Clément Turpin lors d’OL – Lille (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : Jean-Michel Aulas vote pour la sonorisation des arbitres

Face aux décisions arbitrales parfois contestées comme lors d'OM-OL, dimanche, Jean-Michel Aulas s’est prononcé en faveur d’un micro pour les arbitres.

Dimanche soir, Jean-Michel Aulas avait le sourire. Présent au Vélodrome, le président de l’OL a vécu la joie d’un 1000e succès en Ligue 1 sur la pelouse marseillaise. Un chiffre symbolique dans une rencontre qui l’est tout autant dans le championnat français. S’il avait la tête des beaux jours après la rencontre, le président lyonnais sait aussi que le match aurait pu être totalement différent avec certaines décisions arbitrales de Mr Gautier. Entre la main de Moussa Dembélé sur un tacle dans la surface et le pied du capitaine lyonnais qui est venu s’écraser sur le bras de Pau Lopez au moment de l’ouverture du score de Lukeba, l’OL a été plutôt verni par la VAR quand l’OM crie au scandale.


Aulas : "Plus de relations positives avec les joueurs et dirigeants"


Cet Olympico a au moins eu le mérite de relancer le débat sur l’arbitrage et notamment sur la question d’équipier ou non les hommes en noir d’un micro afin d’avoir accès aux discussions notamment au moment de l’utilisation de la VAR. Passablement énervé après la rencontre, Pablo Longoria, le président marseillais, s’est logiquement prononcé en faveur et a été suivi par Jean-Michel Aulas.

"C’est (la sonorisation des arbitres, ndlr) indispensable. On l’a évoqué à plusieurs reprises. On voit aussi qu’il y a d’autres choses mais il faut commencer par la sonorisation. Il faut aussi que le VAR intervienne beaucoup plus vite. Il y a aussi une évolution. La capillarité avec l’UEFA où les décisions du VAR sont prises très rapidement permet à la DTA (direction technique de l’arbitrage) de faire évoluer les choses, a déclaré le président au micro d’Amazon Prime Video. Sur le plan de la psychologie, il faut que les arbitres s’inspirent de ce qu’il se fait un peu partout ailleurs, comme en rugby. Avec plus de relation avec les joueurs ou les dirigeants de manière positive, en particulier sur le terrain où la gestuelle doit être revue."

Avec l’arrivée d’Amazon comme diffuseur de la Ligue 1, l’expérience de la sonorisation des arbitres a déjà été réalisée à deux reprises dans le championnat de France. Si la FFF et la DTA sont globalement pour, il reste à convaincre l’IFAB pour mettre en place cette évolution.

9 commentaires
  1. Jean-Jacques 2 bouts - lun 2 Mai 22 à 13 h 53

    Cela ne se fera pas. Le problème ce n'est pas le son de l'arbitre, mais des joueurs. Les matchs seraient interdits de diffusion aux moins de 18 ans.

    1. OLVictory - lun 2 Mai 22 à 14 h 04

      Pourtant, si j'en crois ce que je lis depuis quelques jours, les joueurs sont des êtres parfaitement respectueux et les méchants ce sont les supporteurs.

      1. Darn - lun 2 Mai 22 à 14 h 14

        Bah on entend aussi bien des insultes des joueurs que des supporters !

        Cela dit, c'est vrai, il faudra aussi que les joueurs soient plus disciplinés, mais ils n'auront pas le choix. Ce serait donc une bonne chose, qu'on les entende. Maintenant, JMA parle de revoir la gestuelle des arbitres, mais celle de certains joueurs ou certains entraîneurs aussi.

      2. Roro Blouch - lun 2 Mai 22 à 14 h 14

        100% d'accord pour revoir la gestuelle, quand un joueur mettra sa face à 2 cm de celle de l'arbitre et qu'il se prendra un jaune, ça lui fera du bien. Depuis trop longtemps les footeux ont érigé la triche et la provoc en vertu, ça leur fera vraiment du bien de sévir davantage sur ce point

      3. Darn - lun 2 Mai 22 à 14 h 27

        C'est clair que cet état d'esprit est fatigant, d'autant plus que c'est un mauvais exemple.

  2. Roro Blouch - lun 2 Mai 22 à 14 h 11

    Quelle merveilleuse idée, ça va encore créer des marchés tech pour vomir de l'argent dans des entreprises privées. Pendant ce temps on ne commente pas les différentes dépenses et investissements de la DTN, je me questionne. Moi, pauvre supporter qui n'a pas été touché par la grâce du transhumanisme, je pense naïvement que s'il y a un problème de niveau des arbitres, il faut investir dans la formation des arbitres plutôt que d'acheter des télés et des micros

  3. mmc1789 - lun 2 Mai 22 à 14 h 58

    Quelle idée s'exprime là .....

    Un peu comme si on disait qu'il vaut mieux investir en prévention, accompagnement, médiateurs et enseignants, que construire des prisons et acheter des tasers .. dans quel pays veux-tu vivre ?

  4. Le_Lyonniste - lun 2 Mai 22 à 14 h 58

    La transparence c'est ce qu'il a de mieux.

    D'ailleurs je suis aussi pour qu'on filme les procès.

    1. Jean-Jacques 2 bouts - lun 2 Mai 22 à 23 h 33

      Allez on fait comme ça: je te propose de rendre public ton patrimoine, juste pour lire le post de Tonga qui suivra😋 (frère ou ennemi, suspense...)

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut