Jamie Salter, fondateur de ABG en 2019 (Photo by Dimitrios Kambouris / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / Getty Images via AFP)

OL - Rachat : qui est Jamie Salter, le troisième investisseur impliqué avec John Textor ?

En marge de la conférence de presse présentant John Textor mardi, l’Américain avait avoué investir dans l’OL avec deux autres "amis" que sont Bill Foley et Jamie Salter. Zoom sur cet investisseur canadien.

Depuis vendredi soir et un communiqué de sa holding Cannae, on en sait un peu plus sur la participation de William "Bill" Foley avec un prêt de 523M€ dans l’opération rachat des parts de Pathé, IDG Capital et Holnest par John Textor. Ce dernier avait avoué mardi venir avec deux "amis" dans ce deal avec le CEO de la franchise de hockey de Las Vegas et Jamie Salter. "On amène de l'argent avec Jamie (Salter) et Bill Foley, deux amis, avait déclaré Textor à Décines. On a investi avec nos fonds propres. On a les reins solides, nous achetons ces actions avec nos capitaux propres, ce n'est pas de la dette."

Les reins solides, il est clair que Jamie Salter les a. Ce Canadien de 59 ans est devenu au fil des années une véritable machine à investir dans des marques qui rapportent. Dernièrement, Adidas a décidé de se séparer de Reebok qui n'était pas assez rentable et c’est Salter qui a remporté la mise. Le Canadien est un homme d’affaires et à la différence de bon nombre d'entreprises, la crise du Covid-19 lui a permis d'ouvrir de nouvelles portes avec certains rachats de marques grâce à son entreprise dont il est le fondateur Authentic Brands Group. Cette dernière pesait 9,5 milliards de dollars en novembre 2021 d’après Forbes, dix ans seulement après avoir vu le jour. De quoi voir en Jamie Salter, un investisseur fiable.


Le sport jamais très loin


A la tête d’une fortune personnelle estimée à 1,1 milliard d’euros, le Canadien est un "ami de longue date de John Textor" d’après David Hellier, journaliste à Bloomberg, média qui avait annoncé lundi que Textor serait désigné comme le choix de Jean-Michel Aulas et du conseil d’administration. Les deux investisseurs partagent le point commun d’avoir commencer les affaires dans les sports de glisse avec notamment la création de Ride Snowboard en 1992 pour Salter puis le rachat de licence comme Airwalk. Le sport n’a jamais été bien loin dans les affaires du Canadien avec notamment des contrats signés avec des sportifs comme Shaquille O’Neal. "Ce partenariat a permis au joueur NBA de décrocher divers contrats, poursuit Hellier. O'Neal est également un investisseur dans ABG."

Celui qui adore "passer ses vacances à Muskoka dans l’Ontario" est donc un sportif dans l’âme même s’il a, au fil des années, diversifier son champs d’action. Des marques de vêtements (Aéropostale) à la musique avec des accords avec les familles de légendes comme Elvis Presley ou Bob Marley pour l’utilisation de leurs images pour des produits dérivées, Authentic Brands Group a réussi à se diversifier et prend donc un nouveau virage.


Le foot, sa dernière folie


En choisissant de rejoindre John Textor dans le processus de rachat de l’Olympique lyonnais, Jamie Salter succombe à la dernière lubie des investisseurs américains : le football européen. L’OL n’est d’ailleurs pas le premier coup d’essai du Canadien. Il y a quelques mois, il était proche de placer ses pions au sein de Chelsea comme le confirme le journaliste interrogé. "Il y a eu des discussions poussées avec Josh Harris et David Blitzer, qui s'est depuis positionné dans le rachat d'un club français (Saint-Etienne), mais finalement ce projet de rachat n’a pas été retenu et Salter n’a pas investi à Londres."

Recalé à Chelsea, Salter voit donc l’OL comme une seconde chance avec l’opportunité de dépenser moins d’argent que dans la capitale anglaise. Quel sera son investissement dans le club lyonnais ? Le mystère demeure mais pour Hellier, et malgré les dires de Textor, "on peut s’attendre à ce que Reebok s’implique d’une manière ou d’une autre à Lyon." Si ce n’est pas du côté du Parc OL, Adidas ayant prolongé jusqu’en 2025, ce pourrait pourquoi pas être du côté de l’Arena et l’ASVEL

12 commentaires
  1. Gerard de Villieu - sam 25 Juin 22 à 10 h 06

    On y est!
    Nos "amis" d'outre Atlantique, s'agitent déjà alors qu'ils ne sont pas encore là!
    À moins que les journalistes, en ces temps de sécheresse et d'orages...

  2. Darn - sam 25 Juin 22 à 11 h 11

    Laissez-moi Adidas sur les maillots, sinon, je n'en achète plus.
    En tout cas, merci pour cet article que j'avais personnellement demandé.
    Savoir qu'on a a affaire à des mecs déjà présents ou férus de sport, c'est rassurant.

    1. Olyonn@is - sam 25 Juin 22 à 13 h 18

      J'aime bien les maillots 1997,2011 et 2015.Ceux de cette année sont pas trop mal.

  3. lyonnais69500 - sam 25 Juin 22 à 11 h 38

    https://www.butfootballclub.fr/ol/actualite/ol-john-textor-a-menti-un-projet-a-la-bordeaux-a-rachete-lyon-778635.

    quoi pensé .... je suis plutôt content de cette arrivées d'investisseurs à voir sur le moyen long terme avant de juger .

    1. Darn - sam 25 Juin 22 à 17 h 22

      C'est totalement racoleur, il ne faut pas y prêter attention.

    2. Mopi do Brasil - sam 25 Juin 22 à 19 h 24

      Rien d'anormal à cela. Foley dirige 12 entreprises via son fonds Canae. Il a décidé d'acheter des actions de Eagle Foot pour plus de 500 millions et a bénéficié d'un prêt pour cela. Eagle Foot peut donc compter sur ces 500 millions et n'a pas eu besoin d'un emprunt bancaire pour acheter l'OL. Pas de LBO, Textor n'a pas menti. Ce prêt est le problème de Foley, pas celui de Eagle Foot, ni de l'OL. Molina est juste vexé d'avoir eu tort.

  4. rbv - sam 25 Juin 22 à 12 h 35

    Salut Darn,
    J'ai vraiment beaucoup de mail avec ce que Adidas propose au niveau des maillots de l'OL. Notamment les thirds qui rivalisent "d'originalité", pour rester poli 😅
    Perso passer chez Reebok ça pourrait être cool, à l'ancienne 👍

    1. Cicinho - sam 25 Juin 22 à 13 h 51

      Pas fan du maillot bleu foncé avec des crottes de pigeon ou de mouettes dessus? Je comprends pas 😁

      1. Olyonn@is - sam 25 Juin 22 à 13 h 55

        😄

    2. Darn - sam 25 Juin 22 à 17 h 21

      Seul le domicile importe vraiment ! Mais on en a eu des sympas en extérieur ou third. Le problème c'est de se renouveler... Et là, tu tentes des choses improbables...
      Je viens de voir le maillot "peintre en bâtiment", tout près de chez moi ! Je ne suis pas seul dans l'Oise !

  5. Olyonn@is - sam 25 Juin 22 à 13 h 22

    En 1995 on était chez Nike.Le fameux maillot ave Justin Bridou.🐷

  6. olgoneforever - sam 25 Juin 22 à 14 h 38

    Du "beau monde " qui arrive en effet! Quelle sera la suite?...Attendons et voyons!
    Quelque soit le maillot l'important c'est qui le portera après ce mercato si décisif!
    Au début de la saison 21/22 j'avais dit à mon voisin de tribune que le maillot nous rappelait les saisons des seventies et d'un OL qualifié d'équipe de coupe...on a vu la suite.

Les commentaires sont fermés

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut