Wendie Renard lors d’OL – PSG (Photo by Olivier CHASSIGNOLE / AFP)

Ligue des champions : PSG - OL sera diffusé en clair

Dimanche, la demi-finale retour entre le PSG et l'OL sera retransmise à 16 heures en clair sur la chaîne YouTube du diffuseur.

Cette fois-ci, pas de désagrément en vue pour les supporteurs lyonnais. Dimanche, les Fenottes joueront leur place pour la finale de la Ligue des champions sur le terrain du PSG. La deuxième manche de cette confrontation sera retransmise en clair sur la chaîne YouTube et le site de DAZN, diffuseur officiel de la compétition.

La semaine passée, il fallait être abonné, où faire partie des 38 466 spectateurs (un record) afin de pouvoir observer le succès renversant de l'OL contre Paris (3-2). L'entreprise anglaise a pour ce week-end opté pour l'affiche franco-française plutôt que l'explication entre Chelsea et Barcelone (1 à 0 pour les Londoniennes).

Vous retrouverez également la partie en direct sur votre média Olympique-et-Lyonnais à partir de 16 heures. Rappelons que grâce au résultat à domicile, les joueuses de Sonia Bompastor possèdent une très légère avance sur leur rival. La fin de la règle du but à l'extérieur est d'ailleurs une bonne nouvelle sur ce cas précis pour les championnes de France en titre. Mais avec un Parc des Princes au soutien de ses protégées, le chemin vers Bilbao sera loin d'être de tout repos pour Wendie Renard et ses coéquipières.

Et pour les fans rhodaniens souhaitant aussi profiter de la rencontre des hommes de Pierre Sage face à Monaco (19 heures), un écran géant sera installé face à la porte A du stade décinois.

13 commentaires
  1. Avatar
    Toitoi - jeu 25 Avr 24 à 13 h 27

    C'est bien, ça évitera d'avoir un stre@m de qualité potentiellement douteuse.

    1. dede74
      dede74 - jeu 25 Avr 24 à 13 h 32

      Salut Toitoi,
      A condition que ce ne soit pas la même reprise de transmission, que la dernière fois, pour finalement être obligés de passer par d'autres médias, plus ou moins bons !
      Les promesses d'O&L ne sont pas toujours tenues 😛

      1. Avatar
        Toitoi - jeu 25 Avr 24 à 13 h 40

        Salut dede,

        Les promesses d'O&L n'engagent que ceux qui les reçoivent !

      2. dede74
        dede74 - jeu 25 Avr 24 à 14 h 07

        Qui vivra verra 😊

        C'est plus facile, quand ça marche de passer par ici. 😇

  2. Avatar
    Vasco - jeu 25 Avr 24 à 14 h 27

    Pour tous les amateurs de chiffres, voici un petit récapitulatif encourageant avant la 50ème confrontation officielle OL/PSG depuis la saison 2010/2011 :
    34 victoires (dont 4 aux TAB) pour l’OL (soit 69,4 %), 8 pour le PSG (soit 16,3 %) et 7 nuls (soit 14,3 %).
    Sur les 8 défaites, 7 l’ont été par un seul but d’écart (6 fois 1-0 et 1 fois 2-1) pour 1 seul 3-0 (en coupe de France).
    Sur les 30 victoires sèches, 13 fois l’OL l’a emporté par au moins 2 buts d’écarts.
    Concernant les 11 matches nuls, on trouve 6 résultats 0-0 pour 5 matches 1-1.
    Au total, en 49 rencontres : 82 buts pour l’OL (1,7 but/match) contre 25 pour le PSG (0,5 but/match).
    Il convient donc d’être optimiste pour dimanche après-midi d’autant que jamais, à ma connaissance, l’OL n’a été éliminé lors d’un retour à l’extérieur lorsque le match avait été gagné à l’aller à Lyon.

    Je reviens sur les 8 défaites. Elles l’ont été 4 fois à Lyon, 3 fois à Paris et 1 fois à Strasbourg pour une rencontre restée dans toutes les mémoires (0-1 en finale de coupe) autant pour la prestations indigne de l’arbitre Florence Guillemin que pour le péché d’orgueil de JMA contraignant ses joueuses à reprendre le match en dépit des conditions de jeu, des risques d’accident encourus, du règlement, de la volonté de son entraîneur et bien sûr de l’intérêt de son club.
    Je cite Wikipédia : « Elle arbitre le 31 mai 2018, la finale de la Coupe de France entre l'Olympique lyonnais et le Paris Saint-Germain. Elle prend lors de ce match plusieurs décisions qui créent beaucoup de polémiques. En effet, alors qu'il tombe cet soir-là l'équivalent de trois mois de pluie sur l'Alsace et après une très longue interruption de jeu, elle décide la poursuite du match malgré les conditions. De plus, elle siffle par erreur une faute sur joueuse parisienne, ce qui annule le but égalisateur d'Ada Hegerberg dans le temps additionnel »

  3. Avatar
    seb66 - jeu 25 Avr 24 à 18 h 00

    @Vasco
    Je n'aime pas trop les stats car un match reste un match quelles que soient les statistiques.

    Pour la finale de coupe 2018, ce fut un scandale.
    Apparemment cette arbitre a dû recevoir des consignes pour que le match se termine quoi qu'il arrive...

    1. isabielle
      isabielle - jeu 25 Avr 24 à 18 h 30

      Effectivement, avec le retard pris suite au gros orage, la pression des délégués FFF a été très forte.... celle du diffuseur également !
      ... après tout ce n'était qu'un match de filles !... trop souvent traitées comme des amateurs niveau DH ... 😡
      Un télescopage entre la gardienne parisienne et sa défenseur = coup franc POUR le PSG et but égalisateur d'Ada (dans les arrêts de jeu) annulé.... c'est une "nouvelle loi" inconnue du Board ! ... réservée aux seules arbitres de D1 lors que l'OL ne doit pas gagner !
      ... ça craint pour les Play-off 😜

      Ps : petite précision, ce ne sont pas ni les présidents, ni les coachs, mais les délégués de la FFF et l'arbitre, qui décident si le match est jouable ou pas... lorsque les conditions atmosphériques ne le permettent pas où sont dangereuses pour les acteurs...

      1. Avatar
        Vasco - jeu 25 Avr 24 à 19 h 51

        Petite précision pour Isabielle

        Un match commencé peut être définitivement arrêté (et donc rejoué) en cas de circonstances particulières, notamment d’intempéries. Mais si cette interruption est à la discrétion de l'arbitre, celui-ci a l'obligation d'interrompre définitivement le match dès lors que les périodes pendant lesquelles un match est momentanément arrêté dépassent 45 minutes à partir de l'heure de début du match (y compris la période de mi-temps). Voilà LE règlement et le délégué doit veiller à son application en s’assurant de la coordination de l’ensemble des acteurs de la rencontre (interlocuteurs des clubs recevant et visiteur). La pression de reprendre le match n’a pu venir ni de l’arbitre ni du délégué mais elle s’est plutôt exercée sur eux deux …. et certainement pas du fait du diffuseur, la pelouse était injouable et le temps passé à attendre une éventuelle reprise interminable … il fallait écouter Reynald Pedros donner son avis sur la gestion de cette histoire et ses responsables ….

      2. isabielle
        isabielle - jeu 25 Avr 24 à 23 h 13

        ... il faut être aussi méfiant sur ce que l'on avance, parce que la règle est différente entre le foot pro masculin et le foot pas encore pro féminin... régit parfois avec les règles du foot amateur (masculin comme féminin) et parfois avec celle du foot pro masculin.
        Un vrai sac d'embrouilles !

    2. Dede Passion 69
      Dede Passion 69 - jeu 25 Avr 24 à 18 h 46

      Les gars, vous aimez remuer le couteau dans la plaie !!!
      Me voilà de nouveau de mauvaise humeur, j'essayais d'oublier, c'est foutu ....😜

      1. dede74
        dede74 - jeu 25 Avr 24 à 19 h 36

        Dédé, personne ne peut oublier ce hold-up, c'était à se cogner la tête contre les murs ou à balancer sa télé par la fenêtre ! c'est la honte, c'est lamentable et les instances supérieures, du football, autres que françaises, auraient dû intervenir. 😡

  4. Avatar
    seb66 - jeu 25 Avr 24 à 22 h 02
    1. JUNi DU 36
      JUNi DU 36 - jeu 25 Avr 24 à 23 h 33

      Quel sauvetage d'Amandine

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut