Bad Gones

OL - Aulas : « Les supporters sont la flamme du Parc OL »

A l'inverse du PSG qui a fait la chasse aux supporters les plus actifs, Jean-Michel Aulas veut travailler avec eux. Dans un entretien réalisé pour olympique-et-lyonnais.com (lire ici), le président de l'OL n'hésite pas à rappeler l'importance des supporters pour l'ambiance.

Le match OL – Monaco de samedi dernier va sans doute faire figure de référence en matière d'ambiance au Parc OL. Interrogé sur l'importance des supporters, le président Jean-Michel Aulas a montré qu'il était à contre-courant des clubs qui les chassent des stades : « Il faut travailler avec eux, et depuis que je suis arrivé à l’OL il y a plus de 30 ans, on a une relation avec les ultras qui est formidable. Elle est faite d’échanges, de confiance, de réunions qui sont organisées dans les bonnes comme dans les mauvaises périodes, afin d’échanger. La démonstration du match de Monaco samedi dernier a été un formidable encouragement. Que ce soit pour les Bad Gones (NDLR : qui ne se considèrent pas comme des ultras) que pour les autres groupes de supporters. Ils ont eu l’opportunité de montrer qu’ils existent, qu’ils sont la flamme et le feu de ce stade, mais aussi d’apporter l’animation qui est nécessaire dans ce stade de 59 000 personnes. L’ambiance qui était là était vraiment l’une des trois plus grandes que j’ai connue, avec la Turquie, Marseille … C’était formidable ».

La « grecque » qui s'est propagée dans tout le stade a également touché le président de l'Olympique lyonnais : « J’étais ému, heureux. Je me suis rendu compte qu’on avait atteint une dimension que tous les spécialistes ne pouvaient pas connaître. C’est vrai que quand on allie la ferveur à la passion, on a une chance d’avoir une animation formidable. Comme il y avait beaucoup de gens du spectacle dans la tribune officielle comme Pierre Lescure, Guy Carlier, Thierry Frémaux, ils ont immédiatement fait la relation entre la culture et le sport, et il est vrai que c’est l’une des voies à travailler. Le but est de faire se rejoindre sport et culture dans des spectacles encore plus émouvants que lorsque ces deux notions sont séparées ».

 

 

1 commentaire
  1. Minolt - mar 10 Mai 16 à 19 h 48

    Dur dur de devoir patienter 3 mois avant de revoir ce stade !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut