Ecully : le stade baptisé Camille Ninel (ex-OL)

La stade d'Ecully change d'appellation. Ce samedi matin, l'enceinte sportive éculloise a reçu le nom de Camille Ninel. Une inauguration pour rendre hommage à l'ancien joueur de l'Olympique lyonnais entre 1950 et 1961.

L'émotion et l'histoire étaient au rendez-vous ce samedi matin à Ecully. Afin de rendre hommage à une légende de l'Olympique lyonnais, Camille Ninel, le stade de football écullois a été baptisé du nom de l'ancien milieu relayeur. Une cérémonie en la présence du principal intéressé et de Jean-Michel Aulas.

Le président des septuples champions de France (2002-2008) a délivré quelques mots au sujet de l'unique buteur lors de la première victoire rhodanienne à Saint-Etienne en 1955. "Votre histoire, Camille, nous devons continuer à la raconter à toute la famille OL, aux plus jeunes générations comme à nos joueurs. a-t-il déclaré. L’arrivée à Lyon dans le froid à l’automne, la difficile condition du footballeur de l’époque, les longues soirées loin de votre famille, la formidable camaraderie que vous avez développée entre vous, l’esprit pionnier qui vous animait et qui a permis au club, à votre club, à notre club, de grandir."

"Merci à vous, Camille, pour tout ce que vous avez fait pour l'OL"

Ancien entraîneur des jeunes d'Ecully, Ninel y réside actuellement. Cette inauguration est donc un bel hommage pour une personne qui a toujours transmis sa passion du ballon rond à ses protégés. "Merci à la mairie et à l'AS Ecully pour cette très belle manifestation de mémoire et d’amitié, a félicité Aulas. Merci à vous, Camille, pour tout ce que vous avez fait pour l’Olympique lyonnais. Bravo à tous, ici présents, de nous permettre de nous souvenir. Puisque comme l’écrivait Victor Hugo, « les souvenirs sont nos forces »." A 93 ans, le natif de Fort-de-France (Martinique) s'était confié à Olympique-et-lyonnais.com en janvier dernier au sujet du derby (lire ici), et il en avait des souvenirs à raconter.

1 commentaire
  1. Dede passion 69 - sam 11 Sep 21 à 19 h 17

    Super qu'il ait un stade à son nom ce bon vieux Camille.

    Capitaine emblématique de l'époque, petit par la taille , mais grand joueur sur le terrain, et gentleman en prime.
    Je l'ai vu jouer à Gerland, et même au stade des Iris, aujourd'hui disparu je crois.
    C'était l'époque du WM, qui précédait l'arrivée du 4-2-4 brésilien.
    Les milieux s'appelaient alors " demis" ou " inters".
    Avec son abattage, Camille arrivait à faire les 2 en même temps...

    J'ai pu le rencontrer à 2 reprises, pour lui parler des anciens de l'époque, il avait une mémoire infaillible, et m'a dit avoir perdu tout contact avec les anciens.
    " Il avait rajouté, nombreux sont ceux qui ne sont plus là ".

    Longue vie à lui, il reste un des pionniers de l'OL ,et doit vraiment s'étonner de ce qu'est devenu le foot aujourd'hui.

    PS: on voit papa Djorkaef sur la photo, mais pas Nanard qui lui voue une immense estime ...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut