(Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

OL : Reims, un adversaire qui pose des problèmes

Prochain adversaire de l’OL en championnat, dimanche (17h05), Reims est un poil à gratter depuis trois ans.

Dimanche à Auguste-Delaune, il n’y aura que deux places d’écart entre l’Olympique lyonnais et le Stade de Reims. Après l’euphorie des soirées européennes, l’OL doit revenir sur terre et se lancer dans son objectif de remontée avec dix finales à jouer. La première se jouera à Reims où il faudra effacer la désillusion du week-end dernier à domicile contre Rennes. Sur le papier, et en comparant les effectifs, le match entre le 10e et le 12e de Ligue 1 fait bien évidemment de l’OL le favori. Mais, depuis quelques années, le club champenois est devenu un véritable poil à gratter.


Une victoire en 6 matchs


Si entre 2012 et 2016, l’OL n’a laissé que des miettes à son adversaire avec cinq victoires en huit matchs, la donne est différente depuis la remontée de Reims en Ligue 1 en 2018. Sur les six dernières confrontations, le club lyonnais n’est sorti vainqueur qu’à une seule reprise (3 nuls, 2 défaites). C’était le 29 novembre 2020 avec une victoire 3-0 au Parc OL grâce à des buts de Toko-Ekambi, Bruno Guimaraes et Moussa Dembélé. Ce jour-là, les Rémois avaient avait joué à 10 pendant plus d’une heure. Dimanche (17h05), les hommes d’Oscar Garcia auront à coeur de réaliser un gros coup face à leurs supporters, en prenant exemple sur leur prestation de l’aller où ils étaient venus s’imposer à Lyon (1-2). Un match que n'a pas oublié Peter Bosz.

11 commentaires
  1. Juninho Pernambucano - sam 19 Mar 22 à 12 h 30

    match difficile , les joueurs seront rincés par les 3 derniers matchs enchainés .
    Il faudrait faire tourner .
    Faire jouer la danseuse (aouar ) au milieu .
    Je lancerai JRA qui a soif de jouer et est opérationnel .
    Kade en pointe , reposer Faivre qui est cuit .
    Paqueta devrait souffler aussi ainsi que caqueret .

    1. Olyonn@is - sam 19 Mar 22 à 12 h 45

      Aouar doit avoir les oreilles qui sifflent!

      1. Juninho Pernambucano - sam 19 Mar 22 à 12 h 49

        C'est un style de jeu , on aime ou pas . LOL
        je l'aime bien l'aouar , avec son football soyeux .
        Qui aime bien châtie bien . 😉

        il faudrait qu'il muscle son jeu , comme disait à propos de robert Pirès le légendaire Aimé Jacquet .
        Peter lui a dit aussi , il a bossé en ce sens , mais il a encore du mal , c'est intermittent

  2. Olyonn@is - sam 19 Mar 22 à 12 h 45

    En tout cas Reims et Angers après la ligue Europa,c'est fade.😑

    1. Juninho Pernambucano - sam 19 Mar 22 à 12 h 50

      c'est pourtant du football champagne

      1. Olyonn@is - sam 19 Mar 22 à 12 h 52

        Bien vu^^

  3. Fab - sam 19 Mar 22 à 14 h 02

    Ce sera compliqué suite à l'Europe qui plus est à 17h (heure qui ne convient pas à l'OL ; et je ne parlerai même pas du match de Strasbourg en avril à 13h (encore moins apprécié par l'OL) entre les 2 matchs contre West Ham)

  4. JUNi DU 36 - sam 19 Mar 22 à 14 h 16

    Cette saison tous les adversaires posent problème

  5. Poupette38 - sam 19 Mar 22 à 14 h 33

    Franchement les instances pourraient faire attention pour la programmation des matchs, après notre déplacement en Angleterre , positionner celui à Strasbourg et jouer à 13h, c'est n'importe quoi, ils ne font rien pour "aider" nos clubs qui jouent l'Europe . PB n'aime pas du tout ça

  6. JUNi DU 36 - sam 19 Mar 22 à 15 h 00

    Ils s'sn foutent le principal c'est que ça rentre de l'argent dans les caisses, les diffuseurs font pression constament et la ligue se met a genou

  7. Aliocha57 - sam 19 Mar 22 à 15 h 01

    Par rapport au nombre de jours de récupération assez limite, je suis d'accord, même si on est loin d'être les seuls dans ce cas-là. Après, sur le fait de jouer à 13 h, 15 h, 17 h ou 21 h, un peu moins. Il est temps que l'OL apprenne à gagner des matchs aussi en journée, parce que ça fait trop d'années que les résultats pâtissent de l'horaire de jeu. Un adversaire à notre portée doit être vaincu, que ce soit l'après-midi ou en soirée.
    Maintenant qu'on recommence à avoir un effectif assez pléthorique, c'est au coach d'introduire une vraie rotation d'un match à l'autre. Là pour le coup, c'est un paramètre qui ne dépend que de nous...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut