Les joueurs de l’OL à l’entraînement / (Crédit : Romane Thevenot)

OL : après un mois de préparation, qui sont les gagnants de l'été ?

Depuis lundi, l’OL est lancé dans sa préparation pour la reprise de la Ligue 1. Après un mois d'observation et de travail, Peter Bosz semble avoir les idées bien arrêtées. Il faut dire que certains joueurs ont profité de l’été pour marquer des points ou conforter leur position.

Un mois de préparation, des dizaines et des dizaines de séances d’entraînement auxquelles se sont ajoutés huit matchs amicaux. Depuis le 2 juillet dernier, l’OL n’a pas chômé dans sa reprise et dans sa préparation pour la saison de Ligue 1 qui reprend vendredi contre Ajaccio. Il faut dire qu’il y avait du travail après un dernier exercice chaotique, qui s’est terminé à la 8e place et donc sans Europe.

Cette année, l’échec est interdit, aussi bien pour le club que pour Peter Bosz. A la différence de la saison dernière, l’entraîneur de l’OL a pu travailler avec un gros quasi au complet pendant tout un mois et a eu le temps de tester des associations, des joueurs. Ces 31 derniers jours lui ont permis de voir aussi certains reprendre du poil de la bête et s’affirmer alors qu’on ne les attendait pas forcément. En attendant le match contre Ajaccio, zoom sur les gagnants de l’été.


Alexandre Lacazette, l'ancien redevenu patron


Comment ne pas citer l’attaquant. Il y a bien sûr ce retour à l’OL qui a insufflé une vraie vague d’espoir chez les supporters lyonnais mais aussi au sein du club. Et puis, il y a le terrain. Depuis un mois, l’ancien attaquant d’Arsenal travaille ses automatismes avec ses nouveaux coéquipiers afin de trouver une relation encore plus fluide.

"C'est un profil différent de Moussa (Dembélé). Aujourd'hui, on doit s'adapter à lui, c'est un joueur plus mobile, qui se déplace beaucoup entre les lignes, avait confié Jeff Reine-Adelaïde à notre média notamment après le match à Rotterdam. Sur ce match, ç'a été un peu plus dur de le trouver, il nous ont bien pressés donc on a jeté des ballons, mais il va nous apporter pour la suite car en Ligue 1, on aura souvent la balle et on va réussir à échanger avec lui."

Tout n’est pas parfait ce qui est logique mais le match contre l’Inter Milan a montré que tout allait en s’améliorant à l’image de son entente avec Lucas Paquetà. Avec trois buts durant l’été, Alexandre Lacazette a été le meilleur buteur lyonnais de la préparation. Seulement, l’attaquant a confirmé ce qui était espéré depuis son retour : le patron, c’est bien lui. Brassard de capitaine autour du bras pour le premier et dernier match, le gamin de Mermoz harangue, conseille et montre l’exemple. Vendredi contre Ajaccio, la surprise serait de ne pas le voir entrer en premier sur la pelouse avec le brassard plutôt que l’inverse.


Jeff Reine-Adelaïde, le revenant qu’on espérait


Sur les prestations, il reste encore du travail avec pas mal de déchets dans le jeu avec ballon mais Jeff Reine-Adelaïde revient clairement de loin. Après ses deux ruptures des ligaments, l’espoir était de le revoir retrouver le niveau qui était le sien à Angers mais entre l’espoir et l’optimisme, il y a un monde. Quand les supporters de l’OL peuvent regretter de ne pas voir vu Corentin Tolisso et Maxence Caqueret évoluer ensemble à cause de blessures durant l’été, "JRA" a sauté sur l’occasion. 

"Je me sens bien, je retrouve de bonnes sensations, surtout avec le ballon et dans les courses offensives et défensives car à mon poste, il faut être capable d'en faire beaucoup, nous avouait-il aux Pays-Bas. C'est bien pour moi de pouvoir faire une bonne préparation et d'attaquer très bien avec le groupe."

Ce n’était pourtant pas forcément lui qui était attendu. Avec un passage en 4-3-3 et l’incertitude autour des avenirs d’Houssem Aouar et Lucas Paquetà, Romain Faivre faisait figure de favori pour se recentrer. L’ancien Brestois a débuté dans l’axe aux côtés de Reine-Adelaïde quand Paquetà évoluait encore avec l’équipe dite B. Et puis les jours sont passés, les matchs aussi et c’est finalement Faivre qui a été déclassé avec le retour de l’ancien meneur de l’AC Milan. Reine-Adelaïde a lui enchaîné, commence à trouver du rythme après deux ans sans jouer et se remontre décisif avec ce but contre Feyenoord. Dans son profil longiligne et technique, l’ancien capitaine des Espoirs peut apporter de la variété dans l’entrejeu lyonnais. Si les retours de Caqueret et Tolisso devraient bousculer la hiérarchie à terme, Reine-Adelaïde a clairement tiré son épingle du jeu dans cette préparation.


Johann Lepenant, "le petit" qui s’affirme


Les absences de Caqueret et Tolisso n’ont finalement pas eu que du mauvais dans l’histoire. Peter Bosz aurait très certainement préféré compter sur les deux produits du centre de formation pendant tout ce mois de juillet mais ces absences ont au moins pu profiter à d’autres. En débarquant à l’OL durant l’été, Lepenant ne s’attendait sûrement pas à jouer aussi vite, aussi longtemps. En l’espace de deux mois, le milieu est passé de la Ligue 2 à un match de haute volée contre l’Inter Milan, samedi à Cesena. A 19 ans, l’ancien Caennais a montré dans cette préparation que l’âge ne veut rien dire dans le foot et qu’il en a dans la tête.

Son jeu reste encore perfectible avec notamment beaucoup de passes latérales et peu qui cassent les lignes mais Johann Lepenant a donné un aperçu de pourquoi son modèle est N’Golo Kanté. Véritable aimant à ballon, le milieu lyonnais a une capacité de harcèlement qui le rapproche de Maxence Caqueret. Avec son visage juvénile, Lepenant ne paye pas de mine. Mais une fois sur la pelouse, c’est un tout autre visage qu’il montre, celui d’un guerrier. Si l’OL reste à la recherche d’un numéro 6 pour sa sentinelle, Bosz sait qu’il a quoi qu’il arrive une solution fiable dans son effectif avec "le petit" comme il l’aime l’appeler lors des zones mixtes.

Mention spéciale également à Castello Lukeba qui semble montrer que la saison de confirmation ne devrait être qu’une formalité. Tout comme Malo Gusto. Ce dernier est déjà bien en jambes des deux côtés du terrain même s’il doit encore corriger certaines fautes d’inattention. 

29 commentaires
  1. Philippeb - mar 2 Août 22 à 9 h 39

    Moi j'adore le toucher de balle de Faivre, il me rappelle Hatem.
    Donc j'aime Faivre et j'espère qu'il va avoir sa chance

    Signaler
  2. Bioman - mar 2 Août 22 à 9 h 50

    Vraiment trop de monde dans ce milieu actuellement, et pour Faivre, qui pourrait devenir un excellent joueur, je ne vois pas trop où il va pouvoir s'exprimer, sans CE, ni CL et un maximum de 44 matchs à jouer cette saison...ou alors au retour de la CM

    Signaler
  3. Moimoi - mar 2 Août 22 à 9 h 51

    La question Corentin est toujours en suspens : quel sort lui accorder s'il est apte, avecmon statut d'ancien grand de l'OL et du Bayern ?
    Et n'oublions pas Maxence, l'un de nos meilleurs joueurs la saison dernière.

    Signaler
  4. OLVictory - mar 2 Août 22 à 10 h 00

    On va attendre qu'il soit apte avant de se poser le problème.
    Pour l'instant il s'agirait plutôt de réfléchir à savoir comment on pourvoit trois postes avec seulement Paqueta, JRA, Lepenant et Aouar.
    En cas de besoin ou en fin de match, est-ce qu'il faut faire descendre Cherki en relayeur ou tenter le pari El Arrouch ?

    Signaler
    1. Altheos - mar 2 Août 22 à 10 h 10

      Lepenant, JRA, Paqueta.
      Et puis tu oublies Faivre dans ton équation 😉

      Signaler
      1. OLVictory - mar 2 Août 22 à 10 h 23

        J'ai cru que Faivre était blessé, mais il semble qu'il s'agit d'une dent. En quelques jours, il peut revenir.
        Bien sûr, il rentre de fait dans la compo probable, au moins en remplaçant.
        Je le mettrai même titulaire aux côtés de Paqueta et Lepenant. Deux créatifs, ce n'est pas de trop contre une équipe qui bétonne.
        JRA devrait être ménagé si j'ai bien compris, pour cause de gêne musculaire

      2. Quand je pense a Ferland - mar 2 Août 22 à 18 h 01

        Attention, je me rappelle du JRA d'avant sa première rupture des ligaments, c'était pas mal et vraiment créatif, je pense que les deux (Faivre et JRA) seront dans la rotation en 8 avec Max (plutôt en 6, hélas, à voir avec le jeune Lepennant et la dernière recrue à venir) et Paqueta en indéboulonnable (et si ce dernier ne part pas). Reste à savoir quelle place aura Coco quand il sera apte... Pour tous les autres, ce sera le banc de touche (Aouar s'il débute bien la saison à l'OL, Flo Sanchez Da Silva s'il n'est pas prêté, Thiago Mendes qui ira plutôt en DC, etc...).

    2. Moimoi - mar 2 Août 22 à 10 h 48

      Nous avons 200 milieux, aucune question ne se pose à ce niveau.

      Signaler
  5. Darn - mar 2 Août 22 à 10 h 09

    J'ai vu les mêmes choses ! Lepenant (19, pas 21 ans), Gusto, Lukeba, Lacazette ont fait une très bonne préparation. J'ajouterais même Mendès. Au milieu, c'est très fort mais c'est difficile de se prononcer.

    Signaler
  6. ChiesaLacombeDiNallo - mar 2 Août 22 à 10 h 13

    Pourquoi ne pas mettre Favre ailier gauche avec Poto Etampi en doublure ?

    Signaler
    1. OLVictory - mar 2 Août 22 à 10 h 25

      Il a 65 ans et il entraine Nice, je ne pense pas que ça soit une bonne idée… 😆

      Signaler
    2. Tikitaka55 - mar 2 Août 22 à 14 h 57

      je pensais à la même chose en lisant l'article!

      Le faivre de reims jouant à gauche était très fort.
      Depuis qu'il a signé je ne lai pas vue jouer à son meilleur poste ni à son meilleur niveau.

      Jattend beaucoup de lui cette saison.

      Apres toko... il est performant, il met du cœur et de la niaque mais cest lacune de finition (même si l'année dernière il a pas mal planté) commence à chatouiller.

      Signaler
      1. Quand je pense a Ferland - mar 2 Août 22 à 18 h 04

        Faivre, c'est Brest (voire l'ASM), pas Reims. On s'y perd entre Reims, Nice, Brest... 😀

      2. Moimoi - mar 2 Août 22 à 18 h 11

        Il voulait dire Brest. Brest, Reims, c'est la même chose.

  7. juninho pernambucano - mar 2 Août 22 à 10 h 14

    Pour moi faivre ne peut que être remplaçant a lyon, il n’a pas le niveau d’un titulaire.
    Je vois que certains le compare a ben arfa et ben pour avoir adoré ben arfa je ne vois absolument aucune similitude avec faivre, a part peut-être la capacité à disparaître du match.

    Signaler
    1. Philippeb - mar 2 Août 22 à 10 h 45

      Le toucher de balle Juni, le toucher de balle.
      C'est comme le jeu ambidextre de cherki, ou même les tirs de moineaux d'Aouar quand ils sont bien placés. Ça sent la classe. Visuellement

      Signaler
    2. Quand je pense a Ferland - mar 2 Août 22 à 18 h 05

      Il faut faire jouer Faivre à son poste de prédilection (à gauche) on verra ensuite s'il n'a pas le niveau...

      Signaler
  8. OLVictory - mar 2 Août 22 à 10 h 47

    Dans les réussites, on oublie celle de Cherki sur le dernier match. Comme par magie il s'est défait de tous ses grigris ridicules qui ne servent à rien, il a joué collectif et comme d'habitude il a fait des efforts.
    Il s'agissait juste d'un match, un seul, mais avec ce match il a prouvé qu'il était capable de faire, qu'il savait le faire.

    On oublie aussi Taglifico qui a montré de bonnes choses, prometteuses pour un premier match. Pas de certitudes le concernant, mais de bonnes pistes.

    Signaler
  9. Olyonn@is - mar 2 Août 22 à 11 h 27

    Je trouve qu'il y a plus de perdants que de gagnants...Faivre,Aouar,Dembele,Boateng...etc...

    Signaler
  10. westkanoute - mar 2 Août 22 à 11 h 56

    On a déjà un bon groupe capable de jouer le haut du tableau,il reste plus qu'au chef d'orchestre à mettre tout cela en musique.
    Il faudra mettre en concurrence toko par barcola ,cherki ou un autre.
    Ensuite peut-être un latéral droit d'expérience voire un défenseur central en cas de départs.

    Signaler
  11. Poupette38 - mar 2 Août 22 à 12 h 37

    Henrique sera suspendu pour la réception d'Ajaccio, Tagliafico devra jouer 90 mn

    Signaler
    1. Olyonn@is - mar 2 Août 22 à 13 h 01

      👍

      Signaler
  12. kakkolak - mar 2 Août 22 à 12 h 53

    La rentrée de Barcola contre l'Inter m'a beaucoup plu. Il n'a pas peur de provoquer, de frapper. Plutôt encourageant.

    Signaler
  13. Olyonn@is - mar 2 Août 22 à 13 h 01

    Je ne le trouve pas assez décisif encore...Mais il est jeune...

    Signaler
  14. juliosaro - mar 2 Août 22 à 19 h 49

    Pour moi Faivre doit jouer ailier gauche, il a du pires en lui, il a un très beau toucher de balle et provoque sans cesse avec le ballon.
    A terme il prendra la place de toko

    Signaler
    1. Quand je pense a Ferland - mar 2 Août 22 à 19 h 53

      Je suis d'accord, effectivement, il me fait penser à Pirès (quand il semble en forme), j'espère que l'on aura peu l'occasion de voir jouer Robert (quand il joue moins bien).

      Signaler
  15. Lyolicha - mar 2 Août 22 à 22 h 00

    Tino Kadewere plaît toujours à Valladolid mais il semble trop cher pour le club espagnol.

    D'autres clubs sont déjà avancés sur ce dossier et enchérissent pour l'attaquant lyonnais. (@diarioas)

    Signaler
  16. Cac40 - mar 2 Août 22 à 23 h 02

    Pour moi le gagnant de l'été c'est surtout Aulas qui s'est fait un sacré pactole avec la vente du club.

    Signaler
    1. Dufduf - mar 2 Août 22 à 23 h 06

      Il avait mis quoi lors de la reprise de l'OL, 5 M F ? Sacrée plus-value.

      Signaler

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut