(Photo by JOSE JORDAN / AFP)

Nabil Fekir (ex-OL) vit sa "meilleure vie" au Betis

Parti à Séville il y a bientôt trois ans, Nabil Fekir est comme un poisson dans l’eau en Andalousie. L’ex-capitaine de l’OL savoure sa réussite au Betis.

Il fait partie de cette génération lyonnaise qui a porté le club alors que les finances ne permettaient plus de dépenser à tout-va. Aux côtés d’Alexandre Lacazette, Corentin Tolisso ou Maxime Gonalons, Nabil Fekir a donné du bonheur aux supporters de l’OL. Une rupture des ligaments croisés est venue mettre un coup de frein à son ascension et sa carrière aurait pu être toute autre sans cette blessure mais Nabil Fekir revit en Espagne. Ayant fait le tour à Lyon, le meneur a fait un choix pour le moins surprenant en décidant de rejoindre le Real Betis. Trois ans après, l’international français ne regrette rien.

"S'adapter ici n'a pas été compliqué. Moi, sur le terrain, je vais tout donner, je suis comme ça. Je suis quelqu'un qui ne fait pas semblant, a-t-il déclaré à l’AFP. Et ici, c'est ce qu'ils demandent. Je joue, je prends du plaisir, on a la chance d'avoir de bons résultats. C'est ma meilleure saison ici. Tout va bien. Tout le monde me donne de la confiance. Et je ne vais pas vous le cacher, ça aide beaucoup."


Un peu oublié par Deschamps


Auréolé d’un titre de champion du monde en 2018 avec les Bleus, Nabil Fekir a préféré faire un choix sportif qui lui ressemble plutôt que de rejoindre un grand club pour être remplaçant. Depuis son arrivée en Andalousie, il est devenu l’un des chouchous du public de Villamarin et l’une des pièces centrales du système de Manuel Pellegrini. Auteur de 10 buts et 8 passes cette saison, Fekir aurait attiré l’oeil de certains gros clubs comme le Barça. Mais le Lyonnais se sent bien à Séville et a même prolongé son contrat jusqu’en 2026. Le choix surprenant de 2019 s’est transformé en choix gagnant.

"C'est un projet ambitieux. Ils essaient de garder les meilleurs joueurs. Ca montre toute l'ambition du club. Et j'espère qu'il y aura encore d'autres joueurs de qualité qui viendront. Je suis pas loin du niveau que j’avais en 2017-2018 (23 buts et 8 passes). Mais il me manque encore des buts. Je sais que je peux encore m'améliorer sur le plan statistique. Quand tu as pris goût au but, c'est difficile de s'en passer."

Cinquième de Liga à quatre points du Barça, du FC Séville et de l’Atlético Madrid, le Betis peut encore se qualifier pour la Ligue des champions. Une compétition qui pourrait permettre à Fekir de revenir dans les petits papiers de Didier Deschamps.

8 commentaires
  1. Jean-Jacques 2 bouts - ven 8 Avr 22 à 15 h 12

    Nabil Fekir a eu l'intelligence de déterminer son niveau de compétence du moment et de trouver le club correspondant. Un peu comme Gignac chez les Tigres. Je suis heureux qu'il soient heureux, lui et son frangin. Sans sa blessure cela aurait été différent mais faut faire avec ce qu'on a.

    1. OLVictory - ven 8 Avr 22 à 16 h 23

      Totalement d'accord avec ce que tu dis.
      Il faut ajouter un cadre idyllique, mais c'est un avis personnel.
      De quoi faire ce dont beaucoup de joueurs parlent, mais ne pratiquent pas souvent à les voir traîner leur mal-être, prendre du plaisir en jouant au foot !

  2. juninho pernambucano - ven 8 Avr 22 à 16 h 15

    Ce joueur me manque énormément.
    Content qu’il ait choisi ce club et qu’il s’y sente bien.
    Le betis travaille bien et progresse, je reste persuadé qu’il peut toujours viser un top club européen, je le vois bien dans un barca ou atletico.

    1. The glove - ven 8 Avr 22 à 16 h 58

      Justement il a fait le bon choix de ne pas aller dans un très gros club où il y a plus de pression, plus de concurrence où il n'aurait peut-être pas joué autant ou moins titulaire. Là il s'éclate est c'est là le principal!
      Je ne le vois pas du tout à l'Atletico avec un projet de jeu aussi restrictif que celui de Simeone. Il ne pourrait pas s'éclater à défendre tout un match comme ils l'ont fait mardi contre city.

      1. juninho pernambucano - ven 8 Avr 22 à 20 h 10

        Je suis d’accord 👍 mais je suis certain que ca doit quand même lui rester dans un coin de la tête.
        L’épisode Liverpool l’a sûrement un peu dégoûté de la façon de faire des fameux grands club.
        L’atletico je suis d’accord mais ils ont quand même une capacité collective assez forte est reste très régulièrement dans les 8 dernières équipes en ldc.

  3. OLVictory - ven 8 Avr 22 à 16 h 26

    "C'est un projet ambitieux. Ils essaient de garder les meilleurs joueurs."

    Sans commentaire.

  4. Olyonn@is - ven 8 Avr 22 à 17 h 40

    Le Betis a progressé notamment grâce à l'apport de Fekir.Bravo!

  5. Lyonnais19 - sam 9 Avr 22 à 0 h 10

    Je vais aller le voir au villamarin pendant les vacances ! Trop content de pouvoir le revoir jouer au foot en direct !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut