Sara Däbritz lors de PSG - OL
Sara Däbritz lors de PSG – OL (Photo by DENIS CHARLET / AFP)

OL : Sara Däbritz a fait son retour contre Rodez

Gravement blessée à la cheville en septembre dernier, Sara Däbritz avait fait son retour à l’entraînement avant la trêve. La milieu allemande a repris la compétition samedi à Rodez pendant 45 minutes.

Sonia Bompastor peut avoir le sourire. Ses joueuses n’ont pas manqué leur reprise samedi à Rodez pour les 16es de finale de la Coupe de France. Ayant dominé de la tête et des épaules la rencontre, l’OL s’est assuré une qualification des plus tranquilles avec un score fleuve (8-0). Ayant tué tout suspense dès la première mi-temps, les Fenottes ont facilité la tâche à leur entraîneure dans la gestion des temps de jeu. La qualification assurée dès la pause, Bompastor a pu donner des minutes à la plupart de ses joueuses et ainsi offrir un retour tout en douceur à Sara Däbritz. Pour la première fois depuis le 18 septembre dernier, l’Allemande a pu porter le maillot de l’OL.


Däbritz n'avait plus joué avec l'OL depuis le 18 septembre


Gravement touchée à la cheville, la milieu de terrain n’avait joué que deux matchs de championnat avec les Fenottes avant de faire une croix sur toute la première partie de saison. Revenue à l’entraînement début décembre, Däbritz avait fait partie du groupe contre la Juventus Turin sans entrer en jeu, n’étant pas encore totalement prête. Face à Rodez, l’internationale allemande a pu reprendre du rythme avec 45 minutes de jeu. Une bonne nouvelle pour l’OL et Bompastor qui récupère une joueuse de plus en attendant la complète remise à niveau d’Amel Majri et Ellie Carpenter.

2 commentaires
  1. knoumkoufou - dim 8 Jan 23 à 15 h 35

    OUAIS ! Pas transcendantal mais je la voulais, je l' ai eu.

    Signaler
    1. isabielle - dim 8 Jan 23 à 16 h 14

      J'aimerai t'y voir après plusieurs mois sans jouer ! ..... blague à part, elle a certes perdu de la précision dans ses passes (excès de précipitation ?), mais pas sa vision du jeu.
      Encore une qui va faire du bien au milieu, tout comme Marozsan, qui nous a régalé par sa capacité à trouver très vite l'attaquante démarquée, par sa qualité de passe et ses "contrôles techniques" .... elle revient bien Maro !

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut