OL - Mbiwa : "Caçapa est à notre écoute"

Invité de l'émission Culture Club sur OLTV, Mapou Yanga-Mbiwa revient sur sa première saison à l'Olympique lyonnais. Pour lui, Genesio lui a permis de retrouver son niveau.

En cette seconde partie de championnat, Mapou Yanga-Mbiwa est métamorphosé. Sifflé par son propre public en début de saison, il commence désormais à faire monter l'applaudimètre du Parc OL. Sur les 5 dernières rencontres, il figure même 4 fois dans l'Équipe type de Ligue 1. Pour lui, Bruno Genesio lui a permis de développer ses qualités : "Il a installé une discipline et une hiérarchie. Ça me rassure, il m’a mis à l’aise, explique l'ancien montpelliérain. Ça m’a permis de mieux m’exprimer et de prendre confiance. Ça va beaucoup mieux aujourd’hui. Chacun se bat les uns pour les autres et ça marche…" 

Caçapa, la capacité d'écoute et l'expérience

Au sujet du nouvel entraineur adjoint arrivé l'hiver dernier, Claudio Caçapa, Mapou Yanga-Mbiwa met en avant l'expérience du Brésilien : "Claudio était un très grand défenseur. C’est bien pour nous de travailler avec lui. Il est à l’écoute." Pour l'international français, une grande partie de sa progression et de celle de l'ensemble de la défense s'est d'ailleurs faite à Tola Vologe : "Sur le terrain, on est disciplinés. Chacun fait son travail. On est bien et on défend bien. On travaille beaucoup à l’entraînement pour gommer nos erreurs du début de saison." Des déclarations qui confirment que l'apport de Caçapa a bien été bénéfique à l'ensemble de la défense lyonnaise.

3 commentaires
  1. batistuta - jeu 28 Avr 16 à 10 h 15

    Petite coquille : "Au sujet du nouvel entraineur des gardiens arrivé l’hiver dernier, Claudio Caçapa"
    On nous aurait caché que Caçapa venait remplacer Joel Bats ... 😀

  2. OLVictory - ven 29 Avr 16 à 9 h 59

    Actuellement on a Cacapa qui conseille les défenseurs, Cris qui est entraineurs des jeunes, U17 je crois, et Coupet qui fait son stage d'entraineur auprès des jeunes gardiens des équipes de jeunes de l'OL
    Il ne manque plus que Juni revienne au bercail pour avoir une dream team dans le staff.
    Après les jeunes à qui on ouvre les portes de l'équipe première c'est magnifique ce qui se passe. Même si ça pose quelques problèmes mais tout système en pose.
    Vous vous rendez compte de la tête des gamins qui sont au centre de formation et qui voient arriver leur entraineurs qui était la vedette qui les faisaient rêver quand ils ont découverts le foot étant petits ? Ils doivent avoir l'impression de vivre un rêve et je suis sûr que ça les booste comme jamais.

    Je connais un jeune gardien des U17 et je peux vous dire que Coupet est son dieu vivant, aujourd'hui il ne voudrait être nulle part ailleurs, même au Real avec Zidane.
    On aura à coup sûr la génération la plus motivée qu'on n'a jamais eue.
    Si on arrive à la mixer avec quelques recrues qui renforcent l'équipe, on n'a pas de souci à se faire pendant les dix prochaines années.
    C'est un outil magnifique ce centre de formation, comme le stade l'est aussi, il faudrait maintenant que le reste du club se mette à niveau pour pouvoir revenir à notre niveau de jeu des années 2000.

  3. zepredator - ven 29 Avr 16 à 14 h 51

    Le rêve : Coupet prend la succession de Bats, Caçapa entraîneur des défenseurs, Juni des milieux et Sony des attaquants. La classe tout simplement !

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut