Jean-Michel Aulas (Photo by JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP)

OL : la conjoncture économique en France "a favorisé l’attrait américain"

Si l’annonce des nouveaux investisseurs se fait toujours attendre, les offres proviendraient des Etats-Unis pour prendre la suite de Pathé et IDG Capital. Tout sauf une surprise tant l’attrait économique est important en France.

L’annonce du probable retour d’Alexandre Lacazette a permis de mettre entre parenthèse l’attente concernant les nouveaux investisseurs. A Lyon, le mercato ainsi que le futur institutionnel lyonnais sont au centre des discussions depuis la fin du championnat. Certains estiment que les deux dossiers sont liés, l’arrivée d’un nouvel investisseur permettant de peut-être pouvoir investir plus massivement malgré l’absence de coupe d’Europe, mais pour le moment, c’est toujours le statu quo dans la quête d’un ou plusieurs remplaçants pour prendre la suite de Pathé et IDG Capital.

Jean-Michel Aulas travaille d’arrache pied pour enfin faire une annonce sans que les lignes ne bougent même si le président de l’OL disposerait de quatre offres. Quatre dossiers qui proviendraient des Etats-Unis. Tout sauf une surprise tant l’arrivée de fonds d’investissement d’outre-Atlantique est devenue monnaie courante depuis quelques mois en France. "Avec le Covid-19 et le fiasco de Mediapro, il y a eu une vraie opportunité pour ces fonds et un vrai besoin pour les clubs qui ont vu leur chiffre d’affaires baisser, nous décrit Jérémie Bastien, maître de Conférences en Sciences Économiques à Reims et chercheur pour le CDES. Le prix est plus bas que la valeur réelle et les investisseurs s’y engouffrent en sachant et en misant sur une reprise de l’activité en France avec l’augmentation des droits TV, une meilleure valorisation des joueurs."


L'OL a bonne presse aux Etats-Unis


Voir des fonds d’investissement quelle que soit leur nationalité s’engouffrer dans le capital des clubs est pourtant un phénomène assez récent. Quand investir dans le football a toujours été vu comme non rentable financièrement, ces consortiums ont mis un grand coup de balai à ces préjugés avec les différentes crises économiques qui ont touché l’Europe. Quand la législation américaine est plutôt rigide avec une interdiction d’investir dans plus de 20% du capital des franchises quand il s'agit de fonds d'investissement, celles en Europe et en France sont plus 'laxistes'. Si le Red Star, Toulouse ou Angers sont récemment passés sous pavillon américain, c’est avant tout par des opportunités de marché économique favorable aux Américains qui sont presque, selon l'économiste rémois, "inciter à poser leurs valises. La Ligue 1 est devenue un terrain très fertile. S’il n’y avait pas eu la crise du Covid-19, je ne pense pas que ces fonds auraient autant investi en France."

Et l’OL dans tout ça ? Le club reste sur sa saison la moins réussie de ces 25 dernières années et ce n’est pas pour déplaire à ces investisseurs comme John Textor, qui a confirmé son attrait pour la France samedi. La valorisation du club en a pris un petit coup et l’opportunité est donc intéressante. Seulement, il ne faut s’y tromper. Malgré cette dernière saison chaotique, l’OL a bonne réputation de l’autre côté de l’Atlantique, encore plus depuis le rachat de la franchise d’OL Reign en NWSL.


Plus de profits que de sportif pour les fonds d'investissement ?


Le club de Jean-Michel Aulas est côté en bourse ce qui rassure mais c’est surtout sur la diversification de ses revenus que le club fait la différence. Dans un pays comme les Etats-Unis qui aime l’entertainement, le modèle économique lyonnais a de quoi séduire avec un stade qui appartient au club, une zone d’activité avec OL Vallée en perpétuel développement. L’OL a réussi à se diversifier et c’est clairement ce qui plairait à ces investisseurs venus de chez l’Oncle Sam.

"Depuis des années, l’OL est vu comme un club bien géré, certainement le mieux géré de France donc c’est forcément un élément important pour les investisseurs. Le club a réussi à diversifier ses revenus avec des activités hors sportif. Ça rentre donc parfaitement dans la logique de rentabilité voulue par ces investisseurs, note Jérémie Bastien. L’OL est côté en bourse donc il y a forcément une logique de devoir être à l’équilibre et donc de ne pas dans le rouge. C’est un élément rassurant en plus du fait que le club a les reins solides et donc une faible incertitude sur le côté rentabilité."

Finalement, la question est de savoir ce que ces investisseurs pourraient réellement apporter… Les derniers exemples en date en France avec Bordeaux notamment montrent que la recherche de profit est peut-être bien supérieure à celle de l’enjeu sportif. Les deux sont corrélées mais peuvent-ils faire bon ménage à Lyon ? A la différence d’un Roman Abramovitch qui voyait Chelsea comme un jouet et dépensait sans compter pour gagner, ce ne semble pas être la stratégie des fonds d’investissement qui "voient les clubs comme une nouvelle carte pour faire des bénéfices."

63 commentaires
  1. PAT11grib - dim 5 Juin 22 à 8 h 12

    Qui voudrait investir à perte ?
    Des pays qui ont des vues politique genre Qatar ou autres pays du Golfe.
    Des milliardaires qui font joujou.
    La méfiance est de mise et je pense que JMA voudra blindé le club avant toute signature.
    Nous sommes de toute façon coincé entre notre modèle, viable certes, mais tellement impuissant face à des états ou milliardaires qui dépensent sans compter.
    La solution idéale n'existe pas.

  2. GBOL14 - dim 5 Juin 22 à 8 h 51

    Bonjour à tous, je suis nouveau sur le site, salutations à tous !
    L'attrait pour les américains et les profits n'est pas nouveau et cela est dans leur ADN et depuis quelques mois (Red Star, Angers, Bordeaux avant et il y en aura d'autres, sans parler des clubs anglais depuis un moment) est qu'ils sont attirés par tout l'argent que le football brasse et c'est compréhensible
    Les pertes de revenus qui vont revenir et la possibilité de réaliser des plus values les attire (le président de Angers pourrait gagner beaucoup d'argent !) car la valorisation un peu basse de certains clubs est une opportunité qu'ils peuvent et vont saisir !
    Mais comme le dit l'article, l'OL est solide, possède son stade, a diversifié ses revenus donc la marié est belle !
    Après, la question essentielle (avant de parler l'investisseur) est comment notre cher président Aulas va réussir à rester aux commandes si il n'a pas la majorité des parts ? Soit il rachète un peu du capital et se met au même niveau que l'investisseur (ou plusieurs) qui arriverait ? Ou alors il en prend plusieurs mais là, on ne sait pas encore...
    Et personne ne parle des obligations convertibles en actions que Jérôme Seydoux via Pathé avait acheté pour prêter de l'argent à l'OL quand ils ont financé le stade ? On verra cela en temps et heure !

    Pour ce qui est de l'investisseur américain, c'est tout le travail fait avec OL reign et Tony Parker qui permet d'attirer ces profils. Mais certains sur le site ne veulent pas voir ce qui est arrivé à Bordeaux (à juste titre) avec des fonds qui ne pensent qu'aux bénéfices et pas au sportif et je suis tout à fait d'accord !
    Mais comme on ne sait pas quelle sera la part du capital de ces investisseurs, on peut faire toutes les suppositions du monde, il faut d'abord savoir qui arrive pour combien en % du club, ce qu'il veut faire (investisseurs comme les chinois), combien de temps il veut rester, est ce qu'il veut aider le club et mettre de l'argent en plus de son achat de parts...
    Car quel que soit l'investisseur, il voudra gagner de l'argent à la fin (comme tout bon capitaliste qui se respecte !) mais si il possède d'autres clubs, est ce que cela peut aider pour créer des partenariats et faire jouer nos jeunes ? Il faut connaitre son projet car bon nombre d'investisseurs américains en France et en Europe sont là ou on été là depuis plusieurs années (le Havre depuis 2015, à Manchester united depuis un moment, ...) donc ils peuvent peut être aussi aider et là, il faut faire confiance à JM Aulas pour s'assurer de cela car il a encore plus d'un quart du club et ne va pas lâcher son bébé comme çà !!

    1. montcoua - dim 5 Juin 22 à 11 h 15

      Les osrane, Seydoux, IDG et JMA en ont souscrit.
      A mon avis la sortie de Seydoux et d'IDG s'entend forcément pour les actions et les osrane: ça n'aurait guère de sens pour eux de céder leurs actions et de conserver leurs Oblig.
      Et la répartition du capital actions + osrane ressort dans le dernier rapport financier annuel de septembre 2021 ainsi:
      Holnest ( holding famille Aulas ): 30,76 %
      Pathé et groupes liés à famille Seydoux: 33,52 %
      IDG: 19,95 %
      Le reste c'est le public : 14.32% et un peu d'autodétention)
      Le bloc Seydoux + IDG est majoritaire.

      1. GBOL14 - dim 5 Juin 22 à 13 h 35

        Merci moncoua pour ton détail, je n'avais pas pensé à aller regarder le rapport financier
        On verra si les osrane sont prises en compte car c'est Pathé/Seydoux qui en a le plus (19% d'actions et 11ù environ d'osrane quand Aulas n'en a que 3%) car on entend parler que des 19% de IDG et Pathé, pas du reste
        Après elles sont convertibles en actions mais pas forcément donc on verra ce qu'ils vont nous sortir
        Aulas a t'il les moyens financiers de remonter au capital ?

      2. montcoua - dim 5 Juin 22 à 13 h 48

        Les moyens il doit les avoir je pense, mais à mon avis, ça n'est pas/plus ce qu'il souhaite.
        Donc soit il trouve un deal avec 1 (ou 2) investisseur(s) qui lui laisse(nt) le pouvoir pour une durée fixée et (forcément) sous conditions, soit il vend lui aussi ...

  3. poussin - dim 5 Juin 22 à 9 h 08

    tout investisseur sera le bienvenue !! OL en a besoin . Moi contrairement un certain, si des fonds d'arabie saoudite pouvait débarquer et nous aider à nous developper pour défier le quatar , je n'y serai pas opposé. Après on sait que Aulas veut garder la main sur ce qu'il a construit (ce qui parait normal d'ailleurs) donc il est peu probable que cela arrive.

    1. GBOL14 - dim 5 Juin 22 à 9 h 12

      Oui il veut garder la main tout en développant le club
      Je ne suis pas contre non plus l'arrivée de quelque investisseur que ce soit tant qu'il veut aider à développer le club

      1. Olyonn@is - dim 5 Juin 22 à 10 h 47

        En tout cas il faudra des investisseurs sérieux,ce qui s'est passé à Bordeaux est catastrophique,il y a beaucoup de différence entre les clubs niveau économique,mais ça ne m'étonne même pas vu que nous sommes dans l'ère de l'ultra capitalisme,il y a vraiment des mastodontes financiers maintenant, même Aulas est un petit 😲,le fair play financier a essayé de réguler tout ça mais c'est peine perdu trop d'argent sont en jeux donc les différences entre gros clubs et autres vont être encore énorme,il n'y a qu'à voir les champions des différents pays toujours pratiquement les mêmes Bayern,Juve,Real, Barça,PSG,Manchester City(l'Angleterre a toutefois un bon système de répartition économique qui atténue la différence entre leurs clubs)c'est vraiment dommage le sport a créé des divisions pour que les rapports de forces soient assez équitables,du coup on perd un peu en passion et suspense même pour notre championnat,ou il y a eu beaucoup de champions différents par le passé.Je ne crois pas non plus qu'il y ait une solution miracle à ces différences et c'est dommage.

  4. Cicinho - dim 5 Juin 22 à 10 h 52

    Grosses questions : les droits tv en France vont ils vraiment repartir à la hausse ? Ça paraît quand même compliqué... et les transferts de joueurs vont ils vraiment reprendre leur courbe ascensionnelle? Les joueurs n'hésitent plus à aller au bout de leur contrat...

    1. Janot-06 - dim 5 Juin 22 à 11 h 26

      Pour qu'ils repartent à la hausse, il faudrait une vraie concurrence à Amazon lors du prochain appel d'offres mais avec le retrait plus que probable de Canal, ça risque de sonner bien creux..
      Eh oui, mon cher Labrune, il fallait y penser avant !

      Amazon risque fort de dicter sa loi.

    2. OLVictory - dim 5 Juin 22 à 14 h 27

      Pour les droits TV de la L1 c'est en bonne voie :
      "Les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 s'étaient mis d'accord ces derniers jours sur la répartition de cette manne: le Paris SG touchera la plus grosse part (200 millions d'euros), devant Marseille et Lyon qui recevront 90 M EUR chacun. Nice, Rennes, Lille et Monaco obtiendront 80 M EUR dans l'opération et les autres clubs de L1, environ 33 M EUR chacun."

      Pour les joueurs qui refusent les transferts onéreux, c'est un grave danger pour la formation à la française. De plus en plus de clubs vont fermer leur centre de formation et aller chercher des joueurs qui arrivent en fin de contrat dans d'autres clubs.

  5. Janot-06 - dim 5 Juin 22 à 11 h 15

    Petite digression : je vais faire mon Dédé 74... 😉

    " voir des fonds d'investissement quelque soit leur nationalité..."

    Eh bien, non ! Désolé, David Hernandez, on doit écrire :

    "voir des fonds d'investissement quelle que soit leur nationalité..."

    Et je remets 100 francs dans le nourrain...
    😁

    1. Philippeb - dim 5 Juin 22 à 14 h 27

      Bravo, à chaque fois ça me fais mal

    2. OLVictory - dim 5 Juin 22 à 14 h 34

      Je me permet de préciser la règle, devant un verbe au subjonctif, il faut toujours écrire "quel que" en l'accordant.
      Je dois faire souvent la faute, je vais me surveiller 😆

      1. Lyon1950 - dim 5 Juin 22 à 14 h 37

        "Quelque" est juste bon pour "quelque chose" (ou avant un nom commun, comme "remets-nous quelques bières Roger").

  6. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 11 h 44

    Je le redis car je le pense, faut éviter un investisseur américain a tout prix !
    Les exemples vertueux sont rares, les ricains sont des presses citrons qui pensent qu'au pognon

    1. Forest Gone - dim 5 Juin 22 à 12 h 37

      Pareil.

    2. montcoua - dim 5 Juin 22 à 12 h 42

      Vision étriquée anti-américaine primaire ...
      Le critère de choix est le PROJET avant tout et la surface financière de l'investisseur.
      Sa nationalité passe au 2nd plan. Et si des freins politiques ou sociétaux / moraux doivent entrer en ligne de compte, je pense que les saoudiens ou les qataris pour des raisons évidentes posent davantage de problèmes .... et est-il besoin de citer les russes ?...

    3. Olyonn@is - dim 5 Juin 22 à 13 h 29

      Les américains de Liverpool je les voudrais bien à l'OL.

      1. montcoua - dim 5 Juin 22 à 13 h 43

        moi aussi !

  7. GBOL14 - dim 5 Juin 22 à 13 h 30

    En effet, la nationalité importe peu même si actuellement, certains pays sont sur la blacklist...
    Je suis montcoua sur le projet, qu'est ce que l'investisseur va amener ? Pathé avait amené des fonds, a permis de recruter Sonnygoal et a aussi était gage du prêt pour la construction du stade, les chnois ont amené des fonds pour diminuer la charge des emprunts et un tout petit peu dans l'achat de joueurs (là je prends des pincettes et suis ironique)
    Donc le prochain doit amener des fonds mais aussi un projet qui si il marche, lui permettra de récupérer à la fin sa mise, voir plus, ce que vont faire Pathé et IDG

  8. Koko - dim 5 Juin 22 à 13 h 34

    Les investisseurs ricains sont les pires et bien sûr que ça les fait plaisir de nous voir couler. Vivement qu'on trouve une piste sérieuse !

    1. montcoua - dim 5 Juin 22 à 13 h 56

      Mais non.... les investisseurs américains sont en général plutôt performants et comme tous investisseurs n'ont surtout pas envie de voir "couler" leur investissement. Faire de la plus value ça nécessite de réussir. Donc un projet et des moyens. cqfd

    2. Philippeb - dim 5 Juin 22 à 14 h 36

      KoKo
      J'imagine que tu veux dire qu'ils sont contents que la valeur des clubs francais ait baissé parce qu'ils peuvent acheter pas trop cher ?
      Ok, mais quand ils auront investi ils voudront que la valeur monte donc à travers les résultats sportifs ( donc hausse des recettes tribunes, droits télé , merchandising, cession de joueurs, revenus sponsoring, etc ) et à travers les projets de diversification comme l'Arena et OL Vallée.

  9. Philippeb - dim 5 Juin 22 à 14 h 16

    il y en a deux principales possibilités :

    - soit c'est un investisseur qui veut gagner de l'argent en plus value . En principe il laissera le pouvoir à JMA qui sera dans tous les cas mieux à même de gérer le club que lui. Évidemment l'investisseur il veut que le club prenne de la valeur , éventuellement il investira
    dans le sportif mais seulement s'il croit que ça marchera. C'est déjà le cas d'Idg à Lyon .
    - Soit c'est un type qui veut se faire plaisir, il prend le pouvoir, il met de l'argent, et il peut même faire comme MC Court se prendre au jeu et perdre presque 100 M€ par an pour avoir des résultats sportifs. Avec la variante possible du Qatar qui a des moyens illimités

  10. Jean-Jacques 2 bouts - dim 5 Juin 22 à 14 h 21

    We're all living in America: Coca-Cola, Wonderbra...

    1. Lyon1950 - dim 5 Juin 22 à 14 h 34
      1. Jean-Jacques 2 bouts - dim 5 Juin 22 à 14 h 48

        🤘

  11. Philippeb - dim 5 Juin 22 à 14 h 26

    Je continue : Aulas voudra sans doute le premier cas qui lui laisse le pouvoir, sauf dans le cas peu probable où il veuille passer la main.
    Les supporters s'accomoderont sûrement bien du deuxième cas, surtout s'il dépense énormément. On entend très peu les "progressistes" ( ni même la presse habituellement très moralisatrice) parisiens ou marseillais se plaindre finalement du Qatar ou du cow boy MC Court.
    Le truc c'est que c'est Pépère qui décide, et il ne va pas demander leur avis aux ultras.

    1. Jean-Jacques 2 bouts - dim 5 Juin 22 à 15 h 00

      A titre strictement personnel, je considérerai mon club comme mort le jour où il passera sous contrôle américain. Plus de 40 ans d'amour fidèle c'est déjà beau, je ne regretterai rien.

      1. Juninho Pernambucano - dim 5 Juin 22 à 19 h 55

        Idem , ce n'est plus le club de football qui fut l'OL .
        On est dans autre chose . Une entreprise de divertissement multi activités , dont le seul but est de faire du pognon .

      2. Dede Passion 69 - dim 5 Juin 22 à 20 h 09

        JJ 2 bouts,

        J'arrive , je découvre, et pour faire très court, car je suis dans l'urgence , idem, et même quel que soit le repreneur, plus encore s'il vient du Golfe !....
        Et pire, moi ce n'est pas 40 ans, mais 60 !!!!!!😉

      3. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 20 h 11

        Alors toi , Dédé, tu es un anti tout primaire 🤣😉
        Je suis d'accord avec toi évidemment mais bon, faudra les remplacer Pathé et les chinois

      4. montcoua - dim 5 Juin 22 à 22 h 05

        La bonne époque c'était Charles Mighirian ? On régnait sur la 2ème division 😁 On risquait pas de voir venir d'affreux investisseurs. Heureusement que JMA, Seydoux puis "les chinois" d'IDG sont venus ... non ?

  12. olgoneforever - dim 5 Juin 22 à 15 h 01

    Voilà c'est écrit: les méchants ricains aiment le pognon!...Mais attention: les ruskofs nous mènent au bord de la 3 éme guerre mondiale...Les chinois envoie un virus à toute l'humanité...Les anglais aiment la royauté...Les espagnols nous empoisonnent avec leur fruits ...Un joueur danois dit que les français sont arrogants... Ouf je suis français, je peux donner des leçons au monde entier!...Mais sûre, je n'en donnerais pas à notre président Jean Michel AULAS!
    Faites le bon choix Président pour que nous continuons à rêver avec notre OL tous ensemble quelques soient nos idées et nos préjugés!

    1. montcoua - dim 5 Juin 22 à 15 h 25

      😊👍

    2. Jean-Jacques 2 bouts - dim 5 Juin 22 à 15 h 58

      Je ne reproche pas aux ricains de vouloir venir: je reproche à mon club d'envisager l'option d'une prise de contrôle par des gens qui ne s'intéressent pas au football. Ils ne connaîtront pas le club ni son histoire, donc ils n'auront aucun affect. J'ajoute que je respecte ceux qui veulent que l'OL ressemble à l'OM ou au PSG. A chacun sa vision des choses. Après, si les ricains viennent sans prendre le pouvoir, bienvenue à eux, ça m'ira.

      1. Lyon1950 - dim 5 Juin 22 à 22 h 12

        L'argent n'a pas d'odeur, surtout au foot.

  13. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 15 h 43

    https://www.europe1.fr/emissions/ledito-sport/rachat-de-clubs-de-foot-francais-par-des-fonds-americains-des-sauveurs-ou-des-fossoyeurs-4112317

    Je fais évidemment confiance a Aulas pour prendre les bonnes décisions, ça serait étonnant qu'il se plante

    1. Juninho Pernambucano - dim 5 Juin 22 à 19 h 54

      il se plante pourtant beaucoup depuis plusieurs années ...

      1. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 19 h 56

        Sur le plan sportif, oui, mais sur le plan financier, des affaires, pas vraiment

  14. Juninho Pernambucano - dim 5 Juin 22 à 19 h 51

    Un destin à la Bordeaux pour l'OL ?
    franchement pas rassuré par cet investisseur qui l'a dit clairement , n'est pas là pour remporter des titres , il veut juste faire du business .
    OU est le sportif , le football dans tout ça ?
    De plus en plus loin .
    L'OL en tant que club de football , est en perdition , c'est désormais du passé .
    papy est content , ils vont mettre un peu de pognon ( mais pas trop ) et lui il va garder la main .
    Mais pour quels objectifs ?
    On est loin de l'époque Seydoux et des titres qui ont suivi .

    1. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 19 h 58

      Arrête, toi aussi tu vas te faire passer pour un anti américaniste primaire 🤣, il y a des comiques quand même

      1. Juninho Pernambucano - dim 5 Juin 22 à 20 h 17

        cet ultra libéralisme de merde me débecte totalement en effet .
        J'ai pas bon , vais me faire taper ?
        Tant pis . LOL

  15. JUNi DU 36 - dim 5 Juin 22 à 20 h 07

    La bas c'est la référence meme de ce capitalisme de me.de qui amène la misère et l'injustice depuis des décennies 🤮 Quand je pense qu'il y a des gens de 70 à 80 ans qui bossent encore pour se payer leur soins médicaux, quelle honte ce system 🖕

    1. Juninho Pernambucano - dim 5 Juin 22 à 20 h 20

      Tout pour le fric et les intérêts financiers.
      Tant pis pour la planète et ses habitants .

      "Le capitalisme ne fait QUE du mal dans ce monde.
      Le 20 Janvier 2019 , le petit monarque est retourné , à nos frais , une fois de plus , à Versailles , pour recevoir , ce qu'on appelle des investisseurs , traduisons chacals ( 140 )
      Des capitalopes , en clair , dont le métier c'est quoi ?
      Investir ça veut dire quoi ?
      ça veut dire acheter à moindre cout .
      Pour s'enrichir , au détriment du pays , des salariés , des fournisseurs , et de plein d'autres choses comme : la planète , l'environnement , la santé , comme tout !
      Le capitalisme ne fait QUE du mal dans ce monde."

      1. JUNi DU 36 - dim 5 Juin 22 à 21 h 55

        🤛

      2. montcoua - dim 5 Juin 22 à 22 h 07

        🐕🐕🐕
        Le trio de feu... les Chiesa Lacombe Di Nallo de l'inculture sociale et économique, biberonnés à la propagande marxiste du siècle dernier...
        😉

      3. JUNi DU 36 - dim 5 Juin 22 à 22 h 18

        Je suis en train de regarder un doc sur France 5. C'est aberrant de voir comment certaines espèces d'oiseaux son tués par des chasseurs, du moins par des barbares. Il y a un père qui emmène carrément son fils de 13 ans pour tirer sur les Palombes pfff
        On est le pays d'Europe où les chasseurs ont le droit de tirer sur deux fois plus d'espèces qu'ailleurs , 64 exactement dont plusieurs sont en voit d'extinction.
        Et Gargamel qui a fait baisser le prix du permis de chasse ainsi que d'autres avantages pour ses barbares. Honte à lui
        Et que dire des pesticides qui participe énormément à la destruction de pas mal d'espèces depuis des années. Rien n'est fait c'est de pire en pire. Le tonnage de consommation de Glyphosate a même augmenté dans certaines régions. La nouvelle ministre de l'écologie qui n'a de nom que l'appellation a déclaré que l'arrêt de ce poison allait sûrement être encore repoussé. Ce poison est classé cancérigène probable et cette fol.e parle de repousser la date, on marche sur la tête 👎

      4. Juni forever OL - dim 5 Juin 22 à 23 h 16

        Macron a autorisé pour plusieurs années les pesticides pour faire pousser les betteraves pour produire de l'éthanol, drôle de carburant vert 🤣

  16. JUNi DU 36 - dim 5 Juin 22 à 22 h 28

    Je t'ai déjà dit de ne pas m'adresser la parole, OK ? Si tu veux continuer à soutenir ton system, à détruire la planète, c'est ton problème mais vient pas me parler en te foutant encore de la gueule des gens, tu sais faire que ça de toute façon, tu es malsain, une sale personne, t'es à vomir comme d'habitude. T'es même pas capable de te dire à un moment donner que ton pote macron ( Il mérite même pas une majuscule à son nom) et ses bouffons de valets font que de la me.de.
    Et tu n'es pas non plus obligé de tout mélanger, arrête de mettre Marx et le xx siècle la dedans. Tu comprendra Decidemment jamais rien 👎
    Donc encore une fois, bouge, dégage, ne m'adresse pas la parole.

    1. Tongariro - dim 5 Juin 22 à 23 h 46

      @junidu36 : si moncon te (nous) parle, c'est car il est seul et que la psychanalyse coûte bien trop cher en France.
      Ne sois pas trop dur avec moncon, c'est peut être grâce à l'attention que toi, jfol, moi et d'autres lui donnons qu'il ne s'est pas encore fait sauter le caisson, chose qui serait certes positive pour le bien de l'humanité mais toujours un peu triste.
      Nous ne sommes pas obligés de lui répondre mais ne brusquons pas trop moncon, il m'a l'air ce soir particulièrement au bord du gouffre à évoquer Marx de manière pavlovienne dès qu'un forumeur évoque les dégâts du capitalisme.
      Le pauvre doit en plus avoir été brassé par la défaite de Valls ce soir aux législatives, probablement la fin de la carrière politique de l'un des pires parasites de la Vème République.
      moncon ne doit pas être combattu, il doit avant tout être soigné.

      PS : sur Valls, j'incite à chaque personne voulant rire de (re)voir cette parodie faite en Catalogne sur l'opportunisme et la nature parasitaire de ce sinistre individu, larve parmi les larves : https://www.youtube.com/watch?v=V2WIG8bmO9s
      Il aura tout essayé (France, Espagne, circonscription des Français en Espagne) pour maintenir sa carrière politique et ce soir la porte qu'il se prend est jouissive 😀

      1. JUNi DU 36 - lun 6 Juin 22 à 0 h 50

        Excelent Tonga. Merci pour je lien, je connaissais pas cette vidéo. Quelle mauvaise personne lui aussi, il s'est fait jeter bien comme il faut pas les catalans 🤣🤣

      2. Tongariro - lun 6 Juin 22 à 1 h 24

        Je t'en prie Juni 😉

      3. XUO - lun 6 Juin 22 à 5 h 52

        @Tonga
        Pas tout à fait OK avec toi. Que Valls soit une mauvaise engeance, aucun doute là dessus. C'est justement ce qu'il aurait fallu conserver. On sait depuis longtemps que Valls et Macron ne peuvent se blairer. Leur rapprochement insincère mettait le ver dans le fruit. Quelle aubaine !
        Enfin, tu me diras que Valls éliminé, ses successeurs ne manquent pas, mais qu'ils soient très rapidement aussi opérationnels que lui est une autre paire de manches....

  17. Lyolicha - dim 5 Juin 22 à 22 h 40

    Lepenant à l’OL, c’est fait. Le milieu international U20 va signer 5 ans, pour environ 6M€ bonus compris. C’est un joli coup, le Caennais était courtisé. @lequipe

    1. Wizzkykok - lun 6 Juin 22 à 0 h 00

      Je le connais pas mais au moins on cible les bons postes et on agit vite pour changer, c'est bon ça !

    2. zikos35 - lun 6 Juin 22 à 0 h 14

      Un joli coup... Je ne vois pas bien en quoi. Des milieux on en a à la pelle, des meilleurs et plus expérimentés tout comme des jeunes de son âge qui ont besoin de grappiller du temps de jeu (académie ou retour de prêt). J'ai du mal à saisir le. Bien-fondé de ce recrutement.

      1. Lyolicha - lun 6 Juin 22 à 0 h 45

        Ne t’en déplaise zikos oui le doué caennais est un joli coup . Il était fortement courtisé par de nombreux clubs. Renseigne toi copain gone je t’invite te renseigner et poser la question à un supporter caennais qui n’a rater aucun match cette saison sur l’apport de ce joueur. Ils sont unanimes. Il sort du lot malgré son très jeune âge. Ne te fie pas au poste et encore moins au classement de Caen. L’OL frappe un joli coup sportif et financier. Il n’y a aucun risque et il a un énorme potentiel,le club ne sera pas perdant. Avec les départs de Mendes probablement et Aouar,lepenant ne bloque la porte à personne côté arrivé. Ce renfort n’est pas lié à l’arrivée d’un autre renfort au milieu. Lui et Caqueret au milieu c’est l’avenir.

      2. Lyon1950 - lun 6 Juin 22 à 7 h 30

        Lyolicha, quel est le rapport entre le poste de Aouar et de Mendès ? Réponse : aucun.
        Heureusement, c'est un milieu défensif d'après Transfermarkt, et s"il est bon, alors nous avons notre milieu défensif pour les prochaines années.
        A noter toutefois qu'il vient de Ligue 2.
        Va sur ses 20 ans, 1,76 m, 7 carton jaunes pris en 35 matches avec Caen la saison dernière.

      3. Lyolicha - lun 6 Juin 22 à 11 h 17

        Il vient remplacer poste pour poste Mendes.

  18. Philippeb - lun 6 Juin 22 à 9 h 20

    Franchement j'essaye de comprendre le point de vue des uns et des autres hier soir au delà des invectives : Vous ne voulez pas d'un investisseur qui mette de l'argent pour revendre ses actions dans quelque temps ? Même si ce modèle permet à Aulas de rester ? Vous voulez un investisseur qui mette de l'argent et qui devienne propriétaire du club , donc sans Aulas ? Vous voudriez que le club soit détenu par des socios ? Par des actionnaires dans le public ? Vous ne voulez plus d'Aulas ? Vous auriez voulu que rien ne change ?
    En gros vous préférez un modèle rennais avec un milliardaire bien de chez nous qui met de l'argent dans le club un peu pour se faire plaisir un peu pour aider sa ville et sa région ? Un modèle PSG ou des émirs se tirent la bourre avec d'autres émirs en s'asseyant sur toutes les règles du fair play et de la concurrence ? Un modèle OM ou un américain dépense sans compter pour un sport qui lui est étranger pour on ne sait quel objectif (sportif ? Racheter le vélodrome ? Retrouver ses billes ?) Un modèle niçois avec un milliardaire pas de chez nous qui investi dans le foot pour revendre un jour ou pour organiser un marché des joueurs ? Un modèle saint Etienne avec des propriétaires qui ont mis de l'argent dedans il y a bien longtemps et qui n'arrivent plus à suivre l'inflation des salaires conjuguée à la baisse des revenus ? Un modèle Real avec des socios qui élisent un président ? Un modèle qui existe peut-être où le club est détenu par la ville ou par la région ?
    Après j'ai bien compris que comme moi vous voulez une bonne équipe, mais on est bien d'accord que le sportif et le financier sont liés et non pas opposés ?
    Si c'est le denier cas , c'est même pas la peine...

    1. Olyonn@is - lun 6 Juin 22 à 12 h 52

      Le modèle avec les socios,le FC Nantes a essayé de le faire mais on a pas le droit en France,a cause de certains règlements d'après ce que j'ai compris,j'aime bien le modèle du Barça ou chacun a sa petite carte.Le président est élu .

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut