Moussa Dembélé contre le FC Metz (Photo by Jean-Christophe Verhaegen / AFP)

Ligue 1 : l’OL en embuscade derrière le PSG au nombre de tirs et tirs cadrés

A deux journées de la fin, l’OL est la deuxième équipe qui tire et cadre le plus en Ligue 1 derrière le PSG. Mais avec seulement 61 buts, le ratio est bien loin de celui du club parisien.

Depuis le début de la saison, l’inefficacité offensive de l’OL est pointée du doigt pour expliquer en partie le classement lyonnais à deux journées de la fin. Pourtant, Moussa Dembélé réalise la meilleure saison de sa carrière d’un point de vue statistique avec 19 buts tandis que Karl Toko-Ekambi a encore deux matchs pour en faire autant. D’ailleurs, dans les chiffres, difficile de se dire que l’OL a eu des gros soucis offensifs pendant 36 journées. Avant de recevoir le FC Nantes, samedi au Parc OL, les hommes de Peter Bosz sont parmi ceux qui tentent le plus leur chance en Ligue 1. Avec 516 tirs, le club lyonnais se classe deuxième derrière le PSG (521).


Un but tous les 8 tirs pour l'OL


Une philosophie offensive qui correspond finalement bien à ce que voulait mettre en place le technicien néerlandais au moment de son arrivée. Seulement, si l’OL est également en embuscade derrière le club parisien en terme de tirs cadrés (193 contre 197), le ratio tirs / buts entre les deux formations est bien différent. Depuis le début de la saison, le club lyonnais a en moyenne besoin de plus de 8 tirs (8,4) pour trouver la faille contre "seulement" 6,4 pour le PSG. Surtout, l’efficacité offensive lyonnaise a été revue à la hausse ces dernières semaines avec une moyenne 3,4 buts par match depuis cinq journées grâce aux cartons infligés contre Bordeaux (6-1), Montpellier (5-2) ou encore Marseille (0-3).

4 commentaires
  1. Absa7799 - mer 11 Mai 22 à 13 h 58

    Moussa Dembélé a un très bon ratio pour un joueur qui a été blessé et n'a pas joué tous les matchs de la saison.
    Si le club lui renouvelait sa confiance pour une prolongation peut-être que cela aiderait.
    Il a aussi besoin d'ailier pour distiller des bons centres.
    Sans coupe d'Europe l'an prochain il va falloir conserver les éléments les plus performants, restaurer le jeu en équipe avec appui sur le centre de formation. Plus de panic buy...
    Associés à Barcola ça peut être intéressant sur une saison, une jeune qui a les crocs et un bon touché de ballon avec un joueur d'expérience qui joue le placement.

    1. Mopi do Brasil - mer 11 Mai 22 à 16 h 12

      Complètement d'accord. On a passé 2 mois sans attaquants fin 2021, et cela a pesé sur les résultats. Comme par hasard, Dembélé a retrouvé de l'efficacité après s'être remis de ses blessures et une fois qu'on a enfin eu des ailiers, et un latéral (Gusto) qui ont réussi à le trouver dans la surface. Il se crée énormément d'occasions. Notre problème est avant tout défensif sur cette deuxième partie de saison.

  2. Jean-Jacques 2 bouts - mer 11 Mai 22 à 14 h 02

    Oh vous savez, les chiffres on leur fait dire ce qu'on veut, monsieur le ministre !

    Niveau embuscade cette saison, je ne peux m'empêcher de penser à la septième compagnie.

  3. Absa7799 - mer 11 Mai 22 à 22 h 35

    La septième compagnie ils gagnent et libèrent la France, l'OL ils se contentent d'assister à la lutte pour les places européennes.
    Certes la défense est un énorme chantier avec les DC, le futur départ d'Emerson, l'inconstance de Dubois et le manque d'expérience de Gusto. Il faut espérer que Lukeba et Diomende pourront rassurer l'an prochain avec potentiellement des retours de prêt intéressants.
    Au milieu on y verra plus clair après les départs.
    Après je trouve pas KTE très complémentaire de Dembélé sur la gauche, mais plutôt un concurrent.
    Le club a besoin d'un vrai ailier gauche, Barcola pouvant assurer à droite.
    Aulas a annoncé un grand mercato, sans préciser si c'était sur les départs (ce qui est sûr), ou sur les arrivées 😂😂😂

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut