Nesrine Bahlouli s'est engagée jusqu'en juin 2025 avec l'AC Milan
Nesrine Bahlouli s’est engagée jusqu’en juin 2025 avec l’AC Milan (@acmilan)

Mercato : Nesrine Bahlouli (ex-OL) s’engage officiellement à l’AC Milan

Laissée libre par l’OL il y a quelques jours, Nesrine Bahlouli a rapidement rebondi. La Lyonnaise vient de s’engager avec l’AC Milan jusqu’en 2025.

Elle a quitté l’OL mais Lyon continuera de la poursuivre même de l’autre côté des Alpes. Ayant décidé d’un commun accord avec l’OL de terminer son aventure dans son club formateur il y a dix jours, Nesrine Bahlouli n’a pas mis longtemps à rebondir. La joueuse offensive lyonnaise vient de s’engager jusqu’en juin 2025 avec l’AC Milan, comme attendu. Sous les couleurs milanaises, Bahlouli a décidé de porter le numéro… 69. Un joli clin d’oeil.

En rejoignant l’Italie, l’internationale U19 française a signé son premier contrat professionnel puisqu’elle n’avait pas de contrat fédéral avec les Fenottes. Au sein d’un club en plein développement, Nesrine Bahlouli va tenter de se faire les dents avec le football européen de haut niveau après avoir fait ses débuts en pros cette saison. Elle était entrée à deux reprises avec les Fenottes mais faisait avant tout l’ascenseur entre la réserve et le groupe professionnel de Sonia Bompastor.

17 commentaires
  1. Dragon2332 - ven 20 Jan 23 à 18 h 02

    Le titre et le nom du club peuvent faire sourire.

    Mais en ligue féminine italienne, le Milan n'est que 5ème avec 7 victoires, 5 défaites et 1 nul ...donc rien de bien folichon...

    Signaler
    1. isabielle - ven 20 Jan 23 à 18 h 08

      Le Milan féminin au plus haut niveau du foot féminin italien est tout jeune, il n'a pas le vécu de L'OL.... fondé en 2018 (en rachetant la licence de Brescia qui végétait), vice champion en 2021 et battu en finale de coupe la même année.
      ..... et vous connaissez tous l'ancien président Berlusconi et la place qu'il fait à la femme !

      Signaler
  2. isabielle - ven 20 Jan 23 à 18 h 03

    Pour progresser, les jeunes pousses n'ont pas beaucoup de choix, alors autant partir dans des pays qui aiment le foot féminin et qui en font une vraie promotion.
    Bon vent Nesrine, le Milan est aussi un grand club.
    En Italie le foot est dans les gènes et leur seri A est un VRAI championnat pro... pas comme chez nous uniquement dans le verbiage de la FFF et de ses courtisans cupides.
    J'espère une belle progression, puis un beau retour dans ton club de coeur.
    De toute façon, avec l'éclosion de Innès et l'arrivée de Melchie, la place de titulaire est devenue difficile à atteindre !

    Signaler
    1. Dragon2332 - ven 20 Jan 23 à 18 h 07

      @isabielle : elle joue en milieu offensif je crois ?

      Signaler
      1. isabielle - ven 20 Jan 23 à 18 h 10

        Exact pour Nesrine, et attaquante en EDF U19
        Melchie aussi, même si à Reims elle fait tout !

      2. Dragon2332 - ven 20 Jan 23 à 18 h 23

        @isabielle : donc, avec les retours de Maro et Macario, les Dabritz et Van de Donk, difficile pour elle d'aller chercher du temps de jeu

  3. knoumkoufou - ven 20 Jan 23 à 18 h 06

    Bonne chance et je sens que je vais davantage m' intéresser à la d1 italienne. Milan 5è est à 3 points du 3è l' Inter.

    Signaler
    1. Dragon2332 - ven 20 Jan 23 à 18 h 09

      @knoumkoufou : je ne suis pas expert de la D1 féminine italienne mais avec une équipe à 8pts d'avance sur la 2ème, il semble qu'il y ait un trou qui semble difficile à combler ...

      Signaler
      1. isabielle - ven 20 Jan 23 à 18 h 19

        La Juve a mis de plus gros moyen en rachetant une équipe plus expérimentée en 2017, qu'elle a développé en recrutant des Suédoises (entr'autre).... et en prenant le coach Australien d'Arsenal. Désormais c'est la colonne vertébrale de la Squadra Azzura comme l'a été l'OL en son temps en EDF

      2. knoumkoufou - ven 20 Jan 23 à 20 h 13

        Si c' est comme chez nous, la troisième place est européenne.

      3. knoumkoufou - ven 20 Jan 23 à 20 h 14

        Si c' est comme chez nous, la troisième place est européenne.

      4. isabielle - ven 20 Jan 23 à 20 h 21

        Les 5 grands championnats fonctionnent pareil, le 3ème doit avoir 1 ou 2 matchs de barrages avant les poules.
        Contre des équipes de championnats mineurs pour le début, puis contre d'autres 3ème....

      5. Darn - ven 20 Jan 23 à 22 h 00

        "un trou qui semble difficile à combler"
        Me tendez pas des perches pareilles, s'il vous plaît.

    2. ChiesaLacombeDiNallo - ven 20 Jan 23 à 18 h 17

      Nesrine, un charmant prénom

      Signaler
  4. isabielle - ven 20 Jan 23 à 18 h 54

    HS : pour ceux que ça intéresse....
    En Italie la volonté de s’appuyer sur les grands clubs, ce ne sont pas que des mots.
    La possibilité est offerte, par la Fédération Italienne, aux clubs masculins professionnels d'acquérir des clubs féminins, ou de racheter des licences, afin d’en assurer le développement.
    Ces rachats permettent aux clubs de s'inscrire directement en première division du championnat d'Italie féminin.
    Par exemple la Juventus, déjà active depuis 2015 avec son propre secteur féminin (en collaboration avec Luserna), reprend la licence de Cuneo qui voulait se désengager du football professionnel.... d’autres ont suivi, (Milan AC, Inter, Roma, Fiorentina...)
    Chez nous, les féminines de Marseille, Lens, Lille, Nantes, Brest, Strasbourg StEtienne.... végètent en D2 !

    Signaler
  5. Le_Lyonniste - ven 20 Jan 23 à 21 h 11

    Elle, au moins, a choisi de porter le n° 69 !

    Signaler
    1. Darn - ven 20 Jan 23 à 21 h 52

      J'allais l'écrire !

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut