Alexandre Lacazette et Castello Lukeba
Alexandre Lacazette et Castello Lukeba (crédit : David Hernandez)

A Auxerre, l’OL va découvrir la vie sans Lacazette

Pour la première fois depuis le début de la saison, Alexandre Lacazette ne jouera pas avec l’OL ce vendredi à Auxerre. Les Lyonnais devront montrer qu’ils peuvent performer, même sans leur capitaine et meilleur buteur.

A 31 ans, Alexandre Lacazette tient la forme. Même si la partie la plus importante de sa carrière est derrière lui, l’avant-centre est encore capable d’enchaîner les rencontres à un haut niveau, ce qu’il démontre depuis l’entame du championnat au mois d’août. Il a ainsi démarré toutes affiches en Ligue 1, et deux sur les trois disputées en Coupe de France.

Mais pour la première fois sur cet exercice 2022-2023, l’ancien Gunner n’a pas fait le déplacement à Auxerre avec le groupe rhodanien. Touché à la cuisse, il est à l’infirmerie depuis dimanche et le choc face à Lens (2-1), et il doit passer de nouveaux examens la semaine prochaine. C’est donc sans son meilleur argument offensif que l’OL affrontera le 19e ce vendredi (21h). “Bien sûr, on connaît tous l’importance d’Alex, son expérience, sa qualité, a énuméré Franck Passi. Mais il est un joueur parmi les onze sur le terrain. On se doit de compter sur tous les autres pour continuer à s’imposer et que lorsqu’il reviendra, l’équipe soit toujours dans le bon sens.

L'OL reste serein, même sans son leader offensif

Le discours est sensiblement le même chez Castello Lukeba. “Ce ne sera pas un handicap. C’est vrai que c’est un joueur majeur pour nous, notre meilleur buteur. Mais on a d’autres garçons qui prendront leurs responsabilités pour montrer qu’ils peuvent, eux aussi, faire de bonnes choses sans lui”, a affirmé le défenseur. Cela concerne notamment Rayan Cherki, qui est l'autre homme en forme dernièrement, mais aussi à Amin Sarr, Moussa Dembélé et Bradley Barcola, qui auront tous un rôle à jouer.

Malgré l’absence de son capitaine, l’environnement lyonnais aborde ce rendez-vous dans l’Yonne sans panique à l’idée d’évoluer sans son leader d’attaque. “On se prépare comme on a préparé les autres matchs, c’est-à-dire avec le plus de sérieux possibles en essayant de ne pas dévier de nos objectifs. La seule méfiance que l’on peut avoir, c'est le relâchement, a déclaré Passi, entraîneur adjoint qui sera sur le banc ce vendredi en remplacement de Laurent Blanc. On a une équipe qui est bien en ce moment, qui retrouve un peu de confiance, donc on part avec des armes pour cette rencontre-là.

Auxerre en méforme

En face, l’équipe bourguignonne n’en est pas au même stade. Elle vient d’enchaîner cinq parties sans le moindre succès, et si on met de côté la coupe, elle n’a plus gagné en championnat depuis le 30 octobre 2022, c’était contre Ajaccio. “Même si elle est mal classée, cela reste une formation de Ligue 1 avec des atouts et de bons joueurs comme M'Baye Niang, qui a de la qualité. Ils vont se battre avec toutes leurs armes pour rester dans l’élite donc, ce sera un duel difficile”, a prévenu Passi.  

Néanmoins, l’OL est plutôt à l’aise à l’extérieur en 2023 (quatre victoires et un nul), et surtout, il a l’obligation de valider sa série d’invincibilité actuelle. “On a gagné en confiance et on se sent plus solides sur le terrain car on a des résultats positifs. Mais on sait que ce n’est que le début, a assuré Lukeba. Le plus dur, c'est d’enchaîner, donc à nous de poursuivre sur cette lancée.” 

Une dynamique à entretenir

Toujours 9e avant d’entamer cette journée, l’Olympique lyonnais est encore convalescent, et pour guérir, il n’a pas le choix, il faut qu’il multiplie les bonnes performances. Sur sa dynamique récente, battre l’AJA, même sans Lacazette, ne semble pas insurmontable, mais l’équilibre reste fragile. “On l’attendait ce départ. Il y a eu trois sorties où c’est passé près, et on aurait donc pu commencer cette série plus tôt, mais maintenant dans ce moment positif, il faut enchaîner et continuer de remonter au classement. On a noté, grâce aux statistiques, qu’on a énormément progressé, cela vient valider le travail qui a été fait, s’est satisfait Passi. Mais il faut entretenir la bonne ambiance du moment en gagnant des matchs.” Il n’y a effectivement que comme cela que le club rhodanien pourra conserver ses espoirs de retrouver l’Europe.

2 commentaires
  1. Dede Passion 69 - ven 17 Fév 23 à 12 h 08

    Salut,

    HS, je le pose là, car rien sur nos filles , et pour ceux qui suivent nos fenottes :

    Hier nos fenottes ont fait un match amical contre nos voisines du Forez.
    Victoire 4 à 1, avec 2 buts de Joseph , 1 de Bethi, et un csc stéphanois.

    Elie a joué 45mn, Melvine 60mn, et Amel 70mn.
    Amandine, Perle, et Maro étaient présentes.

    Réconfortant pour la suite ....

  2. Olyonn@is - ven 17 Fév 23 à 12 h 55

    On a Dembelé pour le remplacer,on peut peut être jouer en 3-5-2?

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut