Karl Toko-Ekambi (OL) et Alidu Seidu (Clermont)

OL : "Aujourd’hui, les joueurs sont installés", peste Nicolas Puydebois

Au lendemain de la défaite de l’OL contre Clermont, l’heure était à la gueule de bois sur le plateau de "Tant qu’il y aura des Gones". L’état d’esprit affiché par les joueurs de l’OL n’est pas le bon s’ils visent à jouer les places du haut de tableau.

Il leur a été reproché de ne pas avoir mis de coeur à l’ouvrage le 1er janvier pour lancer parfaitement l’année 2023. Après une embellie bretonne pour clôturer 2022, les joueurs de l’OL sont retombés dans leurs travers contre Clermont quatre jours plus tard. Face à une affluence dominicale modérée au Parc OL, ils ont réussi à éviter une vraie bronca mais le sentiment de ras-le-bol chez les supporters n’est plus très loin. Entre exaspération et indifférence, les sentiments sont mélangés. Malgré des réunions, malgré un changement d’entraîneur, les problèmes au sein de l’OL sont toujours les mêmes et l’état d’esprit encore une fois au centre des discussions.

Quand la victoire à Brest avait donné une impression d’élan collectif, le revers clermontois a fait ressortir certaines attitudes à l’image de celles des entrants. Laurent Blanc a avoué qu’il en "attendait plus" mais ce constat est loin d’être nouveau. Que ce soit à Brest ou à Décines, les entrées de Romain Faivre, Houssem Aouar, Moussa Dembélé ou encore Jeff Reine-Adelaïde n’ont rien apporté. Pire, le langage corporel a parfois été éloquent avec un manque d’effort défensif, de dépassement de soi. La goutte de trop pour Nicolas Puydebois. "On fait entrer des joueurs dont on sait qu’ils ne vont rien amener parce qu’on l’a déjà sur d’autres matchs. Faivre, Aouar, qui n’a pas le projet de rester ça se sent, ça se voit. J’ai beaucoup de mal avec certains joueurs de cet effectif de par leur attitude."


Des cadres qui ne répondent pas à leurs responsabilités


A Lyon, la soupe est bonne, ce n’est pas la première fois que ce constat est fait. Quand Anthony Lopes, "le seul à prendre ses responsabilités", juge inacceptable la 8e place de l’OL au classement, cela traduit finalement un certain déclassement. Aujourd’hui plus que jamais, le club lyonnais est vu comme un simple tremplin où il fait bon vivre avant d’aller voir ailleurs. Le cas Memphis Depay et les prochains Aouar et Dembélé dans quelques mois en sont les exemples.

Malgré les retours d’Alexandre Lacazette et de Corentin Tolisso censés apporter une culture de la gagne et une certaine exigence gagnée au fil de leur expérience à l’étranger, le pari est loin d’être réussi. Les cadres supposés sont aujourd’hui convalescents ou n’assument pas leur statut. Voir Castello Lukeba être le patron d’une défense est gratifiant pour la formation à la lyonnaise mais ne fait que ressortir un peu plus les manquements de leadership au sein de cet effectif. L’arrivée de Dejan Lovren est censée apporter cette expérience, cette hargne, en espérant ne pas vivre un épisode Boateng bis. Seulement la prise de conscience doit être collective et sur la durée.

"Aujourd’hui, ce sont nos jeunes les meilleurs ce n’est pas normal. On fait revenir des joueurs qu’on paye très grassement, qu’on met dans un confort, à qui on donne des responsabilités avec le capitanat etc. A un moment donné, ces joueurs doivent répondre à ces responsabilités. Aujourd’hui, les joueurs sont installés, a lancé notre consultant dans un cri du coeur. Avant les matchs, on sait qui va jouer à un ou deux joueurs près. Elle est où la concurrence ? Il faut faire sortir les joueurs qui ont un totem."


Les jeunes vraiment la solution ?


Les prestations insipides de certains comme Karl Toko-Ekambi poussent la communauté lyonnaise à réclamer la promotion de certains jeunes du centre de formation. L’envie est clairement de voir le travail de l’Académie être récompensé plutôt que de payer des millions d’euros de transferts et de salaires à des joueurs intéressants ailleurs mais qui perdent leur niveau (Faivre, Tetê) et toute envie une fois à Lyon. La génération Gonalons sous Rémi Garde est encore et toujours brandie comme exemple mais Nicolas Puydebois estime aujourd’hui que la formation n’est plus la même.

"Le problème des jeunes est qu’il n’y en a que un ou deux qui sortent. El Arouch, Patouillet peut-être. J’ai lu l’interview de Fofana dans Olympique-et-Lyonnais où il dit qu’à l’OL, on forme désormais des joueurs pour qu’ils soient professionnels. Mais on ne les forme plus pour venir enrichir l'équipe première. Il faut arrêter d’idolâtrer le centre de formation. Aujourd’hui, les joueurs formés ne sont pas prêt pour jouer la Ligue des champions. Quand tu vois que la réserve est 12e de National 2, mettez ces jeunes en Ligue 1 et ils ne seront pas 4es. Il faut être lucide. Qu’on en intègre quelques-uns oui avec des joueurs d’expérience autour mais soyons honnêtes."

Quand l’OL a bâti son histoire avec des bonnes pioches comme Mamadou Diarra ou Michael Essien, ayant grandi en même temps que le club avant d’aller encore plus haut, le club multiplie désormais les fausses notes sur le recrutement. Alors est-ce la direction qui a fait prendre ce chemin ou au contraire les joueurs ? La vérité doit très certainement se trouver à mi-chemin.

94 commentaires
  1. Koko - mar 3 Jan 23 à 9 h 15

    Ce constat, tout le monde l'a.
    Maintenant il faudrait corriger le problème sinon on va toujours parler de la même chose et la saison sera déjà terminée!

    1. Xav690 - mar 3 Jan 23 à 11 h 47

      Je pense que beaucoup de joueurs, pas tous, se sentent au dessus du club. ils jouent "tranquillou" j'étais présent contre Clermont. ça saute aux yeux. Le meilleur exemple est Aouar qui l'orsqu'il perds la balle ne fait pas l'effort pour la récupérer. et en plus ils jouent avec la peur. ça manque de mordant. le problème n'est pas l'entraineur. on en a désormais la preuve au vue de tous les changement récents. il doit régner une atmosphère au sein même du club qui ne poussent pas les joueurs à se surpasser. Puydebois parle "d'installés", comment expliquer alors les clubs comme Munich, Madrid et tant d'autres qui sont quasi toujours au top ? leur onze de départ est quasi inchangé d'un match à l'autre. les titulaires de ces clubs pourraient se sentir "installés" et pourtant les mecs cavalent à chaque match. ça ne tiens pas comme argument. cordialement

  2. Juni forever OL - mar 3 Jan 23 à 9 h 31

    Les joueurs passent
    Les entraineurs passent
    Les problèmes restent les mêmes, s'aggravent année après année puisque les résultats chutent
    Cette saison sera peut être la pire de l'ère Aulas

    A t on le droit de mettre en cause ponsolascheyrou sans nous répondre covid , Mediapro, juni, bosz ou les supporters ?

    1. Philippeb - mar 3 Jan 23 à 9 h 58

      Bonjour. Lis ce que je dis après stp.
      Puisque sur le point de l'état d'esprit des joueurs le constat semble unanime, parlons en.
      Tu crois vraiment qu'en changeant Ponsot ou Cheyrou ça va vraiment changer ce point ? Si ça suffisait mais putain faisons le.
      On remet Ponsot au seul financier et au juridique ou même on le fout a la porte ça coûtera dix fois moins cher que Bosz et c'est réglé. T'y crois toi ???

      1. Juni forever OL - mar 3 Jan 23 à 10 h 29

        Tu crois que lovren va régler nos problèmes défensifs ?
        Je ne pense pas ...

        Aulas depuis les départs de Lacombe et houiller paraît mal entouré
        Le sportif n'est plus la priorité, tous les meilleurs joueurs sont vendus chaque année et remplacés par des moins bons
        Les investissements de l'OL s'éparpillent dans tous les sens, le Stade, ol Land, la franchise américaine, l'ASVEL ...
        Aucun supporter de l'OL n'a voulu de ça, on veut juste une équipe de foot mais on nous en prive

      2. Philippeb - mar 3 Jan 23 à 10 h 48

        Tu vois, tu me réponds à côté. Tu conviens que ce n'est pas la solution .
        Bon je charrie un peu je comprends ce que tu veux dire, c'est repartir avec une direction sportive menée par un spécialiste du sportif. Allons y. D'abord ça veut dire qu'on repart pour un moment. Dans un premier temps exit Laurent Blanc et il y en a pour trois ans.
        Ensuite et surtout il ne faut pas se tromper .Parce que notre vrai problème selon moi c'est qu'on s'est trompé avec Juni qui avait dix ans de retard et une vision sud américaine romantique.

      3. Jeanmasse 39 le mytho - mar 3 Jan 23 à 11 h 01

        Le fait que Juni était tout seul sans avoir le droit de staffer une cellule de recrutement et de datas, que Aulas est venu le chercher pour ensuite direct partir convoler, que donc le patron du club est un très bon comptable entouré de diplômés d'école de commerce qui n'en ont rien à faire du club et que c'est à eux que juni (seul) devait rendre des comptes.
        Tu en tiens compte dans ton raisonnement ou c'est juste un romantique sud américain ???

      4. Philippeb - mar 3 Jan 23 à 11 h 02

        Et puis franchement oui, je crois que Lovren est la solution ! Ou du moins de confier les clés du camion à un Laurent Blanc est une bonne solution qui donnera des résultats assez rapides.
        Dans ta solution, tout remettre à plat, ça va prendre plusieurs années, sans plus de garanties d'ailleurs.
        Et puis comment expliquer cette attente à des gens qui ne supportaient pas que Genesio soit troisième ?

      5. Mopi do Brasil - mer 4 Jan 23 à 0 h 05

        Que Ponsot soit notre directeur du football est une aberration. Ce n'est ni un gone, ni un dirigeant d'entreprise, ni quelqu'un qui connait le foot. Il a dit lui-même tout cela, y compris que le libellé de son poste prêtait à confusion. Pourtant rien n'a changé, c'est toujours lui qui parle après Aulas... et qui présente les joueurs en donnant son avis, en interférant sur le sportif, et en parlant d'ADN lyonnais. Ce mec était juriste dans un club de rugby du sud. Quelle est sa légitimité ? Il a vendu Gouiri 7 millions d'euros à Nice, c'est ça sa prouesse ? Cette grosse boulette justifie à elle seule qu'il soit viré. C'est aussi insupportable de l'entendre que d'écouter Da Silva parler après un match au nom de l'OL !
        Juninho ne connaissait même pas ses enveloppes mercato ! Embaucher un DS comme lui pour l'obliger à être un subalterne de Ponsot était une erreur énorme, symptomatique d'un manque de clarté de la direction suivie par l'OL et d'erreurs de management récurrentes depuis des années. Aulas avait quand même osé nous dire que la construction de l'Arena n'allait pas couter de l'argent au club avant de faire tout le contraire quelques mois plus tard, sans prendre la peine de donner une seule explication quant à ce revirement (au moment où Juni en a eu marre et est parti car on ne lui donnait aucun moyen). Cela fait 40 ans que je supporte l'OL, pour le meilleur et pour le pire. Je n'ai jamais vu une équipe aussi peu généreuse dans ses efforts. Le paternalisme de Aulas ne pouvait marcher que lorsqu'il avait énormément d'énergie et était omniprésent. Là, il devient un frein et Ponsot/Cheyrou n'ont pas le niveau pour corriger le tir. Aulas a crée un outil fabuleux, une formule 1, mais il l'a fait conduire par des chauffeurs de bus. Cela dit, pour transporter une équipe qui joue en claquettes, c'est parfait, mais quelle déchéance !!!

      6. Tongariro - mer 4 Jan 23 à 0 h 11

        Salut Mopi, ça fait plaisir de te lire !!

        Evidemment je suis en total accord avec ton comm et je trouve la formule "Aulas a crée un outil fabuleux, une formule 1, mais il l'a fait conduire par des chauffeurs de bus" très inspirée.

        Bien évidemment, tu risques de te faire critiquer par certains ici pour énoncer des vérités mais en tout cas ton constat est fort pertinent, à mon sens.

        En te souhaitant une bonne année et notamment une situation paisible au Brésil !

  3. Philippeb - mar 3 Jan 23 à 9 h 35

    Ce que je retiens c'est qu'il y a un point sur lequel tout le monde semble d'accord c'est l'état d'esprit des joueurs. C'est l'avis du coach, de l'émission ici, de tous les journalistes sur toutes les chaînes, des supporters, et même des joueurs eux-mêmes.
    Quand on en arrive aux causes ça part déjà un peu dans tous les sens : ville et club confortables, club qui paie bien sans exigence, club tremplin, retour d'anciens qui viennent en préretraite, des joueurs qui n'ont plus faim. LB lui évoqué des joueurs qui ont perdus la confiance, des jeunes incompréhensibles pour la direction et le staff. Mais aussi le manque de joueurs de caractère, peut être moins techniques, mais qui jouaient sur leurs qualité de don de soi
    Quant aux solutions les coachs, l'an dernier comme cette année on voulu apporter de l'expérience et du charisme, et de la concurrence
    Les commentateurs, voire les supporters disent qu'il faut faire jouer les jeunes.
    C'est le contraire. Oui le contraire ! Qui a raison ???

    1. Juni forever OL - mar 3 Jan 23 à 10 h 21

      Ça va au delà d'un problème d'état d'esprit des joueurs, ça fait des années qu'on change des joueurs et des coachs

    2. Koko - mar 3 Jan 23 à 10 h 43

      Je me met à la place des joueurs: jeune ou pas, de classe mondiale ou non.
      Tu joues et tu surclasse le 11 titulaire => Le club ne veut pas te conserver car souhaite faire une plus value financière.
      Tu joues et tu ne surclasse pas => tu vois tes meilleurs potes / coéquipés rejoindre d'autres club, du coup tu dois faire encore plus d'effort pour essayer de gagner les matchs => tu te démoralise au bout d'un moment.
      Les joueurs, le coach, les recruteurs, ne peuvent pas grand chose face à cela. Le problème c'est la volonté du club, si volonté sportive ou non !

  4. olgoneforever - mar 3 Jan 23 à 9 h 42

    Pyudebois dit tout dit vrai!... comme j ai dit dans l article précédent vite un clash ....une explosion....car on coule et les propos de Nicolas le confirme comme beaucoup d analystes...JMA et Textor réunion d urgence.... Textor: des têtes !
    Sinon ça va exploser dans les tribunes ... appel au boycott des abos 23/24 ,à étudier....
    Ouh la! je me lâche... je me calme car je dramatise....après tout KTE se marre pendant le match!

  5. Jeanmasse 39 le mytho - mar 3 Jan 23 à 9 h 49

    Bonjour
    Je remarque aussi que ça commence enfin à dezinguer le centre de formation.
    J’avais commencé à en parler ici il y a quelques mois mais vu que ce sont des problèmes qui sortent sur le long terme je ne voulais pas être trop affirmatif.
    Bon ben là les acteurs commencent à en parler on peut donc nous aussi mettre le sujet sur la table.
    L’audit de Gerard Houllier a été une catastrophe pour le club , en virant tous les anciens comme Garrido pour mettre JF Vuilliez responsable du centre.
    Et voilà ça fait 5 ans maintenons va voir les conséquences.
    Perso c’est les retours que j’avais du terrain mais on ne peut pas tirer une conclusion sur seulement quelques témoignages épars.
    On traite les gamins comme du bétail en voulant les formater sans essayer au contraire de s’adapter aux qualités intrinsèque du joueur et les developer
    On forme des joueurs propres mais sans intensité , si le joueur n’est donc pas très fort il ne peut pas passer le cap quand il joue avec des adultes.
    Bref on les brise et ensuite ces gamins ne peuvent plus progresser.
    En gros seuls qui ont le profil à la base pour rentrer dans le moule OL peuvent s’en sortir.
    Je conseille donc à tout le monde de relire l’interview de Fofana qui ne dezingue pas le centre bien entendu mais souligne bien ses incohérences.

    1. Cicinho - mar 3 Jan 23 à 10 h 00

      C'est sûr qu'avoir gagné la Gambardella, et avoir été en phases finales des championnats u17 et u19 l'an passé, c'est un signe de gros problème sportif. Tout comme le fait de voir en edf espoirs aussi peu de lyonnais (Gusto, Kalulu, Lukeba, Caqueret, Gouiri, Cherki).

      1. Jeanmasse 39 le mytho - mar 3 Jan 23 à 10 h 42

        Kalulu Caqueret Gouiri c'est la génération qui a connu l'ancien modèle et le début du nouveau staff.
        Et peut être je me trompe c'est dur d'être affirmatif sur des prévisions, perso c'est ce que j'entend de plus en plus et je vois aussi que d'autres acteurs autour de l'OL commence à en parler.
        Après si je me trompe je le reconnaitrai sans problèmes.

      2. mmc1789 - mar 3 Jan 23 à 11 h 58

        Tu exagères ... mettre autant d'éléments factuels dans un seul post !

      3. Tigone - mar 3 Jan 23 à 13 h 29

        +69

  6. Arioul - mar 3 Jan 23 à 9 h 50

    Il est clair qu'il y a des choses qui ne tournent pas rond dans ce club. Comment un joueur comme Toko Ekambi, qui a été archi nul dimanche, a pu être titulaire et rester aussi lgtps sur le terrain ? Est-ce qu'il est écrit dans son contrat qu'il doit jouer au moins 35 matchs de championnat ? Comment peut-on faire rentrer un joueur comme Aouar qui ne court pas et fait semblant de défendre ? Comment peut-on se satisfaire de mettre Da Silva à gauche qui n'a rien apporté offensivement ?
    Aujourd'hui Blanc met des joueurs par défaut au lieu de sanctionner sévèrement les comportements dilettants de certains. Demain on va remplacer Diomande par Lovren mais ça ne va rien changer du tout. Diomande a fait son match contre Clermont.
    Déjà, il faut impérativement une vraie sentinelle pour équilibrer l'équipe, même si on a Tolisso (mais trop souvent blessé). J'aurais préféré voir Lepenant à la place de Thiago Mendes dimanche, mais allez savoir pourquoi Blanc ne le fait pas jouer (trop jeune surement). Je pense que c'est démotivant pour les joueurs de voir des pseudos "starlettes" non motivées titulaires à chaque match alors que d'autres qui ont les crocs n'ont pas leur chance (Lepenant, Barcola...).
    Et il faut aussi un vrai milieu gauche, capable de tenir la baraque, il faut arrêter avec KTE.

    1. Juninho Pernambucano - mar 3 Jan 23 à 11 h 42

      Là on a un vrai problème avec Blanc , c'est qu'il a des principes , que je pensais moins rigides .
      Dans sa tête , Lepenant c'est un jeune , qui doit rester sur le banc et remplacer éventuellement un titulaire , si celui ci se blesse .
      C'est le cas puisque Tolisso est encore sur le carreau , mais il préfère encore mettre un Thiago Mendès , qui n'apporte strictement rien au rendement de l'équipe , mais est plus expérimenté .
      Et il fait pareil avec des KTE , et son statut de joueur du mondial , il a beau être une chèvre sur le terrain , il le laisse brouter et se refuse à lancer des jeunes .
      ça commence à être très pesant , et il va mettre une ambiance lourde dans le groupe , en démotivant certains .
      UN KTE horripilant , qui se la joue starlette ( et ça fait un bon moment , des mois ) , avec le sourire quand il rate un passement de jambe ou une roulette .

    2. mmc1789 - mar 3 Jan 23 à 12 h 00

      AG, ils sont 2 absents pour CDM et blessure .. donc Da Silva a plutôt fait le job sur un poste où il n'est pas habituel qu'il joue.

      Et coté Th MENDES, à voir ce que Blanc va retenir de cette prestation ...

    3. le_yogi - mer 4 Jan 23 à 0 h 49

      Franchement je sais pas si on a vu le même match... pour vous c'est un problème de sentinelle si on gagne pas le match d'hier ? Ou c'est juste pour suivre la mode twitter de taper sur Mendes ?

  7. Cicinho - mar 3 Jan 23 à 9 h 55

    Sans faire jouer tous les jeunes, faire rentrer Barcola?
    Faivre, je comprends pas la gestion de son cas : recruté pour jouer à droite, il fait des premiers matchs prometteurs, yc en ligue europa (le match à Porto était bien aboutit, comme toute l'équipe), derrière on va chercher Tete qui joue à sa place, et Faivre devient un relayeur, même lui le dit, alors qu'il ne jouait pas dans ce rôle à Brest... peut-il être bon dans ce rôle de 8-10? Pas sûr. En plus il ne joue plus, je comprends que dans la tête ça puisse être compliqué. Le tester à gauche à la place de Toko-Ekambi ?
    Reine-adélaïde, il manquait déjà de volume dans les courses pour jouer en 8 avant ses deux blessures, donc c'est pas maintenant qu'il va pouvoir le faire.
    Aouar, il semble complètement perdu depuis 1 an, je l'ai longtemps défendu, mais on dirait qu'il ne sait plus ce qu'il doit faire, il pourrait déjà courir au moins...

    1. Gone un jour gone toujours - mar 3 Jan 23 à 10 h 46

      Pour aller dans le sens des propos de Nicolas P., arrêtons de faire jouer des ailiers 'faux pied', nous n'avons pas des Robben, des Ribéry ou des Salah dans l'effectif...
      Donc pourquoi ne pas tenter un gaucher à gauche : Tete, et Faivre à droite dans son poste de prédilection ?

    2. mmc1789 - mar 3 Jan 23 à 12 h 02

      JRA a joué 5 mn .. donc en parler sur ce match, c'est franchement hors de propos ... pas d'accord avec l'article sur ce point.

  8. Philippeb - mar 3 Jan 23 à 10 h 00

    Ce que je retiens c'est qu'il y a un point sur lequel tout le monde semble d'accord c'est l'état d'esprit des joueurs.
    C'est l'avis du coach, de l'émission ici, de tous les journalistes sur toutes les chaînes, des supporters, et même des joueurs eux-mêmes.
    Quand on en arrive aux causes ça part déjà un peu dans tous les sens : ville et club confortables, club qui paie bien sans exigence, club tremplin, retour d'anciens qui viennent en préretraite, des joueurs qui n'ont plus faim. LB lui évoqué des joueurs qui ont perdus la confiance, des jeunes incompréhensibles pour la direction et le staff. Mais aussi le manque de joueurs de caractère, peut être moins techniques, mais qui jouaient sur leurs qualité de don de soi
    Quant aux solutions les coachs, l'an dernier comme cette année on voulu apporter de l'expérience et du charisme, et de la concurrence
    Les commentateurs, voire les supporters disent qu'il faut faire jouer les jeunes.
    C'est le contraire. Oui le contraire ! Qui a raison ???

  9. HowdyYOL - mar 3 Jan 23 à 10 h 44

    Howdy! Je me hasarde a un naïf commentaire vu de loin, n'ayant plus trop l'occasion de voir les matchs ces derniers temps (le décalage horaire me tue).
    Pour moi le sujet est simple : l'OL n'est plus un top club de Ligue 1, et se donner ces objectifs relève de la méthode Coué a tous les niveaux de l'organisation. Le problème, c'est que l'autohypnose peut fonctionner à titre individuel, mais est rarement une solution pour redresser une organisation...

    Si on regarde l'OL depuis 2018-19 (dernier podium), voici les joueurs qui figurent dans le top 3 statistique de chaque saison (note SofaScore, contestable mais acceptable sur une saison) :
    Memphis Depay (x2)
    Nabil Fekir
    Marcelo (x2)
    Maxwell Cornet
    Jason Denayer
    Karl Toko-Ekambi (x2)
    Lucas Paqueta (x2)
    Bruno Guimaraes
    L'OL a donc perdu tous ses éléments moteurs pre-CoVid, a l'exception de KTE qui n'est plus tout jeune (surtout pour son style de jeu sur l'aile).
    A-t-on fait le nécessaire pour les remplacer ? Quelques coups sur des stars vieillissantes, de rares éclairs du centre de formation, et un budget mercato entre la 8e et 10e place de Ligue 1. C'est une politique qui ne ferait pas frémir Lorient ou Reims...

    Une fois ceci admis, on peut être beaucoup plus réaliste sur les objectifs du club à court terme. Dur à digérer certainement, frustrant quand on écoute le bla bla du club à coup sûr. Le plus inquiétant est sans doute que le club lui-même semble dans le déni, ce qui empêche d'ajuster la stratégie (en misant plus sur des valeurs sures et la cohésion d'équipe que sur des "coups" qui font joli dans le journal mais portent surtout leurs egos vieillissants). Laurent Blanc semble avoir quelques idées, a voir...

  10. Gone un jour gone toujours - mar 3 Jan 23 à 10 h 45

    Pour aller dans le sens des propos de Nicolas P., arrêtons de faire jouer des ailiers 'faux pied', nous n'avons pas des Robben, des Ribéry ou des Salah dans l'effectif...
    Donc pourquoi ne pas tenter un gaucher à gauche : Tete et Faivre à droite dans son poste de prédilection ?

  11. Moimoi - mar 3 Jan 23 à 11 h 01

    "On fait revenir des joueurs qu’on paye très grassement, qu’on met dans un confort, à qui on donne des responsabilités avec le capitanat" : n'est-ce pas Alex !

    "A un moment donné, ces joueurs doivent répondre à ces responsabilités. Aujourd’hui, les joueurs sont installés. Avant les matchs, on sait qui va jouer à un ou deux joueurs près. Elle est où la concurrence ? Il faut faire sortir les joueurs qui ont un totem" : n'est-ce pas Laurent !

    1. Juninho Pernambucano - mar 3 Jan 23 à 11 h 26

      Nicolas est en colère et s'est laché !
      Joli scud envoyé à Alex ....

      Et l'autre pour Laurent , rhabillé pour l'hiver .
      Mais en effet , ras le bol de ces joueurs qui sont a peu près surs de jouer et qui n'en ont plus rien a foutre , pourquoi se dépouilleraient ils sur le terrain , ils se sentent intouchables .

      1. Xav690 - mar 3 Jan 23 à 12 h 45

        ce n'est pas tout à fait vrai, Aouar est remplaçant et lorsqu'il rentre il ne court même pas...c'est une question de mentalité et de respect du club.

      2. Juninho Pernambucano - mar 3 Jan 23 à 15 h 19

        le capitanat c'est Alex . Mais il est bien émoussé , et physiquement , ne peut pas faire plus