Sara Däbritz lors de PSG – OL (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Reims - OL (1-5) : Sara Däbritz, la "Deutsche Qualität" du milieu

Discrète pour son premier match contre le PSG, Sara Däbritz s’est mise en évidence contre Reims (5-1). En plus de son but et sa passe, l’Allemande a fait parler sa justesse et son abattage. Retrouvez le top et le flop d’Olympique-et-Lyonnais.


Top : Sara Däbritz a joué sa partition


Elle n’a qu’un peu moins d’un mois d’entraîneur collectif avec l’OL pourtant Sara Däbritz a déjà trouvé sa place chez les Fenottes. En pleine reconnaissance face au PSG, la milieu allemande avait du mal à exister lors du Trophée des Championnes. Depuis, partie rejoindre la sélection allemande durant la trêve, on ne peut pas dire qu’elle a eu plus de temps pour appréhender son nouvel environnement.

Pourtant, dans la victoire à Reims, elle a montré ce pourquoi l’OL avait eu la bonne idée d’aller la chiper à l’ennemi parisien. Dans un rôle de numéro 8 entre Damaris et Van de Donk, Däbritz a fait parler sa patte gauche que ce soit sur le but du 2-0 avec un corner déposé au premier poteau ou sur des frappes qui n’ont malheureusement pas accroché le cadre. C’est finalement de la tête, le 3e de l’après-midi lyonnais, qu’elle a débloqué son compteur but à l’OL et valider pour de bon sa belle performance.


Flop : l’équilibre collectif défensif


Avec toutes ces blessures et des joueuses comme Inès Jaurena ou Amandine Henry obligées de dépanner en défense, il était quasi acquis que les automatismes ne seraient pas au rendez-vous. Si le milieu de terrain lyonnais s’est mis en valeur offensivement, défensivement le bloc lyonnais a été bien moins dominant. Avec une possession logiquement à leur avantage, les Lyonnaises se sont exposées à des contres et c’est clairement la tactique qu’a souhaitée mettre en place Reims.

Face à Dumornay toujours aussi incisive sur le front de l’attaque rémoise, l’OL s’est souvent fait avoir avec des transitions rapides de leurs adversaires. C’est en prenant de vitesse Henry que l’attaquante a redonné espoirs aux siennes et validé ce qui avait été vu en première période avec notamment le poteau de Bussy (42e) et ou ce pointu dévissé de cette même joueuse juste après la pause. Débordé à droite comme à gauche sur certaines séquences, l’OL a une défense à réajuster. Mais, ce n'est que le premier match et il y a des circonstances atténuantes.

6 commentaires
  1. isabielle - dim 11 Sep 22 à 15 h 50

    Un peu à la peine en 1ère mi-temps face au pressing musclé, et avec une Selma qui repiquait trop vers elle.
    Bien mieux positionné en seconde, plus offensive et plus efficace avec plus d'espace.

    Signaler
  2. Poupette38 - dim 11 Sep 22 à 17 h 10

    Et oui, on l'a bien vu que Dumornay 19 ans courait beaucoup plus vite qu'Amandine bientôt 33

    Signaler
    1. Le Bon - dim 11 Sep 22 à 17 h 42

      Bientôt 33 certes, mais, surtout, revenant de blessure.
      Amandine ce n'est pas Delphine et elle ne l'a jamais été !
      Mais, peu après, Amandine ne s'est pas fait avoir et a bien "étouffé" Dumornay qui voulait rééditer.
      J'ai bien aimé - entre les hachis - l'entrée d'Inès Benyahia, qui a fait quelques petites passes très constructives. Beaucoup de présence.

      Signaler
      1. dede74 - dim 11 Sep 22 à 18 h 09

        N'est-ce pas Inès qui fait cette tête appuyée, que la gardienne, dans un réflexe étonnant, repousse ?

      2. Le Bon - lun 12 Sep 22 à 17 h 55

        Je ne sais pas, mais c'est elle qui fait un long centre transversal pour la tête de Becho remisant pour Melvine et son retourné sur la barre.

  3. exile97 - dim 11 Sep 22 à 18 h 19

    Franchement, c'est un réel plaisir de voir à quel point elles ont une mentalité de gagneuses. A 2-1 je ressentais que le match pouvait basculer d'autant que beaucoup d'occasions non converties. Elles, d'une sérénité absolue, l'adversité n'a pas de prises sur elles. Parceque les remoises jusqu'au 3eme étaient coriaces. A mon avis cette équipe va en enquiquiner plus d'une, les flèches devant sont ultra rapides.
    Seul bémol, je les ai trouvées au-delà de l'agressivité, l'arbitre aurait dû sanctionner d'avantage

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut