Lyon’s supporters hold a giant flag ahead of the French L1 football match Olympique Lyonnais (OL) vs Olympique de Marseille (OM) on January 24, 2016, at the Parc Olympique Lyonnais stadium in Decines-Charpieu, central-eastern France. / AFP / PHILIPPE DESMAZES

Parc OL : une forteresse imprenable jusqu’à la fin de saison ?

Depuis qu’ils développent leur football dans l’enceinte du Parc OL, les Lyonnais peuvent se targuer de statistiques détonantes. Au point de prolonger la série jusqu’en mai ?

Les résultats obtenus à Gerland cette saison étaient loin d’être satisfaisants : 14 points pris sur 27 (4 victoires, 2 nuls et 3 défaites). Ces chiffres restent très marqués par la situation particulière de la première moitié de l’exercice 2015/2016. Difficile, donc, de dresser une comparaison avec les résultats obtenus au Parc OL. Ceux-ci sont particulièrement flatteurs : 19 points pris sur 21 distribuables (6 victoires, 1 match nul), 21 buts marqués, 5 concédés. Dans une Ligue 1 particulièrement serrée, être intraitable à domicile constitue un avantage considérable. Nul doute que la saison lyonnaise aurait été bien plus enthousiasmante si le stade de Gerland n’avait pas été aussi poreux.

Etre indomptable à la maison

Un coup d’œil aux statistiques des plus grands championnats confirme l’idée. Si seuls le PSG, le Barça (leader de la Liga), Dortmund et le Napoli (2èmes respectivement de Bundesliga et de Série A) restent invaincus dans leur antre, le Bayern, Leicester, et le Sporting Portugal, tous trois en tête de leur championnat, n’ont connu qu’une défaite sur leur terrain. Ne négligeons par les matchs à l’extérieur, surtout au vu du calendrier olympien. Si l’OL souhaite arracher la deuxième place aux mains monégasques, il faudra savoir voyager en cette fin de saison (Lorient, Montpellier, Toulouse et Reims). Pas de grosses cylindrées, mais des clubs qui auront peut-être encore à sauver leur peau en Ligue 1… Jamais simple.

Un sprint final... et des chocs à domicile !

Mais la décision dans la course à la Ligue des Champions se fera peut-être surtout à domicile. Un calendrier qu’on pourrait être tenté de qualifier de « mort subite » : Nice (à 2 points de l’OL, avec un match en moins), Le Gazelec d’Ajaccio (premier non relégable, à égalité avec le premier relégable, avec un match en moins), et l’AS Monaco pour une éventuelle « petite finale » du championnat de France. Trois adversaires qui joueront leur saison, tout comme l’OL, dont deux adversaires directs. La dynamique est clairement du côté lyonnais. Le mental est meilleur, et on imagine ce groupe capable de résister à la pression. Quitte à rafler des victoires poussives mais décisives, comme hier soir. Entre Rhône et Saône, tout le monde se met à rêver, à une moindre mesure, d’un remake du Lyon – Lens d’un certain 4 mai 2002… Et compte sur Alexandre Lacazette – 7 buts en 7 matchs au Parc OL – pour montrer la voie.

13 commentaires
  1. Ismael Bakekolo - dim 20 Mar 16 à 12 h 47

    C'est faisable on a deux matchs contre nos deux concurrents directs on se donnera donc forcément à 100% àvec je pense des guichets fermés pour les deux. Apres on a une revanche à prendre sur Ajaccio qui nous ont battu à l'aller si mes souvenirs sont bons.

    1. Coco du Nord - dim 20 Mar 16 à 13 h 03

      Une piètre défaite en effet... Si on avait pas balancé certains match on serait pas entrain de se dire chaque match est mortel...

  2. Monrne - dim 20 Mar 16 à 13 h 25

    On y croit car en plus ils sont malins nos gones hier pour éviter d'être rejoins comme à Rennes les 2 buts il les ont marqués à la fin lol.

  3. Tempo - dim 20 Mar 16 à 13 h 44

    Bonjour,
    Certes c'est formidable de gagner, de marquer des buts à la maison mais si l'objectif du club reste de terminer second ou troisième, en se focalisant sur cette question, l'on se trompe.
    A l'extérieur, Lyon est au classement 10ème!
    http://www.lequipe.fr/Football/FootballClassementChampionnat2282_E.html
    Lyon à l'extérieur c'est 4 victoires - 4 nuls et 7 défaites!
    Si vous regardez les autres grands championnats, jamais un club avec un tel bilan ne termine sur le podium.
    Si vous regardez le championnat de France uniquement, jamais un club avec un tel ratio de points/match à l'extérieur n'a terminé sur le podium.
    Conclusion : oui pour être second Lyon devrait faire le plein de points à domicile mais surtout enfin gagner à l'extérieur.
    Cette année le club a une chance de dingue. En effet un club avec 66 points pourrait terminer sur le podium.
    Rappel :
    Saison 2013/2014
    2. Monaco 80 points
    3. Lille 71 points.

    Saison 2014/2015
    2. Lyon 75 points
    3. Monaco 71 points.

    Cette année Lyon a 49 points et il reste juste 7 matchs.
    Si Lyon gagne les 7 derniers matchs, Lyon terminerait avec 49 + 21 = 70 points... donc en gagnant autant de match à l'extérieur que depuis le début de saison.

    Conclusion ce sont bien les résultats à l'extérieur qui donneront le résultat final.
    Nous devons être moins inquiets pour les matchs à domicile.

  4. OL-38 - dim 20 Mar 16 à 13 h 57

    La vrai finale sera contre Monaco au Parc OL. D'ici là, L'OL dois continuer de bien jouer et d'engranger les victoires. ALLEZ L'OL, ont est tous avec vous.

  5. Monrne - dim 20 Mar 16 à 14 h 53

    C'est vrai tempo mais cette année n'est pas comme les autres Car il est rare qu'à 7journees de la fin au moins 5 équipes puissent encore prétendre au podium.

  6. ol-91 - dim 20 Mar 16 à 18 h 06

    L'échec idiot contre Rennes nous fera probablement nous mordre les roustons. Nice repasse facilement devant. On pourra toujours se focaliser contre les futurs Nice et Monaco. Mais nous avons peut-être pire : 4 matches contre des retardataires au classement qui vont avoir le feu aux fesses. Notre habitude est de les prendre de haut ou de subir un pressing de fou qui nous rend généralement exsangues. Danger sur toute la ligne !

  7. Monrne - dim 20 Mar 16 à 18 h 46

    Oui Nice mene 3/0 à 2 Min de la fin avec les 2 premiers but de BenArfa et Plea pas sympa les anciens gones !!!

  8. Antonio - dim 20 Mar 16 à 22 h 48

    Le Psg perd contre Monaco avec des pénos oubliés pour Paris (ce qui n'arrive jamais habituellement), et un but injustement refusé à Paris. Ce match a été arrangé.

    1. fandelol - lun 21 Mar 16 à 0 h 27

      Ya pas eu de péno oublié pour Paris, n'importe quoi. Soit objectif.... Le but refusé, j'avoue que c'est plus contestable. Après, quand t'as l'autre grande suédoise qui est deux fois à deux mètres des cages et qu'il ne cadre pas... Enfin bref, on va encore rire en ligue des champions je sens, comme chaque année.

  9. rastaman - dim 20 Mar 16 à 23 h 38

    arrangé je ne crois pas mais donné oui....lol

  10. rastaman - dim 20 Mar 16 à 23 h 39

    oui bizarre comme match un peu comme ali contre frazier , ils ont frappé au moment ou paris les as laissé frappé....un ko prémédité ?
    ou tout simplement un manque flagrant de rigueur ...de la suffisance surement ....

  11. rastaman - dim 20 Mar 16 à 23 h 41

    Jardim mourihno a bien réussi son coup....

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut