Maxence Caqueret (OL) et Sofiane Diop (Nice)
Maxence Caqueret (OL) et Sofiane Diop (Nice) (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Ligue 1 : inoffensif, l’OL mise pourtant sur un pressing haut

En difficulté offensivement, l’OL est pourtant l’une des formations qui récupèrent le plus le ballon dans le camp adverse. De quoi faire regretter encore plus ce manque d’inspiration offensif.

Inoffensif. C’est ce qui est le plus ressorti de la prestation lyonnaise mercredi à Nantes (0-0) et même depuis de nombreux mois. Le festival observé à Brest avait laissé espérer que les maux offensifs lyonnais avaient enfin été corrigés durant la trêve hivernale. Mais il n’en a rien été. L’OL se cherche toujours un liant offensif, un génie en attaque pour enfin retrouver les sommets. A la Beaujoire, les hommes de Laurent Blanc ont fait preuve d’une certaine solidité défensive mais n’ont pas réussi à marquer ce petit but que recherche tant l’entraîneur lyonnais pour "gagner 1-0".

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir mis en place un système tactique permettant à l’OL de récupérer haut. Que ce soit sous Peter Bosz et Laurent Blanc, les joueurs lyonnais n’ont pas été dépaysés par les principes voulues par les coachs. Si le Cévenol est un peu plus pragmatique que le Néerlandais, les deux ont une philosophie portée vers l’attaque et un pressing de tous les instants sur l’adversaire. Au PSG, Blanc avait déjà cette volonté de récupérer le ballon haut et ce ne sont pas les six années loin de la Ligue 1 qui ont changé les choses.

Depuis le début de la saison, l’OL est l’une des équipes européennes qui récupèrent le plus plus de ballons dans les 40m adverses. Avec 171 ballons récupérés dans cette zone, le club lyonnais n’est devancé que par Newcastle dans l’exercice (175) et talonné par le PSG (170). Finalement, la différence se trouve dans l’utilisation de cette récupération haute. Avec 27 buts inscrits contre 48 pour le club parisien depuis le début de la saison, l’OL est la 11e attaque du championnat de France, preuve que ce potentiel est loin d’être exploité à fond…

10 commentaires
  1. OLsan - ven 13 Jan 23 à 11 h 17

    Le Nantais, à la mi-temps, a pourtant fait remarquer qu'il y avait peu de pressing de la part des Lyonnais et peu de vitesse en défense…

    Signaler
  2. Tigone - ven 13 Jan 23 à 11 h 47

    L'unique préoccupation des derniers coach sont là défense.

    Ça ne parle que de défense !!!!!

    Sylvinho voulait des latéraux uniquement défensif.
    Bosz voulait un " pressing 3secondes".
    Blanc veut recruter des défenseurs et des 6.
    Les supporters râles dès que notre meilleur dribbleur (Cherki) perd un ballon.
    On a des compos à 5 défenseurs, à 3 récupérateurs, même les 2 en même temps!!!!!

    Signaler
    1. Tongariro - ven 13 Jan 23 à 11 h 51

      En même temps en attaque on a Dembélé, donc on peut difficilement faire mieux Tigone 😉

      Signaler
    2. Juninho Pernambucano - ven 13 Jan 23 à 14 h 37

      le dernier coach pense qu'on est richement pourvu en attaque , et qu'il a plein de solutions .
      Sauf que ce sont des pieds carrés , pas un pour rattraper l'autre . Le seul qui ait du ballon c'est Alex et il n'a personne à ses côtés , sauf parfois un Dembélé qui met le ballon au dessus à 3m des cages !!!

      Signaler
  3. Olyonn@is - ven 13 Jan 23 à 11 h 51

    Contre Brest ils ont mis 4 buts ils sont irréguliers au possible ces joueurs,ils sont satisfaits de gagner un match de temps en temps après ils jouent à 2 à l'heure,on en fera rien de ces chèvres.🐐

    Signaler
    1. Philippeb - ven 13 Jan 23 à 13 h 52

      Je le redis le pressing haut c'est de la c*uille, à mon avis. En tout cas comme on le pratique. On a trois attaquants qui font un pressing pas trop bien coordonné dans la surface adverse sans trop de conviction. 95 fois sur 100 ça ne sert a rien, les adversaires s'en sortent facilement et se retrouvent en surnombre au milieu de terrain et peuvent lancer des attaques contre notre défense qui se trouve un peu isolée.
      Le peu de fois où ça marche on se retrouve à 15 dans la surface sans aucun espace, et nos joueurs , à part Alex et Cherki n'étant pas à l'aise dans cette situation ...
      On voit bien que ça ne marche pas puisque la stat dit qu'on est une des équipes qui récupèrent le plus dans cette situation alors qu'on est relativement inoffensif devant. Ça prouve aussi que pas grand monde ne joue comme ça.
      On ferait mieux de constituer un bloc plus bas un peu en avant de la ligne médiane, ce serait plus compact, plus difficile à passer pour l'adversaire et avec plus d'espace devant quand on récupère .
      La mode du jeu espagnol ( Barça) qui ne donne plus de résultats continue de faire du mal. Mais il ne faut pas le dire puisque c'est classé " Beau jeu" ( alors que c'est horrible sauf Xavi / Iniesta / Messi)

      Signaler
  4. GIANI69 - ven 13 Jan 23 à 14 h 30

    Tout à fait d accord(Philippeb), ce pseudo pressing ne sert strictement à rien !! De plus avec nos pseudo attaquants de couloirs qui ne pressent plus au bout d un quart d heure, c est inefficace !! Et nos adversaires nous laissent bien prendre la possession haute pour mieux nous contrer dès la moindre perte de balle ! Donc faisons comme beaucoup d équipe en attendant avec un bloc plus bas pour éviter ces boulevards à la perte du ballon !! Autre sujet : vous en avez pas mare des faux pieds ? Pourquoi Toko et Tête n intervertisse jamais ? Autre sujet : pourquoi on n arrive pas à se faire prêter des joueurs puisqu on n a pas une tune ? On est vraiment mal patron !! Au fait il est où le patron ?

    Signaler
    1. Juninho Pernambucano - ven 13 Jan 23 à 14 h 34

      une mode à la con , que les entraineurs suivent pour faire comme tout le monde
      Comme la défense à 3 qui déjà est en train de ne plus être utilisée par tous y compris le Qsg

      Signaler
  5. Juninho Pernambucano - ven 13 Jan 23 à 14 h 33

    C'est de la c.. cette façon de jouer je confirme .
    Il n'y a que les lensois qui soient capables de jouer ainsi , et encore , ça les use car on voit qu'ils ont perdu des points cette année déjà , face à Nice puis Strasbourg !

    Signaler
  6. Sebepe - ven 13 Jan 23 à 15 h 37

    Tout à fait Gianni69 et philippeB : le pressing des attaquants n'est pas coordonné (quand il existe).
    Avec le probleme des seconds ballons (où on est systématiquement absents) ça coupe l'equipe en deux. Entre la défense qui ne peut pas monter à hauteur des attaquants latéraux qui sont trops hauts !
    Le 4-2-3-1 est pourtant explicite : 4 défenseurs, deux récupérateurs, 3 milieux offensifs et un seul attaquant. Les 3 milieux offensifs (quand CHerki joue) sont beau coup haut par rapport au reste. On a plus de profondeur quand ils sont sur la meme ligne.
    On peut rajouter aussi qu'on a que des crevettes en 6. Souvenez vous des Carrière-Dhorasoo et Juni, ils étaient ces 3 milieux là et faisaient le lien entre la défense et l'attaque. DErrière il y a avait deux besogneux qu'etaient Violeau et Linares. hé ouais David Linares a joué la champion's league !

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut