Griedge Mbock (Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL : opération réussie pour Griedge Mbock

Victime d’une grave blessure au genou, Griedge Mbock a vécu sa deuxième intervention chirurgicale, mardi. L’opération réussie, se présente maintenant une longue période de convalescence pour la défenseuse de l’OL.

Les difficultés de la vie d’une joueuse de football ne lui feront jamais perdre le sourire. Malgré les coups durs de ces dernières saison, Griedge Mbock reste la caution optimisme de l’OL et le prouve encore une fois. Une semaine après s’être tordue de douleurs et avoir dû quitter la pelouse sur civière, la défenseuse lyonnaise relativise. Mardi, Mbock a été opérée à l’hôpital Jean Mermoz suite à sa luxation du genou. Après une première intervention en urgence à Sedan la semaine dernière, cette opération réalisée par le docteur Bertrand Sonnery-Cottet se concentrait avant tout sur les dommages ligamentaires de ce choc survenu avec l’équipe de France.


Place à la convalescence désormais


Au lendemain de cette opération qui va la tenir éloignée des terrains pour les six prochains mois minimum, Griedge Mbock a donné de ses nouvelles. "Mon opération d’hier, au croisé, au niveau du genou, s’est très très bien passée, grâce à Dieu." Dans son message sur son compte Instagram, elle en a également profité pour remercier les équipes de l’hôpital mais aussi tous ceux et toutes celles qui lui ont montré des marques d’affection. Désormais, l’heure est au repos puis à la rééducation pour "une chemin qui sera long et douloureux mais ça en vaudra la peine, parce qu’à la fin, ça sera beau, si Dieu le veut." L’optimisme encore et toujours chez l’internationale française.

4 commentaires
  1. dede74 - mer 14 Sep 22 à 18 h 21

    Il faut être et rester optimiste ! ce sera long et, c'est un gros pépin, pour elle et pour le club, qui n'avaient pas besoin de ça, la série commence à être longue, y'en a marre !!

    Bonne guérison, Griedge, de tout cœur avec toi.

    Signaler
  2. Juni forever OL - mer 14 Sep 22 à 19 h 02

    Subir 2 blessures aussi graves, il y a de quoi stopper sa carrière et préserver sa santé !

    Signaler
  3. Tigone - jeu 15 Sep 22 à 3 h 40

    Le bon dieu ni est pour rien, c'est grâce au travail du chirurgien !!
    D'après les croyants leur créateur existait déjà il y a 300ans mais les chirurgiens avait moins de moyens et l'opération n'était pas un succès...

    Insupportable ce prosélytisme !!!

    Bonne récupération à elle.

    Signaler
  4. mmc1789 - jeu 15 Sep 22 à 10 h 21

    Griedge Mbock a le droit de faire appel à toutes ses croyances .. pour autant est ce que cela valait l article sur l archevêque ?

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut