(Photo by FRANCK FIFE / AFP)

OL - Euro : Amandine Henry estime qu'elle avait "sa place"

Pas convoquée par Corinne Diacre pour l'Euro, Amandine Henry estime pourtant qu'elle avait "sa place" parmi les 23 joueuses appelées.

Elle apparaît comme la principale absente du rassemblement de l'équipe de France pour l'Euro en Angleterre (6-31 juillet). Ce vendredi, Amandine Henry a pris la parole dans L'Equipe pour évoquer sa non-sélection, un choix dû notamment à sa sortie médiatique en novembre 2020 pour laquelle Corinne Diacre lui tient encore rigueur.

Pourtant sportivement, la milieu de terrain a largement prouvé qu'elle avait de quoi prétendre au voyage. "Je pense que je pouvais avoir ma place, affirme-t-elle. Elle (Diacre) en a décidé autrement. Après avoir été championne de France, championne d'Europe, avoir joué quasiment la totalité des matches avec mon club, je pense que j'avais ma place."


"Le maillot bleu me manque"


L'argument de l'entraîneure des Bleues pour expliquer son absence n'a pas convaincu la Lyonnaise. "Oui, j'ai entendu que ce n'était que la performance d'un jour (la finale de la Ligue des champions). Avec l'OL, cela fait quinze ans qu'on est championnes de France et championnes d'Europe. Je ne pense pas que cela soit la performance d'un jour, rétorque-t-elle. Après, c'est ce qu'elle dit. Je note ce qu'elle dit. Ça ne matche pas, c'est tout."

Sa coéquipière Eugénie Le Sommer a elle aussi manqué le train pour le tournoi européen. "Eugénie est très déçue et elle ne comprend pas pourquoi elle n'est sélectionnée non plus. Elle n'a pas eu de discussion, explique Henry. Il y a beaucoup de déception." Néanmoins, la joueuse de 32 ans a affirmé qu'elle se tenait toujours prête pour jouer en sélection, même sous Corinne Diacre. "Je serai toujours une joueuse disponible pour l'équipe de France, que ce soit Corinne Diacre ou quelqu'un d'autre en poste. Le maillot bleu me manque."

21 commentaires
  1. dede74 - ven 10 Juin 22 à 19 h 31

    Malheureusement, on l'a déjà dit, tant que la "gracieuse" (et ses rancunes, tenaces) sera à la tête de l'EDF féminin, Amandine et Eugénie devront oublier la sélection.
    Sans oublier Le Graët dans cette histoire.

  2. isabielle - ven 10 Juin 22 à 19 h 48

    Le tournoi est long : physiquement il faudra tenir, la récupération sera importante... et plus on est jeune plus c'est facile. Par contre dans les matchs à gros enjeu, c'est le mental et la justesse technique qui fait la différence, et Amandine comme Eugénie sont toujours des leaders efficaces et décisives... elles vont manquer, j'en suis persuadé.
    Les derniers matchs de qualification que j'ai vu ont montrés que les ''sélectionnées'' du milieu de terrain, souvent prise de vitesse, faisaient beaucoup de fautes, j'espère que cela ne nous pénalisera pas dans les matchs en qualification directe. Se passer de l'expérience et de la résilience de nos 2 fenottes est une erreur.
    ... rdv fin juillet

  3. Le Bon - ven 10 Juin 22 à 19 h 57

    Evidemment qu'elles ont leur place toutes les deux !
    Ce qui pose problème, c'est que si il y a bien de grandes joueuses dans cette équipe, il me semble que le banc est un cran en-dessous, et en-dessous aussi d'Amandine (pas uniquement à cause de la finale : elle avait été au four et au moulin lors des demi/quart) et d'Eugénie, mais ce n'est que mon avis...
    On a vu l'importance des réserves dans une équipe avec les blessures des fenottes.
    On verra bien !

    Ce qui peut être ajouté, c'est que là encore l'objectif affiché par la sélectionneuse est la participation à la finale (comme lors de la coupe du monde) : objectif en baisse donc, puisque c'est un euro et non pas un "mondial".
    De toute façon, malgré l'élimination en quarts, elle est restée en poste, alors...

    1. isabielle - ven 10 Juin 22 à 20 h 13

      Le manque d'ambition déclarée est, me semble-il, la logique qui découle des gamelles passées... en particulier le mondial à domicile. Présenter un objectif moindre permet de ne pas se positionner en favori, et enlève de la pression. C'est une attitude bien latine, les anglo-saxon savent s'en affranchir.... et si l'on fait mieux, on passe pour des héros !
      NLG, en ancien chef d'entreprise, le pratique quelquefois dans son discours, et les médias pense que c'est de l'humilité...

      1. Le Bon - ven 10 Juin 22 à 20 h 40

        En tout cas Sonia Bompastor n'avait pas d'ambitions au rabais, et je crois qu'elle est latine !
        Trois objectifs : deux d'atteints. Pas si mal !

      2. XUO - sam 11 Juin 22 à 10 h 28

        C'est bien vrai : Sonia Bompastor est latine et non pas latrine comme Sa majesté la Gracieuse !

  4. exile97 - ven 10 Juin 22 à 20 h 26

    Pour Amandine je suis complètement d'accord, c'est une ineptie fde gracieuse, par contre Eugénie pour moi elle ne la mérite plus. Elle a vraiment baissé et techniquement beaucoup trop approximative, ses entrés récentes sonnent un déclin réel. Je precise que j'adore la personne, magnifique mentalité et courageuse,

    1. Le Bon - ven 10 Juin 22 à 20 h 38

      Affirmer c'est une chose, prouver c'en est une autre, c'est ce que je fais avec cette vidéo des aventures d'Eugénie en Amérique.
      Mais peut-être qu'elle a perdu toutes ses qualités en 3 mois !!!
      https://www.youtube.com/watch?v=BsSPqYnDDIg

      Cela dit, je doute fort que La sélectionneuse regarde les matchs de la meilleure buteuse de l'équipe de France...

  5. Jean-Jacques 2 bouts - ven 10 Juin 22 à 23 h 08

    On est appelé en sélection, c'est comme ça. Madame Diacre ne me fascine pas, mais elle fait bien ce qu'elle veut.

  6. isabielle - ven 10 Juin 22 à 23 h 28

    en réponse à Le Bon :
    ok pour Sonia t'as raison... elle est une exception dans ce milieu. Pas de langue de bois, humilité sincère, mesurée dans ses propos, voire prudente... mais toujours claire dans ses objectifs, aucune ambiguïté dans la volonté de vouloir tout gagner dans les compétitions auxquelles l'OL est engagé car elle est convaincue de nos forces et, perfectionniste à l'extrême, elle a su corriger nos faiblesses.... tout le contraire de la sélectionneuse nationale, qui est même capable d'affirmer l'inverse de ce qu'elle pratique (et inversement), avec le même aplomb, dans une attitude de fausse modestie affligeante !

  7. Cicinho - sam 11 Juin 22 à 0 h 47

    Si l'edf fait demi finale à l'euro je dirai que Diacre est une bonne entraineuse, mais j'en doute très fortement !

  8. poussin - sam 11 Juin 22 à 6 h 13

    Il faut voir aussi ce que sonia et amandine se sont permis de dire à Diacre , et comment elles lui ont parlé pour que cela en arrive là . J'ai l'impression que les lyonnaises se sont ligués contre la selectionneuse et ont voulu l'évincer car pas à leur gout mais qu'elle a tenu bon avec l'appui de la fédé. Les femmes sont rancunières surtout avc ce genre d'histoire . Amandine peut toujour dire qu'elle a le niveau pour être en EDF mais c'est surement son comportement qui l'a desservit et qui l'a contraint à être écarter des bleus.

    1. Altheos - sam 11 Juin 22 à 10 h 11

      Tout ça, ce ne sont que des suppositions.
      Nous ne savons pas quels ont été les propos que ce sont échangés Diacre et Henry.
      Ce qui est certain en revanche, c'est qu'une joueuse avec le palmarès et le talent d'Amandine Henry il est d'une part idiot de s'en passer et d'autre part quand elle a des remarques (ou des observations) il est normal de l'écouter.
      Le milieu de l'EDF est son point faible, et je ne comprends vraiment pas comment tu peux te passer d'une joueuse comme Henry pour un tournoi international majeur.

  9. XUO - sam 11 Juin 22 à 7 h 28

    Non seulement Amandine méritait d'être retenue mais le brassard devait également lui revenir. Pourquoi elle, plutôt que Wendy? Parce qu'elle est au coeur du jeu.
    Sa Majesté la Gracieuse n'est pas à ça près. Si Sarah Bouhaddi rejoint le PSG, il n'est pas dit qu'elle ne soit à nouveau retenue.

  10. Le Bon - sam 11 Juin 22 à 8 h 51

    @XUO
    Wendy était capita

  11. Le Bon - sam 11 Juin 22 à 8 h 59

    @XUO
    Wendy était capitaine quand Diacre est arrivée, et a décidé (pour s'imposer face à une joueuse un peu trop envahissante ?) de lui retirer au profit d'Amandine, ce qui a froissé Wendy...
    Depuis qu'Amandine n'est plus sélectionnée, Wendy a récupéré le brassard (pour réparer ?).

    @poussin
    Le conflit remonterait à bien plus longtemps : il semblerait que le passage de Diacre à Clermont chez les hommes ait eu des conséquences sur sa réputation de gestion de groupe et que les lyonnaises aient tout fait pour qu'icelle ne soit pas nommée entraîneuse des fenottes.
    A confirmer bien sûr...

  12. dede74 - sam 11 Juin 22 à 9 h 14

    Bonjour,
    N'oublions pas que gracieuse a subi un affront, qu'elle n'a toujours pas digéré, quand elle n'a pas été retenue comme coach de l'OL.
    Que s'est-il passé après cet événement, entre elle et les joueuses de l'OL, qu'elle ne pouvait pas ne pas les sélectionner, n'ayant pas d'autres joueuses à ce niveau ? nous ne le saurons pas et, les joueuses qui se sont manifestées, ont été "punies" ! la rancune aidant, nous en sommes là et rien ni personne, ne pourra faire changer la sélectionneure, tant qu'elle sera à la tête de la sélection, donc tant que NLG sera président de la FFF.

    PS : Le Bon m'a devancé 😉 plus rapidement et plus précisément 👍‍

  13. fandelol - sam 11 Juin 22 à 10 h 41

    Quand on voit certains noms au milieu, c'est tellement ridicule de ne pas la prendre. Quelle vieille peau celle là

  14. Le Bon - sam 11 Juin 22 à 10 h 44

    Ce qui est absolument anormal, c'est que des histoires personnelles viennent perturber les performances de l'équipe nationale, sensée représenter notre pays.
    Le responsable c'est toujours le chef.
    C'est à lui ou elle de gérer les égos, les différences, et ne pas fa

  15. Le Bon - sam 11 Juin 22 à 10 h 49

    Ce qui est absolument anormal, c'est que des histoires personnelles viennent perturber les performances de l'équipe nationale, sensée représenter notre pays.
    Le responsable c'est toujours le chef.
    C'est à lui ou elle de gérer les égos, les différences, ou autres... et ne pas faire passer sa rancune avant l'intérêt de la nation. C'est plus difficile de gérer un groupe de joueuses de classe ayant de la personnalité que des suiveuses apathiques. Quand on accepte la mission il faut l'accepter.

    Cela dit, avec certaines joueuses, on peut dire que la France a quelque chance d'obtenir de bons résultats.
    Pour les lyonnaises, on peut dire qu'elles sont motivées en tout cas, puisque l'équipe nationale n'a jamais rien gagné et qu'elles n'ont donc pas de trophées à arborer.
    Mais gare aux alea divers et variés...

  16. GBOL14 - sam 11 Juin 22 à 11 h 10

    Quand on voit les résultats des dernières années de la gracieuse (très bon dede74 !), j'ai toujours un peu de mal à comprendre comment elle est encore là...
    Et comme le dit le Bon, tu as des très bonnes joueuses, et tu ne les prends pas... Ok, elle a pas digéré ce qu'elles ont dit mais un moment donné, parlez vous, videz votre sac et passez à autre chose
    Elle dit qu'elle prend d'autres joueuses pour préparer l'avenir, ok je peux l'entendre mais on n'a pas encore vu ce que son groupe valait face aux grosses nations...
    Si l'Euro n'est pas réussi et qu'elle reste, là on saura que les filles ne pourront rien gagner avec elle...

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut