(Photo by Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP)

OL : le paradoxe Moussa Dembélé

Buteur en Ligue Europa mais auteur d’un gros raté contre Reims, Moussa Dembélé cristallise en partie les critiques, lui qui est pourtant le meilleur buteur du club en Ligue 1.

Meilleur buteur de l’OL en Ligue 1, meilleur buteur du club depuis le début de l’année 2022 et pourtant, Moussa Dembélé est loin de faire l’unanimité. Certains diront que c’est finalement un peu le résumé de l’aventure de l’attaquant depuis son arrivée entre Rhône et Saône, il y a maintenant trois saisons. Débarqué pour combler le vide laissé par Alexandre Lacazette depuis son départ vers Arsenal un an plus tôt, Dembélé jouissait d’ailleurs d’une belle réputation grâce à ses belles années au Celtic. En mettant la main sur l’international Espoirs d’alors contre un chèque de 22 millions d’euros, l’OL se donnait les moyens de ses ambitions.

Seulement depuis trois saisons, c’est clairement les montagnes russes entre déficit d’efficacité, tâtonnement dans le système de jeu pour le faire cohabiter avec Memphis Depay pendant deux ans et sifflets. Autant de problèmes qui ont d’ailleurs poussé le joueur et l’OL à choisir un départ en prêt en janvier 2021 afin de se refaire la cerise à l’Atlético Madrid. Peine perdue avec seulement sept matchs joués mais le retour estival à Lyon aurait dû être celui du renouveau de Moussa Dembélé avec l’arrivée de Peter Bosz et notamment une responsabilité plus accrue dans un rôle de capitaine aux côtés de Léo Dubois et Houssem Aouar.

"En revenant à l’OL avec en plus le départ de Memphis, on s’est dit que le jeu offensif allait enfin tourner autour de lui, nous avoue-t-on dans l'intimité du club. Les premières sorties ont d’ailleurs montré que le système Bosz pouvait lui convenir."


Impliqué dans 9 buts sur les 11 derniers matchs


Bien lancé dans la saison (4 buts en 5 matchs), l’attaquant formé au PSG a subi un vrai coup d’arrêt avec cette fracture du péroné qui l’a tenu éloigné pendant presque deux mois. Depuis, rien n’est plus comme avant… Avec 10 buts en Ligue 1, il est certes le meilleur buteur de l’OL mais ses statistiques sont l’arbre qui cache la forêt. Comme à une certaine époque avec Lacazette, Moussa Dembélé est vu comme le "Monsieur penalty" lyonnais.

Sur ses 7 buts inscrits en championnat en 2022, quatre l’ont été dans ce domaine. Les mettre au fond est un exercice loin d’être aisé mais c’est bien sur son rôle dans l’animation que le bât blesse. Dans une équipe qui utilise finalement très peu les côtés et les centres, son jeu de tête, pourtant reconnu, est sous-utilisé. Dans son rôle de pivot, il pêche techniquement et c’est bien ce qu’on peut lui reprocher en premier.


Un style de jeu adapté ?


Contre Reims (1-1), où il a fini comme le flop de la rédaction d'O&L, Dembélé a cristallisé les critiques après son incroyable raté, symbole de ses maux lyonnais. Impeccable dans sa faculté à se défaire du marquage et se faire oublier au deuxième poteau, il a finalement loupé ce qui était le plus facile de l’action. Par excès de confiance ? Par manque de conviction ? Ce raté a en partie coûté les trois points à l’OL et remis le cas Dembélé sur la table.  "Dembélé, c’est plus dur de la mettre sur le poteau que dans la cage, assène notre consultant Nicolas Puydebois dans 'Tant qu’il y aura des Gones'. Bien sûr, ça peut arriver de rater mais à un moment donné, quand on revendique qu’on veut partir dans un plus grand club, il faut le prouver à chaque match."

Pisté par de nombreux clubs anglais, Moussa Dembélé n’est pas le seul responsable de cette attaque en berne depuis le début de la saison (13e de Ligue 1 avec 40 buts). Son raté contre Reims ne doit pas faire oublier que durant le mois de janvier, ses buts, même sur penalty, ont ramené neuf points ô combien importants pour croire encore à l’Europe. Celui contre Porto a montré l'étendue de ses qualités d'attaquant. Mais, comme l'ensemble de cette équipe, il manque la régularité. De Kadewere à Toko-Ekambi, en passant par les milieux offensifs, tous sont coupables de ce manque d’allant offensif en championnat. Même les dirigeants, à qui on peut reprocher de ne pas avoir permis une concurrence dans cet effectif. Contre Angers, dimanche prochain, Moussa Dembélé sera très certainement titulaire car là est le problème. A Lyon, on peut jouer dans un fauteuil sans avoir peur de s’en faire éjecter par un autre.

16 commentaires
  1. JUNi DU 36 - dim 27 Mar 22 à 12 h 09

    Houla c'est le genre d'article à prise de tête 😂
    Memphis la saison dernière c'est 22 buts dont 8 penaltys, si on les déduits il a pas marqué plus que Toko ( 14 buts sans penaltys) après le tout c'est de les marquer ses fameux penaltys mais généralement au pire les joueurs chargés de cette corvée en ratent 1 ou 2 ( d'ailleurs Depay en a raté un).
    Du coup ma déduction est que entre Toko et Depay c'est kif kif, si le premier avait tiré les penaltys il aurait dépassé les 20 buts dans la saison...
    Pareil pour Dembele, Toko a marqué plus de buts que lui pour l'instant toute compétition confondu, et si il avait été chargé de tirer les penaltys il en serait sûrement à une quinzaine de buts, ce qui laisse supposer qu'il peut finir le championnat à plus de 20 buts...
    Pour un allier ça fait quand même de très bonne stats depuis 2 ans qu'il est la 👍

    1. juninho pernambucano - dim 27 Mar 22 à 14 h 46

      Ton analyse est pas mauvaise en soi mais si on rajoute les passes décisives on remarque que memphis n’était pas qu’un buteur et était très important dans l’animation offensive.
      Ce qui pour le coup manque a moussa.

    2. OL-91 - dim 27 Mar 22 à 18 h 06

      Vive Toko !

    3. guilOLforever - dim 27 Mar 22 à 23 h 08

      Comparer Moussa à Memphis, c'est comparer un canard de barbarie à une antilope. Pas le même jeu, pas la même influence, bref rien à voir !!....
      Memphis, c'est 12 passes décisives l'an dernier malgré les pieds carrés de nos attaquants de janvier à mai tout du moins...Avec de bons réalisateurs autour de lui, c'était 20 buts et au moins 20 passes désc.
      Memphis nous a rapporté un énorme nombre de points en championnat et il a porté l'équipe en étant son capitaine.
      Bref, aucune comparaison possible entre ces deux joueurs qui n'appartiennent pas à la même planète ....
      Il suffit de regarder le match Danemark-/Pays-Bas d'hier soir pour s'en rendre compte.
      J'ai un seul regret pour Memphis : qu'il fut convalescent lors du Final 8...

  2. GoNL - dim 27 Mar 22 à 12 h 49

    Dans les vrais matchs de foot de la vraie vie les buts sur penalty ne sont pas déduits des autres mais ajoutés au score. Et ceux qui les marques sont considérés comme faisant partie intégrante de l’équipe et l’égal des autres joueurs.

    1. OL-91 - dim 27 Mar 22 à 18 h 10

      Sans doute, mais on est obligé de faire une distinction.

  3. rbv - dim 27 Mar 22 à 13 h 17

    Ce n'est pas que Dembele qui fait parti de ce paradoxe, c'est toute l'équipe. Avec un effectif pareil, c'est une honte d'être 10eme avec ce fond de jeu. Entraîneur, joueurs, supporters, dirigeants...tous coupables !
    Cette saison c'est vraiment l'apothéose négative de nos dernières saisons de régressions...
    Que c'est dur de garder la foi. Bref. Allez l'OL !

  4. Poupette38 - dim 27 Mar 22 à 13 h 29

    Lors de ses 2 premières saisons au club, Moussa avait marqué + de 20 buts TCC , il ne tirait pas les pénaltys .
    Il se passe quoi alors ?
    Le problème c'est qu'à l'OL on n'a pas un T.Hernandez qui fera le beau centre sur la tête de Dembélé (Giroud en EDF) .
    Ses premières saisons, on lui faisait souvent des passes en profondeur, dans sa course, ça finissait souvent au fond . Il a marqué des buts magnifiques, spectaculaires .
    Personnellement, il m'énerve, pas assez technique, ne sait pas conserver un ballon, il est costaud pourtant, souvent hors jeu . Je me rappelle certains matchs où il nous a fait louper des points par sa position hors jeu (but d'un partenaire annulé du fait de sa position), ou alors il revenait tellement doucement qu'on ne pouvait pas lui passer le ballon .
    Moussa a été international toutes les catégories de jeunes à espoirs, il ne sera jamais international A

    1. kakkolak - dim 27 Mar 22 à 21 h 28

      On ne le sert pas assez en profondeur cette saison...

  5. OLPassePresent - dim 27 Mar 22 à 14 h 07

    Il n'y a pas pire sourds que ceux qui ne veulent pas entendre !!!
    Que l'on aime pas Moussa Dembélé, soit. Qu'on lui trouve beaucoup de défauts, qu'on lui reproche de rater des buts faciles, etc ..... tout cela est recevable.
    Par contre, il faut arrêter d'être malhonnête avec lui. Je vais une nouvelle fois me répéter.
    Pour comprendre ses stats cette saison, il faut une nouvelle fois se souvenir qu'après avoir marqué son 4ème but lors de la J5 contre Strasbourg, il a été blessé. Il a manqué de nombreux matchs (11 matchs, 7 en L1 et 4 en LE). Quand il a repris, il n'a joué que des petits bouts de match. Et il a mis du temps pour retrouver toutes ses sensations. Pour comprendre, il faut voir les difficultés qu'éprouve encore la machine à but Ada H. pour scorer autant qu'elle le voudrait avec l'OL féminin. Il ne faut rien connaître au football pour ne pas le comprendre. Ou alors comme beaucoup ici être de très mauvaise foi et préférer les quolibets stupides aux faits.

    Pour ces raisons, Moussa n'a marqué à nouveau que 3 mois après son but de la J5. Il n'a marqué que le 17/12/21 contre le Paris FC en Coupe de France. De septembre à décembre, cela fait 3 mois de disette pour les raisons que je viens d'expliquer !!!! Depuis que la machine est repartie, comme dit dans l'article, il est impliqué dans 9 buts sur les 11 derniers matchs, soit comme buteur soit comme passeur (cf sa participation essentielle dans la qualif contre Porto à l'aller comme au retour) !!!!!!!
    Pour l'instant, Moussa D. en est à 11 buts officiels (10 en L1 et 1 en LE) + 1 effectif en Coupe de France même si des imbéciles ont fait qu'il ne lui est pas accordé (donc 12). S'il parvenait à en marquer 3 ou 4 d'ici la fin de la saison, il serait tout à fait dans ses standards habituels de plus de 20 buts par saison (23 - 3 avec le Celtic et 20 avec l'OL - et 24, les 2 premières saisons à l'OL) qui sont ceux d'un bon buteur, quand il ne connaît pas une longue période d'absence.

    Après bien sûr je préférerais que l'OL puisse se payer Lewandowski, Mbappé ou Haaland. Y a pas besoin d'avoir invité la poudre pour le penser !

    1. Sebepe - dim 27 Mar 22 à 16 h 34

      Merci de rappeler tout ça. Effectivement son absence de l'automne a coincidé avec la plongée de l'OL niveau résultats car tout le monde s'est plaint qu'on avait pas de 9 !
      Ce que tu dis sur ses appels en profondeur est très vrai. Etant régulièrement au stade on peut voir qu'il est rarement servi dans ses appels. C'est son jeu. Après contre une défense regroupée, ça aide pas pour faire des appels en profondeur.
      Si on rajotue à cela les centres qui n'arrivent pas (ou au 4e poteau), ça fait beaucoup pour son rendement.
      Voir un peu plus loin qu'un fait de jeu, ça aidera nos joueurs à engranger de la confiance et à être plus performants sur la durée.
      D'ailleurs je prends le pari qu'il jouera un role crucial dans la confrontation contre Whest-Ham !

  6. juninho pernambucano - dim 27 Mar 22 à 15 h 24

    Moussa est un joueur assez paradoxal, il est capable de rater des choses qu’on qualifierait de simple, de faire preuve et de donner l’impression d’un joueur très peu de technique et puis à côté de ça il est capable de te sortir des buts de fou comme contre l’OM de très grande classe et vraiment techniquement très fort.

    Finalement c’est un peu a l’image de l’équipe qui manque cruellement de constance dans les productions.

  7. OLPassePresent - dim 27 Mar 22 à 16 h 36

    Observation qui me paraît totalement justifiée.
    On peut évidemment regretter certains ratés surprenants et donc énervants. On peut aussi remarquer qu'il a parfois du mal à bien participer au jeu de l'équipe. Mais, cela ne doit pas faire oublier qu'il y a aussi du positif voire parfois du techniquement fort. Il faut tenir compte des deux aspects, pas se contenter de le traiter de nul.

  8. OLPassePresent - dim 27 Mar 22 à 17 h 25

    Comme il y a un nouvel article sur les temps joués en Ligue 1, je voudrais rappeler que si on prend le temps total de jeu (c'est-à-dire toutes compétitions confondues), d'après mes calculs personnels, A. Lopes est à 2954 mn, Caqueret à 2549 mn et Moussa Dembélé compte 1501 mn seulement. Du fait de ses absences et de ces bouts de matchs, Moussa D. est un joueur à mi-temps depuis le début de saison. Il faut donc attendre la fin de saison pour juger son score en termes de buts et de passes. Pour moi, s'il arrive encore à marquer 3-4 fois d'ici la fin, son bilan sera tout à fait honnête, compte tenu de son temps de jeu assez faible.

  9. OL-91 - dim 27 Mar 22 à 18 h 11

    Dembélé tend de plus en plus à tirer des "pénaltys" au cours de nos offensives mais, à ce moment-là, ça lui est plus difficile car il y a des défenseurs devant.

  10. Tigone - dim 27 Mar 22 à 19 h 12

    Le poste faible de l'ol cette année c'est l'avant centre !
    Il faut qu'il finisse bien la saison qu'il mette plein de buts et qu'il soit transféré loin de Lyon...
    De toute façon, il lui reste 1 an de contrat.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut