Emerson au duel avec Djiku (Photo by JEFF PACHOUD / AFP)

Ligue 1 : l’OL est plus que jamais à un tournant contre Strasbourg

Trois jours après son déplacement à West Ham, l’OL retrouve la Ligue 1. Contre Strasbourg, les Lyonnais savent qu’une victoire est obligatoire pour continuer de croire à l'Europe.

Après l’odeur du souffre à Londres et la frustration de n’avoir pu ramener qu’un nul contre West Ham (1-1), l’OL n’a pas le temps de gamberger. Revenus à Lyon vendredi après-midi, les Lyonnais doivent déjà se remettre en ordre de marche avec un déplacement périlleux à Strasbourg. Donnant l’impression d’être émoussés par moment, l’accumulation des voyages ne va clairement pas arranger les organismes des joueurs de l'OL. Pourtant, dimanche (19h), il n’y aura pas d’excuses à avoir. Si le club veut continuer à croire en ses rêves européens, la seule obligation sera de gagner. L’objectif ne sera pas aisé à la Meinau mais y croire, c’est déjà le vouloir et donc potentiellement pouvoir.

Dans ce championnat incompréhensible, l’OL, malgré sa 9e place, garde presque son destin entre les mains. A la différence de la Ligue Europa, il ne peut pas compter que sur lui-même mais à huit journées de la fin, une mini-série de deux victoires ou plus pourrait avoir de grosses conséquences au classement. En Alsace, les hommes de Peter Bosz vont se frotter à ce qui se fait de mieux en Ligue 1 depuis le début de l’année 2022. Dans des dynamiques diamétralement opposées, les deux clubs pourraient pourtant ne pas être si éloignés l’un de l’autre en cas de victoire des Lyonnais.

"Ils font une saison extraordinaire. Ils sont 4es mais si on gagne ce match dimanche, on ne sera qu’à trois points d’une équipe qui fait une superbe saison, a noté Bosz en conférence de presse, vendredi. Moi le premier, on ne fait pas une bonne saison surtout en Ligue 1. Mais c’est là que tu vois comme le championnat est serré."


Une seule victoire après un match européen


Avec une différence de buts défavorable sur l’ensemble de ses concurrents directs, ce serait donc plus quatre points que trois contre l'OL en cas de succès dimanche mais cette 31e journée représente clairement un tournant et le groupe lyonnais doit en avoir conscient. Finis les calculs d’apothicaire, désormais seule la victoire est importante dans ce sprint final. Ce choc arrive entre deux rendez-vous européens et une fois de plus, l’attente est grande afin de savoir si les Lyonnais sont capables d’enchainer deux prestations de suite au même niveau. Depuis le début de la campagne, les matchs post Ligue Europa ne sont pas signe de succès, bien au contraire. Comme s’ils relâchaient la pression, les Lyonnais n’ont remporté qu’un seul des huit matchs intervenant après un match européen (4D, 3N). Un vrai problème mais surtout de précieux points lâchés en route.

"On ne gère pas bien jusqu’à présent car si on a des difficultés à enchaîner après un match européen, c’est qu’il y a quelque chose qui ne va pas, a concédé le coach néerlandais. Et on doit tous comprendre pourquoi pour faire en sorte que dimanche, ce soit une première (deuxième en réalité) victoire."

"Quand on est à l’OL, on a beaucoup de pression car il faut mettre l’équipe là où elle devrait être, a déclaré Houssem Aouar après West Ham. Contre Strasbourg, il faudra gagner pour permettre au club d’être à la place qu’il mérite en championnat."


Strasbourg pour préparer West Ham


Des paroles aux actes, il n’y a qu’un pas qu’il faut désormais prouver sur le terrain. Même s’ils n’ont pas gagné à Londres, les coéquipiers de Castello Lukeba ont encore montré un visage bien plus séduisant qu’en championnat. A l’OL d’enfin démontrer que la roue pourrait enfin tourner du bon côté en championnat où le club n’a plus réussi à gagner deux fois de suite depuis deux mois.

Mal intégré dans le calendrier selon Bosz, ce match contre Strasbourg a finalement tout d’un tournant et pas seulement en championnat. Une bonne prestation à la Meinau pourrait également donner un surplus de confiance aux troupes avant le match retour de Ligue Europa, jeudi prochain. En l’espace de quatre jours, l’OL pourrait s’offrir une fin de saison palpitante ou tout perdre. Tout dépendra de l’état d’esprit, une fois de plus.

28 commentaires
  1. poussin - sam 9 Avr 22 à 9 h 34

    Strasbourg, un tournant ? (les temps ont changé) Ça fait déjà un moment qu on a fait un tout droit dans les derniers virages, quand il fallait gagner contre Lille, contre Monaco, contre Rennes etc. Strasbourg va définitivement nous asseoir à la 10 ème place. Il faut faire tourner contre Strasbourg pour jouer west ham a fond. Notre saison ne repose plus que sur l uefa.

    1. Roro Blouch - sam 9 Avr 22 à 11 h 12

      Il ne faut pas faire tourner en se disant qu'on lâche le championnat, il faut se tourner en se disant qu'on n'a pas le choix car si on crame les titulaires on n'aura personne pour la fin de la saison

      1. GoNL - sam 9 Avr 22 à 11 h 37

        Dubois-Denayer-Tetê sont tous titulaires potentiels, en les impliquant on peut imaginer plein de combinaisons sur une partie ou tout un match.
        Tourner à 14 titulaires (le 15ème aurait été Caqueret), c’est la clé pour être vainqueurs au mois d’Avril: chacun de ces joueurs doit entrer ou débuter à chaque match.
        K2R, Henrique, Boateng, Da Silva, Barcola partent de plus loin.

    2. Juni forever OL - sam 9 Avr 22 à 20 h 14

      +1 poussin

  2. Olyonn@is - sam 9 Avr 22 à 10 h 02

    On a tondu l'herbe sur tous les tournants!🥲

  3. Cicinho - sam 9 Avr 22 à 10 h 11

    En fait on devrait faire tourner l'entraîneur aussi, Bosz en ligue europa et un autre en championnat !

  4. rbv - sam 9 Avr 22 à 10 h 54

    Chaque tournant de la saison, on s'est foiré...et maintenant on tourne surtout en rond 😅

  5. Kim Kallschtroumpf - sam 9 Avr 22 à 11 h 20

    Avec tous ces tournants ne tournons-nous pas en rond?

  6. juninho pernambucano - sam 9 Avr 22 à 11 h 31

    Je suis partagé comme la plupart entre faire tourner.
    Bon au milieu on pourra pas tellement faire tourner.
    Et ne pas faire tourner pour essayer au minimum d’accrocher la 5 ieme places cette saison.

    Parce que la on perd à Strasbourg on perd contre west ham et c’est fini.
    Déjà que j’ai de gros doutes a notre capacité a sortir le barca au prochain tour.

    1. GoNL - sam 9 Avr 22 à 11 h 38

      Dubois-Denayer-Tetê sont tous titulaires potentiels, en les impliquant on peut imaginer plein de combinaisons sur une partie ou tout un match.
      Tourner à 14 titulaires (le 15ème aurait été Caqueret), c’est la clé pour être vainqueurs au mois d’Avril: chacun de ces joueurs doit entrer ou débuter à chaque match.
      K2R, Henrique, Boateng, Da Silva, Barcola partent de plus loin.

  7. sg69er - sam 9 Avr 22 à 12 h 30

    Faire tourner oui mais subtilement. Paqueta est cuit si il cumule encore 90 min dans un match ou il va prendre des tampons il sera inefficace contre west ham. Gusto vient d'enchainer 2 matchs pleins il n'en fera pas 4 même à 19 ans. Au milieu on est un peu juste mais il doit y avoir moyen d'en substituer un. That's all 3 remplacements pour débuter le match puis en cours faire souffler 2 ou 3 autres titulaires pour l'Europe.
    Le seul soucis c'est que le turn over de Bosz a souvent été dicté par obligation et non par choix ou gestion de l'effectif pour maintenir tous le groupe compétitif. Mais ce n'est que mon ressenti je ne suis pas dans le groupe et il est possible que tout soit minutieusement calculé et maîtrisé.

  8. juninho pernambucano - sam 9 Avr 22 à 12 h 33

    On pourrait faire une équipe genre
    Lopes
    -dubois—boateng—denayer—henrique-
    ————ndombele—aouar————
    —————paqueta———————
    Faivre———tino——————barcola

    Avec cette équipe je suis pas sûr qu’on soit capable de gagner même si sur le papier en tout cas c’est pas si horrible.

    Au milieu malheureusement on a pas trop de choix de secours a moins qu’on tente un keita.

    Toko je ne le met pas volontairement car il a besoin de souffler il ne se sentait pas pret déjà a west ham.
    Tete je le ferais entrer très tôt dans le match pour le mettre titulaire contre west ham (la ou faivre a clairement montré ses limites).
    Puis je met pas mendes car apparemment il est incertain.(sinon c’est paqueta sur le banc pour souffler et aouar en 10).

  9. Juninho Pernambucano - sam 9 Avr 22 à 13 h 00

    Le tournant ou les tournants ont été ratés depuis belle lurette .
    Ce match n'a d'enjeu que pour les Strasbourgeois , qui , eux sont à la lutte pour le podium.
    Les rôles sont inversés et on sait depuis longtemps comment on en est arrivé à cette situation.

    Maintenant il faut croire à un miracle, cad aller au bout de la ligua Europa

  10. Janot-06 - sam 9 Avr 22 à 13 h 58

    Si on montre le même peu d'envie que face à West Ham on va se faire rentrer dedans.
    A l'heure actuelle, je ne suis même pas sûr que des changements amélioreraient quelque chose. C'est tout un état d'esprit qu'il faut changer.

    1. Sebepe - sam 9 Avr 22 à 14 h 23

      Ta dernière phrase résume bien la situation. ET juni est parti aussi pour ça car il voyait bien que les joueurs n'ont pas le bon potentiel. Quand on recrute, y'a pas un entretien de motivation qui est fait par un pro de la RH (comme dansn'importe quelle entreptise)? finalement à talent égal pourquoi on pnrendrait machin plutot que truc ?

      1. XUO - sam 9 Avr 22 à 15 h 10

        Rudi Garcia avait parfaitement réussi son entretien, on a vu ce que ça a donné. Il fait partie des petits malins qui n'étouffent jamais à l'oral !!!

      2. Beeeeen - sam 9 Avr 22 à 17 h 16

        C’est vrai qu’avec Garcia la situation était bien pire. Jouer le titre c’est pour les blaireaux!

      3. Juni forever OL - sam 9 Avr 22 à 17 h 25

        Garcia n'avait pas tout à fait le même effectif, notamment un certain Memphis qui régulièrement nous débloquait certains matchs
        Bosz a moins de talent dans son équipe que celles sous Garcia ou pep, normal d'être 10 ème en fait

    2. Juninho Pernambucano - sam 9 Avr 22 à 19 h 56

      l'envie ils l'avaient à West ham , il n'y avait pas de pb à mes yeux de ce côté la .
      Ils ont dominé , les anglais ont joué replié et cassaient le jeu .
      Paqueta n'était pas au mieux mais il n'est plus aussi bien depuis que guimaraes et juni sont partis , ça me semble une évidence , plus les 50 matchs et les voyages en avion qu'il a dans les pattes .
      Faivre , lui a essayé mais n'a pas encore le niveau pour ce genre de match .
      Ensuite on a un boateng à côté de ses pompes .
      Les autres ont fait leur match , et la qualif est en bonne voie .

      1. Vudailleurs - dim 10 Avr 22 à 1 h 36

        Memphis vraiment ? On voit où il en est avec le Barça.

  11. Olyonn@is - sam 9 Avr 22 à 14 h 05

    Bien dit,Janot,pas mieux.

  12. OL-91 - sam 9 Avr 22 à 17 h 43

    Nous serons aussi bien à 10 points qu'à 4. Puis ce sera 13, 16,19... Tout de même, une progression.

  13. Vudailleurs - dim 10 Avr 22 à 1 h 34

    Bosz est affligeant lorsqu'il s'agit de gestion de l'effectif et de rotation. Changements tardifs, même 11 deux matchs de suite la même semaine.. c'est insupportable.
    Vu la taille de l'effectif au milieu avec en plus un Paqueta au bout du rouleau, cest devenu impossible de jouer sur 2 tableaux. Si Bosz ne fait pas largement tourner demain, on ira droit dans le mur en coupe d'Europe.

  14. Vudailleurs - dim 10 Avr 22 à 1 h 37

    Bon et surtout il faudrait que Paqueta revienne sur terre car on a besoin de lui si on veut faire qqchose en coupe d'Europe.

    1. Juninho Pernambucano - dim 10 Avr 22 à 6 h 31

      Paqueta c'est un joueur un peu a part , un affectif .
      S'il est bien dans ses pompes il est le meilleur joueur du championnat comme en début de saison.
      Je pense que juni lui apportait beaucoup en terme de confiance et conseils .
      Et puis avec Guimaraes c'était deux potes et ça le libérait aussi .
      On voit qu'il n'est plus très bien dans sa tête et son avenir doit le miner . Il ne sait pas où il va aller , s'il reste ou pas , le mental joue beaucoup à ce niveau.

  15. Vudailleurs - dim 10 Avr 22 à 1 h 40

    Vu la taille de l'effectif au milieu avec en plus un Paqueta au bout du rouleau, cest devenu impossible de jouer sur 2 tableaux. Si Bosz ne fait pas largement tourner demain, on ira droit dans le mur en coupe d'Europe.

  16. Juninho Pernambucano - dim 10 Avr 22 à 9 h 26

    La compo probable annoncée :

    OL : Lopes - Dubois (cap), Boateng, Lukeba, Emerson - Ndombele, Aouar - Faivre, Paqueta, Toko Ekambi - Dembélé.

    Je trouve ce serait un choix catastrophique.
    Ça me rappelle garcia qui avait enchaîné avec la même équipe pour finalement perdre la série en étant éliminé en coupe puis battu à Lille 0-1 , ce qui nous avait coûté la place en Ldc suite à l'arrêt du championnat.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut