Anthony Lopes (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Avant OL - Porto, ne leur parlez plus de Rennes

Présents en conférence de presse, Bosz et Lopes ont rapidement mis de côté les questions sur Rennes.

Ne leur parlez pas de Rennes. Mercredi, à la veille du 8e de finale retour contre Porto, Peter Bosz et Anthony Lopes ont rapidement mis les points sur les "i". Le débâcle en championnat ne doit pas servir d’excuse à l’heure où une qualification pour les quarts de finale de la Ligue Europa tend les bras à l’OL.

"Je ne vais pas en parler, on ne parlera que de Ligue Europa, a tout de suite prévenu Anthony Lopes. On doit s'inspirer de ce qu'on a fait de bien mercredi dernier à Porto pour se qualifier. C'est une compétition différente par rapport à la L1, alors on ne va parler que de ça."

Trois jours après le fiasco au Parc OL et les espoirs presque envolés de regoûter à la Ligue des champions par le biais du championnat, la consigne a donc été de se tourner vers l’avenir plutôt que de ressasser le passé. Enfin plutôt le passé très récent. "Il ne faut pas fermer les yeux sur ce qu’il s’est passé dimanche mais je regarde surtout le positif de la semaine dernière à Porto", poursuit de son côté Peter Bosz.


L'OL s'attend à une grosse entame


Comme le dit le coach lyonnais, il est impossible de faire une croix sur la défaite en championnat et il est certain que dans l’intimité du vestiaire, la prestation dominicale a été revue maintes fois. D’ailleurs, sans le vouloir, Anthony Lopes l’a peut-être avoué à demi-mot en parlant de l’opposition à laquelle il s’attend jeudi soir au Parc OL et une entame tambour battant du FC Porto.

Une tactique qui n’est pas sans rappeler celle de Bruno Genesio et du Stade rennais, dimanche et qui a porté ses fruits avec deux buts marqués en dix minutes.

"On va affronter une équipe de Porto très revancharde, note Lopes. Ils ont l’obligation de gagner pour pouvoir passer mais on doit faire abstraction du résultat de mercredi dernier et faire comme s’il y avait 0-0 au coup d’envoi."

"Il ne faut jamais sous-estimer l’adversaire. Porto est un grand club avec de grands joueurs et ils vont venir ici pour se qualifier. La mentalité, je la connais à peu près, voire bien. Il ne faut pas être surpris de l’entame de match qu’ils vont faire, pied au plancher. Donc, à nous d’être vigilants."

En ne voulant pas parler d'une défaite, l'OL montre peut-être qu'il a appris de ses erreurs. Seul le terrain le prouvera...

5 commentaires
  1. Dede passion 69 - mer 16 Mar 22 à 19 h 12

    HS,

    Le match Lille- Chelsea aura bien lieu...

    Entre autres péripéties, le gouvernement Français a donné son accord.
    Abramovitch ne touchera pas un centime, il manquerait plus que ça !...

    Par contre, si Chelsea se qualifie, il appartiendra au pays du prochain adversaire des blues, de décider s'il accepte de les rencontrer....
    Curieux de connaitre la suite, à moins que le LOSC les élimine ....😉

    Voilà, voilà .....

    1. dede74 - mer 16 Mar 22 à 19 h 38

      On se demande même si Chelsea va pouvoir finir sa saison, tous les avoirs du russe, sont bloqués, lui qui voulait vite vendre le club pour 3 milliards, les anglais ayant découvert qu'il avait fourni l'acier pour la construction des chars russes, qui envahissaient l'Ukraine.

      1. kakkolak - jeu 17 Mar 22 à 6 h 30

        C'est vrai que la Russie fabrique des chars depuis qu'Abrahmovic a acheté Chelsea...
        On tape sur tout ce qui est russe maintenant, mais personne ne disait rien avant...
        Les mêmes chars étaient en Tchétchénie ou sont en Syrie, ça ne dérange pas grand monde...
        Les oligarques russes ont souvent des intérêts avec le complexe militaro-industriel de leur pays...
        Faut arrêter de jouer les vierges effarouchées...

      2. dede74 - jeu 17 Mar 22 à 9 h 09

        Oui, on se demande bien pourquoi l'on s'en prend aux "envahisseurs" de la Hongrie, de la Pologne, de la Tchécoslovaquie, etc. les russes ne sont-ils pas nos frères ? puisque six russes = six slaves, si s'lavent, c'est qui s'nettoient et, si c'n'est toi, c'est donc ton frère !

  2. Olyonn@is - jeu 17 Mar 22 à 2 h 48

    Lyon va gagner c'est tout ce qui importe

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut