Jean-Michel Aulas et John Textor lors de la conférence de presse (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL Groupe : la vente repoussée au 17 novembre avec "droit à résiliation"

Initialement prévue le 30 septembre puis repoussée au 21 octobre, la vente de l’OL a subi un nouveau report. Les discussions se poursuivent avec John Textor avec une nouvelle date fixée au 17 novembre prochain.

De la patience et encore de la patience. Pour voir l’OL passer sous pavillon américain, il faudra encore attendre quelques semaines de plus. Cinq mois après l’annonce de l’entrée en négociations exclusives avec John Textor pour le rachat des parts de Pathé, IDG Capital et une partie de celle d’Holnest, l’investisseur américaine n’est toujours pas le nouvel homme fort du club lyonnais.

Après avoir eu jusqu’au 30 septembre dernier pour trouver les fonds nécessaires et avoir les différents accords de certains établissements bancaires pour la réalisation de l’opération, la vente avait été repoussée au 21 octobre. Un report afin de "finaliser la documentation juridique, notamment pour les principaux financements d'Eagle Football."


Textor doit valider des étapes intermédiaires d'ici 3 semaines


Si certains se montraient sceptiques, Jean-Michel Aulas avait rassuré tout le monde assurant que John Textor s’était "engagé auprès des principaux actionnaires d’OL Groupe à acquérir le club". Cette phrase est une nouvelle fois l’accroche du communiqué publié par l’OL Groupe ce lundi matin pour expliquer que rien n’a encore été signé au 21 octobre. Il faudra désormais attendre le 17 novembre prochain pour espérer voir John Textor et les différents actionnaires tomber d’accord et signer tous les documents nécessaires à la vente.

« En ce qui concerne le financement de la transaction Eagle Football a informé OL Groupe que des discussions avancée étaient en cours avec des investisseurs identifiés en dette et fonds propres prêts à soutenir la transaction, peut-on lire sur le communiqué. Néanmoins, ce financement demeure soumis à la finalisation par Eagle Football de la documentation détaillées, aux autorisations habituelles et aux procédures de vérification internes aux prêteurs du groupe Olympique Lyonnais. Dans ces conditions, le closing de l’opération n’a pas pu être réalisé le 21 octobre 2022. "

Dans ces conditions, l’opération a été repoussée au 17 novembre 2022 comme indiqué dans le communiqué du groupe. Avec un rappel de taille cette fois-ci. La non réalisation "des étapes intermédiaires pour la signature de la documentation finale de financement en dette et en fonds propres" peut ouvrir droit à la résiliation des discussions par Pathé, IDG et Holnest. John Textor a désormais trois semaines pour montrer patte blanche au risque de voir le dossier capoter...

51 commentaires
  1. Juni forever OL - lun 24 Oct 22 à 8 h 55

    Ça sent le Pathé cette histoire

    1. ChiesaLacombeDiNallo - lun 24 Oct 22 à 14 h 10

      Eh, eh! Ça sent plus le Pathé que l'IDG-niale!

  2. patsso - lun 24 Oct 22 à 9 h 01

    Et depuis pas mal de temps...

  3. ChiesaLacombeDiNallo - lun 24 Oct 22 à 9 h 17

    De toute façon, voir l'OL devenir la propriété d'Américains n'a rien de réjouissant. Espérons que l'escroc mythomane d'outre-Atlantique renonce avant de nous foutre dans une sérieuse panade.

    1. Dede Passion 69 - lun 24 Oct 22 à 10 h 13

      CLD ,

      Oui, bien d'accord . C'est tout !......👍

    2. Koko - lun 24 Oct 22 à 11 h 33

      c'est trop la loose 🙁

      1. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 11 h 46

        Lose, lost, loser, un seul o, toujours un seul o
        et ça se prononce "louze"

        Sauf si on parle de quelque chose de flou, là, on met deux o dans loose et ça se prononce "lousse"

      2. stylo - lun 24 Oct 22 à 11 h 54

        et oui comme Toulouse

      3. Darn - lun 24 Oct 22 à 14 h 29

        To lose ?

  4. Lyonnais19 - lun 24 Oct 22 à 9 h 55

    Plus le temps passe, plus je suis inquiet. On a quand même très peu de modèle où un Américain prends le contrôle et réussi. C'est plutôt l'inverse, partout en Europe, une fois qu'un ricain est arrivé, le club est dans la panade...

    1. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 10 h 18

      L'AC Milan ça ne se passe pas mal, il me semble.
      Marseille, Troyes, Toulouse ne semblent pas pires qu'avant.

  5. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 9 h 57

    Aulas vient de lancer un de ses célèbres ultimatums !
    Textor a trois semaines pour apporter les garanties bancaires à la réalisation de l'opération de rachat et de désendettement d'OL Groupe.
    Aulas vient de franchir un cran vers l'annulation de la vente.

  6. MICAL - lun 24 Oct 22 à 10 h 08

    Compte tenu des atermoiements de Textor, j'arrive à penser que l'annulation serait peut-être la meilleure solution. Notre JMA se serait-il fait rouler dans la farine ? Aurait-il choisi Textor pour rester président et toucher un joli pactole ?

    1. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 10 h 20

      Aulas n'a pas choisi de vendre, Pathé et IDG ont pris l'initiative de cette mise sur le marché

      1. MICAL - lun 24 Oct 22 à 10 h 44

        D'accord évidemment ,mais c'est lui qui a mené toutes les tractations avec les acheteurs potentiels et on peut supposer qu'il a agit en fonction de ses intérêts.

      2. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 11 h 56

        Il a mené les négos, car les autres associés lui avaient cédé ce droit.
        Il n'est pas ennemi de ses intérêts, comme tout un chacun, mais rien ne laisse supposer pour l'instant qu'il a écarté des offres plus intéressantes pour le club.

  7. fidelalol - lun 24 Oct 22 à 10 h 21

    Jeudi 17 ….troisième jeudi du mois de novembre,ça vous dit qq chose j’espère !
    On arrosera peut être l’annulation à coup de beaujolais nouveau qui s’annonce exceptionnel !!

    1. Bioman - lun 24 Oct 22 à 13 h 13

      Chaque année il l'annonce exceptionnel !

    2. Baloune74 - lun 24 Oct 22 à 15 h 48

      Comme le beaujolais nouveau 🍷

    3. Grokik - mar 25 Oct 22 à 7 h 00

      Il s'annonce surtout en petite quantité. Vu la somme de calamités qui s'est abattu sur le vignoble cette année (gel, grêle, deficit hydrique...), c'est pas gagné pour nos amis viticulteurs

  8. JUNi DU 36 - lun 24 Oct 22 à 10 h 29

    Du coup plus d'argent pour acheter des joueurs au mercato, va falloir faire avec si la vente ne se réalise pas. Bon courage à Laurent Blanc, adieu un défenseur central, adieu un milieu de terrain...
    Ces capitalistes Americain ont tellement d'argent dans les paradis fiscaux ( ce ne sont pas les seuls) que ça doit bloquer pour trouver des fonds vraiment propres.

  9. Doudski69 - lun 24 Oct 22 à 10 h 37

    Vous m'avez lu quand je supposais que la vente de Paqueta montrait que JMA n'était pas du tout serein?
    C'était en août.
    Plus ça avance plus je le sens mal.
    Par contre les gars je me réjouis pas.
    Aulas est has been. Et on a plus un radis.
    Mon pari c'est un acheteur qui exige le départ de JMA en condition impérative immédiate.

  10. Altheos - lun 24 Oct 22 à 10 h 59

    La question qui reste sans réponse, c'est surtout de savoir quelle sera l'attitude d'IDG et Pathé si la vente échoue ?
    Car cette vente, c'est à leur initiative, c'est eux qui veulent sortir du capital de l'OL Group et je doute fortement qu'ils restent les bras croisés très longtemps si cette procédure venait à capoter.
    Il serait intéressant de savoir quelles sont les options possibles en cas d'échec, quelle sera l'attitude des deux actionnaires ?

    1. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 11 h 58

      Ils chercheront probablement d'autres acheteurs potentiels

    2. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 14 h 13

      Ils ne seront pas content du tout !

  11. Moimoi - lun 24 Oct 22 à 11 h 05

    Si ça ne se fait pas, on va encore être la risée du foot en France. Mais cet américain ne me revient pas, alors ça m'irait.
    De toute façon, IDG et Pathé peuvent bien être mécontents, si personne ne veut acheter, ils ne vendront rien.

    1. MICAL - lun 24 Oct 22 à 11 h 54

      Il y aura toujours des acheteurs mais à des conditions beaucoup moins favorables pour les 3 actionnaires principaux. Espérons un accord à l'amiable afin d' éviter d'éventuelles actions en justice qui seraient effectivement catastrophiques pour le club.

  12. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 12 h 58

    A Lisbonne ils ont compris très vite l'entourloupe, et ont fermé la porte.
    Le mec n'a pas de fonds propre et veut se payer l'OL.
    On a connu papy plus avisé.
    J'espère que ça va capoter , je n'ai plus aucune confiance en ce ricain.

  13. Kramel69 - lun 24 Oct 22 à 13 h 01

    Je reste persuadé que la vente se fera....on achète pas un club de Foot comme on achète un baguette de pain, surtout quand les crédits sont repartis sur une douzaine de banques...

    Il m'a fallut pas loin de 6 mois pour finaliser l'achat d'un appartement...entre le moment ou j'ai commencer a discuter avec les banques et la signature chez le notaire.

    Donc entre les règles économiques US, Françaises, les lois, la ligue, les nombreux intervenants 3 vendeurs, 12 banques minimum, 1 acheteur qui représente plusieurs investisseurs, l'Autorité des marchés financiers et son équivalent Americains, il était prévisible que cette vente ne se fasse pas en 3 mois.

    1. le_yogi - lun 24 Oct 22 à 13 h 08

      Je pense que ça tout le monde pouvait l'entendre, et tu as raison de le souligner. Le problème à mon sens c'est de donner ces vraies-fausses dates butoirs qui nous rendent ridicules... Je sais pas si ces annonces sont liées au cours des actions ou que sais-je encore, mais le décalage entre une communication qui continue à promettre monts et merveilles et la réalité fonctionnelle du club est quand même à l'origine d'une certaine frustration chez les supporters depuis pas mal d'années... Disons qu'on ne fait pas vraiment honneur à leur intelligence...

    2. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 13 h 20

      Si Aulas était si sur de lui et savait qu'une telle vente est très longue a réaliser , pourquoi ces dates butoir successives ??

      1. le_yogi - lun 24 Oct 22 à 13 h 27

        Peut-être pour tenter d'accélérer le processus, mais après 2 reports déjà, on commence un peu à passer pour des truffes...

      2. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 14 h 01

        pour mettre la pression sur Textor , mais si Aulas était si sur de lui comme il le répète depuis des semaines , il n'aurait pas eu besoin de la mettre ainsi .

  14. JUNi DU 36 - lun 24 Oct 22 à 13 h 48

    Deux dates repoussées, un des deux "potes" à Textor qui devait apporter de l'argent se barre.
    Rien qui vaille, ça sent le purin...

  15. Philippeb - lun 24 Oct 22 à 13 h 57

    Bon en principe ça se fera. Et si ça se fait pas ça ne changera pas grand chose, les actionnaires historiques seront obligés de faire une augmentation de capital assez rapidement. Ce serait dommage pour l'étalement de la dette. Mais ça va se faire.

    1. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 14 h 02

      je ne sais pas si les gens de Pathé le voit comme ça , la vente qui capoterait et ne changerait pas grand chose ...

    2. MICAL - lun 24 Oct 22 à 14 h 06

      Une augmentation de capital,par des actionnaires qui veulent quitter le navire?

      1. Juninho Pernambucano - lun 24 Oct 22 à 14 h 14

        en effet jamais ils ne feront ça

      2. Olyonn@is - lun 24 Oct 22 à 14 h 17

        C'est très bien ces dates intermédiaires,on va tout de suite savoir si Textor va venir ou pas.

      3. Philippeb - lun 24 Oct 22 à 15 h 21

        Oui, parce que c'est la loi, si les capitaux propres deviennent inférieurs à la moitié du capital social, tu dois prendre une décision dans les deux ans sous peine de liquidation de la société. Encore une année de pertes et on y est
        Si l'OL a plus de 33 M€ de perte l'an prochain, on y est. Très possible puisqu'il y'a eu une perte de 54 l'an dernier

      4. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 16 h 31

        La décision légale à prendre lorsque les capitaux propres sont inférieurs à la moitié du capital, c'est de décider en AGE de continuer l'activité de l'entreprise ou de la clore.
        Bien évidemment, la décision serait de continuer l'exploitation de l'entreprise le temps de trouver un acheteur.
        Ce n'est pas la loi qui oblige à recapitaliser, c'est une décision des actionnaires pour sauver leurs actifs.

    3. Juni forever OL - lun 24 Oct 22 à 15 h 16

      "Mais ça va se faire."
      Qu'est ce que tu en sais ?
      Tu parles comme si tu étais proche du club

      1. Philippeb - lun 24 Oct 22 à 15 h 26

        T'as raison j'en sais rien. C'était plus un pronostic qu'une affirmation. Mais pour l'instant c'est allé relativement vite pour une opération complexe. Normal qu'il y'ait besoin d'un peu de temps puisque des étapes ont été franchies régulièrement.Et puis si Textor a flairé qu'il y avait du fric à se faire, il ne va pas abandonner. Et Aulas , je pense qu'il a accepté la vente maintenant, il va tout faire pour que ça marche

      2. isabielle - lun 24 Oct 22 à 15 h 56

        @ Philippeb : je partage ton point de vue, bien évidemment, pour avoir vécu deux expériences comparables dans ma vie professionnelle....
        Je reste quand même un peu surpris de la rapidité de la com faite juste après les accords. En général, dans ce type de business, connaissant la lenteur des procédures, les parties concernées sont plus avares en confidences.

  16. OctoGone - lun 24 Oct 22 à 16 h 06

    Après comme on dit, si ça ne doit pas se faire il ne faut pas que ça se fasse.
    Visiblement Textor est court côté trésorerie.
    Cela veut dire qu'il va devoir des comptes aux prêteurs et investisseurs, avec des exigences énormes en Termes de taux d'intérêts et de retours qui seront néfastes pour le club.

    Après, à 800M, est-ce que ce n'est tout simplement pas trop cher ?

  17. OL-91 - lun 24 Oct 22 à 18 h 20

    Adieu cousins ! Revenez seulement à la prochaine guerre !

  18. Beeeeen - lun 24 Oct 22 à 20 h 43

    Que le club communique avec ces target dates n'est pas une bonne chose. Cela ne menace pas la vente mais ça exhorte les parties à faire vite. Et un rachat pareil ne peut pas se faire si vite.

    Je lis au dessus que Pathé veut quitter le navire, mais c'est bien pire ! Pathé doit quitter le navire, la famille Seydoux a besoin de dégager beaucoup de cash pour payer une amende qui éviterait la prison à beaucoup de monde.
    IDG par contre, il faut voir, mais en tout cas le club est sous pression et Eagle pourrait en profiter à moins que Clearlake Capital soit toujours à l'affut.

    1. GoNL - lun 24 Oct 22 à 21 h 03

      Mettre des ultimatums c’est une façon de garder la main, ça arrive dans toute négociation. La question est de savoir si c’est opportun, c’est à la fin de la foire qu’on comptera les bouses…

      1. OLVictory - lun 24 Oct 22 à 21 h 15

        On peut toujours mais il faut s'assurer avant de pouvoir appliquer cet ultimatum. Le bluff ça ne marche qu'une fois.

  19. Trevelyan - lun 24 Oct 22 à 21 h 08

    Faut arrêter de communiquer ces dead lines, ça ne fait pas du tout sérieux. Dans ce genre d'opérations, moins les informations circulent, mieux c'est! Textor dégage!

  20. JUNi DU 36 - lun 24 Oct 22 à 21 h 48

    Et si on mettait les Qatariens à la place ? Ou les Qatariennes ce serait encore mieux 🤩

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut