Pierre Sage à l'entraînement de l'OL
Pierre Sage à l’entraînement de l’OL (crédit : David Hernandez)

OL : Sage n’a pas de "pression particulière" avec son avenir

Confirmé dans ses fonctions d’entraîneur intérimaire de l’OL jusqu’à la trêve hivernale, Pierre Sage ne sait pas s’il sera là à la reprise en janvier 2024. Une situation qui ne le dérange pas plus que ça.

Il ne veut pas s’attribuer les mérites de la victoire de l’OL contre Toulouse dimanche dernier (3-0). Malgré les louanges de certains de ses joueurs après la rencontre, Pierre Sage préfère la jouer modeste au moment de parler de son impact sur le groupe lyonnais depuis deux semaines. Il n’oublie pas qu’avant cette victoire, il y a eu deux défaites à Lens et à Marseille et le rendez-vous de Monaco, vendredi (21h) sera d’un tout autre calibre que face au TéFéCé. "Les commentaires dithyrambiques ? Je pense que c'est très bien payé, a souri le coach. Ce sont les joueurs qui jouent et transforment les idées en actes et les actes en résultats. Certes, on les accompagne, mais ce sont eux qui font les choix sur le terrain, c'est deux qui font les courses, qui fonctionnent ensemble. Nous, on est simplement là pour donner quelques orientations." Sous-entendu que si les joueurs veulent se donner la peine, l’OL est capable de belles choses…

Néanmoins, le déplacement à Monaco peut permettre à Pierre Sage d’asseoir son autorité sur le groupe, mais aussi en coulisses. Après trois matchs dirigés, l’entraîneur intérimaire a eu le droit à un matelas supplémentaire de deux rencontres jusqu’à la trêve hivernale. Ne s’attendant pas à vivre ce moment à son retour à l’OL, Pierre Sage prend sa situation avec philosophie et ne fait pas de plans sur la comète, car il a été confirmé pour Monaco et Nantes, mercredi prochain.

"D’avoir été confirmé ne m’apporte pas de la sérénité, j'ai une sérénité assez régulière. Je n'ai pas de pression particulière. Le fait d'avoir deux matches pourrait être pris comme une attente au coin du bois. Je suis vraiment dans l'idée d'aider cette équipe au quotidien. C'est au jour le jour, on fait les choses de manière à préparer ce qui se passe le lendemain."

Joueurs, supporters et salariés attendent désormais la suite des évènements. Car le programme de la reprise est encore flou à l’OL.

5 commentaires
  1. Avatar
    thal0995 - jeu 14 Déc 23 à 15 h 39

    Normal qu'il n'a pas de pression : il n'a rien à perdre et tout à y gagner.
    Soit les résultats et le jeu produits face à Nantes voire Monaco suivent et il est confirmé coach, soit il est remplacé et a une roue de secoure en tant que Directeur de la formation. Il est sûr de ne pas finir à pôle emploi donc c'est plus simple niveau pression ....

    1. JFOL
      JFOL - jeu 14 Déc 23 à 16 h 53

      C'est encore mieux pour bosser d'être sans pression

      1. Avatar
        thal0995 - jeu 14 Déc 23 à 16 h 56

        Je ne dis pas le contraire 🙂

      2. Sebepe
        Sebepe - jeu 14 Déc 23 à 17 h 15

        après la poression perso je prefere la boire mais bon...

  2. Juninho38
    Juninho 38 - jeu 14 Déc 23 à 19 h 33

    il a été parachuté la sur un malentendu et ils l'ont briffé dès le début pour lui dire que c'était en interim , il est tranquille , s'il perd il garde son job initial , s'il gagne , il change de job

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut