Saïd Benrahma avec l’Algérie (Photo by CHARLY TRIBALLEAU / AFP)

OL : Baldé (Guinée-Bissau) et Benrahma (Algérie) buteurs, Nuamah (Ghana) sur le banc

Trois joueurs de l'OL disputaient les éliminatoires à la Coupe du monde en Afrique. Baldé et Benrahma ont été décisifs avec la Guinée-Bissau et l'Algérie.

Voilà trois nouveaux joueurs de l'OL en vacances. Lundi soir, plusieurs internationaux africains de l'Olympique lyonnais disputaient leur deuxième et dernier match de la trêve internationale de juin. Après une saison éreintante, ils ne pouvaient pas baisser le pied car les qualifications au Mondial 2024 les attendaient. Nous parlons ici de Mama Baldé, Saïd Benrahma et Ernest Nuamah.

Nous pouvons commencer avec l'avant-centre, qui était capitaine de la Guinée-Bissau pour défier l'Égypte. Le Rhodanien a passé 66 minutes sur la pelouse, le temps pour lui d'inscrire un but et d'ouvrir le score juste avant la pause. Une excellente opération se profilait alors pour les Bissau-Guinéens. Mais à la 70e, Mohamed Salah a égalisé, laissant les deux formations dos-à-dos au final (1-1).

Toujours invaincus dans ces éliminatoires, les coéquipiers de Baldé sont passés tout près de rejoindre les Égyptiens en tête de la poule A. Avec six points en quatre parties, ils restent tout de même en course pour la première place qui envoie directement son détenteur en Coupe du monde. Actuellement deuxièmes, ils comptent toutefois quatre longueurs de retard sur leur adversaire du jour, et sont a priori plutôt en lice pour les barrages.

Du côté de Kampala, en Ouganda, c'est Saïd Benrahma qui s'est illustré. L'ailier était à nouveau titulaire avec l'Algérie et il a d'abord connu de grandes difficultés, comme toute son équipe. Menés dès la 2e minute, les Algériens ont attendu la deuxième période pour réagir. Houssem Aouar a égalisé à la 46e, puis douze minutes plus tard, le Lyonnais y allait lui aussi de sa réalisation pour offrir un succès peu convaincant mais essentiel à son pays (1-2).

Après le revers concédé face à la Guinée jeudi dernier, durant lequel Benrahma avait déjà été décisif (1-2), les Fennecs se relancent et gardent la mainmise sur le groupe G (9 unités), à égalité avec le Mozambique.

Enfin, Ernest Nuamah n'a lui pas participé à la victoire du Ghana contre la Centrafrique (4-3). Depuis le banc, il a assisté à une rencontre à rebondissements, puisque les Ghanéens ont pris les devants très tôt, avant d'être renversés par les Centrafricains (1-2 à la 41e). Jordan Ayew a inscrit un triplé, accompagné de Fatawu (4-2), avant un dernier but pour l'honneur de la Centrafrique dans le temps additionnel (4-3).

Les Blacks Stars sont provisoirement seuls en tête de la poule I, avec trois points d'avance sur Madagascar et les Comores qui ont joué une journée en moins.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut