Melchie Dumornay lors d’OL – PSG (Photo by OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP)

Dumornay après OL - PSG (2-1) : "C'était hors de question de perdre le titre"

Galvanisées par leur public, les Fenottes ont battu le PSG pour s'adjuger le titre de D1. Il ne pouvait en être autrement, estime Melchie Dumornay.

Elle a délivré une passe décisive, mais cela ne dit pas tout de son impact tout au long de la partie. Melchie Dumornay a joué un rôle important dans la victoire des Fenottes contre le PSG vendredi (2-1). Outre son pressing sur la gardienne puis son offrande pour Kadidiatou Diani sur le deuxième but, l'ancienne Rémoise a pesé sur la défense parisienne et joué à merveille dans son poste de numéro 9, malgré des approximations techniques.

Sa combativité est aussi à saluer. Comme ces coéquipières, elle n'avait pas l'intention de laisser Paris être champion à Décines. "Je ne dirais pas que nous étions largement au-dessus car elles ont parfois su nous poser des soucis. C'est une bonne adversité, mais la finale était dans notre stade, donc c'était hors de question que le trophée ne nous revienne pas", a-t-elle clamé.

Contrairement aux historiques comme Wendie Renard ou encore Ada Hegerberg, Dumornay n'avait pas encore connu les joies d'un succès en championnat. C'est désormais chose faite. "C'est spécial car c'est mon premier titre de D1 avec l'OL. Je suis très heureuse de ce qu'on a pu produire et il faudra rééditer cela pour la prochaine finale. Même si les règles ont été modifiées, on a montré qu'on pouvait s'adapter, que l'on restait l'Olympique lyonnais, donc qu'on veut tout gagner, a-t-elle déclaré. Nous avons maîtrisé l'ensemble de la saison, du début à la fin."

Interrogée sur ce nouveau système de phase finale, la joueuse de 20 ans a expliqué que cela avait bousculé les habitudes du groupe. "C'est vrai que ces play-offs ne nous sont pas favorables, sachant qu'on a une autre compétition à aller chercher. Ça nous a fait changer notre manière de voir les choses, a-t-elle confié. Même si on devait gagner bien avant ça, on a tout donné pour triompher ce vendredi. Maintenant, on va savourer puis se reposer avant la prochaine échéance." Ce sera contre Barcelone le 25 mai, pour finir en apothéose l'exercice 2023-2024.

13 commentaires
  1. dede74
    dede74 - sam 18 Mai 24 à 20 h 17

    Melchie est jeune et, si elle reste longtemps à l'OL, elle aura certainement l'occasion d'en gagner d'autres des titres.
    C'est une très bonne joueuse certes, mais elle a encore beaucoup de progrès à faire. Elle se bat bien, est volontaire, commence à être marquée de près et se fait prendre le ballon, il faut donc qu'elle s'améliore dans l'élimination de l'adversaire, ça viendra.
    Bravo à elle pour son match et sa vista pour aller contrer la gardienne et lui chiper le ballon.

    Signaler
  2. Avatar
    Poupette38 - sam 18 Mai 24 à 20 h 25

    Bonsoir dede74,
    Complètement d''accord, elle s'est bien battu c'est clair mais c'est trop facile de lui prendre son ballon, surtout avec le psg qui presse bien, elles se mettent à deux pour le faire . Mais ça va venir, elle est jeune 👍

    Signaler
  3. Avatar
    Dave - sam 18 Mai 24 à 20 h 34

    Melchie Dumornay a tous Les bagages pour devenir la meilleure joueuse du monde, sans discussion...

    Signaler
  4. Avatar
    Fluide - sam 18 Mai 24 à 22 h 57

    "Contrairement aux historiques comme Wendie Renard ou encore Ada Hegerberg, Dumornay n'avait pas encore connu les joies d'un succès en championnat" : j'ai toujours trouvé un peu bizarre d'appeler les gens juste par leur nom de famille. Ça ne se fait pas dans la vie de tous les jours, on appelle les gens par leur prénom, ou on met madame ou monsieur avant le nom de famille, on ne les appelle pas simplement avec leur nom de famille.

    Signaler
    1. Olympien First
      Olympien First - dim 19 Mai 24 à 6 h 46

      Salut @Fluide,
      Je comprends la remarque. Mais on fait la même chose avec les chanteurs, les acteurs ou les hommes politiques voire les écrivains. En gros tous les personnages plus ou moins "publics" que l'on ne connait pas directement. On nomme dans ce cas plus la fonction ou le rôle que la personne.

      Mais quand il s'agit d'une femme, cela interpelle probablement davantage. D'ailleurs on peut le constater régulièrement sur les articles qui traite du football féminin, où les joueuses sont bien plus fréquemment appelée affectueusement par leur prénom, voire leur diminutif: Melchie, Wendy, Ada....

      On lit bien plus rarement sur les articles qui traite du foot masculin: Alex, Coco, Antho, Nicolas, Nemanja, sauf si le prénom est bien plus facile à écrire que le nom 🙂 !

      Pourtant, avec le féminisme grandissant, cette différence de traitement devrait être moindre...

      Signaler
      1. Avatar
        Fluide - dim 19 Mai 24 à 8 h 57

        Salut Olympien First,

        Pour les chanteuses et chanteurs, j'ai réfléchi à ce que tu écrivais, et je les nomme par leur prénom et leur nom (par exemple, Jean-Jacques Goldman, Céline Dion), sauf pour ceux qui ont un seul nom de scène ou surnom (Queen, Eminem) ou pour lequel l'utilisation du seul prénom suffit pour que tout le monde l'identifie (Johnny).

        Pour la différence femmes-hommes dans le foot, je n'en fais pas de mon côté, éprouvant la même affection pour nos lyonnaises que pour nos lyonnais, même si footballistiquement, je suis plus les hommes que les femmes - mais je regarde de plus en plus aussi les femmes ces derniers temps.

        Pour mon cas personnel, j'ai commencé à suivre le foot en faisant comme la grande majorité, en n'utilisant que le nom des joueurs.
        Puis je me me suis rendu compte que, comme je suivais et partageais ma passion au quotidien avec des proches, ou ici ou ailleurs sur internet, ces sportifs que je ne rencontre pourtant pas à titre privé sont pour moi un peu comme des proches. D'où mon choix d'utilisation de leur prénom.

        J'ai d'ailleurs l'impression que les gens utilisent un peu plus les prénoms, ça se développe. Impression peut-être erronée...

      2. JUNi DU 36
        JUNi DU 36 - dim 19 Mai 24 à 9 h 40

        Très interressant le sujet 👍
        Personnellement j'ai tendance à nommer les plus anciennes par le prénom, Eugénie, Wendie, Amandine, et par le nom les plus récentes Becho, De Donk, ou Diani . Ça m'arrive aussi d'appeler Cascarino "Casca"
        Chez les hommes c'est la même chose, sauf peut être un peu plus de familiarité ou de raccourcissement chez les anciens, Mister Georges, Canto, Ibra, Juni, Greg, Boom, Kim ou l'homme au trois poumons ou KK.
        Le fait que le football masculin soit plus ancien à apporté plus de familiarité, mais chez les filles ça commence à venir aussi.
        Il y a de la diversité 😂

  5. Avatar
    Fab - sam 18 Mai 24 à 23 h 00

    J'aime beaucoup cette joueuse. Elle perd quelques ballons en trop mais elle allie vitesse, technique et physique !
    Un joyau à préserver !

    Signaler
  6. Dragon2332
    Dragon2332 - dim 19 Mai 24 à 8 h 28

    Perso, j'ai beaucoup aimé son match.

    Elle a fait preuve de beaucoup d'énergie avec de nombreuses courses. Elle fait un retour en défense en sprint sur une contre-attaque parisienne. Elle a été plutôt bonne dans l'utilisation de son corps pour permettre de jouer en pivot et faire remonter le bloc ou parois partir seule en contre.
    Sa vélocité et sa précision technique sont des atouts qu'on peut encore améliorer mais je trouve son profil vraiment intéressant pour suppléer Ada ou Eugénie.

    Signaler
  7. le_yogi
    le_yogi - dim 19 Mai 24 à 11 h 42

    Chez les féminines il n'y a pas tant de joueuses avec ces qualités d'explosivité et cette vivacité d'exécution, évidemment un profil sur lequel s'appuyer pour l'avenir de l'équipe. Que ce soit devant ou bien dans les 3 du milieu (j'aime beaucoup VDD, mais c'est pas le même apport il faut dire ce qui est...).

    Signaler
  8. knoumkoufou
    knoumkoufou - dim 19 Mai 24 à 16 h 08

    Fini aussi en Angleterre samedi 18. 1 Chelsea sur le fil au goal average 55 points, 2 Manchester City 55 points, 3 Arsenal 50 points ; ManU et Melvine Malard remportant la Coupe. Pour Chelsea rentrée de Mayra Ramirez (avec 2 buts) après une blessure récoltée mi mars en Coupe de la Ligue mais sortie de Cat Macario sur blessure. Mais à la voir chambrer Hayes en fin de match, pas d' inquiétude sérieuse. Vivianne Miedema quitte Arsenal.

    Signaler
  9. isabielle
    isabielle - lun 20 Mai 24 à 11 h 59

    Pour un peu Man City faisait le doublé avec les filles.... le rêve des Qatari ! 😜
    Viviane Miedema n'est pas l'attaquante contactée par l'OL lorsque Ada était indisponible et notre attaque peu efficace ? 😉

    Signaler
  10. Avatar
    Dionys C - lun 20 Mai 24 à 23 h 03

    Miedema est une joueuse intéressante à bien des égards : efficace et avec une belle mentalité (pas comme une autre de nos attaquantes dont je préfère taire le nom) et en plus avec nos 2 autres hollandaises elle serait vite bien intégrée. Malheureusement elle traine une blessure depuis pas mal de temps et manque de temps de jeu.

    Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut