourner au vestiaire. La partie a donc été interrompue, avant de reprendre 20 minutes plus tard. Diakhaby a demandé à ses partenaires de retourner sur le terrain pour terminer le match.

Il a reçu de nombreux soutiens

Sur Twitter, le club a confirmé la version de son défenseur. « L’équipe s’est réunie et décide de revenir pour défendre nos couleurs, mais le Valence CF condamne fermement le racisme sous toutes ses formes, a-t-il déclaré. Non au racisme. » L'ex-joueur de l'OL a également reçu de nombreux soutiens publics dont celui de Ximo Puig, le président de la communauté autonome de Valence, de la presse espagnole ou encore d'Eliaquim Mangala.

Lors de l'altercation, Mouctar Diakhaby a écopé d'un carton jaune. Il n'est ensuite pas retourné disputer la fin de la rencontre. Il a été remplacé par Hugo Guillamón. Juan Cala a lui repris sa place sur le terrain, avant de sortir à la mi-temps. Concernant le résultat, Cadix s'est imposé 2 à 1 grâce à un but à la 88e minute.

"Ce fait n’a été perçu par aucun membre du corps arbitral"

Plus tard, la Fédération espagnole a publié le rapport de Medié Jiménez, l'arbitre de cette affiche. "Mouctar Diakhaby, une fois averti pour contestation, me dit : "Il m’a appelé «negro de mierda» (noir de merde)", en référence au n°16 de Cadix, Juan Torres Ruiz (dit Cala). Ce fait n’a été perçu par aucun membre du corps arbitral", explique l'officiel.

7 commentaires
  1. jeepy - lun 5 Avr 21 à 11 h 57

    Est ce que "face de craie de merde " est considérée comme une insulte raciste ?

    1. chiesaninho - lun 5 Avr 21 à 22 h 43

      Cela dépend de la couleur de la craie... MDR !

    2. chiesaninho - mar 6 Avr 21 à 1 h 09

      Moi, ce qui me choque dans le racisme, c'est bien souvent, pour ne pas dire systématiquement, les anti-racistes eux-même !

      je m'explique...
      je suis bien évidemment contre toutes les formes de racisme, que ce soit contre les blancs, les noirs, les arabes, les asiatiques, etc...

      car faire d'une race, d'une religion, d'un état (les minorités), etc... une généralité sur ce que les personnes sont censé être (en bien, comme en mal) , cela n'a tout simplement pas de sens !

      mais force est de constater, que le racisme se pratique à divers niveaux de compréhension, d'intensité, d'acceptabilité, de dénonciation, etc... suivant de quelles communautés celui-ci est pratiqué où subit.
      un exemple: "luttons contre le racisme et... l'anti-sémitisme".

      cette phrase me choque énormément, outre le fait quelle soit un magnifique pléonasme...
      puisqu'elle indique justement une différenciation dans la gravité, suivant le type de racisme évoquer...
      faisant, elle-même, du coup... du racisme ! institutionnalisé, qui plus est.

      et là, est le point important...

      le problème du racisme, c'est qu'il ne pourra jamais être combattu efficacement et surtout légitimement, tant qu'il sera dans l'hypocrisie, en ne servant en réalité que des intérêts idéologiques de partis, de race où de minorités influentes.

      si l'on ne comprend pas cela... on ne lutte pas contre le racisme, au contraire, on souffle sur ses braises... l'injustice de traitement pour les uns (la majorité blanche de la France), amenant une réaction de rejet, voir de radicalisation inverse, de défense...

      de l'autre, le dictat idéologique avant le bon sens et la neutralité de traitement, par les "bien-pensants" de tout bords, provoquant inéluctablement chez eux, dans les faits, un comportement paradoxalement plus raciste et radical encore que ceux qu'ils sont sensés dénoncer, car placer sous l'égide de l'idéologie partisane, du corporatisme, de classe, etc... et non de l'égalité des êtres, quelque soit leur curseur, tout simplement.

      perso, à 53 ans, durant ma vie, j'ai rencontrer des arabes, des noirs, des juifs, etc... qui était, comme ont dit, de "bonnes personnes", des "gens biens".
      fiables, généreux, francs, honnêtes, respectueux, travailleurs, etc... et des Français de souche, qui était tout l'inverse, de vrais et authentiques connards...

      mais j'ai aussi fait l'expérience du contraire ! logique... ça, c'est la réalité du terrain... pas celle des coulisses des plateaux télés où des propagandistes de tout poils.

      bref ! luttons contre la connerie (celle-ci aussi est présente sur tout les continents), c'est encore le meilleur moyen de faire reculer LE racisme, singulier, et non pluriel.

  2. Dufduf - lun 5 Avr 21 à 22 h 54

    On est mal barrés si les matches s'arrêtent à chaque insulte (sur la mère, la couleur, la tendance sexuelle, l'opinion politique ) .Il n'y a déjà plus de public, alors si les joueurs s'en vont aussi dès qu'ils sont "choqués"...

    1. JUNi DU 36 - lun 5 Avr 21 à 23 h 24

      Bravo ils ont eu raison, à chaque fois ça devrait se passer comme ça. Le rascisme n'a pas lieu d'être sur un stade comme n'importe ou ailleurs. Il faut exclure ces joueurs pour un long moment avec retenu de salaires pour qu'ils comprennent leurs conneries. C'est une faute grave qui peut valoir un licenciement.
      Duf Duf non non c'est fini le cinéma, d'où on insulte un joueur de "noir de merde" ??? On est plus au temps de la beaufrerie, des blagues racistes du boucher ou du gros porc de pasqua et de le Pen. Maintenant il y a des lois, terminer d'accepter de se faire insulter pour la couleur de peau. Ne t'en déplaise tu pourra tjrs te venger en votant pour les fachos vu qu'une insulte rasciste n'a pas l'air de te déranger 👎

    2. Tongariro - lun 5 Avr 21 à 23 h 43

      @DufDuf : la question n'est pas d'arrêter le match définitivement mais de faire comprendre que si un joueur se prend un jaune pour des petits antijeu comme tirage de maillot, simulation ou même car il lève son maillot après un but, bah il doit prendre cher pour des insultes de ce type, sans commune mesure avec les petites fautes évoquées avant.

      Après malheureusement je constate que souvent la lutte contre le racisme dans le foot est un peu artificiel car on nous parle des heures du Roumain pendant PSG Istanbul (alors que le mec a juste désigné Webo de "noir" car c'est ce qui allait le plus vite vu que la grande majorité des autres joueurs étaient Blancs, ce qui est plus maladroit que raciste, de plus en plus de gens (Demba Ba, UEFA) l'admettent) alors que les instances ne font absolument rien quand des tribunes entières sont rongées par le racisme le plus abject, je pense notamment à l'Inter ou à l'Hellas Verone en Italie. C'est malheureux mais beaucoup de combats aujourd'hui (idem pour l'environnement) sont traités par des mesures artificielles, d'affichage pour la pub, alors que les réels maux, humiliations et problèmes d'importance au coeur de ces sujets sont laissés de côté, notamment pour des raisons financières.

      Quoiqu'il en soit, en l'espèce, si les faits sont avérés, Diakhaby a bien fait de partir du stade pour des raisons de racisme (et pour des raisons footballistiques, il a bien fait de partir de l'OL si je peux me permettre un trait sarcastique, il nous a rapportés 15 millions je crois)

  3. Zens - mar 6 Avr 21 à 1 h 56

    Présomption d'innocence à respecter pour Juan Cala; j'attend la suite pour voir quoi penser...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut