French national football team goalkeaper Gregory Coupet (L) attends a press conference with French Coach Raymond Domenech, on May 29, 2008 in Toulouse, on the eve of France friendly football match against Paraguay ahead of the urope 2008 tournament. France has been drawn in Group C with world champions Italy, the Netherlands and Romania for the first round of the Europe 2008 tournament which takes place from June 7-29 in Austria and Switzerland. AFP PHOTO FRANCK FIFE / AFP / FRANCK FIFE

OL - EDF : les Lyonnais et les compétitions internationales depuis 1998 (stats)

Si Jallet est le seul sélectionné cette semaine en équipe de France, aucun Lyonnais n’est assuré de disputer l’Euro. Une telle absence serait marquante, d’autant plus que Jean-Michel Aulas se targuait d’avoir recruté des internationaux français cet été. Retour, chiffres à l’appui, sur la présence des Lyonnais en équipe de France sur les quinze dernières années.

1998 – 2000 : aucun Lyonnais dans cette génération dorée

Parler équipe de France aujourd’hui revient forcément à aborder la « Génération 98. » Champions du monde à domicile en 1998, les Français ont enchaîné deux ans plus tard avec un titre de champion d’Europe. Deux finales mythiques qui resteront durablement dans les têtes de tout un pays. A cette époque, si l’OL est sur la pente ascendante qui mènera le club de Jean-Michel Aulas à ses sept titres consécutifs, le club n’est pas incontournable. Dans une sélection composée en grande partie de joueurs évoluant dans les championnats étrangers, aucun joueur lyonnais n’a été retenu pour ces deux compétitions. Aucun champion du monde français n’a évolué sous les couleurs lyonnaises, malgré les rumeurs répétées qui envoyaient David Trezeguet à Lyon.

2008 : l’apogée lyonnaise en sélection...

Grégory Coupet est le premier à intégrer les Bleus sur cette période. Il fait partie du groupe France pour la Coupe du Monde 2002, mais ne disputera aucun match. A noter la non-sélection d’Eric Carrière, pourtant alors jugé au niveau et présentant un profil intéressant compte tenu des doutes sur la condition physique de Zidane. Govou rejoindra Coupet en 2004, avant qu’Abidal et Malouda ne l’imitent deux ans plus tard, pour la Coupe du Monde 2006. A cette occasion, ils sont cinq lyonnais retenus, Sylvain Wiltord – champion d’Europe 2000 -, ayant rejoint l’OL en 2004.

Avant une disparition progressive...

Le contingent lyonnais n’a jamais été aussi nombreux qu’en 2008. Sept lyonnais composent la liste de 23 de Raymond Domenech, Lyonnais de naissance. Il s’agit de Coupet, Boumsong, Squillaci, Clerc, Toulalan, Govou et Benzema. Une belle statistique, surtout au regard du parcours réalisé par les Bleus cette année-là. Depuis cette date, le nombre de Lyonnais se drapant du maillot bleu n’a cessé de diminuer (4 en 2010 – Lloris, Réveillère, Toulalan et Govou – et 2 en 2012 : Lloris et Réveillère) jusqu’à atteindre 0 en 2014. Aucun sélectionné sous le maillot de l’équipe nationale pour une grande compétition, une situation que les dirigeants lyonnais aimeraient certainement éviter de revivre. En s’appuyant énormément sur la formation, et en recrutant des « internationaux français », Jean-Michel Aulas espère forcément voir « ses » Français jouer les compétitions internationales. Un nouveau bilan sera à tirer dans quelques semaines.

1 commentaire
  1. Jacks - dim 27 Mar 16 à 10 h 21

    On peut considérer qu'un Lyonnais fût sélectionné pour 2014... c'est juste qu'il a déclaré forfait avant le début de la compétition.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut